Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Dur dur, d’être député des bouseux

    La focalisation des médias sur l’affaire du montage financier de Richard Ferrand occulte une autre affaire : en 2014, le député Ferrand avait embauché son fils comme assistant parlementaire, pendant 4 mois : 6 796,51 € nets.

    Réponse de son cabinet :

    « Je vous invite à aller faire un tour en Centre-Bretagne : ce n’est pas simple de trouver un jeune, volontaire, pour travailler cinq mois, qui sait lire et écrire correctement, aller sur internet. »

    En bref, les jeunes de ma circonscription sont des bouseux incultes. D’ailleurs ils ne parlent même pas français. Et quand il y en a un qui baragouine un peu notre langue et qui par miracle a déjà vu un ordinateur, il ne veut pas travailler…

    J’espère que ces propos vont être massivement diffusés dans la circonscription où Richard Ferrand se présente à nouveau : la 6e circonscription du Finistère, qui va de Crozon à Carhaix.

    Il faut quand même savoir que par là-bas ils sont tous comme ça :

    31d1c80af30218667aec4bdf7873fa04.jpg

    Et voilà à quoi ils passent leur temps :

    19e117e8a4a9c6cec0be0a8c0876caae.jpg

    Et quand vous voyez les plus jeunes, c'est à désespérer...

    Petits.jpeg

    Enregistrer

  • Aux Philippines

    A la suite de combats entre l’armée philippine et les islamistes du groupe Maute (succursale de Etat islamique) dans l’île de Mindanao, les ilsamistes ont lancé un assaut contre la ville de Marawi. Ils ont attaqué notamment la cathédrale et l’évêché, pris en otage le vicaire général et des fidèles, puis ont incendié la cathédrale. Témoignage de l’évêque, Mgr Edwin De la Pena, qui a échappé aux terroristes parce qu’il était en visite pastorale dans un village :

    « Aujourd’hui est la fête de notre Prélature, la fête de Notre-Dame Secours des Chrétiens. Les fidèles se trouvaient dans l’église pour prier la Très Sainte Vierge Marie au dernier jour de la neuvaine. Les terroristes ont fait irruption dans l’église, ont pris les otages et les ont conduits dans une localité inconnue. Ils ont pénétré dans la résidence de l’évêque et ont enlevé le vicaire général, le Père Teresito Soganub. Ensuite, ils ont incendié la cathédrale et l’évêché. Tout est détruit. Nous sommes consternés. »

    Le Président Duterte a interrompu sa visite à Moscou pour retourner aux Philippines. Le groupe se trouve retranché à Marawi, incendiant également la prison et deux écoles alors que l’armée a encerclé la ville. Le maire de la ville a demandé aux militaires de ne pas bombarder la cité dans laquelle vivent quelques 200.000 civils, en majorité musulmans.

  • La calomnie vole bas

    Dans une interview à l’occasion de la parution de son dernier livre, le cardinal Óscar Rodríguez Maradiaga, grand ami de François et chef du « Conseil des cardinaux » (« C9 ») a déclaré :

    « Burke est un homme déçu, en cela qu’il voulait le pouvoir et qu’il l’a perdu. Il pensait qu’il était la plus grande autorité aux Etats-Unis… Il n’est pas le magistère… Le Saint-Père est le magistère, et il est celui qui enseigne toute l’Eglise. Cet autre ne dit que sa propre pensée, qui ne mérite pas d’autre commentaire. Ce sont les paroles d’un pauvre homme. »

    Et encore :

    « Ces courants de la droite catholique sont des gens qui cherchent le pouvoir et non la vérité, et la vérité est une… S’ils prétendent trouver une “hérésie” dans les paroles de François, ils font une grosse erreur, parce qu’ils pensent seulement comme des hommes et non comme le veut le Seigneur. Quel sens cela a-t-il de publier des écrits contre le pape, qui ne lui nuisent pas mais nuisent seulement aux gens ordinaires ? Qu’est-ce qu’a accompli cette droite fermée sur certains points ? Rien ! Les gens ordinaires sont avec le pape, c’est tout à fait clair. Je vois cela partout. Ceux qui sont orgueilleux, arrogants, qui croient avoir une intelligence supérieure… pauvres gens ! L’orgueil aussi est une forme de pauvreté… »

  • Première asiatique

    La Cour constitutionnelle de Taïwan juge que la disposition du code civil affirmant qu'un contrat de mariage ne peut être conclu qu'entre un homme et une femme viole la Constitution garantissant la liberté de mariage et l'égalité entre les citoyens.

    Elle donne deux ans au gouvernement pour se conformer à cette décision.

    Mais un projet de loi en ce sens a déjà été voté en première lecture au Parlement.

    Le vice-président catholique Philippe Chen Chien-jen, chevalier du Saint-Sépulcre et de l’Ordre de saint Grégoire le Grand, ne paraît pas s’en émouvoir (comme son pape).

  • La puissance du lobby

    Suite à un canular « jugé homophobe » (sic AFP) de l'animateur de C8 Cyril Hanouna, le CSA a reçu plus de 25.000 plaintes.

    Bien entendu Cyril Hanouna s’est répandu en excuses.

    Mais le CSA a ouvert une procédure de sanction à l'encontre de la chaîne.

