Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le blog d'Yves Daoudal - Page 8

  • Trump et Poutine

    1b6c1e1e-34ce-41f1-afdd-47e1e1312eaf_16x9_WEB.jpg

    Tweet de Margaret Talev, correspondante de la Maison Blanche pour Bloomberg, ce matin à 9h15 :

    Rencontre de Trump et May (UK) maintenant. Trump dit que sa rencontre avec Poutine hier a été ”formidable”.

    Tweet de Steven Portnoy, correspondant de la Maison Blanche pour CBS, ce matin à 9h22 :

    « Rex et moi avons eu une formidable rencontre avec le Président Poutine », dit Trump assis à côté du PM May.

    « La rencontre a été très constructive, la connexion entre les deux dirigeants s'est faite très rapidement [...] Il y a très clairement une alchimie positive entre eux », avait déclaré hier le secrétaire d'Etat Rex Tillerson à l'issue de la rencontre, soulignant que la discussion avait été « très dense et fructueuse ». L'entretien a duré deux heures un quart.

    Enregistrer

    Enregistrer

  • Sainte Elisabeth de Portugal

    tumblr_nc0j3s0jBl1qm0azgo1_500.jpg

    Ce portrait a été réalisé par l’atelier de Quentin Metsys à Anvers, au début du XVIe siècle. On remarque la couronne royale et le manteau d’hermine, ainsi que le halo doré de sainteté, et la discrète cordelette à nœuds franciscains indiquant que la reine finira sa vie chez les clarisses.

    On remarque aussi que le portrait est manifestement une commande portugaise, par la légende : « a rainha santa Isabel », la reine sainte Isabelle, comme elle est appelée au Portugal (et souvent simplement a Rainha santa, la sainte reine) – en portugais, en espagnol et en italien, Elisabeth se dit Isabel.

    *

    La superbe Sainte Isabel de Zurbaran (avec le miracle des roses).

    Santa_Isabel_de_Portugal.jpg

    *

    Le tombeau de sainte Isabel, par maître Pero, 1336, au couvent Sainte Claire la Neuve de Coïmbra, qu’on appelle… le couvent de la sainte reine…

    ElisPortCoimClaraV.jpg

    Enregistrer

  • A Hambourg

    595faf1e09fac2c53b8b4567.jpg

  • Une précision

    A propos de la cinquantaine de lieux syro-orthodoxes passés sour le contrôle de l’Etat turc.

    Le bureau du gouverneur de Mardin fait savoir que la propriété et la gestion de ces lieux n’a pas été transférée à la Présidence des Affaires religieuses (Diyanet), mais qu’ils sont enregistrés au Trésor dans l’attente des décisions légales sur les droits de propriété. Ce qui légitime donc pleinement l’action de la Fondation Saint Gabriel.

  • Contre la pollution forcée des bébés

    Le Premier ministre a donc confirmé qu’il y aurait désormais 11 vaccins obligatoires. Trois ce n’était pas suffisant, il faut injecter 11 substances toxiques aux bébés.

    Les motifs avancés sont évidemment absurdes. Sans vouloir évoquer la question de l’efficacité des vaccins, on peut remarquer que l’histoire de la « couverture vaccinale » est une vaste fumisterie, dans la mesure où la grande majorité des Français ne se préoccupe pas des rappels qui seuls permettraient d’obtenir une « couverture »… qui ne sert à rien.

    Surtout, il y a aujourd’hui 15 pays européens, QUINZE, dont l’Allemagne et le Royaume-Uni, l’Espagne et la Suède, l’Irlande et la Norvège, où il n’y a AUCUNE obligation vaccinale. On n’a pas entendu dire qu’il y ait dans ces pays des problèmes sanitaires dus à cette absence d’obligation…

    Il est clair que la décision est purement politique. C’est un des premiers diktats macroniens, celui-ci n’étant qu’un renvoi d’ascenseur aux laboratoires pharmaceutiques.

    Nicolas Hulot se moque quant à lui de la pollution des bébés et se coule dans la dictature macronienne dont il profite. Lui il se préoccupe de la pollution automobile, et il décide qu’il n’y aura plus de voitures à essence en 2040. Parce que bien sûr il sera toujours ministre dans 20 ans, pour faire appliquer son diktat de 2017. Les voitures seront donc électriques, et l’on remplacera donc la pollution atmosphérique temporaire par la fabrication de toujours plus de déchets radioactifs hypertoxiques pendant des milliers d’années. Même s’il prétend dans le même temps faire baisser la production d’énergie nucléaire à 50%, sans dire comment.

    A propos des vaccins, on peut signer une pétition, qui dépassera les 100.000 signatures avant ce soir au rythme où ça va (plusieurs par seconde).

    On notera aussi que la Cour européenne des droits de l’homme, saisie en 2013 par six citoyens tchèques contestant les sanctions subies pour refus de l’obligation vaccinale dans leur pays, doit bientôt rendre son jugement. Les citoyens tchèques sont appuyés par l’ECLJ de Grégor Puppinck, dont les observations sont ici. Il souligne qu’il y a déjà une jurisprudence de la Cour considérant qu’une politique de vaccination obligatoire constitue une ingérence dans le droit au respect de la vie privée. L’ECLJ y ajoute la question de l’objection de conscience.

    Addendum

    J'avais mentionné la Pologne comme pays où il n'y pas de vaccinations obligatoires. Comme un commentaire l'a fait remarquer, il y a en fait 10 vaccinations obligatoires dans ce pays. J'ai alors pensé, et écrit, que j'avais vu la mention de la Pologne dans le texte de Grégor Puppinck. Mais il n'y est pas et je bats ma coulpe. Il n'est pas non plus dans le texte de la pétition... Je ne sais pas d'où je l'ai tiré : je n'ai pas de chapeau...

