Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le blog d'Yves Daoudal - Page 4

  • Dictature LGBT

    Plusieurs maires ont interdit la campagne de propagande sodomite lancée par le ministère de la « Santé ».

    Marisol Touraine annonce qu’elle saisit la justice. Non pas contre les concepteurs des affiches, mais contre les maires. Pour « homophobie ».

    Intéressant. On va voir si la dictature LGBT est, ou non, sans limites.

    Addendum

    De son côté, l’association des Juristes Pour l'Enfance a déposé ce jour une plainte devant le Jury de déontologie publicitaire :

    Sous couvert de lutte contre le SIDA, le ministère de la Santé par le biais de cette campagne d’affichage ne fait rien moins qu’inciter, promouvoir et banaliser sur la voie publique des comportements sexuels dits à risques (multiplication de partenaires, qui plus est, exclusivement masculins).

  • Dhimmitude

    Gericht-Patrouillen-der-Scharia-Polizei-legal-Keine-Anklage-story-486279_1164x658px_0348c773eb3cde0fb5db68c65915c87f__scharia-s1260_jpg_1355400_1164.jpg

    Sept islamistes, qui avaient patrouillé dans les rues de Wuppertal, en septembre 2014, en uniforme de « police de la charia », ont été acquittés. Ces vestes n’étaient « ni militantes ni inquiétantes », a décidé le tribunal.

    Les islamistes ont donc le droit de porter un uniforme, de faire croire qu’ils sont la « police », et de faire respecter la charia au nom de cette autorité… que leur reconnaît le tribunal.

    Nul doute qu’ils vont reprendre leurs activités, et cette fois en étant un plus insistants dans leurs intimidations pour faire respecter l’interdiction de l’alcool, notamment, dans les rues de Wuppertal.

    A moins qu’on ait trouvé que cela faisait économiser les dépenses d’une police municipale ?

  • Inquiétant

    Le rappeur Kanye West a été conduit de force dans un hôpital psychiatrique de Los Angeles.

    Selon NBC, « son hospitalisation fait suite à une semaine d'incidents bizarres au cours desquels le rappeur provocateur a publiquement harcelé d'autres stars, comme Beyoncé et Jay Z, et annoncé son soutien à Donald Trump ».

    Le Figaro souligne que « Kanye West avait choqué le public à San José jeudi 17 novembre, en annonçant que s'il avait voté à l'élection présidentielle le 8 novembre dernier, il aurait choisi Donald Trump ».

    Est-ce que se prononcer pour Donald Trump est la preuve que vous êtes bon pour l’asile ?

  • On va s’amuser

    Je crois qu’on n’a pas fini de s’amuser avec Donald Trump, qui va être un président véritablement hors normes.

    Il a twitté ceci :

    « Beaucoup de gens aimeraient voir Nigel Farage représenter la Grande-Bretagne en tant qu’ambassadeur aux Etats-Unis. Il ferait du bon boulot ! »

    Il se trouve que le fondateur du parti de l’indépendance britannique et chef de file de la campagne du Brexit a été la première personnalité politique à avoir été reçue par Donald Trump après son élection.

    Il y a une semaine, Nigel Farage avait lui-même évoqué la question : « Je ne pense pas que je serais un ambassadeur modèle, quels que soient mes talents ou mes défauts. »

    Mais ce matin il a réagi au tweet de Donald Trump en twittant à son tour : « Je connais plusieurs personnes de l’équipe Trump depuis des années, et je suis en bonne position pour aider, avec le soutien du président élu. »

    Alors que personne ne lui demandait quoi que ce soit (du moins pour le moment), le gouvernement britannique a cru nécessaire de répondre : « Il n’y a pas de poste vacant, nous avons déjà un excellent ambassadeur. » Mesquin, non ?

  • A vomir

    Propos du catholique François Fillon :

    « Jamais je n'aurais pu penser que mon ami Alain Juppé tombe aussi bas. Ça fait 30 ans que je suis parlementaire. Est-ce qu'une seule fois j'ai pris une position contre l'avortement ? Une seule fois ? Est-ce que vous avez vu une seule fois dans un programme de François Fillon des propos concernant le retour sur la loi Veil ? Jamais ! Voilà ! Alors, que la campagne reprenne sa dignité, et qu’on cesse des polémiques qui sont inqualifiables, qui, franchement, abaissent le niveau. »

    Il déclarait de même le 27 octobre sur France 2 :

    « Jamais personne, et certainement pas moi, ne reviendra sur l'avortement. Je n'ai pas à m'expliquer sur mes convictions religieuses. Je suis capable de faire une différence entre ces convictions et l'intérêt général. Je considère que l'intérêt général, ce n'est pas de rouvrir ce débat. »

    Car l’intérêt général implique le droit de tuer les bébés, même si le catholique Fillon pense que l’avortement ce n’est pas vraiment très bien. Et c’est inqualifiable, c’est abaisser le niveau, de suggérer que François Fillon puisse être opposé au massacre des fœtus. D’autant que le prophète Fillon sait que personne jamais ne s’y opposera.

