Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Climat

  • L’âge de glace de l’ère du réchauffement climatique...

    Les spécialistes de la NASA constatent que l’activité solaire, en très forte diminution depuis 2011, est à son plus bas niveau depuis un siècle, et que si cela continue on pourrait être confronté à un mini âge glaciaire comparable à celui du « minimum de Maunder » entre 1645 et 1715…

    Lien permanent Catégories : Climat 6 commentaires

  • Un « jeûne » contre le réchauffement climatique

    Il se tient en se moment à Varsovie une conférence de l’ONU sur les « changements climatiques ». Ce qui est en soi un gag, vu que la Pologne ne marche qu’au charbon… Participe à cette conférence une délégation de la fédération luthérienne mondiale. Je ne savais pas que les luthériens étaient invités en tant que tels pour délivrer leur expertise sur le climat. Quoi qu’il en soit, la fédération luthérienne mondiale a institué hier, pour ses membres et tous ceux qui souhaitaient les suivre, un « jeûne », en solidarité avec les victimes du réchauffement climatique, et en particulier les victimes du typhon aux Philippines.

    Parce que ce typhon est dû au réchauffement climatique, donc à l’activité industrielle, donc à l’homme occidental, donc à nous, et nous devons expier cela par le jeûne…

    Parce que, comme chacun sait, le mot « typhon » n’existait pas avant le GIEC.

    NB. Ouf, l'Eglise catholique ne s'est pas associée à cette mascarade.

    Lien permanent Catégories : Climat 7 commentaires

  • Mais oui !

    — Une vague de froid paralyse une bonne partie de l'Europe depuis des semaines alors que nous sommes au printemps. Comment l'expliquer ?

    — La présence d'anticyclones entre l'Islande et la Scandinavie justifie les importantes chutes de neige sur le nord du continent. Mais cette vague de froid s'explique également par le réchauffement climatique qui joue un rôle majeur sur les perturbations actuelles. Habituellement, c'est une période plus douce.

    Signé François Gourand, prévisionniste à Météo France. Qu’il fasse froid ou qu’il fasse chaud, de toute façon c’est à cause du réchauffement climatique… Et il paraît que l’homme moderne a chassé les superstitions…

    Lien permanent Catégories : Climat 37 commentaires

  • Un froid dans le réchauffement

    J’apprends avec un peu de retard, en allant me promener sur le site Pensée unique, que le prix Nobel de physique Ivar Giaever a démissionné de l'American Physical Society pour protester contre la position de cette société savante concernant le réchauffement climatique. Il a envoyé le courriel suivant le 13 septembre :

    Chère Mme Kirby

    Merci pour votre lettre au sujet de mon adhésion. Je ne l'ai pas renouvelée parce que je ne peux pas vivre avec l'affirmation suivante :

    L'émission des gaz à effet de serre résultant des activités humaines modifie l'atmosphère dans un sens qui affecte le climat de la Terre. Les gaz à effets de serre incluent le dioxyde de carbone tout comme le méthane, l'oxyde nitreux et d'autres gaz. Ils sont émis à partir de la combustion des carburants fossiles et d'une série de processus utilisés dans l'industrie et dans l'agriculture. La preuve est irréfutable : Le réchauffement global est en action. Si aucune mesure de limitation n'est entreprise, il est probable que des bouleversements significatifs des systèmes physiques et écologiques terrestres, des systèmes sociétaux, de la sécurité et de la santé humaine, se produiront. Nous devons réduire nos émissions de gaz à effets de serre à partir de maintenant.

    Au sein de l'APS, c'est OK de discuter pour savoir si la masse du proton change en fonction du temps et sur le comportement d'un multi-univers, mais que la preuve du réchauffement climatique soit irréfutable ? On affirme que la température (comment pouvez-vous mesurer la température moyenne de la terre entière sur toute une année ?) a changé de ~288,0 à ~288,8 Kelvins en près de 150 ans, ce qui (si c'est vrai) signifie que la température a été étonnamment stable et que le bonheur et la santé de l'humanité se sont indubitablement améliorés pendant cette période de "réchauffement".

