18 septembre 2014

Le pape en Albanie

Titre d'une dépêche Reuters :

Le pape François en Albanie pour promouvoir la tolérance

Certes c’est la perception de l’agence de presse, et non une citation du service de presse du Vatican. Mais est-elle vraiment erronée ? On verra. En tout cas on voit bien qu’il paraîtrait absurde à l’agence de titrer : « Le pape François en Albanie pour promouvoir le christianisme ».

Il y a des choses qui ne se font plus.

15 septembre 2014

Deux titres

Liberation.fr :

Deux mineurs mis en examen après l'agression de deux jeunes Maghrébins

20minutes.fr :

Deux jeunes Juifs mis en examen pour avoir agressé des Maghrébins

12 septembre 2014

Un mensonge par omission

Titres :

Le Crif dénonce des actes antisémites en forte hausse en 2014

Le Crif alerte sur la forte hausse des actes antisémites depuis le début de l'année

Les actes antisémites ont presque doublé en sept mois, selon le Crif

Le CRIF, et les médias qui le relaient, oublient juste un mot : « musulmans ». Ce sont les actes antisémites musulmans - ou arabo-musulmans si l’on veut - qui sont en hausse. Comme l'immigration.

Ces titres sont une insulte aux Français de souche (et quelques autres).

09 septembre 2014

La « bad bank » BCE

Jürgen Starck, économiste en chef de la Banque centrale européenne de 2006 à sa démission en 2011, écrit dans le Handelsblatt que la BCE est sur la voie de devenir une « bad bank » européenne en raison des « énormes risques » qu’elle prend en matière de politique monétaire. Il ajoute que la réorganisation stratégique en cours à la BCE est contraire au traité de Maastricht et ne répond à aucune légitimité démocratique.

Les propos de Jürgen Stark sont repris et commentés dans des journaux allemands, anglais, irlandais, italiens, espagnols, grecs… Il n’y a pas un seul journal français à les citer, si l’on en croit Google actualités.

17:35 Publié dans Europe, médias | Lien permanent | Commentaires (1)

26 mai 2014

Un tweet historique de France 4

Un exemple de commentaire impartial (faute de grammaire incluse) de la télévision publique française :

France 4.jpg

Ce tweet a été – quand même - rapidement effacé. Mais le fait est qu’il a existé.

(Via FDesouche)

19 mai 2014

Ces pauvres jeunes « happés par la guerre »

Le Monde publie un article sur les sept jihadistes « strasbourgeois » qui viennent d’être arrêtés et mis en examen. Sous le titre :

A la Meinau, sur les traces des jeunes Strasbourgeois happés par la guerre en Syrie

On élimine les mots "musulmans" et "jihad". Exit l’islam, qu’il faut dédouaner à tout prix. Il ne reste que des « jeunes happés par la guerre ». Malgré eux… Le Monde leur dénie leur libre arbitre.

Et on commence par verser une larme : « Deux membres de l'équipée, les frères Yacine et Mourad B., y ont perdu la vie, laissant derrière eux une mère veuve et un petit frère. »

Si vous avez envie de continuer à lire, c’est ici. Moi je ne suis pas allé plus loin…

13:24 Publié dans Islam, médias | Lien permanent | Commentaires (1)

31 mars 2014

Ils sont incurables

La semaine dernière, les médias annonçaient pour dimanche la chute d’Erdogan. A cause de la répression des manifestations de l’été dernier, des récentes casseroles qu’il traîne ou qu’on lui a attachées, et surtout de son effroyable, impardonnable et apocalyptique blocage de Youtube, Facebook, puis Twitter : « Le pouvoir Erdogan aux abois avant un scrutin décisif », titrait Le Figaro. Et Libération : «Erdogan est mortellement blessé, mais il ne tombera pas tout de suite».

Or, naturellement, Erdogan et son parti ont gagné haut la main les municipales, humiliant une fois de plus l’opposition kémaliste. Et Erdogan ne tombera ni tout de suite ni à moyen terme : il est au contraire quasi assuré d’être le prochain président.