    Si l’on pouvait trouver quelque chose d’amusant dans cette sinistre et sanglante mascarade, c’est la métamorphose du bourgeois catho. Naguère il était contre l’avortement et le disait haut et fort, mais il faisait avorter sa fille en douce, à l’étranger, si elle « tombait enceinte » hors mariage. Aujourd’hui il est pour le droit à l’avortement, haut et fort, mais il accueillerait peut-être l’enfant de sa fille « tombée enceinte » hors mariage… Naguère il sauvait des vies, sauf celle de sa chair, aujourd’hui il applaudit à la condamnation à mort de millions de petits d’hommes, mais il en sauve un (peut-être, éventuellement).

    Quand je vois la vidéo d’aujourd’hui j’ai une réaction de frayeur, car c’est le diable qui s’exprime, comme on le voit fugitivement sur l’expression de Fillon habituellement inexpressif.

    Le problème, monsieur Fillon, c’est que le bon Dieu, il a aussi les vidéos. Et que ce qui comptera ce n’est pas ce que vous pensiez, mais ce que vous faisiez.

    Quant à moi je vais sans doute voter Trump aux deux tours. Donald Trump, lui, n’est pas catholique, et il ne fait pas semblant de mener une vie de bourgeois catho. Mais il dit et répète, ouvertement, sans fard, qu’il est contre l’avortement, et il va le montrer.

  • Mgr N'Koué en Vaucluse

    Ce lundi 21 novembre, les enfants et les institutrices de l'école Sainte-Anne du Barroux célébraient la fête patronale de l'établissement à l'occasion de la Présentation de la Sainte Vierge. 

    Agréable surprise en fin de journée avec la visite de Mgr Pascal N'Koué, archevêque de Parakou au Bénin. Ce dernier, étant venu en Avignon à l'occasion de la béatification du Père Marie Eugène de l'Enfant Jésus, a souhaité visiter cette école libre dont les enfants ont récemment offert leurs prières et leurs aumônes à la chrétienté du Bénin.

    Après un échange joyeux avec les élèves, le prélat africain a béni une magnifique statue représentant sainte Anne et la Sainte Vierge avant d'étendre sa bénédiction aux enfants, aux institutrices et à dom Louis Marie, abbé du Barroux, venu en voisin.

    WP_20161121_15_55_03_Pro.jpg

    WP_20161121_15_56_22_Pro.jpg

    Mgr N'Koué est l'un de ces évêques qui ont répondu présent à l'appel du cardinal Sarah pour la célébration de la messe "vers le Seigneur". Sous le titre "Un tournant irréversible", il a écrit dans son bulletin diocésain de novembre :

    « Le grand signe qui nous accompagnera toute l’année sera "la messe orientée", vraie rupture pour un nouveau départ spirituel, et cela à partir du premier dimanche de l’Avent (...). Voilà le tournant irréversible. Voilà "l’étape cruciale". Tournons-nous vers le Christ, soleil levant, et nous serons sauvés. La Vierge Marie, Notre-Dame de Komiguéa, nous aidera. »

    (Mgr N’Koué est sans doute le seul évêque au monde, depuis le concile Vatican II, à avoir construit une église paroissiale pour la messe de saint Pie V – avant même le motu proprio de Benoît XVI.)

  • Sainte Cécile

    Voici les antiennes de Magnificat des premières et des secondes vêpres (dans les livres d’avant 1960), chantées par les moniales d’Argentan.


    podcast

    Est secrétum, Valeriáne quod tibi volo dícere : ángelum Dei hábeo amatórem, qui nímio zelo custódit corpus meum.

    C’est un secret, Valérien, que je veux te dire : j’ai pour amant un ange de Dieu, qui avec une extrême jalousie garde mon corps.


    podcast

    Virgo gloriósa semper Evangélium Christi gerébat in péctore suo, et non diébus neque nóctibus a collóquiis divínis et oratióne cessábat.

    La vierge glorieuse portait toujours l’Evangile du Christ sur sa poitrine, et elle ne cessait jamais, ni le jour ni la nuit, de prier et de s’entretenir avec Dieu.

  • L’horreur du Brexit

    L’apocalypse continue.

    Facebook va construire un nouveau siège à Londres : « Le Royaume-Uni est l'un des meilleurs endroits pour une entreprise technologique et est une partie importante de l'histoire de Facebook. Nous sommes venus à Londres en 2007 avec une poignée de collaborateurs et d'ici la fin de l'année prochaine nous ouvrirons un nouveau siège et prévoyons d'employer 1.500 personnes au total. »

    La semaine dernière, Google a annoncé la construction d’un vaste bâtiment où travailleront quelque 3.000 salariés, un investissement d’un milliard de livres.

    En septembre, Apple avait annoncé la création de son nouveau QG londonien, avec 1.400 employés.

    Ces annonces des trois géants du numérique consacrent Londres comme capitale technologique, alors que le European Digital Forum constate dans une enquête qu'il s'agit de la meilleure ville d'Europe pour les start-up du numérique, soulignant que « malgré les craintes liées au Brexit, la ville attire encore de grands talents en provenance du monde entier ».

