Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le blog d'Yves Daoudal - Page 3

  • Une église en Turquie

    Une église va être construite à partir du mois prochain à Istanbul. Une première depuis l’instauration de la République de Turquie.

    Il s’agira d’une église syro-orthodoxe. La construction avait en fait été annoncée dès 2015 par le Premier ministre de l’époque, Ahmet Davutoğlu, en raison de l’afflux de réfugiés de Syrie.

    On remarque que l’église sera construite dans un quartier européen d’Istanbul. Mais c’est aussi l’endroit où il y a le plus de syro-orthodoxes.

    Certains voient là aussi une main tendue du gouvernement turc aux syriaques, qui furent très nombreux dans l’est de la Turquie avant d’être génocidés ou poussés à l’exil. Dès le début de la guerre en Syrie, le gouvernement avait installé un camp de réfugiés réservé aux chrétiens à Midyad, la ville aux 9 églises syriaques, au centre de ce qui fut le pays chrétien syriaque dans la province de Mardin (en pays kurde).

  • Orta lux mirifice

    Orta lux mirifice,
    Praevisa prophetice,
    Nunc lucis deificae
    Monstrat ortum.

    Un astre au lever merveilleux, annoncé par les Prophètes, signale aujourd'hui le lever du divin Soleil.

    Hac Magus instruitur,
    Herodes concutitur,
    Ad Jesum gens ducitur,
    Pacis portum.

    Cet astre vient éclairer les Mages ; Hérode en est ébranlé ; la Gentilité aborde à Jésus, le port de la paix.

    Stella prodit Puerum,
    Conditorem siderum,
    Et ultorem scelerum,
    Deum fortem.

    L'étoile annonce l'Enfant créateur des astres, vengeur des crimes, le Dieu fort.

    Quem mystico munere
    Monstrat cuncta regere
    Et tandem redimere
    Nos per mortem.

    Des présents mystiques le proclament arbitre du monde , et notre Rédempteur par sa mort.

    Hic aquis abluitur,
    Et aquis infunditur
    Virtus qua diluitur
    Adae noxa.

    Il est plongé dans les eaux, et dans les eaux il répand une vertu qui efface le péché d'Adam.

    Columba conspicitur,
    Vox Patris complectitur
    Natum, quo dignoscitur
    Ejus doxa.

    La Colombe paraît, la voix du Père adopte le Fils, dont la gloire éclate par ces prodiges.

    Joannis praeconium
    Profert testimonium,
    Et sumit initium
    Lex amoris.

    La parole de Jean rend son témoignage, et la loi d'amour prend commencement.

    Laetatur convivium
    Cum facit officium
    Vini, liquor fontium,
    Melioris.

    Les conviés sont dans la joie, quand l'eau des fontaines vient faire l'office d'un vin généreux.

    In Virginis clausula,
    Sponsae sine macula,
    Dulci nubit copula
    Verbum Patris.

    Au sein d'une Vierge, épouse sans tache, le Verbe du Père contracte une alliance d'amour.

    Abluens piacula,
    Nostra solvat vincula,
    Protegens in saecula
    Prece Matris. Amen.

    Qu'il daigne laver nos crimes, délier nos chaînes,nous protéger à jamais, par les prières de sa Mère. Amen.

    Traduction dom Guéranger. Cette séquence se trouve dans le "Missel de Fontevrault" imprimé à Paris en 1534.

  • Viktor Orbán

    Au cours d’une conférence de presse tenue à Budapest, Viktor Orbán a une nouvelle fois dénoncé la politique d’Angela Merkel et des médias allemands qui ne cessent de faire pression pour que l’Europe accueille de plus en plus de migrants. Quant à Emmanuel Macron, il est « le chef des forces pro-immigration », et « si ce qu'il veut à propos de l'immigration se réalise en Europe, alors ce sera néfaste pour la Hongrie, il faut donc que je le combatte ».

