Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le blog d'Yves Daoudal - Page 8

  • Geert Wilders

    Geert Wilders a été reconnu coupable d’insulte et d’incitation à la discrimination pour ses propos sur les Marocains, mais a été dispensé de peine. Et il a été relaxé du motif d’incitation à la haine.

    Quelques minutes à peine après le prononcé du verdict, les avocats de Geert Wilders ont annoncé qu’il faisait appel.

    Lui-même a twitté : « Trois juges qui haïssent le parti de la liberté déclarent que les Marocains sont une race et me disent coupable, moi et la moitié des Pays-Bas. Folie. »

    Juste avant l’audience il avait twitté : « Quel que soit le verdict, je continuerai de dire la vérité sur le problème marocain, et aucun juge, politicien ou terroriste ne m’arrêtera. »

  • “L’islam c’est aussi notre histoire”

    « L’exposition itinérante "Islam, c’est aussi notre histoire!" raconte l’histoire de la longue relation entre l’Europe et la civilisation musulmane sur le sol européen. Les preuves historiques de l’exposition – la réalité d’une présence musulmane ancienne en Europe et l’interaction complexe de deux civilisations qui se sont combattues, mais qui se sont également interpénétrées – sous-tendent un effort éducatif et politique: aider les musulmans européens et non musulmans Afin de mieux saisir leurs racines culturelles communes et de cultiver leur citoyenneté partagée. »

    CzAv2cqWIAAqUF8.jpg

    Cette exposition de propagande de l’UE n’évite aucune imposture, de « l’héritage abrahamique » (« les civilisations européenne et musulmane sont bien issues d’un tronc spirituel et intellectuel commun ») à l’âge d’or d’Al Andalus, en passant par « l’héritage arabe, légué par l’Europe médiévale » et « l’héritage ottoman ».

    L’Union européenne a déboursé la modique somme de 2,5 millions d’euros – sic – pour cet assemblage de panneaux réalisé par Tempora.

    On apprend en même temps que cinq pays seulement sont « partenaires ». Dont la France, bien entendu. Et deux pays (sur cinq) qui ne font pas partie de l’UE : la Bosnie-Herzégovine, et la… Turquie. En effet il y a un siècle la Bosnie faisait encore partie de l’empire ottoman… Mais cela s’appelle invasion et occupation, et non « respiration géographique alternant des phases d’expansion et de recul » (sic), et n’a pas à être célébré, encore moins en « partenariat » avec une Turquie qui colonise de nouveau les Balkans – et pas seulement…

    Enregistrer

  • Verbum supernum prodiens

    Verbum supérnum pródiens
    A Patre olim éxiens,
    Qui natus orbi súbvenis
    Cursu declívi témporis,

    Verbe du Tout-Puissant né dans le sein du Père,
    Éternel et Dieu comme lui,
    Qui, pour tirer enfin l'homme de sa misère
    Viens naître homme aujourd'hui,

    Illúmina nunc péctora
    Tuóque amóre cóncrema;
    Audíto ut praecónio
    Sint pulsa tandem lúbrica.

    Fais que ta vérité dans nos armes rayonne,
    Et que ton feu brûlant nos cœurs,
    La voix de ton héraut qui dans les déserts tonne
    Guérisse nos langueurs.

    Judéxque cum post áderis
    Rimári facta péctoris,
    Reddens vicem pro ábditis
    Justísque regnum pro bonis.

    Et, lorsque découvrant les vertus ou le vice
    Jusqu'au fond du cœur des humains,
    Tu rendras en vrai juge aux méchants le supplice
    Et la couronne aux saints.

    Non demum arctémur malis
    pro qualitáte críminis,
    sed cum béatis cómpotes
    simus perénnes cǽlites.

    Ne lance pas sur nous l'effroyable anathème,
    Mais joins-nous à lui par ta bonté
    À ceux dont l'œil doit voir de ton palais suprême
    L'immortelle beauté.

    Laus, honor, virtus, gloria,
    Deo Patri et Fílio
    Sancto simul Paráclito,
    In sæculórum sǽcula. Amen.

