Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Noël

    Bicci_di_Lorenzo_Natività.jpg

    Cette Nativité est de Bicci di Lorenzo. Elle appartenait à un particulier de Cologne jusqu’au début de ce mois, et elle était prêtée au musée Wallraf-Richartz. Elle a été vendue le 6 décembre dernier chez Sotheby pour 368.750 £. On risque donc de ne plus pouvoir la voir.

    Bicci di Lorenzo, de Florence, était un « traditionaliste » en peinture. En bref il peignait comme les artistes d’une ou deux générations précédentes, à cette époque de la Renaissance où le style changeait très vite. Ainsi cette Nativité, peinte au début des années 1430, est sans doute la dernière à faire clairement référence à l’icône byzantine de la Nativité qui servait de modèle aux peintres italiens jusqu’au siècle précédent. Il a supprimé le haut (les anges et les mages) et la scène du bain, mais il a gardé l’essentiel.

    Il s’agit encore d’une peinture a tempera à l’œuf sur panneau de peuplier. Bicci a ajouté la sommaire cabane devenue courante dans les représentations de la Nativité, mais il a conservé la grotte à fond noir, l’enfant emmailloté de bandelettes funéraires et couché dans un cercueil, saint Joseph pensif et même triste (sans qu’on voie le diable en vieux berger qui lui a instillé le doute), et la Mère de Dieu qui ne regarde pas l’enfant. Dans les icônes – le plus souvent - elle est couchée et regarde le spectateur, avec ce regard qui a l’air de dire : ce que vous voyez ce n’est pas la naissance de mon enfant, c’est l’annonce du drame du vendredi saint quand je le déposerai au sépulcre, car c’est à ce prix que vous serez sauvé, et non par la guimauve et les paillettes. On peut remarquer aussi que les deux bergers ont exactement la posture des deux (à cinq) bergers sur les icônes.

    (Bien sûr il ne s'agit que d'un aspect de l'inépuisable mystère de la Nativité, celui qui voit d'emblée la "kénose" jusqu'au bout. Mais c'est un aspect assez important pour que ce soit devenu le thème central de l'icône canonique.)

    Rendez-vous dans une semaine si Dieu veut.

    Enregistrer

    Enregistrer

  • Clash

    Communiqué du Grand Magistère de l’Ordre souverain de Malte : « Le remplacement de l’ancien Grand Chancelier est un acte de l’administration gouvernementale interne de l’Ordre souverain de Malte et, par conséquent, relève uniquement de sa compétence. »

    La nomination d’une commission de cinq membres pour enquêter « est le résultat d’un malentendu du Secrétariat d’État du Saint-Siège ».

    « Le Grand Maître a clarifié respectueusement la situation hier soir en envoyant une lettre au Pontife suprême, expliquant les raisons pour lesquelles les suggestions faites par le Secrétariat d’État n’étaient pas acceptables. »

    Bref, circulez, très Saint-Père, il n’y a rien à voir, votre commission est illégitime et illégale au regard du droit international.

    C’est ce qu’avait souligné Roberto de Mattei : l’Ordre de Malte est souverain et internationalement reconnu comme tel. Le pape n’a pas le droit d’intervenir dans les affaires intérieures de l’Ordre : l’Etat du Vatican n’a pas à se mêler des affaires de l’Ordre souverain. Il n’a de droit de regard que sur le plan spirituel. Et c’est le cardinal « Patron » qui représente le pape : le cardinal Burke…

  • Trump et Poutine

    Lettre de Vladimir Poutine à Donald Trump :

    Cher M. Trump,

    Veuillez recevoir mes vœux les plus chaleureux pour Noël et la nouvelle année.

    Les graves défis mondiaux et régionaux que nos pays ont eu à affronter ces dernières années, montrent que les relations entre la Russie et les USA demeurent un important facteur pour assurer la stabilité et la sécurité du monde moderne.

    J’espère qu’après votre entrée en fonction en tant que président des Etats-Unis d’Amérique, nous serons en mesure – en agissant de manière constructive et pragmatique – de rétablir un cadre propice à une coopération bilatérale dans différents domaines et d’amener notre niveau de collaboration sur la scène internationale à un nouveau niveau de qualité.