Si nos journalistes faisaient leur travail, ils ne se renseigneraient pas auprès des bobos d’Istanbul et autres Turcs occidentalisés. Dans les campagnes d’Anatolie, on ne sait même pas ce qu’est Twitter, mais on sait, comme l’imam l’a rappelé, que pour aller au paradis il faut voter AKP…

Mais ils n'ont toujours pas compris, et ils ne comprendront jamais, malgré ce qu'ils ont sous les yeux, que la démocratie dans un pays musulman aboutit forcément à un pouvoir islamiste. Et que si l'on ne veut pas d'un pouvoir islamiste, il faut une dictature "laïque" (comme l'Egypte le leur montre une fois de plus)...

15:58 Publié dans Islam, médias | Lien permanent | Commentaires (0)

08 mars 2014

Une révolte intellectuelle facilitée par internet

Intéressante réflexion de Pierre-Henri d'Argenson, spécialiste des questions internationales à Sciences Po, à propos des très nombreux commentaires « pro-Poutine » sur internet dans l’affaire ukrainienne. Extrait :

« Ce qui est frappant dans les réactions à la crise ukrainienne, ce n'est pas tellement le nombre de témoignages «pro-russes», mais plutôt le refus implicite de beaucoup de gens de se plier à l'injonction médiatique désignant la Russie de Poutine comme le camp du Mal. Il s'agit d'une révolte intellectuelle, qui relève d'une lame de fond de rejet de l'ordre idéologique régnant. Internet facilite cette révolte en libérant l'expression, et nous assisterons dans les années qui viennent à un soupçon de plus en plus systématique, par principe, à ce qui sera présenté comme la pensée obligatoire sur tel ou tel sujet. »

15:56 Publié dans médias | Lien permanent | Commentaires (4)

05 mars 2014

La « justice » française

Le « scandale » Buisson n’est pas dans ce que « révèlent » les enregistrements, contrairement à ce que vont répétant tous ces hypocrites qui jouent les vierges effarouchées. Les propos tenus (dont certains font plaisir à entendre) ne sont que des propos privés comme en tiennent tous les responsables en privé. Il n’est pas sans intérêt de noter que la personnalité la plus en pointe dans la dénonciation de ces enregistrements est Christiane Taubira, qui se dit « atterrée », parle d’« atteinte à la morale publique », de « déloyauté », d’atteinte aux « institutions ».

Mais c’est elle qui est responsable, en tant que ministre de la Justice, de ces atteintes et de cette déloyauté.

Car le scandale n’est pas dans ce qui est dit, le scandale réside dans le fait que ces enregistrements ont été saisis par la justice dans le cadre des perquisitions dans l’affaire des sondages de l’Elysée. C'est du moins ce qu'affirme Henri Guaino, qui est bien placé pour le savoir.

Par conséquent ces « révélations » viennent de l’institution judiciaire.

C’est ce qu’on appelle paraît-il le secret de l’instruction.

04 mars 2014

Il mio papa ?

cover_IL-MIO-PAPA-380x477.jpg

Demain mercredi des cendres, premier jour du carême, début des 40 jours de jeûne et de pénitence, paraît, lancé par Mondadori à 3 millions d’exemplaires, le premier numéro de Il mio Papa, « le premier hebdomadaire au monde sur le Pape François ».

Extrait de la présentation officielle (voir le reste chez Benoît et moi) :

« L'idée d'un journal conçu pour raconter et partager les actes et les paroles du Pape François est née en observant combien son élection a suscité une nouvelle attention envers les thèmes éthiques, religieux et de morale, explique le directeur Aldo Vitali. Notre Pontife est en effet une figure qui, grâce à son empathie, et en même temps la puissance, le courage et la simplicité de son message, a conquis tout le monde, croyants ou non. »

Il mio Papa, en kiosque tous les mercredis à partir de 5 mars, a un côté positif et populaire, avec un graphisme, facile à lire, coloré et animé, et des photographies de grand impact émotionnel. Le journal racontera les semaines du chef de l'Eglise - les rencontres, les phrases, les engagements et les audiences (y compris l'Angélus et l'Audience générale du mercredi) - en accordant une grande attention aux messages de changement qui caractérisent le règne de François.