    Gloire au Père éternel, au Fils, notre espérance,
    À l'Esprit, notre heureuse paix.
    Qu'ils règnent en ce jour qui jamais ne commence
    Et ne finit jamais.

    Hymne des matines au temps de l'Avent, traduction de Louis-Isaac Lemaistre de Sacy (Heures de Port-Royal).

    Bréfiaire de Paris

    A défaut de chant, voici des cloches :
    podcast

    Et la harpe celtique de Kim Robertson :
    podcast

    export.jpg

    Bréviaire de Paris, XIIIe siècle

  • Hellfest

    15350609_10153997082997536_3935254641285636144_n.jpg

    L’enfer n’est pas à la fête, le 8 décembre…

  • Dhimmitude

    La Fondation de l’islam de France a tenu son premier conseil d’administration, à l’Assemblée nationale (sic, mais c'est normal pour la religion d'Etat), autour de son président Jean-Pierre Chevènement.

    Parmi les « membres qualifiés », l’inévitable et omniprésent Kamel Kabtane, la caution libérale Tahar Ben Jelloun, le président du CFCM (membre de droit).

    Parmi les membres fondateurs, la SNCF, Aéroports de Paris, la SNI (« premier bailleur de France »).

    Le million d’euros donné par Serge Dassault à la Fondation des œuvres de l’islam a été transféré à la nouvelle Fondation, vu que la première n’a jamais fonctionné. C’est ce qu’on souhaite à la nouvelle.

  • Trump

    On n’a vraiment pas fini de s’amuser… Selon les indiscrétions rapportées hier par les médias américains, Donald Trump a décidé de nommer Scott Pruitt à la direction de l’Agence de protection de l’environnement.

    Scott Pruitt est ministre de la Justice de l’Oklahoma. Et s’il est connu dans tout le pays, c’est en tant qu’adversaire résolu de… l’Agence de protection de l’environnement. C’est lui qui mène la fronde des 28 Etats qui ont entamé une action en justice contre les réglementations de l'Agence pour réduire les émissions de « gaz à effet de serre » des centrales électriques au charbon.

    Et naturellement il ne croit pas une seconde aux théories du changement climatique anthropique.

  • La loi liberticide

    Le Sénat a voté hier la proposition de loi visant à supprimer les sites internet qui osent conseiller aux femmes de ne pas avorter. Mais le texte adopté par les sénateurs est très différent du texte adopté par les députés… même si ça revient au même.

    Pour s’y retrouver, voici l’article L2223-2 du code de la santé publique, à savoir celui qui a inventé le délit d’entrave à IVG, 1. tel qu’il est actuellement, 2. tel qu’il a été modifié par les députés, 3. tel qu’il a été modifié par les sénateurs.

    1.

    Est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30000 euros d'amende le fait d'empêcher ou de tenter d'empêcher de pratiquer ou de s'informer sur une interruption de grossesse ou les actes préalables prévus par les articles L. 2212-3 à L. 2212-8 :

    - soit en perturbant de quelque manière que ce soit l'accès aux établissements mentionnés à l'article L. 2212-2, la libre circulation des personnes à l'intérieur de ces établissements ou les conditions de travail des personnels médicaux et non médicaux ;

    - soit en exerçant des pressions morales et psychologiques, des menaces ou tout acte d'intimidation à l'encontre des personnels médicaux et non médicaux travaillant dans ces établissements, des femmes venues y subir ou s'informer sur une interruption volontaire de grossesse ou de l'entourage de ces dernières.

    2.

    Est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30000 euros d'amende le fait d'empêcher ou de tenter d'empêcher de pratiquer ou de s'informer sur une interruption de grossesse ou les actes préalables prévus par les articles L. 2212-3 à L. 2212-8 par tout moyen, y compris en diffusant ou en transmettant par voie électronique ou en ligne, des allégations, indications de nature à induire intentionnellement en erreur, dans un but dissuasif, sur les caractéristiques ou les conséquences médicales d’une interruption volontaire de grossesse.