  • Ils sont fous

    infocus_whc2017_hebron_palestine2.jpg

    L’Unesco vient d’inscrire la vieille ville d’Hébron au Patrimoine mondial.

    L’ambassadeur d’Israël a aussitôt dénoncé « l'un des moments les plus déshonorants » de l’histoire de l’Unesco.

    Et le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, Emmanuel Nahshon : « La décision de l'Unesco sur Hébron et le tombeau des Patriarches est une souillure morale ». Sic. « L'Histoire glorieuse du peuple juif en Israël a commencé à Hébron » (sic), a-t-il ajouté sur Twitter. « Aucun mensonge de l'Unesco et aucune fake history n'y changera rien. La Vérité est éternelle. » Suivi de deux drapeaux israéliens, sans doute éternels eux aussi.

    Le Premier ministre, Benjamin Netanyahou a jugé lui aussi nécessaire de condamner la décision : « Une autre décision délirante de l'Unesco. Cette fois-ci, ils ont estimé que le tombeau des Patriarches à Hébron est un site palestinien, ce qui veut dire non juif, et que c'est un site en danger. »

    Il se trouve que Hébron est une ville entièrement palestinienne (hormis quelques colons juifs), que le tombeau des patriarches n’appartient pas plus aux juifs qu’aux chrétiens et aux musulmans, et que l’architecture de la vieille ville ne doit rien aux juifs.

    Voici le texte de la décision de l’Unesco, qui n’a absolument rien de choquant. (Mais les réactions israéliennes montrent hélas pourquoi la paix est impossible tant qu’il y aura un gouvernement israélien.)

    Vieille ville d’Hébron/Al-Khalil (Palestine)

    L’utilisation d’une pierre calcaire locale a marqué la construction de la vieille ville d’Hébron /Al-Khalil au cours de la période mamelouke entre 1250 et 1517. Le centre d’intérêt de la ville était le site de la mosquée Al-Ibrahim/le tombeau des Patriarches dont les édifices se trouvent dans l’enceinte construite au Ier siècle de notre ère pour protéger les tombes du patriarche Abraham/Ibrahim et de sa famille. Ce lieu devint un site de pèlerinage pour les trois religions monothéistes : judaïsme, christianisme et islam. La ville était située au croisement de routes commerciales de caravanes cheminant entre le Sud de la Palestine, le Sinaï, l’Est de la Jordanie et le nord de la péninsule arabique. Bien que la période ottomane (1517-1917) présente une extension de la ville dans les zones environnantes et apport de nombreux ajouts architecturaux, en particulier la surélévation des maisons avec la construction d’étages supplémentaires, la morphologie globale de la ville mamelouke a persisté dans l’organisation hiérarchique des quartiers déterminés par des rassemblements autour de l’origine ethnique, la religion ou la profession, et des maisons dont les pièces sont organisées selon un système d’arborescence.

  • 07-07-07 : dix ans. Merci !

    cq5dam.web.1280.1280.jpg

  • A Milan

    Le cardinal Angelo Scola ayant renoncé pour cause de limite d’âge, le nouvel archevêque de Milan (le plus grand diocèse d’Europe) est Mgr Mario Delpini, qui était évêque auxiliaire et vicaire général de l’archidiocèse, et secrétaire de la conférence épiscopale lombarde.

    Je ne sais pas du tout qui il est, et le grand article du Fatto quotidiano ne dit rien. Il ressemble un peu à l’un de ses prédécesseurs qui hélas devint pape…

    Sans titre.jpeg

    Addendum

    Comme le remarque un commentaire, une photo de Mgr Mario Delpini célébrant la messe de préparation des JMJ de 2013 avait circulé à l'époque : on le voyait "concélébrant" avec de jeunes laïcs qui élevaient un calice en même temps que lui... La photo avait été publiée sur le site du diocèse, puis elle fut enlevée, et l'article avec...

    Voilà donc un archevêque de Milan qui se fout de la liturgie. Ce n'est hélas pas le premier. Pauvre cardinal Schuster...

    messa+rito+ambrosiano+GMG+2013.jpg

    Enregistrer

    Enregistrer

  • Saints Cyrille et Méthode

    Tropaire de leur fête dans le rite byzantin

    Émules des apôtres et docteurs des pays slaves, Cyrille et Méthode, sages en Dieu, priez le Maître de toutes choses de confirmer tous les peuples slaves dans l'orthodoxie et la concorde, d'apaiser le monde et de sauver nos âmes.

    Chanté en slavon :

     

  • La communion pour tous

    Mgr Thomas Paprocki, évêque de Springfield, Illinois, est victime d’une polémique LGBT pour avoir demandé à ses prêtres de respecter la doctrine catholique, notamment en ce qui concerne les personnes de même sexe « mariées », qui ne doivent pas être admises à la communion ni à la sépulture chrétienne si elles n’ont pas manifesté de signe de repentance.

    En réponse, l’évêque de San Jose (Californie), Mgr Patrick McGrath, a publié un texte indiquant que dans certains diocèses ont été édictées des directives, concernant les LGBT, qui peuvent engendrer de la « confusion ». Il saisit cette opportunité pour assurer que dans le diocèse de San Jose on ne refuse pas la communion ni la sépulture chrétienne à « quiconque les demande de bonne foi »…

    Et bien entendu il se réclame du pape François…

    Le diocèse de San Jose a un « conseil du ministère catholique LGBT » qui organise notamment une messe mensuelle pour « les LGBT catholiques, leurs familles, leurs amis et tous nos frères et sœurs en Christ ».

    Comme par hasard Mgr Paprocki est d’origine polonaise, et Mgr McGrath est né irlandais.