19 février 2014

L’information comme elle va

Les agences de presse crépitaient hier de cette information selon laquelle deux Pusy Riot avaient été arrêtées à Sotchi. Les dépêches se succédaient sur ce non-événement : pourtant, que ces cinglées encagoulées aillent faire leurs provocations à Sotchi et se fassent embarquer, rien de plus logique.

Mais finalement ce n’était même pas ça. Les deux énergumènes n’avaient pas encore eu le temps de faire leur cirque : elles ont été interpellées, en compagnie d’autres personnes, parce qu’un vol avait eu lieu dans leur hôtel. Elles ont été interrogées et relâchées.

Entre temps, le site de la gauche bien pensante Slate avait publié un texte sous ce titre

Deux Pussy Riot arrêtées à Sotchi, et de retour dans l'enfer des prisons russes

Sic.

Au fait, il y a quelques jours, le 5 février, les mêmes deux Pussy Riot, dans le cadre d’une tournée dans les médias américains, participaient à un concert de Madonna à New York, ce qui leur a valu d’être accusées de délaisser l’idéologie féministe et anticapitaliste par leurs camarades restées en Russie… Comme elles n’ont jamais rien fait qui puisse leur rapporter de l’argent, on aimerait savoir par qui elles sont grassement financées.

16:02 Publié dans médias | Lien permanent | Commentaires (4)

14 février 2014

Pas Dieu : Demorand…

83738790_o.jpg

Le 13 février 2013, Libération titrait : « Dieu démission ! »

Le 13 février 2014, le directeur de Libération a démissionné.

15:52 Publié dans médias | Lien permanent | Commentaires (12)

07 février 2014

Une image de la France pays de la liberté

Au second semestre 2013, les demandes de suppression de contenu reçues par Twitter émanaient pour 87% de la France.

Sur 365 demandes du monde entier, 306 venaient de France, et Twitter a effectivement retiré 144 textes.

Ainsi la France est-elle concrètement le seul pays au monde à exiger la censure des messages sur Twitter.

Mais ce qui est très curieux est que, selon Twitter, « plus de 300 demandes », donc toutes, ou presque toutes, émanaient d’un seul organisme, qualifié par Twitter d’« advocacy association », autrement dit d’un lobby, sans autre précision qu’il s’agissait de « contenu discriminatoire illégal en France ».

Il s’agit sans doute de SOS Homophobie. Autrement dit de la dictature homosexualiste.

31 janvier 2014

Quand Hoaxbuster est un « hoax »

Je croyais que le site Hoaxbuster était fiable pour débusquer les canulars et fausses rumeurs qui circulent sur internet. Je m’aperçois que Hoaxbuster est au service du négationnisme des idéologues du genre, et donc du gouvernement, et d’abord des lobbies LGBT.

Négationnisme : il nous explique, premièrement, que la théorie du genre n’existe pas, et deuxièmement, que personne ne veut imposer la théorie du genre (qui existe, donc) à l’école.

Au service des lobbies (et du gouvernement) : ceux qui répandent ces rumeurs sont des homophobes.

Conséquence : tout commentaire qui ne va pas dans le sens de la « vérité » hoax de Hoaxbuster est censuré.

Cette page est un exemple.

Un double exemple. Car on y voit aussi comment on fait une vérité (outragée) d’un gros mensonge de Vincent Peillon.

Citation du ministre : "Lorsque cette notion a été introduite, certains ont fait exprès, a fortiori dans le climat que nous connaissons actuellement avec le mariage pour tous, de faire croire que la majorité avait la volonté d’imposer la théorie du genre à l’école."

De quoi parle-t-il ? de l’amendement AC421 du "projet de loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République". Hoaxbuster se garde bien de citer l’explication de l’amendement (en commission de l’Assemblée nationale, le 28 février 2013) : « Cet amendement a pour objet l’intégration dans la formation dispensée dans les écoles élémentaires d’une éducation à l’égalité entre les femmes et les hommes et à la déconstruction des stéréotypes sexués. Il s’agit de substituer à des catégories telles que le « sexe » ou la « différence sexuelle », qui renvoient à la biologie, le concept de « genre », qui montre que les différences entre les hommes et les femmes ne sont pas fondées sur la nature, mais sont historiquement construites et socialement reproduites. »

Il s’agissait donc bien d’« imposer la théorie du genre à l’école », ou plutôt de le mettre dans la loi, puisque dans les faits on l’impose de plus en plus depuis quelques années.