    - soit en perturbant de quelque manière que ce soit l'accès aux établissements mentionnés à l'article L. 2212-2, la libre circulation des personnes à l'intérieur de ces établissements ou les conditions de travail des personnels médicaux et non médicaux ;

    - soit en exerçant des pressions morales et psychologiques, des menaces ou tout acte d'intimidation à l'encontre des personnels médicaux et non médicaux travaillant dans ces établissements, des femmes venues y subir ou s'informer sur une interruption volontaire de grossesse ou de l'entourage de ces dernières.

    3.

    Est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30000 euros d'amende le fait d'empêcher ou de tenter d'empêcher de pratiquer ou de s'informer sur une interruption de grossesse ou les actes préalables prévus par les articles L. 2212-3 à L. 2212-8 :

    - soit en perturbant de quelque manière que ce soit l'accès aux établissements mentionnés à l'article L. 2212-2, la libre circulation des personnes à l'intérieur de ces établissements ou les conditions de travail des personnels médicaux et non médicaux ;

    – soit en exerçant, par tout moyen, des pressions morales et psychologiques, des menaces ou tout acte d’intimidation à l’encontre des personnes cherchant à s’informer sur une interruption volontaire de grossesse, des personnels médicaux et non médicaux travaillant dans les établissements mentionnés au même article L. 2212-2, des femmes venues y subir une interruption volontaire de grossesse ou de l’entourage de ces dernières. 

    Le délit tel qu’il existe actuellement concerne uniquement les personnes qui perturbent l’accès aux avortoirs ou exercent des pressions à l’intérieur des avortoirs.

    L’extension votée par l’Assemblée nationale concerne « tout moyen », donc y compris à l’extérieur de l’avortoir, et on précise : notamment l’information sur internet (mais cela concerne « tout moyen », donc aussi les journaux, les livres, la télévision, la radio, les conversations, le... catéchisme...).

    L’extension votée par le Sénat se contente de l’expression « tout moyen » qui en effet englobe internet, mais ne souligne pas la menace spécifique contre les sites pro-vie que le gouvernement veut abattre.

    Le texte va devoir être de nouveau examiné, toujours « en urgence », par les députés…

  • Immaculée Conception

    Gaudens gaudébo in Dómino, et exsultábit ánima mea in Deo meo : quia índuit me vestiméntis salútis : et induménto justítiæ circúmdedit me, quasi sponsam ornátam monílibus suis.
    Exaltábo te, Dómine, quóniam suscepísti me : nec delectásti inimícos meos super me.

    Je me réjouirai avec effusion dans le Seigneur, et mon âme sera ravie d’allégresse en mon Dieu : car il m’a revêtu des vêtements du salut : et il m’a entouré des ornements de la justice, comme une épouse parée de ses bijoux. (Isaïe 61,10)
    Je vous exalterai, Seigneur, parce que vous m’avez relevé, et que vous n’avez pas réjoui mes ennemis à mon sujet. (Psaume 29)

    podcast
    Solesmes, 1958

    L’introït est tiré d’Isaïe, lequel, au nom d’Israël, se réjouit dans le Seigneur parce qu’il l’a recouvert d’un manteau de salut et de sainteté, comme une épouse parée de ses bijoux. Ce cantique triomphal ne résonne mieux dans aucune bouche mortelle que sur les lèvres immaculées de Marie, qui, pas un seul instant de sa vie, ne fut privée de ce splendide vêtement de salut dont parle ici le Prophète. Bienheureux cardinal Schuster

    Introït : c’est comme un chant de triomphe, après la défaite que le péché a infligée à l’humanité ; c’est comme un rayon de soleil, au sein des ténèbres, quand nous entendons l’Épouse immaculée de Dieu entonner ce chant de joie. Il faut entendre et chanter cette mélodie enthousiaste, pour en saisir tout le bonheur et toute la joie. Pour les prêtres, elle a encore une signification particulière. De ce manteau intérieur de la grâce, les vêtements sacrés, qu’ils portent tous les jours, sont un vivant symbole. Ainsi pourrait chanter le baptisé, ainsi pourrait chanter tout enfant de Dieu, quand il pense au vêtement de la grâce sanctifiante, à l’armure de grâce qu’il a reçue au Baptême, dans la Confirmation et dans l’Eucharistie. Dom Pius Parsch