    Cordialement,

    Ivar Giaever

    Lauréat du Prix Nobel 1973

    Lien permanent Catégories : Climat 0 commentaire

  • Nouvelle conséquence dommageable du réchauffement climatique

    Le groupe chimique suisse Clariant, un des principaux producteurs de liquide de dégivrage pour les avions, a prévenu jeudi qu'il allait interrompre temporairement la production en raison d'une pénurie des matières premières utilisées dans la fabrication du produit.

    "En raison des conditions climatiques défavorables, la très forte demande de dégivrant pour avions a entraîné une pénurie de matières premières", indique le groupe dans un communiqué.

    Clariant s'attend à devoir "interrompre la production du 1er au 4 janvier".

    "Selon les conditions météorologiques et les niveaux de stock (de dégivrant) des aéroports, cela pourrait avoir des conséquences néfastes pour le trafic aérien européen", prévient-il.

    (AFP)

    Lien permanent Catégories : Climat 0 commentaire

  • Le clin d’œil du ciel (bis)

    30/11/2010 19:32 - Onu-réchauffement-climat
    CANCUN (Mexique) (AFP) - Climat: à Cancun, les négociateurs entrent dans le vif du sujet

    30/11/2010 17:44 - Europe-intempéries
    LONDRES (AFP) - Le froid bat record sur record en Europe

    Lien permanent Catégories : Climat 0 commentaire

  • Le clin d’œil du ciel

    30/11/2010 10:26 - ONU-réchauffement-climat
    CANCUN (Mexique) (AFP) - Changement climatique: la communauté internationale réunie à Cancun

    30/11/2010 14:58 - Europe-intempéries
    LONDRES (AFP) - L'Europe grelotte : neige, verglas, perturbations dans les transports

    Lien permanent Catégories : Climat 0 commentaire

  • Prix Lyssenko attribué à Jean Jouzel et Nicolas Hulot pour leur contribution au débat sur le réchauffement climatique : Lyssenko à Cancún

    La cérémonie de remise du prix aura lieu à Paris, 8 rue d'Athènes (9e), jeudi 2 décembre 2010, à 19 heures. Elle sera suivie d’un apéritif garni.

    Himalaya de mensonges
    Dans son dernier rapport, publié en 2007, le GIEC affirmait que les glaciers de l'Himalaya auraient disparu en 2035 en raison du réchauffement climatique. En tant que glaciologue, M. Jean Jouzel, membre du GIEC, était bien placé pour savoir que la prédiction était délirante et n'avait aucune base scientifique. Il l'a cependant reproduite dans son livre Planète blanche (p. 231), en la nuançant à peine. Cette affaire a révélé que le dogme du réchauffement climatique reposait sur un Himalaya de mensonges.

    Triple imposture
    Le professeur Claude Allègre a eu raison de parler d'une "imposture climatique" dans l'ouvrage qu'il a publié en février 2010. Il y a même une triple imposture :

    - (1) dans la présentation des faits : l'évolution de la température moyenne de la planète, qui n'a augmenté que de quelques dixièmes de degré depuis un siècle, n'a rien d'exceptionnel ni d'alarmant, d'autant qu'elle stagne depuis plus de dix ans, après avoir atteint un maximum en 1998 (on peut en dire autant de l'évolution du niveau de la mer, qui n'est monté que de quelques centimètres, ou de celle de la masse des glaciers, qui s'accroît en Scandinavie) ;

    - (2) dans la présentation des prévisions : les modèles numériques utilisés par le GIEC, fondés sur une accumulation de données incertaines et d'hypothèses hasardeuses, ont déjà le plus grand mal à rendre compte du passé ; hautement spéculatifs, ils n'ont pas encore fait leurs preuves lorsqu'il s'agit de l'avenir, au contraire, puisqu'ils n'ont pas prévu la stagnation de la température moyenne observée depuis 1998 ; rien ne prouve en particulier que les émissions de dioxyde de carbone dues à l'homme aient sur le climat une influence autre que négligeable ;

    - (3) dans la présentation des conséquences : si la température moyenne devait augmenter dans l'avenir, il faudrait s'en féliciter, quelle qu'en soit la raison, car tout porte à croire que les effets du réchauffement seraient globalement bénéfiques et que nous entrerions alors dans un nouvel "optimum climatique" semblable à celui que le monde a connu autour de l'an mil.