  • Miséricorde insolite

    Au dernier jour du « jubilé de la miséricorde », quelque 69 détenus de la prison de Faisalabad, au Pakistan, ont été libérés, et de nombreux autres seront libérés, dans les jours qui viennent, d’autres prisons du Pakistan.

    Ce geste fait suite à la visite faite à la prison par le ministre fédéral chargé des droits fondamentaux, le chrétien Kamran Michael, accompagné de l’évêque de Faisalabad, Mgr Joseph Arshad, d’autres représentants chrétiens et des représentants du gouvernement du Pendjab et de la magistrature.

    Les détenus remis en liberté étaient condamnés pour des délits mineurs et avaient purgé leur peine mais restaient en prison parce qu’ils n’avaient pas pu s’acquitter de l’amende à laquelle ils étaient également condamnés. Les amendes seront payées par un fonds créé par le gouvernement.

    Naturellement, c’est aussi une façon élégante de désengorger un peu des prisons surpeuplées. Mais une élégance ouvertement fondée sur le christianisme, ce qui ne doit pas vraiment plaire aux islamistes.

  • Planète showbiz

    Catherine-Deneuve-Gerard-Darmon-Sylvie-Testud-Benjamin-Biolay-Denis-Podalydes-Juliette-Binoche-Dominique-Besnehard-et-Mazarine-Pingeot.jpg

    Une soixantaine de « personnalités » ont signé un texte publié dans le Journal du Dimanche pour dire « Stop au Hollande bashing ». Ces gens-là dénoncent le « dénigrement permanent » dont est victime le président de « notre » République, qui incarne « parfaitement » la « stature d’homme d’Etat », et bien entendu dans leur palmarès de la si louable action présidentielle ils n’oublient ni « le mariage pour tous » ni « le remboursement complet de l’IVG et de la contraception ».

    Ce sont sans doute les plus connues de ces « personnalités » qui figurent sur le montage photographique du site du JDD. Je sais que je ne suis pas vraiment branché, mais je ne peux mettre un nom que sur quatre des huit photos. Quant aux autres…

    Quoi qu’il en soit, c’est un catalogue de gens qui vivent sur une autre planète…

  • Glups

    J’avoue que je ne comprends pas du tout comment François Fillon a pu arriver en tête de façon aussi spectaculaire.

    Il me fait toujours penser à ce que disait Nigel Farage à Herman Van Rompuy : « Je ne veux pas être impoli, mais vraiment, vous avez le charisme d'une serpillière humide et l'apparence d'un petit employé de banque. »

    Personne ne se souvient de ce qu’a pu faire François Fillon comme Premier ministre, puisqu’il n’était en réalité qu’un « collaborateur » du président Sarkozy, selon la formule de celui-ci, et pas même son premier collaborateur, qui était Claude Guéant.

    François Fillon, dont Sarkozy fit annuler un passage à la télévision parce que « il n’y en a qu’un qui parle », avait donc pour fonction d’inaugurer les chrysanthèmes. Et c’est assurément ce dont on se souvient.

    Par exemple l’inauguration de la grande mosquée d’Argenteuil. Car c’était la première fois qu’un Premier ministre de la Ve République inaugurait un lieu de culte. Non seulement un lieu de culte musulman, mais extrémiste, comme le montre la photo officielle de Matignon montrant Fillon tout sourire devant une fillette entièrement voilée, alors que l’islamisme « normal » exige qu’une femme soit voilée à partir de la puberté.

    10427008_Inauguration_de_la_Mosquee_Al_Ihsan.jpg

    Par exemple aussi la gerbe de fleurs au mausolée de Ho Chi Minh, avant un discours exaltant le communisme vietnamien qui s’est ouvert au marché… (C’était quatre jours après les célébrations du 20e anniversaire de la chute du mur de Berlin…)

    french-prime-prime-minister-francois-fillon-pays-hommage-to-late-ho-picture-id93027946.jpg

    La droite la plus bête du monde a-t-elle voté Fillon en croyant voter Trump contre le candidat de la pensée unique Juppé ? Ou bien est-ce la gauche qui a voté en masse pour humilier Sarkozy ? Dans ce cas la gauche ne va sans doute pas voter au second tour de la primaire…

    Quoi qu’il en soit, il y a donc des chances que Fillon soit le prochain président.

    Au fond ce sera peut-être moins énervant à voir que si c’était Sarkozy. Encore que…

    Mais on peut se consoler un peu en voyant que le site EUobserver définit Fillon comme un « conservateur pro-russe » - ce qui sur ce site est tout le contraire d’un éloge…

  • Présentation de la Sainte Vierge

    J’ai reproduit l’an dernier le récit de l’institution de cette fête en Occident – en Avignon – par le pape Grégoire XI, sur les très instantes instances de Philippe de Maizières, chancelier de Chypre, qui l’avait découverte chez les « Syriens ». De l’office et de la messe propres il n’est rien resté, hélas, lorsque saint Pie V supprima cette fête (sauf les manuscrits, qui paraissent n’intéresser personne…). Sixte Quint la rétablit 17 ans plus tard, mais a minima, lui donnant comme nouvel office et comme nouvelle messe le commun des fêtes de la Sainte Vierge, en dehors de la collecte, du texte de saint Jean Damascène aux matines, et de l’antienne de Magnificat.

