Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Macron

  • Paria

    Etant déchu de ma citoyenneté par le Président, je ne me permettrai pas de commenter son dernier dégueulis.

    De toute façon, le délire politico-« sanitaire » a atteint un tel degré de folie qu’il défie toute analyse rationnelle.

  • Eurocrétin

    Dans le discours où il a donné les axes de la prochaine présidence française de l’UE (la tournante tous les six mois, qui ne sert à rien), Macron a dit (il s’adressait aux nationalistes polonais, hongrois et français) :

    « Vous n'êtes vaccinés avec les meilleurs vaccins au monde que parce que vous êtes européens. »

    Comprendre : parce que vous êtes dans l’Union européenne.

    C’est évidemment complètement idiot.

    En supposant par hypothèse que les injections anti-covid soient un « vaccin », et qu’il soit bien de l’avoir, il est absurde de prétendre que c’est grâce à l’UE que nous l’avons.

    Ou alors c’est – et je crois que c’est cela – une grave insulte à la France : la France sans l’UE serait incapable… d’acheter un produit pharamceutique.

    Ou alors c’est une blague, pour faire rire en Angleterre, en Norvège, en Suisse : ces pauvres gens qui, ne bénéficiant pas de l’UE, ne peuvent pas être « vaccinés »…

  • Deux photos

    Les enfants sous la dictature, et la nomenklatura.

    256923499_10225761885223359_6194007509207417560_n.jpg

  • Comme en URSS

    Un étudiant de 19 ans a jeté hier un œuf sur Macron. Il a été aussitôt interpellé, et le parquet de Lyon a demandé un examen psychiatrique. Lequel a conclu à « l’abolition de son discernement ». En effet, pour jeter un œuf sur notre très auguste et très vénéré Président, il faut être fou. Le jeune homme a donc été « hospitalisé sous contrainte dans un établissement psychiatrique ».

  • La France selon Macron

    2.png

    Il semble que ce propos de Macron, relevé par le Salon Beige, n’ait pas été très commenté. Il est pourtant ahurissant, même quand on connaît le personnage.

  • Il y a trois mois

    « Le pass sanitaire ne sera jamais un droit d’accès qui différencie les Français. Il ne saurait être obligatoire pour accéder aux lieux de la vie de tous les jours comme les restaurants, théâtres et cinémas. »

    Emmanuel Macron dans toute la presse régionale, le 29 avril 2021.

  • Un vrai Français à Lourdes

    Honte à vous ! C'est un scandale ! Vous êtes un athée, monsieur le président, un athée primaire, vous n'avez aucune raison d'être là !

  • Portrait

    "Emmanuel Macron, comme tous les psychopathes, est particulièrement dangereux."

    Professeur Adriano Segatori, psychiatre. Il est important de souligner que la vidéo a été réalisée avant l'élection présidentielle, car plusieurs propos apparaissent alors proprement prophétiques.

  • Allô ?

    Cela fait aujourd’hui une semaine que Macron a dit à propos du couvre-feu qu’il faudrait « tenir encore quatre à six semaines ».

    En termes liturgiques, cela veut dire que la messe de la Cène et la veillée pascale risquent fort d’être interdites aux fidèles, puisqu’elles auront lieu au cours de la cinquième semaine.

    Je n’ai pas vu la moindre réaction d’un évêque, ni d’ailleurs de qui que ce soit d’autre, nulle part.

    Comme si tout le monde s’était définitivement couché devant la dictature.

    Je suppose qu’il y aura quelques gémissements au début de la semaine sainte, quand ce sera trop tard…

    Addendum

    Il semble qu'en effet les évêques se soient tous couchés et (cf. Riposte catholique) qu'ils demandent aux curés de se débrouiller, en avançant les heures et en supprimant la messe de la veillée pascale, ou en inventant une veillée à 6h45 du matin... Tout faire pour qu'il n'y ait plus de fidèles aux offices...

  • LA DICTATURE

    Je ne mets jamais de titre en capitales, mais il est nécessaire de distinguer la décision qui vient d’être prise en conseil des ministres comme un acte de dictature particulièrement caractérisé, un acte d’arbitraire dictatorial qui restera comme une tache d’infamie sur ce gouvernement, son président, et la France.

    Même Castaner avait dit que ce n’était pas possible. Mais Darmanin a fait ce dont Castaner ne disait pouvoir que rêver : Génération identitaire a été dissous par décret.

    C’est à la fois une injustice criante, une atteinte gravissime à la liberté d’expression et la liberté d’association, et en réalité un attentat contre la France, si ce nom veut encore dire quelque chose.