    Émules de Lyssenko
    Une grande conférence internationale sur le changement climatique est réunie à Cancún (Mexique) du 29 novembre au 10 décembre 2010. C'est l'occasion pour le Club de l'Horloge, maître d'œuvre du prix Lyssenko, de "récompenser" dignement, en la personne de Jean Jouzel, tous les émules de Lyssenko qui sont parvenus à intoxiquer l'opinion mondiale à propos du climat et qui seront présents en nombre à Cancún. Après avoir partagé le prix Nobel de la paix avec ses collègues du GIEC en 2007, M. Jean Jouzel, chef de file en France de la secte des "réchauffistes", ne pouvait manquer de recevoir le prix Lyssenko en 2010, tant il a contribué à l'imposture climatique.

    Pour sa part, M. Nicolas Hulot a rendu d'éminents services au GIEC en relayant sa propagande en France. Il a notamment réussi un coup d'éclat en faisant signer un "pacte écologique" aux candidats à l'élection présidentielle de 2007. Le nom de Nicolas Hulot, qui a bien mérité de la désinformation scientifique, devait être associé à celui de Jean Jouzel pour le prix Lyssenko 2010.

    A titre exceptionnel, eu égard au nombre de candidats qui étaient susceptibles de recevoir le prix Lyssenko cette année, le jury a décerné des accessits à deux autres journalistes : M. Sylvestre Huet, de Libération (premier accessit) et M. Stéphane Foucart, du Monde (second accessit).

    Le “prix Lyssenko”, créé en 1990, est attribué chaque année par le Club de l’Horloge, sur proposition d'un jury scientifique, à un auteur ou à une personnalité qui a, par ses écrits ou par ses actes, apporté une contribution exemplaire à la désinformation en matière scientifique ou historique, avec des méthodes et arguments idéologiques.

    Club de l’Horloge,
    4 rue de Stockholm, 75008  Paris.
    Tél. : 01 42 94 14 14. • Fax : 01 42 94 09 14.
    Courriel : cdh@cdh.fr

    Lien permanent Catégories : Climat 2 commentaires

  • Sylvie Brunel et le catastrophisme écologiste

    A lire sur le site du journal suisse Le Temps (pourtant habituellement apôtre vindicatif de la pensée unique), une interview de Sylvie Brunel, directrice du master “Mondialisation, pays du Sud et développement durable” à la Sorbonne, à propos du livre Le ciel ne va pas nous tomber sur la tête, qu’elle a dirigé en collaboration avec Jean-Robert Pitte (éditions Jean-Claude Lattès, 2010).

    Extrait :

    – A qui profite le discours écologiste catastrophiste?

    – Il profite tout d’abord à notre système économique. Le capitalisme a toujours cherché de nouvelles sources de profit. Or voici que, au moment où les habitants des pays industrialisés voient leurs besoins globalement satisfaits, ce discours vient leur dire que leurs biens, jugés dangereux pour la planète, doivent être remplacés par d’autres, plus propres et plus chers. Quelle aubaine!

    – Et qui ce discours dessert-il?

    Il lèse les petites gens. Alors que les géographes croient en la capacité de l’humanité à s’adapter au changement climatique, le discours catastrophiste insiste sur la nécessité d’empêcher autant que possible le réchauffement en limitant les rejets de gaz à effet de serre. Or, ce faisant, il attise une guerre entre les riches et les pauvres. Au niveau global entre les pays industrialisés, qui prônent la réduction des émissions et se battent pour contrôler le marché des technologies vertes, et les pays émergents, qui souhaitent privilégier les stratégies d’adaptation mais ont mille peines à obtenir les moyens financiers nécessaires. D’où de fortes tensions, comme il en a surgi lors de la conférence de Copenhague sur le climat. Au niveau local, les personnes modestes sont culpabilisées par les nantis qui ont la possibilité d’acheter des certificats de compensation carbone et de racheter ainsi leurs «écarts» comme on acquérait des indulgences au Moyen-Age.

    Lien permanent Catégories : Climat 7 commentaires

  • Le volcan et son gaz carbonique

    Selon les calculs des experts, le volcan islandais qui perturbe les liaisons aériennes émet 300.000 tonnes de gaz carbonique par jour. Soit plus que l'Autriche ou la Suède.