    Cet introït traduit la joie intérieure de la Vierge Marie, cette vibration de joie qui traversa son âme en ce premier instant de sa vie, quand par l'indicible beauté de Dieu qui se dévoilait, elle se donna à lui de tout l'élan de son cœur ; joie qu'elle extériorisera plus tard, en chantant le Magnificat... Et exsultavit Spiritus meus. La plénitude de grâce l'environne comme d'un manteau : vestimentum salutis, vêtement de salut dont elle couvrira tous ceux qui accepteront de venir s'y mettre à l'abri. La mélodie est calquée sur l'introït Vocem jucunditatis du Ve dimanche après Pâques, selon un schéma classique du mode 3, commençant sur la tonique mi pour se développer dans les hauteurs autour du si-do. C'est sur la seconde phrase que la mélodie trouve son apogée, vestimentum salutis, après un balancement traduisant la joie, elle se fait souple et ample pour s'épanouir sur le torculus du sommet, avant d'achever sur la cadence classique du 8e mode. Dom Ludovic Baron

    in_gaudens_gaudebo.jpg

    Enregistrer

  • L’incessant combat pro-vie

    Dans l’Etat de l’Ohio au Etats-Unis, hier, le Sénat a approuvé par 21 voix contre 10 un projet de loi interdisant l'avortement après la détection d’un battement de cœur du fœtus, qui survient généralement environ six semaines après la conception. Puis les députés ont adopté le texte par 56 voix contre 39, et l’ont envoyé au gouverneur pour signature.

    Ce dernier, John Kasich, est pro-vie, mais avait manifesté son opposition, parce que des lois semblables ont été adoptées dans l’Arkansas et le Dakota du Nord et ont été annulées par des cours fédérales. C’est ainsi que même le président pour l’Ohio de Droit à la Vie est contre le texte, expliquant que c’est gaspiller l’argent des contribuables en procédures, alors que la vraie façon de grignoter le droit absolu à l’avortement est d’interdire l’avortement au-dessus de 20 semaines. Mais le parlement de l’Ohio va aussi voter un tel texte…

    Les partisans de la nouvelle loi fondent leur espoir sur Donald Trump, mais il n’est pas encore à la Maison Blanche et il faudra qu’il nomme deux juges à la Cour suprême pour véritablement renverser la vapeur… Cela dit ils n’ont pas forcément tort, car, le temps que le processus judiciaire arrive à la Cour suprême, il se pourrait bien que ces deux nominations aient été faites.

  • HSBC LGBT

    lions.jpg

    Les deux statues de lion en bronze qui trônent devant l’entrée de la banque HSBC de Hong Kong ont été remplacés par deux lions « LGBT » réalisés par un artiste sodomite local. Ils y resteront jusqu’après Noël…

    Ils ont été inaugurés par la présidente du groupe HSBC en personne, Diana Cesar, qui a dit à quel point la banque était fière d’appeler à soutenir la communauté LGBT et de faire campagne pour « l’égalité ».

    Une pétition contre ces statues « dégoûtantes » qui « foulent aux pieds les valeurs de la famille à Hong Kong » a été lancée par Roger Wong, le père de Joshua Wong, le principal artisan du mouvement « Occupy Central » (qui n’est pas du tout d’accord avec son père et le fait savoir…).

    Enregistrer

    Enregistrer

  • Quand Ubu est anglais

    Les archevêques syro-orthodoxes de Mossoul, du monastère Saint-Matthieu (haut lieu historique à 20 km de Mossoul), et de Homs et Hama (Syrie) devaient participer le 24 novembre dernier à la consécration de la cathédrale syriaque orthodoxe de Londres. Mais ils n’ont pas pu venir. Les autorités leur ont refusé un visa, au double motif qu’on n’était pas sûr qu’ils aient les moyens de subvenir à leurs besoins, et qu’on n’était pas sûr qu’ils repartent du pays. Sic.