    Cette antienne, cependant, ne vient pas de Chypre. Elle existait déjà, dans sa forme longue, dans l’office de la vigile de l’Assomption (et de la Vigile de la Nativité de la Vierge), comme en témoigne l’antiphonaire de l’abbaye de Saint-Maur des Fossés datant du début du XIIe siècle.

    export.jpg

    Voici l’antienne de Magnificat, par les moniales d’Argentan :
    podcast

    Beata Dei genitrix, Maria, Virgo perpetua, templum Domini, sacrarium Spiritus Sancti : sola sine exemplo placuisti Domino Jesu Christo, alleluia.

    Bienheureuse Mère de Dieu Marie toujours vierge, temple du Seigneur, sanctuaire du Saint-Esprit, vous seule avez plu à notre Seigneur Jésus-Christ d’une manière sans exemple, alléluia.

    Voici l’antienne dans sa forme longue, antienne du Benedictus de l’office de la Sainte Vierge le samedi, par les moines de Fontgombault (à la place d’ « alleluia » il y a : « ora pro populo, interveni pro clero, intercede pro devoto femineo sexu » - prie pour le peuple, interviens pour le clergé, intercède pour les religieuses – que l’on trouve aussi dans l’antienne « Sancta Maria, succurre miseris… »), avec le Benedictus :
    podcast

    Enregistrer

  • 27e et dernier dimanche après la Pentecôte

    Antienne du Benedictus, aux laudes :

    chant_img-1.jpg

    Cum videritis abominationem desolationis quae dicta est a Daniele propheta stantem in loco sancto, qui legit intelligat.

    Quand donc vous verrez l’abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel, établie dans le lieu saint, que celui qui lit comprenne.

    Antienne du Magnificat, aux vêpres :

    chant_img-2.jpg

    Amen dico vobis, quia non praeteribit generatio haec, donec omnia fiant: caelum et terra transibunt, verba autem mea non transibunt, dicit Dominus.

    En vérité, je vous le dis, cette génération ne passera point que toutes ces choses n’arrivent. Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point, dit le Seigneur.

    Les mélodies ci-dessus proviennent d’un antiphonaire dominicain. Voici celles de l’antiphonaire des cordeliers (franciscains) de Fribourg (autour de l’an 1300). On peut constater de menues différences, notamment sur la question récurrente du si bémol, et aussi comment les anciens passaient d’une clef à l’autre sans crier gare (le début de l’antienne de Magnificat commence comme celle du Benedictus en clef d’ut sur la quatrième ligne, mais se poursuit en clef de fa sur la troisième ligne…)…

    antiennes.jpg

  • L’acte d’accueil du Christ comme Roi de Pologne

    1.jpg

    2.jpg

    3.jpg

    n1737893672.jpg

    n278656801.jpg

    n995625264.jpg

    n1265549058.jpg

    Quelques jours après l’inauguration du Temple de la Divine Providence à Varsovie, les évêques de Pologne, le président de la République, des représentants du gouvernement, les présidents de la Diète et du Sénat (etc.) et quelque 100.000 fidèles ont participé aujourd’hui à Cracovie, au Sanctuaire de la Miséricorde Divine, à l’ « Acte d’accueil du Christ comme Roi et Seigneur de Pologne ». Cet acte solennel avait été précédé d’une neuvaine.

    *

    O Roi immortel des âges, Seigneur Jésus-Christ, notre Dieu et Sauveur ! En cette année jubilaire du 1050e anniversaire du baptême de la Pologne, en ce jubilé extraordinaire de la Miséricorde, nous, les Polonais, nous nous tenons devant Vous, avec nos autorités, le clergé et le laïcat, pour reconnaître votre règne, nous soumettre à votre loi, vous consacrer notre patrie et tout notre peuple.

    Nous confessons devant le ciel et la terre que nous avons besoin de votre loi. Nous reconnaissons que vous seul avez une loi sainte et pérenne pour nous. C’est pourquoi, humblement, en inclinant la tête devant vous, le Roi de l’univers, nous reconnaissons votre souveraineté sur la Pologne et tout notre peuple vivant dans la patrie et partout dans le monde.

    Désireux d’adorer la majesté de votre puissance et de votre gloire, avec une grande foi et un grand amour, nous vous crions : Christ, régnez sur nous !

    - Dans nos cœurs – Christ, régnez sur nous !

    - Dans nos familles – Christ, régnez sur nous !

    - Dans nos paroisses – Christ, régnez sur nous !

    - Dans nos écoles et nos universités – Christ, régnez sur nous !