    Mais, chut. Ce n'est pas du gaz carbonique d'origine anthropique, donc on n'en parle pas. Les Autrichiens et les Suédois sont des pollueurs. Pas le volcan, dont l'éruption n'est qu'une facétie de la bonne Gaïa.

    (Les mêmes experts soulignent que ces émissions de gaz carbonique ne sont en rien compensées par la chute du trafic aérien, car celui-ci n'est que reporté, ou remplacé par d'autres moyens de transport.)

    Lien permanent Catégories : Climat 4 commentaires

  • A ceux qui croient sauver la planète

    Extrait du discours de Vaclav Klaus, hier, à Palm Beach, où il était l'invité du Club de la croissance :

    « L'environnementalisme, et sa version la plus extrême, l'alarmisme du réchauffement climatique, réclament une expansion presque sans précédent de l'intrusion et de l'intervention des gouvernements dans nos vies, et d'un contrôle des gouvernements sur nous. » (...)

    « Les hommes politiques, leurs bureaucrates, aussi bien que de nombreuses personnes bien-pensantes qui font leur la vision alarmiste du changement climatique anthropique, espèrent probablement qu'ainsi elles font preuve d'intelligence, de vertu et d'altruisme. Certaines d'entre elles croient même qu'elles sont en train de sauver la Terre. Nous devons leur dire qu'elles ne sont que des pions dans les mains de lobbyistes, de producteurs de technologie verte, de firmes agro-industrielles produisant de l'éthanol, de firmes commerciales qui s'occupent des droits d'émission de carbone, etc., qui espèrent se faire des milliards à nos dépens. Il n'y a là aucun altruisme. Il y a un froid calcul politique et commercial. »

    Lien permanent Catégories : Climat 3 commentaires

  • L'Onu va créer une commission d'examen sur le GIEC

    Elle sera composée de « hautes sommités scientifiques ». Mais on précise d'emblée que le rapport réaffirmera la fiabilité du GIEC et aura pour but de « renforcer la publication de son cinquième rapport »...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Climat 0 commentaire

  • Le « Monsieur Climat » de l’ONU démissionne…

    Yvo de Boer, secrétaire exécutif de la Convention-Cadre des Nations unies sur le changement climatique (CCNUCC) depuis 2006, a présenté sa démission, qui prendra effet le 1er juillet. Il rejoindra le cabinet de consultants KPMG.

    "C'était une décision difficile à prendre mais je crois que le temps était venu pour moi de relever un nouveau défi, en travaillant sur le climat et le développement viable avec le secteur privé et le monde de la recherche", a-t-il dit.

    Mais, il y a quelques semaines, son secrétariat affirmait à l'AFP qu'il n'avait aucunement l'intention de démissionner et qu'il briguerait un nouveau mandat en septembre prochain.

    Lien permanent Catégories : Climat 0 commentaire

  • Un colloque sur le « réchauffement climatique »

    Le samedi 30 janvier 2010, au Siège du Front National à Nanterre (78 rue des Suisses), se déroulera un colloque sur le thème : « Réchauffement climatique : mythe ou réalité ? »

    Le programme est ici.

    Lien permanent Catégories : Climat 1 commentaire

  • Vaclav Klaus est toujours là

    Dans une interview publiée sur le site internet de Fox News à l'occasion de la fin du sommet de Copehague, Vaclav Klaus déclare que le « réchauffement climatique » n'est pas une question scientifique mais une « nouvelle religion ».

    L'humanité, dit-il, ne doit pas se faire dicter comment elle doit vivre sur la base d'une « idéologie irrationnelle » produite par le politiquement correct. Le président tchèque affirme qu'après des années de recherches sur le sujet il en est venu à la conclusion que le « réchauffement climatique », en réalité, n'est pas une question de température, mais une idéologie, ou une nouvelle religion. Cette religion affirme que ce sont les hommes qui sont responsables du très léger réchauffement que l'on a constaté ces dernières années, et qu'ils doivent être punis pour cela. Or ce léger réchauffement est la conséquence de causes naturelles. C'est un phénomène périodique dans l'histoire de la terre. Le rôle de l'homme est minime, presque négligeable. Et l'inventivité humaine est capable de créer de nouvelles technologies qui affaiblissent l'impact de l'humanité sur l'environnement. Des mesures radicales telles que celles qui sont prônées à Copenhague ne sont pas nécessaires.