Cela dit, ils ont reculé sur le mot « genre », car sur de tels sujets il vaut mieux avancer masquer.

L’amendement visait à inscrire dans la loi :

« [L’école] assure les conditions d’une éducation à l’égalité de genre. »

Finalement, le texte dit (article 31 du projet de loi, devenu article 45 de la loi) : « [L’école] assure l’acquisition et la compréhension de l’exigence du respect de la personne, de ses origines et de ses différences. Elle transmet également l’exigence du respect des droits de l’enfant et de l’égalité entre les femmes et les hommes. »

Le « genre » est subtilement caché dans la conjonction des « différences » (d’orientation sexuelle) et de « l’égalité » (entre femmes et hommes).

• D’autre part, je ne sais pas qui est derrière « Vigi-gender » mais ce que dit ce « collectif » est vrai et sans exagération, et j’ai signé la pétition, dont le titre est très bon : « Pas une rumeur ».

09 janvier 2014

La haine ?

une-du-nouvel-observateur.jpg

Telle est la couverture du Nouvel Observateur de cette semaine. Mais ne soyons pas trop inquiets. C’est peut-être seulement le Nouvel Observateur qui a la haine de Soral, de Dieudonné et Zemmour...

16:09 Publié dans médias | Lien permanent | Commentaires (3)

04 janvier 2014

Les Chinois y arrivent bien…

Ils ne se rendent même plus compte de ce qu’ils disent. Le médiatissime donneur de leçons Christophe Barbier est tellement intoxiqué par la dictature du politiquement correct qu’il en vient sans sourciller à donner en exemple un régime totalitaire :

« Internet est un champ d’impunité mais on peut le réguler, les Chinois y arrivent bien. »

13:09 Publié dans médias | Lien permanent | Commentaires (1)

01 janvier 2014

A propos du feuilleton Scalfari-Lombardi

Comme on pouvait s’en douter, le père Lombardi a répondu à Eugenio Scalfari pour corriger, démentir et rectifier.

Il n’a évidemment aucun mal à montrer que François n’a pas « aboli le péché », même s’il laisse de côté le fait que par certains propos François peut laisser l’entendre, d’où la « méprise » de Scalfari.

Le père Lombardi pointe très bien d’autre part l'erreur d’interprétation de Scalfari sur le « tout en tous ».

Mais on constate qu'il ne répond rien à ce qui est le passage le plus long du texte de Scalfari, où celui-ci reprend et souligne ce qu’il y avait déjà dans son premier article et qui avait tellement fait de bruit, à juste titre : les deux idées connexes que chacun a sa conception du bien et du mal et sa conception de Dieu : nous chrétiens nous le concevons comme le Christ nous l’a révélé, mais chacun le lit à sa manière.

Or c’est tout de même stupéfiant qu’on laisse dire que le pape aurait proféré de telles choses.

Sauf, évidemment, si c’est vrai. Ce qui serait encore plus stupéfiant.

31 décembre 2013

Indécrottables

Les médias se gargarisent de cette merveilleuse nouvelle que, pour la première fois, une femme soit devenue juge d’un tribunal fédéral islamique au Pakistan.

Une grande victoire dans le combat pour l’égalité de genre…

Or le rôle de cette femme, comme de ses collègues hommes, est de faire appliquer strictement la charia. Et si elle a été nommée, c’est qu’elle a montré qu’elle sera aussi implacable que les hommes (et peut-être même davantage). C’est vraiment un progrès ?

15:55 Publié dans Islam, médias | Lien permanent | Commentaires (2)

28 août 2013

La dictature antiraciste version dhimmitude

Un site islamique a dénoncé la prétendue « islamophobie » d’une question sur un emballage d’Apéricube, et l’accusation s’est évidemment répandue à la vitesse d’internet.