    - Dans les communications sociales – Christ, régnez sur nous !

    - dans nos bureaux, lieux de travail, de service et de repos – Christ, régnez sur nous !

    - Dans nos villes et nos villages – Christ, régnez sur nous !

    - Partout dans la nation et dans l’Etat polonais – Christ, régnez sur nous !

    Nous vous bénissons et vous rendons grâce, Seigneur Jésus-Christ.

    - Pour l’amour insondable de votre Sacré-Cœur – Christ notre Roi, nous vous remercions !

    - Pour la grâce du baptême et l’alliance avec notre peuple au long des siècles - Christ notre Roi, nous vous remercions !

    - Pour la présence maternelle et royale de Marie dans notre histoire – Christ notre Roi, nous vous remercions !

    - Pour la grande Miséricorde que vous nous accordez constamment – Christ notre Roi, nous vous remercions !

    - Pour votre fidélité malgré nos trahisons et faiblesses – Christ notre Roi, nous vous remercions !

    Conscients de nos fautes et injures infligées à votre Cœur, nous demandons pardon de tous nos péchés, et en particulier de nous détourner de la sainte foi, de notre manque d’amour pour vous et pour notre prochain. Nous vous demandons de pardonner les péchés sociaux de notre nation, tous ses défauts, ses addictions et ses asservissements. Nous renonçons au diable et à toutes ses œuvres.

    Nous nous soumettons humblement à votre Seigneurie et à votre loi. Nous nous engageons à ordonner toute notre vie personnelle, familiale et nationale selon votre loi :

    - Nous nous engageons à défendre votre saint culte et à prêcher votre gloire royale – Christ notre Roi, nous nous engageons !

    - Nous nous engageons à faire votre volonté et à protéger l’intégrité de nos consciences – Christ notre Roi, nous nous engageons !

    - Nous nous engageons à prendre soin de la sainteté de nos familles et de l’éducation chrétienne de nos enfants – Christ notre Roi, nous nous engageons !

    - Nous nous engageons à construire votre royaume et à le défendre dans notre nation – Christ notre Roi, nous nous engageons !

    - Nous nous engageons à participer activement à la vie de l’Eglise et à protéger ses droits – – Christ notre Roi, nous nous engageons !

    Vous, le seul souverain des États, des nations et de toute la création, le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs!  Nous vous confions l'Etat polonais et les dirigeants polonais. Faites que tous ceux qui exercent le pouvoir le fassent avec justice et gouvernent avec rectitude et conformément à vos lois.

    Christ notre Roi, nous confions avec conviction à votre miséricorde toute la Pologne et surtout les gens qui ne suivent pas vos voies. Donnez-leur votre grâce, éclairez-les par la puissance du Saint-Esprit et conduisez-nous tous à la communion éternelle avec le Père.

    Au nom de l'amour fraternel, nous vous confions toutes les nations du monde, en particulier celles qui ont fait porter la Croix à la Pologne. Faites-vous reconnaître à elles comme leur Seigneur et Roi légitime et faites qu’elles utilisent le temps que leur a donné le Père pour se soumettre volontairement à Votre Seigneurie.

    Seigneur Jésus-Christ, Roi de nos cœurs, rendez nos cœurs comme votre Sacré Cœur.

    Que votre Esprit Saint descende et renouvelle la face de la terre, cette terre. Puisse-t-il nous soutenir afin que nous accomplissions les obligations qui sont les conséquences de cet acte national, nous protéger du mal et réaliser notre sanctification.

    Dans le Cœur Immaculé de Marie nous plaçons nos décisions et nos engagements. Nous nous confions tous au soin maternel de la Reine de Pologne et à l'intercession des saints patrons de notre Patrie.

    Christ, régnez sur nous ! Régnez sur notre patrie et régnez dans toutes les nations pour la plus grande gloire de la Très Sainte Trinité et le salut de l'humanité. Faites de notre patrie et du monde entier votre royaume : un royaume de vérité et de vie, un royaume de sainteté et de grâce, un royaume de justice, d'amour et de paix.

    * * *

    Ici, la Pologne, à l'occasion du 1050e anniversaire de son baptême,

    A officiellement accepté la royauté de Jésus-Christ.

    Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit:
    Comme il était au commencement, est maintenant et sera pour toujours. Amen.

    Enregistrer

  • Trump !

    Donald Trump a nommé Michel (Mike) Flynn conseiller à la sécurité nationale. Ancien général, connu depuis toujours comme démocrate, Mike Flynn avait été limogé de son poste de directeur de l’Agence de renseignement de la Défense par Obama, en 2014, parce qu’il demandait de travailler en collaboration étroite avec la Russie contre l’Etat islamique. Il avait fait scandale en 2015 parce qu’il avait participé au gala d’anniversaire de RT (Russia Today), à la table de Vladimir Poutine.

    Il a nommé Jefferson Beauregard Sessions III, dit Jeff Sessions, ministre de la Justice. Jeff Sessions avait été le premier sénateur à soutenir la candidature de Trump. Membre de l’aile « radicale » du Tea Party, c’est un sénateur « ultra-conservateur », vigoureusement opposé à l’immigration, à l’avortement et aux « droits » LGBT.