    Les personnalités politiques, les médias et la communauté du monde des affaires, ajoute-t-il, ont simplement compris que c'était pour eux un très bon sujet à reprendre. C'est une brillante idée pour échapper aux vraies réalités. On ne cherche pas à résoudre la crise mais on parle du monde en 2050, 2080, 2200... C'est un job parfait pour eux. Les électeurs ne les sanctionneront pas pour avoir fait un mauvais pronostic...

    (D'après l'agence de presse CTK)

    Lien permanent Catégories : Climat 0 commentaire

  • Les lundis de Paul McCartney

    Paul McCartney était hier l'invité du Parlement européen. Il a expliqué que manger de la viande provoque plus de dommages au climat que toute autre activité. Mais oui : « L'industrie de l'élevage produit plus de gaz à effet de serre que tous les transports ensemble, avions, trains, voitures, camions. » En outre elle contribue à la déforestation, et gaspille l'eau : « Produire un steack requiert autant d'eau qu'une douche de quatre heures. » Sic.

    En conséquence, il demande aux Européens de ne pas manger de viande un jour par semaine. J'apprends par la même occasion qu'il a lancé en juin dernier une campagne « lundi sans viande ». Et c'est cette campagne qu'il est venu promouvoir au Parlement européen.

    Pourquoi le lundi ? On ne sait pas.

    En tout cas le président du Parlement européen, le Polonais (hélas) Jerzy Buzek, a appuyé McCartney: « La campagne du lundi sans viande est une bonne idée, peut-être pas pour tout le monde, et le changement doit avoir lieu pas à pas... L'impact de la surproduction de viande sur le climat est devenu évident. »

    Un jour sans viande ? L'Eglise connaît cela depuis toujours. C'est le vendredi, non par caprice ni par respect de quelconques billevesées, mais pour des raisons proprement religieuses.

    Paul McCartney et ses affidés végétariens auraient pu choisir le vendredi puisque ce jour était déjà traditionnellement un jour sans viande en Europe. Mais non. C'est une illustration parmi d'autres que l'idéologie écolo est une haine du christianisme.

    Lien permanent Catégories : Climat 7 commentaires

  • Commission européenne

    Les portefeuille de la future Commission européenne ont été distribués aujourd'hui. La seule nouveauté est la création d'un commissaire... « chargé de la lutte contre le réchauffement climatique ». Bien sûr. L'heureuse élue est la Connie Hedegaard, qui est actuellement ministre du gouvernement danois « pour la conférence de l'ONU sur le changement climatique à Copenhague 2009 ». Sic.

    Lien permanent Catégories : Climat, Europe 0 commentaire

  • Des experts du GIEC convaincus de bidouillage

    L'affaire fait grand bruit aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne. Pour l'heure, en français, en dehors des blogs, on n'a qu'une dépêche de l'Associated Press (hier à 18h43), qui tente de minimiser le scandale. En voici le premier paragraphe :

    « Des pirates informatiques ont réussi à entrer dans le serveur du respecté centre de recherches sur le climat (CRU) de l'université britannique d'East Anglia et mis en ligne des centaines de documents et courriels privés, alimentant le débat sur le degré d'influence humaine dans le réchauffement de la planète. »

    En réalité, parmi les centaines de courriels et de documents mis en ligne par les pirates, on découvre que les sommités du « réchauffement global », ceux du GIEC, disent clairement qu'ils bidouillent les données pour qu'elles correspondent à leurs prévisions, ils se donnent les uns aux autres des conseils pour que le bidonnage ne se voie pas, montent des cabales pour empêcher que les scientifiques qui ne sont pas de leur bord ne puissent pas publier leurs recherches dans les revues, et même pour virer les directeurs de revues qui osent accueillir des articles ne correspondant pas exactement à leurs fantasmes.

    Pour tout savoir on se reportera au blog Objectif Liberté et aux liens qu'il indique.

    Voici un exemple concret de bidouillage : un graphique sur le réchauffement entre 1000 et 2000 (d'après les cernes des arbres, apparemment). Le premier est celui qui donnait les vraies données. Le second est le graphique officiel (il faut regarder d'abord l'évolution dans la dernière période, c'est spectaculaire...).