    Veuillez recevoir mes vœux sincères pour vous et votre famille de bonne santé, bonheur, bien-être, succès et tout le meilleur.

    Publiant cette lettre, Donald Trump a commenté :

    Une très belle lettre de Vladimir Poutine ; ses pensées sont si pertinentes. J’espère que des deux côtés nous serons capables d’être à la hauteur de ces pensées, et nous ne devons pas prendre un autre chemin.

  • Trump et Berlin

    Le terroriste qui a tué tellement de personnes en Allemagne a dit juste avant le crime : "Par la volonté de Dieu, nous allons tous vous tuer, porcs, je le jure, nous vous tuerons." Il s’agit d'une menace purement religieuse, qui est devenue réalité. Tant de haine ! Quand les Etats-Unis, et tous les autres pays, vont-ils répliquer?

  • La crèche de Paray-le-Monial

    creche_bethleem_paray-le-monial_plan_large.jpg

    creche_bethleem_paray-le-monial_gros_plan.jpg

    La Ligue des droits de l’homme, qui n’a rien d’autre à faire que la chasse aux crèches de Noël, a perdu ses procès contre Béziers, Beaucaire et la région Auvergne-Rhône-Alpes. Mais elle vient de gagner contre Paray-le-Monial. Le tribunal administratif de Dijon ordonne que la crèche soit enlevée des locaux de la mairie.

    Quand on voit les photos, on comprend que cette gigantesque crèche paraisse quelque peu provoquante…

    Selon le juge laïcard de Dijon la mairie de la ville du Sacré-Cœur ne peut donc pas abriter une mini-crèche de Noël, alors même que s’il en est une qui correspond à la décision du Conseil d’Etat c’est bien celle-là.

    En effet, le maire souligne qu’elle a une « valeur culturelle », parce qu’elle a été réalisée par des handicapés de Bethléem, et qu’il ne fait que « respecter une convention d'échanges culturels entre Paray-le-Monial et Bethléem, signée le 9 septembre 2003 sous couvert du Consulat général de France à Jérusalem et de Yasser Arafat ».

    Sans doute la LDH va-t-elle lui répondre que ce n’est pas un argument, vu que Yasser Arafat lui-même violait la laïcité en assistant ostensiblement à la messe de minuit à Bethléem chaque année…

    En bref, la LDH s’en prend d’un seul coup à la religion chrétienne, aux handicapés, aux Palestiniens, et aux échanges entre villes….

    Et pour cela elle recevra 1.000 € de la commune, a en outre décidé le juge bouffe-curé.

  • Les enfants d’Alep

    La paroisse latine d’Alep a réalisé une vidéo où des enfants nous souhaitent un joyeux Noël en nous faisant visiter leurs lieux de vie, qu’ils retrouvent, souvent dévastés. Les enfants s’expriment en plusieurs langues. Une petite fille nous fait visiter, en français, l’église maronite très endommagée (vers la 9e minute), et l’ont voit enfin des anciens qui étaient restés sous les bombes.

    Et voici la crèche de Noël de l’église latine.

  • Vigile de la Nativité

    Dès l’invitatoire des matines, l’Eglise chante :

    Hodie scietis quia veniet Dominus : et mane videbitis gloriam eius.

    Aujourd’hui, vous saurez qu’il va venir le Seigneur, et demain matin, vous verrez sa gloire.

    C’est ce que Moïse dit aux Hébreux pour leur annoncer la manne et arrêter leurs récriminations. Mais voici la vraie manne, le Pain descendu du Ciel à Beth-Lehem, la maison du Pain.

    L’introït de la messe ajoute qu’il vient pour nous sauver. Le verset de psaume est, comme il est normal, un premier verset, celui du psaume 23. Il indique bien que le Seigneur qui vient est le roi de la création. Mais il annonce surtout l’offertoire, un autre verset de ce même psaume, qui demande qu’on lève les portes pour qu’entre le roi de gloire.


    Hódie sciétis, quia véniet Dóminus et salvábit nos : et mane vidébitis glóriam eius.

    . Dómini est terra, et plenitúdo eius : orbis terrárum, et univérsi, qui hábitant in eo.

    Aujourd’hui, vous saurez que le Seigneur va venir et qu’il nous sauvera. Et demain matin, vous le verrez dans sa gloire.