    Viktor Orbán espère que les partis anti-immigration remporteront les prochaines élections européennes, et il s’est félicité de la rencontre entre Matteo Salvini et les dirigeants polonais : « L'alliance italo-polonaise, l'alliance Varsovie-Rome, est l'un des plus grands événements qui pouvait marquer ce début d'année. »

  • C’est très simple…

    1901100112240083.jpg

    Les avantages sociaux que la Slovaquie accorde aux étrangers ne sont pas assez motivants pour que les migrants en situation irrégulière et les demandeurs d’asile restent en Slovaquie, a déclaré Denisa Sakova (Smer-SD), ministre de l’Intérieur, ajoutant que 178 demandes d’asile ont été enregistrées l’an dernier, dont six ont été acceptées.

  • Andalousie

    Un accord a été trouvé entre le PP, Ciudanos et Vox en Andalousie, ce qui met fin à 37 ans de règne de la gauche dans cette province, la plus peuplée d’Espagne.

    L’accord en 37 points prévoit notamment la lutte contre l'immigration illégale, la défense et la promotion de la tauromachie, de la chasse, et de la Semaine sainte, nous disent les agences.

  • L’axe italo-polonais

    « Il est temps de remplacer l’axe franco-allemand par un axe italo-polonais », a déclaré Matteo Salvini lors d’une conférence de presse à Varsovie. Pour « sauver l’Europe ».

    « J’ai proposé, pour qu’on dépasse les différences entre partis, différences dues à des raisons de géographie et de tradition culturelle, un contrat pour l’Europe, un pacte pour l’Europe, qui n’existe pas encore, je ne suis pas venu avec un produit déjà fini. Nous pourrons proposer une plateforme, un pacte pour l’Europe en dix points, sur lequel les Italiens, les Polonais, les Hollandais, les Espagnols, les Danois, décideront s’ils sont d’accord ou pas d’accord. Nous y travaillerons dans les prochains jours. Avant les élections. Les pactes, il vaut mieux les présenter avant les élections, et non après. »

    Dès le début de sa visite, Salvini avait affirmé que l’Italie et la Pologne seraient les « protagonistes du nouveau printemps européen ».

    Matteo Salvini a longuement rencontré Jaroslaw Kaczynski, président du PiS, mais aussi des membres du gouvernement et le Premier ministre Mateusz Morawiecki, lequel, peu avant, dans une interview à la chaîne CNBC, ne cachait pas sa proximité avec le vice-Premier ministre et chef de la Ligue.

    L’enjeu concret du rapprochement entre l’Italie et la Pologne est la constitution d’un nouveau groupe qui pourrait être le deuxième au Parlement européen si toutes les forces favorables à une véritable Europe se mettent ensemble. L’occasion est le Brexit, qui signe l’arrêt de mort du groupe Conservateurs et réformistes européens (CRE), puisqu’il est majoritairement constitué des députés conservateurs britanniques, auxquels sont venus s’agréger notamment les députés du PiS, qui vont devenir orphelins. Or les députés de l’opposition polonaise, la Plateforme civique, font partie du PPE, ce qui rend quasiment impossible que le PiS rejoigne le PPE. Ce pourrait être l’occasion pour les députés hongrois du Fidesz de quitter le PPE (où ils sont, logiquement, très mal vus) pour participer à ce nouveau groupe, sachant que le Parti pour la liberté, aux Pays-Bas, et le Rassemblement national, en France, ont déjà conclu un accord avec la Ligue pour former un « front de la liberté » au Parlement européen, auquel pourrait bien s’agréger notamment le Parti de la liberté autrichien (FPÖ).

  • Mosaïque de l’étouffement

    Capture d’écran 2019-01-10 à 18.12.53.png

    Dans son message de Noël, François reprenait son idée hérétique d’un monde vu comme une harmonieuse mosaïque de religions – parce que c’est beaucoup plus beau quand il y a plusieurs couleurs. Il en donne un exemple concret avec le logo de son voyage au Maroc. Prenant acte du fait qu’il va dans un pays musulman, le logo montre le croissant enserrant la croix… Comme le logo de Milli Görüs européen montre le croissant enserrant l’Europe et le logo de Milli Görüs en France montre le croissant enserrant la France…

    Capture d’écran 2019-01-10 à 18.15.36.png

    image192.jpg

  • Nuntium vobis fero

    Capture d’écran 2019-01-09 à 16.49.48.png

    Bréviaire de Paris, XIIIe siècle, BNF.