    Image1.png
    Image10.png

    Lien permanent Catégories : Climat 1 commentaire

  • Le Pôle Nord sans glace…

    Le Pôle Nord sera quasiment dépourvu de glace durant l'été d'ici une dizaine d'années, a prédit mercredi une équipe d'explorateurs britanniques.

    Lors d'une expédition de trois mois, l'équipe du Catlin Arctic Survey a mesuré les couches de neige et de glace dans la région arctique.

    Ces mesures montrent que l'essentiel de la glace présente dans la région étudiée s'est formée au cours de l'année écoulée et a une épaisseur de moins de deux mètres (180cm).

    Cette couche de glace est trop fine pour résister à la fonte estivale, a précisé mercredi Peter Wadhams, de l'Université de Cambridge.

    Durant trois mois, les explorateurs britanniques de l'expédition Catlin Arctic Survey ont parcouru à pied et à la nage une distance moyenne de 11km par jour pour effectuer ces mesures.

    Les conclusions de cette expédition sont rendues publiques à quelques semaines de la Conférence de l'ONU sur le climat qui se déroule du 7 au 18 décembre à Copenhague (Danemark).


    Ce que l'on vient de lire est une dépêche de l'Associated Press.

    Le site « Pensée unique » lui a déjà répondu il y a plusieurs mois, en montrant que les prétendues mesures du Catlin Arctic Survey étaient démenties par les mesures effectuées sérieusement, au même moment, par la mission Polar 5 de l'Alfred Wegener Institute.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Climat 1 commentaire

  • La compétence planétaire de M. Sarkozy

    Communiqué de Jean-Marie Le Pen

    Lorsqu'il est à Bruxelles, M. Sarkozy parle en président perpétuel de l'Union européenne. Lorsqu'il s'exprime devant l'ONU, il « invente un monde nouveau ».

    Quand il parle aux Français, il justifie sa taxe carbone par le fait que selon lui « le carbone crée un trou dans la couche d'ozone », ce qui est une monumentale contre-vérité.

    Telle est la compétence de M. Sarkozy, ce qui correspond à sa compétence pour résoudre les problèmes de la France, qui s'aggravent pendant qu'il pérore.

    Pour les Français, le « monde nouveau » de M. Sarkozy, c'est une nouvelle taxe chaque semaine, l'insécurité galopante, la déferlante migratoire et le chômage. Les faits sont plus têtus que les envolées verbales.

    Lien permanent Catégories : Climat, Politique française, Sarkozy 1 commentaire

  • Les grotesques de la secte climatique

    La SNCF va préciser à ses usagers l'impact en termes d'émissions de CO2 de chaque trajet en train lors de la réservation du billet, a annoncé mercredi son président Guillaume Pepy.

    "Dès le mois d'octobre, sur voyages-sncf.com, quand on réserve son billet, on pourra avoir calculé, individuellement, voyage par voyage, quel est l'impact en CO2 exact de chaque voyage en TGV ou en Teoz", a-t-il dit à des journalistes.

    (AFP)

    Lien permanent Catégories : Climat 3 commentaires

  • L’imposture « arctique »

    Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon est allé au Spitzberg. Il s'est dit "extrêmement alarmé et surpris" du rythme de la fonte des glaces. "L'Arctique est l'endroit où le réchauffement climatique est le plus rapide au monde. On dirait qu'il agit au ralenti mais en réalité il se fait de plus en plus rapide. Beaucoup plus que prévu." Si les dirigeants internationaux échouent à "agir très vite, a-t-il dit, nous le regretterons amèrement pour l'avenir de l'humanité et du monde".

    "Des centaines de milliers de personnes vont mourir si nous n'agissons pas", a renchéri le ministre norvégien de l'Environnement, Erik Solheim.

    Et des scientifiques lui ont expliqué avoir constaté ces deux dernières années une soudaine et importante augmentation des émissions de méthane, l'un des gaz à effet de serre les plus agressifs et donc l'un des principaux responsables du réchauffement climatique.

    Le même jour, le WWF a présenté un document sur le "réchauffement de l'Arctique", qui est bien plus qu'un simple problème local, c'est un problème global". Selon le WWF, l'Arctique se réchauffe deux fois plus vite que la Terre dans son ensemble et si rien n'est fait, le niveau des océans aura monté d'environ 1,20 mètre en 2100, et les inondations des régions côtières, dues à la fonte des glaces, "affecteront plus d'un quart de la population mondiale". En outre, le réchauffement climatique libère dans la région polaire de grandes quantités de méthane, alors que ce gaz à effet de serre était jusqu'ici "emprisonné dans la glace". Cet effet contribue, à son tour, à l'accélération de la fonte des glaces arctiques.