    Le Royaume Uni est submergé par les islamistes indo-pakistanais, mais trois évêques des chrétientés persécutées par les islamistes n’ont pas le droit d’inaugurer une église. C’est peut-être logique, après tout…

  • Saint Ambroise

    Les sacrements de l'Église sont à la fois plus anciens que ceux de la Synagogue et supérieurs à la manne.

    Qu'ils soient plus anciens, la lecture de la Genèse qu'on vient de faire nous l'apprend. La Synagogue, en effet, a pris naissance à la Loi de Moïse. Or Abraham est bien antérieur. Il avait vaincu ses ennemis et retrouvé son neveu et il jouissait de sa victoire. Alors Melchisédech vint au-devant de lui et offrit ce qu'Abraham reçut avec respect. Ce n'est pas Abraham qui offrit, mais Melchisédech, qui est présenté sans père ni mère, sans avoir de commencement ni de fin à ses jours, mais semblable au Fils de Dieu, dont Paul dit aux Hébreux qu'il demeure prêtre à jamais. Il est appelé roi de justice, roi de paix.

    Ne reconnais-tu pas qui il est ? Un homme peut-il être roi de justice, alors qu'il est à peine juste ? Peut-il être roi de paix, quand il peut à peine être pacifique ? Il est sans mère selon sa divinité, parce qu'il a été engendré par Dieu le Père, d'une même substance avec le Père. Sans père selon son incarnation, parce qu'il est né d'une vierge. Il n'a ni commencement ni fin, parce qu'il est lui-même le commencement et la fin de tout, le premier et le dernier. Le sacrement que tu as reçu n'est donc pas don d'un homme, mais de Dieu, apporté par celui qui a béni Abraham, le père de la foi, celui dont tu admires la grâce et les actes.

    Il est donc prouvé que les sacrements de l'Église sont plus anciens. Apprends maintenant qu'ils sont supérieurs. En vérité il est admirable que Dieu ait fait pleuvoir la manne pour nos pères et qu'ils aient été rassasiés chaque jour du pain du ciel. C'est pourquoi il est dit : « L'homme a mangé le pain des anges. » Pourtant ceux qui ont mangé ce pain au désert sont tous morts. Cette nourriture, au contraire, que tu reçois, ce pain vivant qui est descendu du ciel, fournit le soutien de la vie éternelle, et quiconque le mange ne mourra jamais. C'est le corps du Christ.

    Examine maintenant ce qui est supérieur, le pain des anges ou la chair du Christ, qui est certes le corps qui donne la vie. Cette manne-là était du ciel, celle-ci au-dessus du ciel ; celle-là appartenait au ciel, celle-ci au maître du ciel ; celle-là était sujette à la corruption si on la gardait jusqu'au lendemain, celle-ci est étrangère à toute corruption : quiconque en goûte avec respect ne peut éprouver la corruption. Pour ceux-là l'eau coula du rocher, pour toi le sang coule du Christ. L'eau les désaltéra pour un moment, toi le sang te lave à jamais. Le Juif boit et a soif. Toi, une fois que tu auras bu, tu ne pourras plus avoir soif. Cela se passait en figure, ceci en vérité.

    Si ce que tu admires n'est que l'ombre, combien grand est ce dont tu admires l'ombre même. Ecoute, c'est l'ombre qui s'est manifestée aux pères : « Ils buvaient, dit-on, du rocher qui suivait ; or le rocher c'était le Christ. Mais en un bon nombre d'entre eux Dieu ne s'est pas complu, car ils furent anéantis au désert. Or cela s'est fait en figure à notre intention. » Tu as compris ce qui vaut mieux, car la lumière est préférable aux ténèbres, la vérité à la figure, le corps du créateur à la manne du ciel.