    Et le nouveau ministre de l’anti-culture a déclaré :

    Aucun dérapage qu'il soit sexiste, raciste, antisémite ou homophobe ne doit passer, qu'il s'agisse de la télévision ou d'internet. La télévision se doit de refléter la société française dans toute sa diversité qu'il s'agisse des origines, des sexes et de l'orientation sexuelle notamment. Les associations, les téléspectateurs mais aussi la DILCRAH (Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT) ont fortement réagi et à juste titre. J'ai pris note des excuses de M. Hanouna, mais la procédure de sanction est lancée et doit se poursuivre.

    Le péché d’homophobie (supposée) ne peut pas être pardonné.

    D’autre part, plus d'une trentaine de marques ont décidé de ne plus faire de pub sur la chaîne. C’est en apprenant ce boycott que l’animateur a reconnu avoir « commis une erreur ».

  • Résistance

    Titre du Monde

    Manchester.jpeg

    L’esprit de résistance, ça consiste à déposer des nounours, des fleurs et des bougies, et à condamner l’islamophobie et les amalgames.

    Le terroriste s’appelait Salman et il était d’origine libyenne mais ça n’a aucun rapport avec l’islam. Comme nous l’a appris notre ministre de l’Intérieur, c’était « quelqu'un de nationalité britannique, d'origine libyenne mais qui avait grandi en Grande-Bretagne et qui, tout d'un coup, après un voyage en Libye puis sans doute en Syrie, se radicalise et décide de commettre cet attentat ».

  • Vigile de l'Ascension

    Pater, venit hora, clarífica Fílium tuum claritáte quam hábui, priúsquam mundus esset, apud te, allelúia.

    Mon Père, l’heure est venue, glorifiez votre Fils de la gloire que j’ai eue en vous avant que le monde fût, alléluia.

    Dans l’antienne du Benedictus, au laudes de ce jour, Jésus donne le sens de la vigile de l’Ascension, l’annonce de ce qui va se passer. Cette phrase paraît être prise telle quelle de l’évangile de ce jour, c’est-à-dire du début du chapitre 17 de saint Jean, sa dernière prière au Cénacle juste avant la Passion. En réalité, elle est composée de deux morceaux pris au premier verset et au cinquième verset, et c’est si parfaitement agencé que l’on ne peut pas savoir où l’on passe de l’un à l’autre sans se reporter au texte.

    L’antienne insiste sur la gloire qui attend le Christ ressuscité quand il va monter au ciel. Cette gloire est sa gloire divine, qu’il n’a jamais perdue et qu’il avait déjà avant la création du monde. La différence est que désormais elle rejaillit sur toute la nature humaine, et que c’est notre gloire qu’il va inaugurer au ciel.

  • Mûrs pour la dhimmitude

    Titre du Huffington Post :

    Sevran.jpeg

    Après Sevran et La Chapelle-Pajol, les femmes n’ont-elles plus droit de cité dans nos quartiers populaires?

    On lit ensuite :

    Les femmes sont devenues les premières victimes de la montée du sexisme, de l'insécurité et du harcèlement de rue. À Paris le phénomène a pris une ampleur inédite.

    Tout l’article est de la même veine. On y parle d’une « situation d’un autre âge », de la façon dont on pourrait lutter contre cette « gangrène sexiste », contre les « tenants du machisme archaïque »…

    Mais il n’y a pas un mot sur le processus qui a conduit à cette situation. Pas la moindre allusion au fait que les quartiers « populaires » sont ceux d’autres peuples, et surtout d’une autre religion. D'une religion qui fait sa loi, qui s'appelle charia. Le mot « islam » est devenu tabou. Le « sexisme » est une calamité sans origine. Qu’en France des rues soient interdites aux femmes est une sorte de catastrophe naturelle du XXIe siècle.

    Si l’on s’astreint à écrire des articles entiers sur ce phénomène sans employer le mot islam (celui-là n’est pas le seul, loin de là, mais il a le titre le plus violemment mensonger), c’est qu’on est mûr pour la dhimmitude.

    Et pour enfoncer le clou, on nous prévient :

    Paris : harcèlement de rue, attention aux amalgames !

    Enregistrer

  • Mardi des Rogations

    Les trois oraisons de la messe.

    Præsta, quǽsumus, omnípotens Deus : ut, qui in afflictióne nostra de tua pietáte confídimus ; contra advérsa ómnia, tua semper protectióne muniámur. Per Dóminum nostrum.

    Faites, nous vous en supplions, ô Dieu tout-puissant : que, plein de confiance en votre bonté dans notre affliction ; nous soyons constamment fortifiés contre toutes les adversités.

    Hæc múnera, quǽsumus, Dómine, et víncula nostræ pravitátis absólvant, et tuæ nobis misericórdiæ dona concílient. Per Dóminum.

    Que ces offrandes, nous vous le demandons, Seigneur, fassent tomber les liens de notre malignité, et nous obtiennent les dons de votre miséricorde.

    Vota nostra, quǽsumus, Dómine, pio favóre proséquere : ut, dum dona tua in tribulatióne percípimus, de consolatióne nostra in tuo amóre crescámus. Per Dóminum nostrum.

    Accueillez nos demandes, Seigneur, avec une tendre bienveillance : en sorte que vos dons, reçus dans l’épreuve, nous réconfortent et nous fassent croître dans votre âmour.