    Il a nommé à la tête de la CIA Mike Pompeo, élu député du Kansas lors de la vague du Tea Party, proche du vice-président Mike Pence, hostile à l’avortement et à la limitation des ventes d’armes, opposant résolu à Obama (et particulièrement à Hillary Clinton), et peu dévot du gouvernement fédéral…

    Et comme je viens de l’indiquer par ailleurs, Donald Trump a nommé secrétaire général de la Maison Blanche Reince Priebus, un fidèle orthodoxe (grec).

  • L’imam de Sainte-Sophie

    Grâce au commentaire d’Hector je découvre qu’il y a désormais un imam à Sainte-Sophie de Constantinople. Le poste avait été institué en 1936, mais il était resté vacant. Il est désormais pourvu, dans le cadre de la politique ottomane islamiste d’Erdogan. « Maintenant, depuis les quatre minarets de Sainte-Sophie, nous entendrons la voix des imams cinq fois par jour, alors que jusqu’à présent, ce n’était que deux fois » déclarent les médias turcs.

    Il y avait longtemps que je n’avais pas consulté le site orthodoxie.com qui relate cette nouvelle. Du coup j’en ai trouvé quelques autres :

    - Suite au voyage de François en Suède, le métropolite Hilarion, président du Département des Affaires extérieures du Patriarcat de Moscou, déclare que l’Eglise orthodoxe russe a arrêté le dialogue avec l’Eglise de Suède, comme avec les autres dénominations protestantes occidentales, où l’on se heurte à des problèmes ecclésiologiques et moraux « qui font que ce dialogue devienne non pas simplement épineux, mais même impossible ».

    - Le lobby LGBT de Chypre attaque en justice l’archevêque Chrysostome parce que celui-ci a déclaré que l’Eglise orthodoxe envisageait de créer ses propres écoles afin de protéger les enfants de la propagande homosexualiste. Il a présenté l’homosexualité comme « une aberration et un péché », déclarant que « ce n’est pas quelque chose de normal, ce n’est pas naturel ». Le lobby va porter plainte également contre la chaîne de télévision qui a donné la parole à l’archevêque, pour « promotion de messages racistes et de discours haineux ».

    - Donald Trump a nommé secrétaire général de la Maison Blanche Reince Priebus, orthodoxe pratiquant, fidèle de la cathédrale orthodoxe Sainte-Sophie de Washington. On peut donc espérer que ce soit la fin des facéties LGBT (etc.) au palais présidentiel.

  • Sainte Elisabeth

    Elisa1.jpg

    Elisa2.jpg

    Elisa3.jpg

    L'Année liturgique

    benedictinum.jpg

    Antiphonaire de Saint-Lambrecht (1400)

    saint-gall.jpg

    Antiphonaire de Saint-Gall

  • Sous Lénine, le tsar

    Un grand portrait de Lénine (4x3) qui trônait dans la salle de réception d’une école de Saint-Pétersbourg, a été retiré pour être restauré, car la toile était endommagée. Les experts ont alors découvert avec surprise qu’au dos de cette toile il y avait, camouflé par de la peinture à l’eau, un portrait de Nicolas II, de même taille, réalisé en 1896 par Ilia Galkine.

    En fait, c’est le portrait de Nicolas II qui trônait dans cette salle, qui était à la fin du XIXe siècle la salle de réunion d’une école de commerce. Après la révolution, le peintre désigné, Vladislav Izmaïlovitch, retourna la toile pour réaliser un portrait de Lénine, faisant attention de ne pas abîmer le portrait du tsar et le recouvrant de peinture à l’eau pour qu’on puisse facilement le retrouver. Et en faisant cela il risquait tout simplement sa vie…

    On a retrouvé une photo d’une réunion à l’école de commerce où l’on voit très clairement le portrait du tsar. (Voir la galerie de photos de Russia beyond the headlines).

    Cette histoire du tableau explique aussi pourquoi les experts ont découvert sur la toile de nombreuses petites déchirures (faites à la baïonnette par les bolcheviques).

    On ne nous dit pas si c’est Nicolas II ou Lénine qui va retrouver la salle de réception…

  • L’horreur du Brexit

    L’apocalypse continue.

    Mardi, l’office britannique des statistiques a annoncé que les prix ont augmenté de 0,9% en octobre, un peu moins qu’en septembre, alors qu’on s’attendait à une forte hausse (en raison de la baisse de la livre).

    Mercredi, l’office britannique des statistiques a annoncé que le chômage avait encore légèrement baissé en octobre, à 4,8% : niveau historiquement bas.

    Jeudi, l’office britannique des statistiques a annoncé que les ventes au détail ont augmenté de 1,9% en octobre, alors qu’on s’attendait à une hausse limitée à 0,5% à cause des incertitudes du Brexit.