    De mysteriis

  • Saint Nicolas

    Pange, lingua, Nicolai
    Praesulis praeconium.
    Ut nos summus Adonai
    Rex et Pater omnium,
    Ad salutis portum trahi
    Faciat per Filium.

    Chante, ô ma langue, les louanges du pontife Nicolas : afin que le suprême Adonaï, Roi et Père de tous les êtres, nous fasse aborder par l’entremise de son divin Fils au port du salut.

    Dum penderet ad mamillam
    Matris, ab infantia,
    Quarta semel bibit illam,
    Atque sexta feria ;
    Ne per lactis puer stillam,
    Solveret jejunia.

    A l’âge où Nicolas pendait encore aux mamelles de sa mère, jamais on ne le vit plus d’une fois le jour s’y désaltérer, à la quatrième et sixième férie de la semaine : il craignait, le pieux enfant, de rompre son jeûne par une goutte de lait.

    Sublimatus ad honorem
    Nicolaus Praesulis,
    Pietatis ita rorem
    Cunctis pluit populis;
    Ut vix parem aut majorem
    Habeat in saeculis.

    Élevé à l’honneur de Prélat, Nicolas fit pleuvoir si abondamment la rosée de la piété sur tous les peuples, qu’à peine a-t-il son pareil dans toute la série des siècles.

    Auro dato, violari
    Virgines prohibuit ;
    Far in fame, vas in mari,
    Servat et distribuit ;
    Qui timebant naufragari
    Nautis opem tribuit.

    Par l’usage qu’il fait de son or, il sauve trois vierges de la prostitution; dans la famine il multiplie le blé et le distribue au peuple ; il retire un vase tombé dans la mer, et porte secours aux nautoniers qui craignaient le naufrage.

    A defunctis suscitatur
    Furtum qui commiserat;
    Et Judaeus baptizatur,
    Furtumque recuperat.
    Illi vita restauratur,
    Hic ad fidem properat.

    Du milieu des morts est par lui ressuscité un homme qui avait commis un vol : par lui un Juif est baptisé et recouvre le bien qu’on lui avait dérobé ; l’un est rendu à la vie, l’autre s’élance dans la voie de la foi.

    Nicolae, sacerdotum
    Decus, honor, gloria,
    Plebem omnem, clerum totum,
    Mentes, manus, labia,
    Ad reddendum Deo votum,
    Tua juvet gratia.

    Des Pontifes l’ornement, l’honneur et la gloire, Nicolas, que la grâce dont vous êtes enrichi vienne en aide au peuple et au clergé; qu’elle assiste nos âmes, nos mains et nos lèvres, et nous fasse rendre à Dieu nos vœux.

    Sit laus summae Trinitati,
    Virtus et Victoria,
    Quae det nobis ut beati
    Nicolai gaudia
    Assequamur laureati,
    Post vitam in patria. Amen.

    Louange à la souveraine Trinité : à elle puissance et victoire ; qu’elle daigne nous accorder d’entrer après la vie, chargés de palmes , dans la patrie des cieux, en part des joies éternelles de Nicolas. Amen.

    Hymne (d’une bien jolie simplicité pour les apprentis latinistes) qui se trouvait dans les bréviaires français entre le XIVe et le XVIe siècle, traduction dom Guéranger. les deux premiers mots montrent sur quel air elle se chante…

  • Mum dad & kids

    6a00d83451619c69e201b7c8b8e461970b-pi.png

    Je plaide coupable. Voyant depuis longtemps cette pétition, je n’avais même pas regardé ce que c’était, à cause du titre en anglais, parce que j’en ai vraiment marre de toutes ces initiatives françaises qui se donnent des titres en anglais pour faire branché ou « jeune ».

    Or, finissant par lire l’appel du Salon Beige, je m’aperçois qu’il s’agit d’une initiative européenne, une officielle « initiative citoyenne européenne », et qu’il n’est donc pas anormal qu’elle soit en anglais – même si le français est une des trois langues de travail de l’UE et si les Anglais en sortent…

    En outre, quand on est sur le site en français il est bien indiqué :

    Maman, Papa & les enfants - Initiative citoyenne européenne pour la protection du mariage et de la famille

    Cette initiative vise donc à faire inscrire dans les textes européens que le mariage est l'union permanente et fidèle entre un homme et une femme voulant fonder une famille, que la famille c’est un père, une mère, et leurs enfants, et que les relations familiales c’est le lien entre deux époux, ou entre un enfant et ses parents.