    Au Seigneur appartient la terre et tout ce qui la remplit, l’univers et tous ceux qui l’habitent.

    Le graduel de la messe reprend la même antienne, et y ajoute un verset du psaume messianique, psaume de l’Avent, 79 (avec la variante du psautier romain par rapport à la Vulgate : « appare » au lieu de « manifestare ») :

    Hódie sciétis, quia véniet Dóminus et salvábit nos : et mane vidébitis glóriam eius

    . Qui regis Israël, inténde : qui dedúcis, velut ovem, Joseph : qui sedes super Chérubim, appáre coram Ephraim, Béniamin, et Manásse.

    Aujourd’hui, vous saurez que le Seigneur va venir et qu’il nous sauvera. Et demain matin, vous verrez sa gloire.

    ℣. Ecoute, Pasteur d’Israël, toi qui mènes le peuple de Joseph comme un berger son troupeau. Toi dont le trône est porté par les Chérubins, montre-toi aux descendants d’Éphraïm, de Benjamin et de Manassé.

     

    "Hodie scietis" se trouve aussi dans un répons des matines, dans une antienne de laudes (qui est aussi l'antienne de tierce), dans le répons des laudes, qui revient encore dans les vêpres de l’office monastique (moines de l’abbaye de Beuron) :
    podcast

    Enregistrer

  • Reuters et Kaczynski

    L’agence Reuters vient de faire une interview de Jaroslaw Kaczynski, qui « n'a pas de poste au gouvernement, mais est considéré comme le personnage le plus puissant de Pologne et a été identifié par Reuters comme l'un des 10 visages à surveiller en 2017 dans un contexte de populisme, d'euroscepticisme et d'incertitudes avec le gouvernement Trump aux États Unis ». Sic.

    Voici ce que dit Kaczynski sur l’Union européenne :

    La Grande-Bretagne quitte l'UE, mais ... cette situation est aussi une ouverture", a-t-il déclaré, rejetant l'idée qu'une UE sans la Grande-Bretagne devrait poursuivre dans la voie d'une plus grande intégration et centralisation des pouvoirs.

    "La question... en dehors de l'Allemagne... n'est pas perçue comme claire", a-t-il déclaré. "Je pense que presque tout le monde dit que le Brexit exige un nouveau traité, un changement de grande portée du traité." "Nous avons besoin de réformes qui définissent clairement que l'UE est une association d'États nationaux et que les États nationaux sont la base. En outre, nous avons besoin d'une déréglementation de grande envergure", a-t-il dit.

    "En privé, certains disent que nous avons raison, mais ils demandent si nous avons des soutiens."

    Jaroslaw Kacynski étant connu comme très russophobe (comme la plupart des dirigeants polonais), Reuters a cru pouvoir lui faire dire du mal de Donald Trump, notamment à propos de la nomination comme ministre des Affaires étrangères de Rex Tillerson, dont on connaît les liens avec la Russie et avec Poutine.

    Réponse de Kaczynski :

    "Nous savons que Tillerson a des contacts étroits avec la Russie. La question est de savoir si un changement de rôle... va changer son approche. Du point de vue d'un négociateur - et Trump est un négociateur - nommer quelqu'un qui n'a pas une approche négative envers la Russie dès le début... n'est pas une mauvaise approche."

  • Sean Spicer

    spicer_c0-69-640-442_s885x516.jpg

    Donald Trump a nommé Sean Spicer comme porte-parole de la Maison Blanche.

    Ce n’est pas une surprise, dans la mesure où Sean Spicer a été le porte-parole et directeur de la stratégie du Comité national républicain pendant toute la campagne.

    Mais on peut souligner que Sean Spicer est un catholique pratiquant qui ne met pas sa foi dans sa poche. Le 10 février, il était apparu à CNN avec une tache grise sur le front : c’était le mercredi des Cendres.

    Il s’était fait moquer de lui dans de nombreux tweets, où l’on disait qu’il s’était cassé la figure avant d’arriver au studio, ou qu’on lui avait fait une farce, ou qu’il y avait un gros problème de maquillage, etc.

    Des catholiques avaient pris la défense de Spicer en se moquant à leur tour de l’ignorance des trolls.

    Quant à Spicer il avait répondu à tous les méchants tweets avec le hashtag #AshWednesday : mercredi des Cendres.