    Cette hymne se trouve dans les manuscrits rassemblant les écrits de Fulbert de Chartres et de ses disciples. On la trouve aussi, du vivant même de Fulbert, dans l’Hymnaire de Moissac. Il pourrait donc éventuellement être plus ancien. On l’incluait souvent au moyen âge dans les « jeux liturgiques » de l’Epiphanie (Les trois rois). Texte donné dans l’Année liturgique, traduction dom Guéranger.

    Nuntium vobis fero de supernis
    Natus est Christus, Dominator orbis,
    In Bethlehem Judae; sic enim Propheta
    Dixerat ante.

    Je viens du ciel vous apprendre la nouvelle : « Le Christ, le Seigneur du monde, est né en Bethléhem; ainsi le Prophète l’avait annoncé. »

    Hunc canit laetus chorus Angelorum,
    Stella declarat, veniunt Eoi
    Principes, dignum celebrare cultum,
    Mystica dona.

    Ainsi chante, dans sa joie, le chœur angélique. L’étoile, à son tour, annonce le nouveau-né ; les princes de l’Orient viennent lui rendre leur culte par des présents mystiques.

    Thus Deo, myrrham tribuunt sepulchro,
    Auream Regi speciem decenti,
    Dum colunt unum, meminere Trino
    Tres dare terna.

    A la divinité ils consacrent l’encens, au sépulcre la myrrhe, l’or à la royauté ; en adorant Celui qui est unique, les trois Mages voulurent offrir trois dons au Dieu triple en personnes.

    Gloriam trinae monadi canamus,
    Cum Deo divae Genitore Proli,
    Flamini nec non ab utroque fuse
    Corde fideli. Amen.

    Chantons d’un cœur plein de foi gloire à la triple Monade, au Dieu Père, au Fils divin, à l’Esprit qui procède et du Père et du Fils. Amen.

  • L’UE à sa place

    On ne sait pas quand exactement cela a été fait. Au plus tard début novembre. Personne n’en a rien dit. C’était trop la honte… mais un journal allemand vient de vendre la mèche : la délégation de l’Union européenne à Washington a été dégradée dans l’ordre de préséance du corps diplomartique. L’ambassadeur de l’UE avait le même statut que les ambassadeurs des Etats, il est désormais relégué derrière tous les ambassadeurs nationaux, et se retrouve dans les rangs des représentants des « organisations internationales ». Sur le même pied que l’ambassadeur de l’Union africaine. Ainsi lors des funérailles de George H.W. Bush, l’ambassadeur de l’UE David O’Sullivan n’a été appelé qu’après tous les ambassadeurs des Etats.

    En fait c’est seulement depuis 2016, sur initiative d’Obama, que l’ambassadeur de l’UE avait rang d’ambassadeur national. Trump a donc remis l’UE à sa place.

    A vrai dire, à Bruxelles, on fait profil bas. Après avoir débité un propos emberlificoté, la porte-parole de Federica Mogherini a fini par lâcher : « Vous savez comme moi que l’UE est bien une organisation internationale »…

  • Le fromage de la Jouanno

    L’annonce du salaire de Chantal Jouanno pour piloter le soi-disant « grand débat national », à peine inférieur à celui du président de la République et du Premier ministre, nettement supérieur à celui des ministres, a fait scandale. Du coup, la Jouanno jette l’éponge. Tout en restant présidente de la « Commission nationale du débat public », et donc elle conserve son salaire.

    En bref, la dame qui était payée royalement à ne rien faire comme présidente d’une usine à gaz dont personne n’avait entendu parler, se défausse dès qu’on lui demande de faire quelque chose qui correspond à ses attributions…

    C’est donc ça, leur République qui mérite un respect religieux...

    On apprend du coup que la Jouanno a dix collaborateurs. On ne sait pas combien ils gagnent à ne rien faire, mais certainement beaucoup car ils sont tous, eux aussi, de « hauts fonctionnaires ». Bref, la très chère usine à gaz nommée Commission nationale du débat public ne sert pas au débat public mais produit de beaux fromages.