    Or, il manque 39.000 signatures en France, alors que la date limite est le 10 décembre.

    Je viens de réparer partiellement mon erreur en signant l’initiative. J’engage tous mes lecteurs à le faire. Maintenant. ICI.

    10_MDK_FR.png

    Enregistrer

    Enregistrer

  • Trump

    150502155239-ben-carson-gallery-1-super-169.jpg

    Donald Trump a nommé Ben Carson ministre du logement et du développement urbain.

    Ben Carson fut le principal concurrent de Donald Trump dans les sondages fin 2015 début 2016. Il est en quelque sorte l’incarnation du rêve américain : né dans un quartier noir pourri d’une mère analphabète divorcée, il est devenu l’un des neuro-chirurgiens les plus renommés de la planète (il a été le premier à réussir la séparation de deux siamois reliés par la tête).

    Il est contre l’avortement, il compare l’homosexualité à de la bestialité, il ne croit ni au changement climatique anthropique ni en l’évolutionnisme, il a défini l’Obamacare comme le pire fléau depuis l’esclavage, etc. Bref il est une sorte d’icône du politiquement incorrect.

  • L’un et l’autre

    Les Autrichiens ont finalement eu peur de « l’extrême droite » et ont préféré rester – du moins jusqu’aux législatives – dans l’ornière de l’européisme servile si bien représenté par leur nouveau président.

    Les Italiens en revanche ont donné une claque retentissante à leur représentant (caricatural) de l’européisme servile. Sans savoir ce qui va s’en suivre…

  • En Allemagne

    zone.jpg

    La Cour constitutionnelle fédérale d’Allemagne a donné raison aux soi-disant « libres penseurs » qui contestent la loi bavaroise sur les « jours silencieux » impliquant l’interdiction de toute manifestation sonore (musicale, sportive…) ces jours-là, qui sont la Toussaint, la Vigile de Noël, et plus encore le Vendredi Saint.

    En 2007, la mairie de Munich avait interdit aux « libres penseurs » ce qui n’était en réalité qu’une provocation anti-chrétienne : une « fête païenne au lieu du supplice infernal », destinée à marquer Munich comme « zone sans religion ».

    L’affaire est arrivée jusqu’à la Cour constitutionnelle de Karlsruhe, qui a publié un communiqué, le 30 novembre, donnant son arrêt du 27 octobre : la municipalité de Munich n’a pas respecté le principe fondamental de la liberté de réunion, et l'interdiction de faire du bruit pendant le Vendredi Saint ne peut pas avoir la priorité sur d'autres normes de droit. La Cour précise que la fête de 2007 devant se tenir dans un bâtiment fermé avec un nombre limité de participants, le trouble à l'ordre public et au silence que la loi impose de respecter le Vendredi Saint était minime. Par conséquent, le refus d’autorisation de la municipalité munichoise a été pris en violation des droits constitutionnels des membres de l'association de libres penseurs.

    La Bavière devra donc accepter des profanations du Vendredi Saint…

    On notera que la même Cour constitutionnelle a statué en mars dernier (contre trois Länder dont la Bavière) que les enseignantes ont le droit de porter le voile islamique… surtout dans les Länder (tous sauf Berlin) où les signes chrétiens sont autorisés, car les traditions chrétiennes ne doivent pas être privilégiées…

    (Merci à BF)

  • Aux Philippines

    22.jpg

    La plus grande statue au monde de la Divine Miséricorde (et le grand sanctuaire attenant) est en voie d’achèvement dans la province de Bulacan, au nord de Manille.