Le groupe Bel s’est mis à plat vendre pour s’excuser et demander humblement le pardon des maîtres de l’opinion :

« Nous sommes bien conscients que cette question a pu choquer. Elle est totalement inappropriée et ne reflète en aucun cas la position de Bel, dont les valeurs font du respect des croyances, de la culture et des convictions de chacun un principe fondamental. Nous présentons nos plus sincères excuses. »

Quelle était cette ignoble question islamophobe ?

Celle-ci :

« Où le problème du foulard islamique est-il apparu en 1989 ? »

18 juillet 2013

Quand les CRS en ont marre…

Ils balancent… Ainsi leur rapport sur l’accident de Brétigny est-il arrivé au Point… Et la version officielle imposée aux médias aux ordres en prend un coup :

 « À leur arrivée, les effectifs de la CRS 37 devaient repousser des individus, venus des quartiers voisins, qui gênaient la progression des véhicules de secours en leur jetant des projectiles. »

« Certains de ces fauteurs de troubles avaient réussi à s'emparer d'effets personnels éparpillés sur le sol ou sur les victimes. »

On apprend aussi que pour assurer des escortes d'ambulances, un équipage motocycliste de la CRS autoroutière Sud-Ile-de-France était également réquisitionné. Et que deux autres sections de la compagnie 37, ainsi que les fonctionnaires de la CRS 51-Orléans, étaient appelées en renfort.

16 juillet 2013

« T’as trouvé quoi dans les bagages ? »

C’est un des messages trouvés sur le téléphone portable d’un des quatre individus interpellés dimanche matin, après le déraillement de Brétigny.

Officiellement il n’y a eu aucun pillage. Les rumeurs étaient fausses. Il y a eu seulement un vol de téléphone portable au cours d’une brève bousculade…

Mais l’un des interpellés demandait à son pote ce qu’il avait trouvé dans les bagages…

D’autre part, les spécialistes (et les syndicalistes) sont stupéfaits de la vérité officielle immédiatement martelée par les autorités sur la fameuse éclisse : c’est un accident.

Mais Damien de la Croix, dirigeant de l’unité de maintenance des voies de la SNCF, déclare: « Une éclisse, ça ne se desserre pas tout seul. »

Il se trouve que, le même jour, les anti-nucléaires avaient fait dérailler une locomotive en démontant les boulons d’un rail à Bessines sur Gartempe, dans le Limousin…

13 juillet 2013

Maintenant on dit : « des badauds indisciplinés »

La désinformation de la dictature Hollande, ce n’est pas seulement pour les militants pro-vie et pro-famille. On vient de la voir à grande échelle pour nier l’ignoble équipée des « jeunes » (quiconque connaît Brétigny et ses environs comprend le sens précis de ce mot) hier après l’accident (?) ferroviaire.

Voici en résumé ce qui a été compilé par F.Desouche :

Gilles Klein, journaliste (tweet) :

« Secours à Brétigny se sont fait caillasser par des jeunes. Les CRS ont dû intervenir. »

Europe 1 :

Nathalie Michel, du syndicat de police Alliance, raconte la scène au micro d’Europe 1 : A 17 heures 30, alors que nos collègues interviennent, ils voient un groupe de jeunes qui approchent et qui semblent porter secours aux victimes. Très rapidement, ils se rendent compte que ces individus sont présents pour dépouiller les victimes et notamment les premiers cadavres. Les policiers décident alors de les chasser, mais les jeunes n’entendent pas se laisser faire. Ils ripostent aux forces de l’ordre en leur jetant des pierres, ainsi qu’aux pompiers en cours d’intervention. Pour s’en débarrasser, les secours sont contraints de demander des renforts.

Hugo Clément, journaliste (tweet) : « Précision : des policiers me confirment vols et incidents en off. Aucune annonce officielle. »

Réponse de Jérôme Decrock, membre du bureau du PS : « Si c’est du off, vous ne seriez pas censé le garder pour vous ? »

Le Monde :

Tout de suite après l’accident, selon des témoins, une trentaine de jeunes venus des environs ont tenté de voler des effets des victimes, sacs, portables ou autres. Ils ont également caillassé les pompiers qui intervenaient. Puis ils ont été évacués hors du périmètre par les CRS. Les échauffourées se sont poursuivies encore quelques temps, avant de s’apaiser.