    Tout cela est faux, en dehors de la réalité du réchauffement de l'Arctique. Mais l'Arctique a connu entre 1910 et 1940 un réchauffement plus rapide que celui que nous constatons depuis 1970. Il n'est pas dû à l'effet de serre anthropique, mais aux oscillations naturelles de la température de l'Océan Atlantique.

    La hausse du niveau des mers (entre 1 et 1,5 mm par an) n'est pas due à la fonte des glaciers mais à la hausse de la température de l'eau. Or depuis 2003 la température des océans est en légère baisse.
    Les glaces arctiques ne contiennent pas de méthane. (Le méthane se trouve dans le permafrost, qui a résisté à des réchauffements climatiques bien plus importants que celui que nous connaissons, si tant est que ce réchauffement existe.)

    Les preuves sont ici, et , entre autres.

    Non à la dictature de la fausse écologie, prétexte pour une dictature mondiale.

    De falsis œcologistis libera nos, Domine.

    Lien permanent Catégories : Climat 3 commentaires

  • La planète bleue en danger

    Le président tchèque Vaclav Klaus a présenté hier son nouveau livre La planète bleue en danger. Il a souligné qu'il souhaitait éviter que « l'idée controversée d'un réchauffement climatique global et l'idée plus controversée encore d'une influence prépondérante de l'homme sur le climat global et la température globale soient utilisées abusivement pour justifier de nouvelles interventions radicales des Etats et des politiques dans la société humaine ».

    Il a ajouté sur le mode ironique que son livre était une petite contribution à la Conférence de Copenhague (qui doit se tenir en décembre).

    Lien permanent Catégories : Climat 0 commentaire

  • Vaclav Klaus remet ça

    Le président tchèque Vaclav Klaus présentera le 28 août son nouveau livre sur le « changement climatique ».

    Son titre : La planète bleue menacée.

    Explication : « Ils parlent de sauver la planète. De qui ? De Quoi ? Il y a une chose que je sais de façon certaine : c'est d'eux que nous devons sauver la planète - et nous-mêmes. »

    Lien permanent Catégories : Climat 1 commentaire

  • La Suisse s’agrandit…

    La Suisse a gagné quelque 150 mètres sur l'Italie grâce au mouvement des glaciers dans la région de Zermatt. La ligne de crête, qui fait frontière, tend en effet à se déplacer vers le Sud à cause de la fonte de la glace. C'est ce qui ressort d'un échange de notes diplomatiques entre autorités suisses et italiennes.

    Du fait de la modification, la station finale du télésiège du Furggsattel se trouvera en territoire suisse en haut du glacier du Théodule. La station est située sur la ligne de crête qui part du Cervin.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Climat 1 commentaire

  • Mauvaise nouvelle pour la planète…

    Titre d'une dépêche de l'AFP :

    Obama et Medvedev expriment leurs espoirs de réchauffement

    Lien permanent Catégories : Climat 1 commentaire

  • Réchauffement climatique

    Une hausse de la mortalité a été enregistrée cet hiver en France, l'un des plus froids des 20 dernières années, avec un excès de près de 6.000 décès sur les six premières semaines de 2009, selon une première estimation de l'Institut de veille sanitaire (InVS).

    (AFP)

    Lien permanent Catégories : Climat 6 commentaires

  • Climat : Vaclav Klaus poursuit le combat

    Vaclav Klaus lance une association internationale intitulée The Prague Network, destinée à dénoncer l'alarmisme autour du « réchauffement global ».

    L'idée lui en est venue lors de son récent voyage aux Etats-Unis. Lors d'une conférence à Santa Barbara, il a notamment déclaré que « depuis 1998 la température globale n'accuse pas une hausse, mais une baisse », et que « l'alarmisme porte atteinte à la liberté et à la prospérité de l'humanité ».

    Il y a lieu, a-t-il dit, de séparer soigneusement la protection de l'environnement et la « panique climatique ».

    Lien permanent Catégories : Climat 1 commentaire