  • La Pologne de plus en plus attaquée

    Depuis maintenant une semaine, des députés de l’opposition – soutenus par des manifestants à l’extérieur (du bâtiment, et surtout à l’extérieur de la Pologne) - occupent l’hémicycle du Parlement polonais, pour dénoncer des décisions soi-disant illégales et antidémocratiques du gouvernement alors qu’ils sont quant à eux dans une flagrante illégalité par leur occupation manifestement antidémocratique du lieu même où se pratique la démocratie…

    La « dictature » (sic) polonaise est telle que le gouvernement… laisse les occupants occuper, et ceux-ci annoncent qu’ils passeront Noël au Parlement. Si ça leur chante…

    Les prétextes de cette nouvelle attaque, c’est d’abord que le budget n’a pas été voté dans l’hémicycle mais dans une autre salle. C’est peut-être irrégulier, mais c’est l’opposition qui empêchait le vote dans l’hémicycle… L’autre motif est qu’il a été décidé de réduire le nombre de médias habilités à suivre les travaux parlementaires, pour la sérénité des débats (réduction à « seulement » cinq chaînes de télévision, me semble-t-il). Hurlements : la dictature supprime la liberté de la presse…

    Tout cela est évidemment suivi de près par les institutions européennes, qui mettent de l’huile sur le feu. Plusieurs députés européens demandent que des sanctions financières soient prises contre l’effroyable dictature polonaise. La Commission européenne a adressé de nouvelles « recommandations » au gouvernement sur « l’état de droit » dans le pays, et lui donne deux mois pour répondre, faute de quoi… (Faute de quoi rien du tout, car la Commission n’aura pas l’unanimité requise, comme elle le sait depuis le début.) Donald Tusk lui-même y est allé de son couplet, en Pologne même. Une diatribe du président du Conseil européen contre son propre pays.

    Mais le pouvoir polonais continue tranquillement ce qu’il a à faire. Mercredi, le président Duda a nommé Julia Przylebska présidente du Tribunal constitutionnel, pour remplacer l’adversaire acharné du gouvernement, Andrzej Rzeplinski, dont le mandat s’est terminé lundi à minuit.

    « Je voudrais, a dit le président Duda à la nouvelle présidente, que vous mettiez de l’ordre au Tribunal. Je voudrais que cessent, au Tribunal et autour de lui, ces querelles choquantes qui se sont poursuivies jusqu’à maintenant et qui l’ont empêché de fonctionner normalement. »

    Le vice-président du Tribunal, Stanislaw Biernat, l’un des juges nommés par l’ancien président, a déclaré aux journalistes qu’il reconnaissait la nomination de Mme Przylebska et qu’il n’y aurait pas de « rébellion » de ses collègues.

    C’est ce jour même où le climat semble s’apaiser de ce côté-là que la Commission européenne a envoyé son nouvel ultimatum…

  • Le Marocain

    Il y avait déjà trois Marocaines qui avaient un maroquin dans le gouvernement socialiste de la France. Depuis samedi il y a un Marocain, qui n’a pas de maroquin, mais qui est depuis samedi dernier le porte-parole du parti socialiste. Français. Mais bien sûr Karim Bouamrane est français. Aussi.

  • A l’Ordre de Malte

    François a nommé une commission de cinq membres chargée de l’informer rapidement sur les « faits » survenus à l’Ordre de Malte.

    Selon La Croix, le grand chancelier Albrecht von Boeselager a été « brutalement démis » de ses fonctions par le grand maître Fra'Matthew Festing parce qu’il serait un « catholique libéral », alors qu’il « jouit d’une excellente réputation »…

    Face à la campagne montée contre lui, le grand maître Fra'Matthew Festing a mis les choses au point dans un texte publié sur le site de l’Ordre.

    Il évoque « de graves problèmes ayant eu lieu pendant le mandat de Boeselager en tant que Grand Hospitalier de l’Ordre de Malte » et « l’occultation consécutive de ces problèmes au Grand Magistère, comme démontré dans un rapport commandité par le Grand Maître l’an dernier ».