  • Propagande sodomite

    C’est une campagne d’affiches sur les panneaux Decaux, sous le parrainage du ministère de la « Santé », qui vise prétendument à protéger « le sexe entre hommes », avec une photo explicite (avec en outre le cliché du noir dominant…) accompagnée de slogans : "Avec un amant, avec un ami, avec un inconnu", "coup de foudre, coup d'essai, coup d'un soir",  "S'aimer, s'éclater, s'oublier".

    En Gironde, c’est une affiche destinée aux collèges, pour profiter de l’éventuelle fragilité de l’adolescence… Conçue par le « Conseil départemental des jeunes », que préside l’ancien président de la « Lesbian and Gay Pride » de Bordeaux (ici c’est pour les deux sexes).

    Addendum

    Il y a une pétition pour le retrait des affiches "le sexe entre hommes".

  • En Turquie

    L’épuration se poursuit à grande échelle en Turquie, suite au coup d’Etat manqué. Il y a belle lurette qu’elle n’a en plus rien à voir avec le coup d’Etat, mais vise simplement à imposer la dictature ottomane islamiste sur tout le territoire.

    Ainsi hier a été destituée Februniye Akyol Benno, toute jeune co-maire de Mardin, la seule chrétienne, assyrienne, syro-orthodoxe, à la tête d’une des 30 municipalités métropolitaines de Turquie. Elle avait été élue en 2014, à l’âge de 25 ans, en tandem avec le chef kurde Ahmet Turk, 71 ans (lui aussi destitué, évidemment). Ils étaient présentés par le parti kurde Paix et Démocratie (BDP) qui avait décidé de présenter partout un homme et une femme.

    Februniye Akyol Benno (son prénom est la forme turquifiée de sainte Fébronie, martyre de Nisibe au IVe siècle, Akyol est son nom turc, Benno son nom assyrien – non officiel) était encore étudiante en langue et culture syriaques à l’université de Mardin quand elle a été élue. En 1915, 8.000 arméniens et 12.000 assyro-chaldéens furent massacrés à Mardin. L’élection de Februniye était comme un symbole de la reconnaissance de l’héritage chrétien, et une promesse pour un meilleur avenir…

    Aujourd’hui, Februniye Akyol Benno devait participer à une réunion en Italie et intervenir sur la condition des communautés assyriennes, des femmes et des chrétiens en général au Proche-Orient.

  • En Australie

    La 15e proposition de loi sur l’euthanasie déposée au Parlement d’Australie-Méridionale (Adélaïde) a été rejeté mercredi.

    Le premier ministre de l’Etat, Jay Weatherill, en faveur de cette loi, a déclaré respecter la décision des députés mais se dit « incroyablement déçu ».

    Le chef de l’opposition, Steven Marshall, qui a également voté pour ce projet de loi, a affirmé qu’il n’y aurait pas de nouveau vote sur l’euthanasie active avant que le Parlement ne change.

    On fait une pause…

    Mais on remarquera que la 15e proposition de loi a été rejetée avant même que la 14e devienne caduque (sa discussion avait été reportée au 1er décembre, dernier jour de la session parlementaire).

  • A Taiwan

    Près de 10.000 personnes ont manifesté hier devant le Parlement de Taiwan pour protester contre la légalisation du « mariage » entre personnes de même sexe, au moment où les députés commençaient l’examen des deux amendements au Code civil.

    Le projet de loi devrait être examiné le mois prochain, et voté en février. Ce qui ferait de Taiwan le premier pays asiatique à légaliser le mariage contre-nature.

    Les manifestants demandent un référendum. « Nous ne voulons pas que l’institution du mariage soit détruite par une minorité de gens qui décident de faire ce qu’ils veulent, qui n’est pas légal et n’est pas ce sur quoi notre société est fondée », dit l’un d’eux à Asianews.

  • Réaction ukrainienne

    Le parlement ukrainien a rejeté un projet de loi de ratification d’une convention du Conseil de l’Europe (de 2011) sur la protection des femmes, parce dans l’énumération devenue systématique des discriminations interdites figure « l’orientation sexuelle ». Et que cette reconnaissance de droits LGBT est « inacceptable pour la société ukrainienne et pour l’Eglise ukrainienne ».

    Le projet de loi est renvoyé en commission pour être retravaillé et soumis de nouveau au vote. Mais « l’orientation sexuelle » ne peut être effacée de la convention…

  • Du mur et des cardinaux

    Les évêques américains ont tenu leur assemblée générale du 14 au 17 novembre.

    François leur a envoyé un message, pour leur dire d’abattre les murs et de construire des ponts. On connaît le refrain. Mais là c’était quelques jours après l’élection de Donald Trump, dont François avait dit qu’il n’était pas chrétien s’il voulait construire un mur…

    Les évêques ont élu à la présidence et à la vice-présidence de leur conférence nationale deux évêques « conservateurs ». Demain, François va faire cardinaux trois évêques américains « progressistes »…

  • Toujours plus loin…

    Le pape a nommé un nouveau nonce au Mexique. Avec pour mission de faire taire les évêques dans le débat sur le « mariage » entre personnes du même sexe.