Jérôme Guedj, président socialiste du conseil général de l’Essonne :

« Des badauds indisciplinés n’ont pas respecté le périmètre de sécurité mis en place par la police, notamment pour la drop zone des hélicos. » Les "badauds indisciplinés" deviennent toutefois ensuite des "crétins inhumains".

Le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, ce matin sur i-Télé :

Le ministre des Transports a seulement fait état d’« actes isolés », d’« une personne interpellée », d’« une tentative de vol de portable » au préjudice d’un secouriste, de « pompiers qui, par petits groupes, ont été accueillis de façon un peu rude ». Mais de « véritables actes commis en bande, non », a dit Frédéric Cuvillier sur I Télé, qui a ajouté qu’« à sa connaissance », il n’y avait pas eu de « victimes dépouillées ».

25 juin 2013

Une apologie de la GPA sur la Chaîne parlementaire

Un « documentaire » de pure propagande en faveur des mères porteuses (enthousiaste et sans la moindre réserve) est diffusé dix fois sur la Chaîne parlementaire depuis vendredi.

On supposait que la Chaîne parlementaire respectait les lois de la République. Il n’en est rien. La dictature du lobby homosexualiste s’impose à tous.

Après tout, la GPA sera forcément légalisée, puisque c’est dans la logique du prétendu « mariage » homosexuel. Donc autant faire la propagande avant, ça prépare les esprits…

C’est ainsi que dans un pays qui marche sur la tête, l’illégalité est citoyenne… (A la stricte condition d’être dans le « sens de l’histoire », bien sûr. Sinon c’est l’amende et la prison. Le procès du Dr Dor, c’est demain, 13h30 au Palais de justice de Paris, tribunal correctionnel, chambre 31.)

19 juin 2013

Un cauchemar LGBT

L’Américain Walter Lee Williams a été arrêté au Mexique la nuit dernière. Il était sous mandat d’arrêt fédéral depuis avril pour « exploitation sexuelle d’enfants, voyages [en Thaïlande, Indonésie, Philippines, Polynésie, Pérou, etc.] avec intention de se livrer à des actes sexuels illicites et conduite sexuelle illicite à l’étranger », et défini comme « extrêmement dangereux ». Lundi, le FBI, qui promettait jusqu’à 100.000 $ de récompense pour des renseignements, l’avait placé dans la liste des 10 Américains les plus recherchés.

D’après les dépêches de l’AFP ou de l’Associated Press, on n’en sait pas davantage, sinon que le prédateur est un ancien professeur de l’université de Californie du Sud. Reuters signale en passant qu’il était professeur d’anthropologie et… d’études sur le genre.

En fait, Walter Lee Williams est, nous dit le site du lobby homosexuel Frontiers-LA, « un membre éminent de la communauté LGBT de Californie du Sud », dont l’enseignement à l’université était centré sur le « développement du genre ». Et c’est essentiellement grâce à lui que l’USC avait pu acquérir les célèbres Archives gay et lesbiennes ONE (du nom de la première organisation homosexuelle américaine, fondée en 1952), soit plus de deux millions de documents.

C’est pourquoi, dit Frontiers-LA, « la communauté LGBT », qui s’est tellement battue contre les méchants amalgames, vit aujourd’hui « un de ses pires cauchemars »…

17 juin 2013

Un président pas tout à fait normal

Il espérait 5 millions de téléspectateurs pour son intervention sur M6, à l’émission Capital.

Il n’y en a eu que 2,8.

Un peu moins que ce que fait habituellement l’émission…

13 juin 2013

Ce qu’il va être sans doute interdit de dire sur les homosexuels

Le 10 février 2012, dans une vidéo diffusée par le site Liberté politique, Christian Vanneste évoquait « la fameuse légende de la déportation des homosexuels » français. Aussitôt ce fut un énorme tollé politico-médiatique, à droite comme à gauche, c’était à qui dénoncerait le plus fort l’ignoble négationnisme de l’horrible homophobe.

