Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Macron

  • En même temps

    Macron et Ndiaye sont allés à Marseille pour parler de l’école.

    Macron a dit que « par son parcours, par sa vie », Pap Ndiaye « dit ce à quoi je crois de l’école de la République » et « incarne ce que nous voulons faire ».

    Or Pap Ndiaye, notamment par son parcours en Amérique, est ouvertement raciste et adepte de la cancel culture, au point d’avoir participé (en France) à des réunions interdites aux blancs.

    Interrogé sur « l’épidémie » de tenues vestimentaires islamiques à l’école, Macron a répondu : « Je veux que la loi de la République s'applique. Et la loi est très claire : pour tous les élèves dans nos écoles, il n'y a pas de signes religieux, quels qu'ils soient. »

    Ce qui est diamétralement opposé aux conceptions de Pap Ndiaye.

    De toute façon, Macron a prôné une « révolution culturelle » dans l’enseignement. Il s’agit « d’inverser la pyramide » et de s’appuyer sur les enseignants pour des idées de projets : « On va donner une feuille blanche aux enseignants en leur disant : Vous allez la bâtir de manière un peu différente, vous allez bâtir des projets nouveaux pour répondre aux problèmes qui sont les vôtres. »

    Ce serait plus simple de supprimer carrément « l’école de la République », non ?

    Pauvres enfants…

  • Macron et la fin de la France

    Le 16 avril, le journal officiel a publié le décret entérinant la suppression du corps diplomatique au profit d’un corps interministériel unique, celui des « administrateurs d’Etat ». (Florilège de tweets réalisé par RT-France.)

    Capture d’écran 2022-04-19 à 11.01.27.png

    Capture d’écran 2022-04-19 à 11.00.02.png

    Capture d’écran 2022-04-19 à 11.00.31.png

    Capture d’écran 2022-04-19 à 11.00.23.png

    Capture d’écran 2022-04-19 à 11.00.59.png

  • Macron et le rouble

    Capture d’écran 2022-03-31 à 14.48.59.png

    Il répétait CNN bien sûr :

    image-58.png

    (Comment Poutine a détruit le rouble et conduit la Russie à la cessation de paiement.)

    Mais les journaux financiers constatent le contraire (ici le Business Standard) :

    image-59.png

    (Le rouble devient la devise la plus performante en mars.)

    Quant à l’isolement, il est devenu évident que c’est presque uniquement par rapport aux Etats-Unis et à leurs valets. Le vote soi-disant quasi unanime de l’ONU a fait pschitt.

  • Quand Poutine reçoit Macron...

    La-rencontre-entre-Emmanuel-Macron-et-Vladimir-Poutine-debute-a-Moscou-1230987.jpg

    Dans le respect des gestes barrière, sans doute...

    Quelques détournements pour sourire quand même un peu...

  • L’ignoble

    Macron, qui est pour six mois président de la présidence tournante de l’UE (c’est-à-dire rien, nada, que dalle), veut « actualiser » la charte des droits fondamentaux de l’UE en y ajoutant la « reconnaissance du droit à l’avortement ».

    C’est grotesque, puisque ce soi-disant droit n’entre pas dans les compétences de l’UE, et que de toute façon c’est impossible puisqu’il y aurait plusieurs vetos. Mais il veut absolument montrer à quel point il est un affidé de la culture de mort,.

    Il a osé appelé au « combat pour l'État de droit », en louant « la gestion de la pandémie par les démocraties », et « la tolérance » et la « civilité » qui sont « au cœur du processus de civilisation qui est le nôtre ».

    Franchement, Staline et Hitler sont enfoncés.

    A propos d’état de droit, la manif des enseignants de demain a été interdite. Puisque les syndicats ont gueulé, le gouvernement fait savoir que la manif ne « sera pas empêchée ».

    Il m’est totalement indifférent que cette manif ait lieu ou non. Mais jusqu’à présent une manifestation était autorisée ou interdite. Je n’avais encore jamais entendu parler d’une manif qui ne « sera pas empêchée ». C’est quoi, juridiquement ?

    On touche le fond.

  • Paria

    Etant déchu de ma citoyenneté par le Président, je ne me permettrai pas de commenter son dernier dégueulis.

    De toute façon, le délire politico-« sanitaire » a atteint un tel degré de folie qu’il défie toute analyse rationnelle.

  • Eurocrétin

    Dans le discours où il a donné les axes de la prochaine présidence française de l’UE (la tournante tous les six mois, qui ne sert à rien), Macron a dit (il s’adressait aux nationalistes polonais, hongrois et français) :

    « Vous n'êtes vaccinés avec les meilleurs vaccins au monde que parce que vous êtes européens. »

    Comprendre : parce que vous êtes dans l’Union européenne.

    C’est évidemment complètement idiot.

    En supposant par hypothèse que les injections anti-covid soient un « vaccin », et qu’il soit bien de l’avoir, il est absurde de prétendre que c’est grâce à l’UE que nous l’avons.

    Ou alors c’est – et je crois que c’est cela – une grave insulte à la France : la France sans l’UE serait incapable… d’acheter un produit pharamceutique.

    Ou alors c’est une blague, pour faire rire en Angleterre, en Norvège, en Suisse : ces pauvres gens qui, ne bénéficiant pas de l’UE, ne peuvent pas être « vaccinés »…

  • Deux photos

    Les enfants sous la dictature, et la nomenklatura.

    256923499_10225761885223359_6194007509207417560_n.jpg

  • Comme en URSS

    Un étudiant de 19 ans a jeté hier un œuf sur Macron. Il a été aussitôt interpellé, et le parquet de Lyon a demandé un examen psychiatrique. Lequel a conclu à « l’abolition de son discernement ». En effet, pour jeter un œuf sur notre très auguste et très vénéré Président, il faut être fou. Le jeune homme a donc été « hospitalisé sous contrainte dans un établissement psychiatrique ».

  • La France selon Macron

    2.png

    Il semble que ce propos de Macron, relevé par le Salon Beige, n’ait pas été très commenté. Il est pourtant ahurissant, même quand on connaît le personnage.