    Il a donc convoqué une réunion où se trouvait également le Grand Commandeur Fra’ Ludwig Hoffmann von Rumerstein et le « Cardinal Raymond Leo Burke, représentant du Saint Père auprès de l’Ordre de Malte », et il lui a été demandé de démissionner. Refus de l’intéressé. « Le Grand Maître, en présence du Grand Commandeur et du Cardinal Patronus [le cardinal Burke], n’a eu d’autre choix que de lui ordonner de démissionner, en vertu de la promesse d’obédience. Boeselager a de nouveau refusé. Ainsi, le Grand Commandeur, avec l’appui du Grand Maître, du Souverain Conseil et de la plupart des membres de l’Ordre à travers le monde, a lancé une procédure disciplinaire par laquelle l’appartenance d’un membre à l’Ordre, et ainsi toutes ses charges à l’intérieur de l’Ordre, peuvent être suspendues. »

    Le grand maître ajoute que pour tout membre de l’Ordre, refuser un ordre du Grand Maître est « déshonorant », et que « pour un membre en Obédience, refuser un ordre trahit un manque de respect pour la spiritualité et les lois de l’Ordre, pour son supérieur religieux et souverain, et pour le représentant du Saint Père auprès de l’Ordre qui a soutenu le Grand Maître dans sa décision » : le cardinal Raymond Leo Burke…

    Je n’en sais pas plus et je peux me tromper mais je suis enclin à formuler une hypothèse qui pourrait se résumer ainsi : le pape nomme une commission pour désavouer le grand maître de l’Ordre de Malte qui a viré un gentil moderniste sous l’influence du démoniaque intégriste cardinal Burke (1), et donc pour exclure le cardinal même du placard où il l’avait remisé.

    (1) « Démoniaque » fait référence à ce passage du discours de François aux cardinaux :

    Dans ce parcours, il est normal, et même salutaire, de rencontrer des difficultés qui, dans le cas de la réforme, pourraient se présenter sous diverses typologies de résistances : les résistances ouvertes qui naissent souvent de la bonne volonté et du dialogue sincère ; les résistances cachées qui naissent des cœurs effrayés ou pétrifiés qui s’alimentent des paroles vides du “gattopardisme spirituel”de celui qui en paroles se dit prêt au changement, mais veut que tout reste comme avant ; il y a aussi les résistances malveillantes, qui germent dans des esprits déformés et apparaissent quand le démon inspire des intentions mauvaises (souvent “déguisées en agneaux”). Ce dernier type de résistances se cache derrière les paroles de justification, et souvent accusatoires, en se réfugiant dans les traditions, dans les apparences, dans la formalité, dans le connu, ou bien dans le vouloir de tout porter sur le personnel, sans distinguer entre l’acte, l’acteur et l’action.

    Addendum

    Roberto de Mattei explique, dans un article traduit par Benoît et moi :

    Après la sortie au grand jour du fait que von Boeselager, pendant la période où il était le Grand Hospitalier de l'Ordre, avait abusé de son pouvoir, promouvant la distribution de dizaines de milliers de préservatifs et de contraceptifs, y compris abortifs (comme l'indiquent les rapports relatifs au programme des Nations Unies contre le VIH en Birmanie), le Grand Maître Matthew Festing est intervenu pour mettre fin au scandale et a demandé à Boeselager de démissionner, faisant appel au vœu d'obéissance qu'il avait prêté. Le Grand Chancelier, fort de son amitié avec le secrétaire d'Etat Pietro Parolin et de la récente nomination de son frère Georg dans le conseil d'administration de l'IOR, a rejeté la demande avec arrogance, revendiquant son comportement de catholique «libéral». La création par la Secrétairerie d'Etat d'un groupe d'enquête de cinq membres, tous plus ou moins liés à Boeselager, constitue un cas grave d'ingérence dans l'administration de l'Ordre.

    D’autant que la personne qui doit juger de ce qui se passe pour le Saint-Siège est le… cardinal Burke, qui est le représentant du pape...

  • Vendredi de la 4e semaine de l’Avent

    Antienne du Benedictus

    Ecce compléta sunt ómnia, quæ dicta sunt per Angelum de Vírgine María.

    Voici que sont accomplies toutes les choses que l’Ange a dites de la Vierge Marie.

    282974197.jpg
    podcast

    *

    Antienne O du Magnificat

    O Emmánuel, Rex et légifer noster, exspectátio Géntium, et Salvátor eárum : veni ad salvándum nos, Dómine, Deus noster.