    Le pire est que c’est la doctrine catholique, ou plutôt la loi naturelle, qui devient une « idéologie » :

    « Plutôt que de s’affronter, faire des proclamations ou des manifestations, les Mexicains doive s’asseoir la table et se parler. Il ne faut pas parler de ces thèmes à travers les yeux d’une idéologie mais du point de vue de la réalité concrète. »

  • Dédicace des Basiliques Saint-Pierre et Saint-Paul

    Postcommunion :

    Deus, qui de vivis et electis lapídibus ætérnum maiestáti tuæ prǽparas habitáculum : auxiliáre pópulo tuo supplicánti ; ut, quod Ecclésiæ tuæ corporálibus próficit spátiis, spirituálibus amplificétur augméntis. Per Dóminum nostrum.

    O Dieu qui préparez à votre majesté un temple éternel fait de pierres vivantes et choisies, venez en aide à votre peuple suppliant, afin que ce qui est utile à votre Église en fait d’espaces matériels soit l’occasion d’accroissements spirituels.

  • Saint Grégoire le Thaumaturge

    Réjouis-toi, qui t'illustras par ta sainte théologie, colonne de l'Eglise, son ferme docteur, admirable instrument du Paraclet, esprit céleste, cithare de l'Esprit, sublime pasteur et toi-même doux agneau, brebis chérie du suprême Pasteur, fontaine d'où jaillissent la doctrine et les flots de guérisons, pontife Grégoire, prie le Christ d'accorder à nos âmes la grâce du salut.

    Réjouis-toi, splendeur des pontifes sacrés, brillante demeure des vertus, soutien de l'Eglise et modèle de dignité sacerdotale, fleuve regorgeant des flots divins dont s'abreuve la terre entière pour donner en abondance les fruits spirituels du salut et qui nettoient le bourbier des hérésies, Ange terrestre, homme du ciel, bouche méditant la loi de Dieu, Grégoire, digne héritier de celui qui offre au monde la grâce du salut.

    Sous les pluies de tes prières sacrées tu fis sécher un étang qui entre frères était source de conflit; au moyen d'un bâton changé en arbre, tu barras par grâce divine le cours d'un fleuve débordant, Grégoire, et détruisis les autels des démons; par la chaleur de tes prières vers Dieu tu fis cesser la froidure de l'impiété; par tes miracles tu affermis les âmes, pour les mener au Bienfaiteur de l'univers, dont tu reçus le salaire mérité; prie-le d'accorder à nos âmes la grâce du salut.

    Liturgie byzantine, laudes.

    Saint Grégoire de Nysse a écrit la Vie de saint Grégoire le Thaumaturge.

  • Macron : deux questions

    La déclaration de candidature d’Emmanuel Macron est semble-t-il un événement planétaire, puisque les chaînes d’information continue ne parlent que de ça aujourd’hui (et donc n’informent plus, si tant est qu’elles le fassent d’habitude).

    Mais, alors qu’on parle uniquement de Macron, je ne vois personne se poser deux questions que je me pose, et encore moins y répondre.

    1 - Il a inauguré son QG de campagne, dans le 15e arrondissement de Paris, des locaux « trois fois plus grands » que ceux qu’il avait à la Défense. Macron n’ayant pas derrière lui l’appareil d’un parti, qui paye ?

    Je ne conteste à personne le droit de donner de l’argent à Emmanuel Macron, mais ce pourrait être intéressant de savoir qui paye ces locaux – et ceux qui y travaillent.

    2 – Est-on sûr qu’il aura ses 500 signatures au point qu’il est inutile d’en parler ?

    Ce qui est sûr est qu’il n’aura que très peu de signatures socialistes, puisque les élus sont tout sauf courageux et qu’il suffira à l’appareil du PS de signaler aux distraits que bien entendu ils n’auront plus l’investiture s’ils signent pour Macron…

    A priori on se dit que Macron pourra compter sur de nombreuses signatures « de droite » puisque sa candidature rend encore plus inéluctable l’absence d’un candidat de gauche au second tour, et donc l’élection du candidat « de droite ».

    Sauf si… sauf si Macron prend un positionnement tellement « centriste » qu’il puisse faire sérieusement de l’ombre au candidat « de droite » qui sera centriste.

    La question ne se pose-t-elle vraiment pas ?

  • Eh oui, soumises…

    Les activistes qui se disent « Ni putes ni soumises » ont bien été obligées de se soumettre à l’ordre d’expulsion de leurs locaux parisiens.

    Lesquels avaient été inaugurés en 2006 par le président de la République en personne, Jacques Chirac.

    Mais elles n’ont jamais payé le loyer… Normal : leur patronne, la socialiste Fadela Amara, devenait ministre de Sarkozy l’année suivante. Quand t’es ministre tu ne payes pas, non ?

    Mais le tribunal d’instance a froidement constaté qu’il y avait un impayé de 140.000 euros et que ça suffisait comme ça…

    Grandeur et décadence des lobbies de la République…