Le procès de Christian Vanneste est programmé pour le 21 février 2014.

Mais il n’est plus du tout question du « négationnisme ». Car il a fallu se rendre à l’évidence, comme nous étions quelques-uns à le remarquer, que le propos était historiquement vrai.

Alors on incrimine d’autres de ses propos, dans la même vidéo. Et voici ce que la justice est appelée à condamner comme « provocation à la haine envers les homosexuels » :

« L'un des fondements principaux de l'homosexualité c'est le narcissisme »… Il y a «de plus en plus» d'homosexuels en politique… « Il y en a de plus en plus à droite, d'ailleurs je remarque qu'ils se font la courte échelle. C'est bien mais je ne pense pas que ce soit en ayant une vie différente de la plupart des gens que l'on peut les diriger »… «Vous en avez beaucoup dans le domaine de la culture, des médias… par là même il y a un renversement de la proportion, du poids de l'homosexualité dans la société, c'est assez fascinant de ce point de vue-là »…

15 mai 2013

Un exemple, parmi tant d’autres, d’aveuglement idéologique

Lu sur le quotidien suisse Le Temps, sous le titre « La directive qui sème la zizanie à Genève » :

« Les peines infligées par le parquet pour séjour illégal contribuent à remplir la prison de Champ-Dollon. Le procureur général, Olivier Jornot, assume sa directive alors que la police continue d’arrêter à tour de bras les personnes se trouvant dans des quartiers sensibles, même si aucun flagrant délit ne peut leur être reproché. »

Il n’affleure même pas l’esprit de ces journalistes que le séjour illégal est un flagrant délit permanent, comme le souligne d’ailleurs le fait que les délinquants qui n’en sont pas sont emprisonnés pour avoir enfreint les lois suisses…

Le plus grave étant bien sûr que ces journalistes idéologues trompent leurs lecteurs.

14:44 Publié dans médias | Lien permanent | Commentaires (2)

Un “nouveau” journal ?

Il s’appelle L’Opinion. Son premier numéro paraît aujourd’hui. Hier a été distribuée une édition gratuite de huit pages. On y apprend que le journal défend une opinion « libérale », avec une ligne « pro-business » et « européenne ».

Bref, circulez, il n’y a rien à voir…

13:29 Publié dans Europe, médias | Lien permanent | Commentaires (0)

20 avril 2013

Menteurs jusqu’au bout

Le 27 mars, un communiqué de la préfecture de police de Paris, amplement répercuté par les agences de presse, faisait savoir que les photos et vidéos de la police sur la manifestation du 24 mars étaient à la disposition de tout journaliste intéressé, et qu’ainsi serait mis fin à la polémique sur les chiffres, car ces documents prouvent bien qu’il y avait 300.000 manifestants, pas un de plus.

Olivier Figueras, de Présent, a donc demandé à la préfecture de police à voir les documents. Mais il s’est fait balader de poste en poste, pour finir par se retrouver bredouille.

Voilà pourquoi il n’y a pas eu de suites médiatiques au communiqué de la préfecture. Les journaux ont répercuté la vigoureuse protestation de bonne foi de la police. Et on en est resté là. Puisque la plupart des journalistes sont hostiles à la défense du mariage, et que les autres ont été rembarrés.

Le résultat final est donc qu’il n’est pas contesté qu’il y a eu 300.000 manifestants car les documents le prouvent…

C’est de l’information, si l’on veut, mais plutôt du genre démocratie populaire…

02 avril 2013

L’obsession

Le fameux rapport Fragonard sur les allocations familiales, qui doit être présenté jeudi mais a été dévoilé hier par Les Echos, prévoit, naturellement, de « moduler » les allocations selon conditions de ressources. Bref de détruire le principe même des allocations familiales, comme le veut la pensée unique. Mais avec cette diabolique hypocrisie de prétendre qu’on conserve « le principe d’universalité des allocations familiales » au moment même où on le détruit…