    La construction de la statue, qui a quelque 30 mètres de haut, a commencé en janvier de cette année, et devrait être inaugurée le 19 janvier prochain, au cours du 4e congrès apostolique mondial sur la miséricorde, afin de perpétuer le souvenir de ce congrès qui qui se tiendra pour la première fois dans un pays d’Asie.

    On reconnaît le tableau du Christ de la Divine Miséricorde de sainte Faustine. Les rayons sont des escaliers qui permettent d’arriver au cœur de Jésus…

  • Una Voce

    Una Voce.jpg

    Dans le numéro 309 d’Una Voce qui vient de paraître, j’ai commis deux articles : un sur « Noël en Pologne » (qui a bénéficié des judicieux conseils du lecteur qui nous parle de l’Avent), un autre sur « Dum medium silentium ». Ainsi que deux recensions, sur « Voix de louange » de Marguerite Harl (les cantiques de l’Alexandrinus), et « Le traducteur de Bethléem » (saint Jérôme) de Christophe Rico.

  • L’Avent en Pologne

    Un de mes lecteurs me raconte l’Avent en Pologne. Je vous en fais profiter.

    La messe Rorate

    Tous les jours (sauf le dimanche), dans ma paroisse d’un quartier récent de Varsovie, pendant le temps de l’Avent, nous nous réunissons à l’église à 6h10 pour chanter  « le petit Office de l’Immaculée Conception ». A 6h30, nous assistons à la messe “Rorate". C’est un temps merveilleux de l’année liturgique.

    Chacun (ou presque) se rend à la Messe une lanterne à la main .On voit ainsi dans les rues des ombres éclairées du halo tremblotant d’une bougie converger vers l’église en rappelant aux automobilistes pressés, aux joggers, aux travailleurs matinaux qui attendant leur bus que le Christ va venir et qu’il est temps de se préparer à sa venue. Quand il fait froid et que la ville est recouverte de neige, c’est magique.

    Quand on entre dans l'église, elle est plongée dans le noir. Les fidèles qui n'ont pas apporté de lanterne peuvent emprunter un lampion sur une table au fond de l'église. Après le petit office de l'Immaculée Conception, la messe commence. L'église est toujours plongée dans le noir. Chez nous, il y a environ 200 personnes à la messe de 6h30.

    Au début du Gloria le prêtre et les fidèles lèvent leurs lanternes et les projecteurs de l'église s'allument.

    A la fin du Gloria, tout le monde éteint sa bougie. On la rallumera a la fin de la Messe pour rapporter la « lumière du Christ » à la maison. Chez nous on allume les bougies de la couronne de l'Avent avec cette lumière rapportée de l'église. Je dis « lumière du Christ » et tout le monde répond « Nous rendons grâce à Dieu ».

    Quand on sort de l'église, on voit le jour poindre. On rentre à la maison avec la lanterne allumée...

    La retraite spirituelle

    Dans chaque paroisse, il est de coutume pendant l'Avent comme pendant le carême de participer à une « retraite paroissiale ». Cette année ce sera du dimanche 18 décembre au mercredi 21 décembre inclus. Soit 4 messes pendant lesquelles un « prêtre recollectioniste » comme on dit en polonais, est invité par la paroisse à prêcher. En général, le prêtre qui prêche la retraite développe un thème en 4 parties... Il faut venir vraiment très à l'avance si vous ne voulez pas rester debout. Les retraites ça peut faire mal aux jambes et au dos.

    La visite pastorale

    Chaque année les prêtres de la paroisse rendent visite aux fidèles à leur domicile. On appelle couramment cette visite « koleda » (d'après la tradition de chanter de maison en maison des chants de Noël et de jouer des saynètes religieuses). Le nom officiel c'est « wizyta duszpasterska ».

    C'est l'occasion de discuter. De prier ensemble. De bénir la maison. C'est l'occasion de faire un grand ménage. Il faut mettre sur la table ; une bible, une bouteille d'eau bénite, un crucifix et un goupillon (on peut acheter un « service spécial koleda » dans les magasins d'article religieux). Il est bien vu de donner une enveloppe au prêtre pour les besoins de la paroisse.