    O Emmanuel, notre Roi et notre Législateur, Attente des Nations et leur Sauveur : venez nous sauver, Seigneur notre Dieu.

    *

    O Emmanuel, de Paweł Łukaszewski, par le Chœur du Trinity College, direction Stephen Layton (CD Hyperion).
    podcast

    Enregistrer

  • Des chances pour l’Europe

    Sur 1,2 million de clandestins migrants réfugiés arrivés en Allemagne au cours des 12 derniers mois, 34.000 ont trouvé un emploi. Moins de 3%.

    Dont 22% sont des emplois temporaires.

    Chiffres officiels du gouvernement fédéral.

  • Roumanie turque

    sevil-465x390.jpg

    Le parti social-démocrate de Roumanie, qui a remporté les législatives le 11 décembre dernier, a choisi Sevil Shhaideh comme Premier ministre.

    Si le président de la République Klaus Iohannis accepte cette nomination, la Roumanie sera le premier pays de l’UE à avoir un Premier ministre musulman... et ethniquement turque.

    (La photo montre Sevil Shhaideh devant une affiche rappelant que le 18 décembre est la Journée des minorités nationales en Roumanie. Le logo est celui de l’« union démocratique turque de Roumanie ». Le nouvel empire ottoman – déjà en force en Albanie et en Bosnie - est en marche.)

    Addendum

    On attendait aujourd'hui la décision du président. Mais il a déclaré qu'il ne l'avait pas encore prise, qu'il continue de consulter, qu'il la prendra "après Noël".

    Addendum 2

    Le président roumain a « décidé de ne pas accepter cette proposition », sans expliciter sa décision, puis il a nommé Premier ministre Sorin Grindeanu, ancien ministre des Communications.

    Enregistrer

    Enregistrer

  • Hara Kiri

    Le nombre d’enfants nés au Japon cette année sera inférieur à un million, ce qui ne s’était jamais produit depuis que les statistiques existent (1899).

    Cela fait dix ans que le nombre des décès excède celui des naissances.

    Les catholiques ne font pas davantage d’enfants que les autres, et le clergé ne s’en émeut guère, ni pour l’avenir de l’Eglise dans le pays, ni pour l’avenir du pays lui-même.

  • L’attaque du lobby chrétien

    C0NUrm2UsAAbaWB.jpg

    Une fourgonnette en feu a foncé sur les locaux d’ACL (Australian Christian Lobby) à Canberra, et a explosé, soufflant les vitres et endommageant la façade des deux étages. Il n’y a pas eu de victimes.

    La fourgonnette était chargée de bouteilles de gaz, et l’ACL est connu pour son militantisme sans concession contre la culture de mort, l’idéologie du genre, le « mariage » des paires, les « droits » LGBT.

    Mais la police écarte un acte « politiquement, religieusement ou idéologiquement motivé ». Sic.

    Ce n’est pas l’avis du directeur d’ACL, Lyle Shelton, qui rappelle que son organisation est la cible de nombreuses attaques et menaces :

    Les attaques de cette année, et j'insiste sur le fait que je ne connaisse pas encore les motivations de l'attaque d'hier soir, sont assez troublantes, justement dans ce contexte de menaces que nous avons reçues. Nous les avons reçues quand nous parlions de protéger la définition du mariage ou encore après notre plaidoyer contre le programme des safe schools, (écoles qui protègent spécialement les LGBT). Ces sujets en particulier ont causé à mon équipe des menaces de mort, à plus d'une occasion. Quelque chose de cette nature, cet acte qui nous paraît tellement réfléchi est une attaque évidente contre les idées que nous avons défendues sur la place publique.

  • Le Texas ne veut plus payer le Planning familial

    Les services de santé du Texas ont officiellement notifié au Planning familial de l’Etat, mardi, qu’il ne faisait plus partie du programme Medicaid financé par les fonds publics. Le Planning familial recevait 3,1 millions de dollars par an.

    Il y a plus d'un an, les autorités avaient donné 30 jours au Planning familial pour qu’il s’explique au sujet des vidéos montrant ses agents vendre des tissus fœtaux, faute de quoi le financement public serait arrêté. Un an plus tard il ne s’était rien passé.

    Naturellement, les lobbies et médias de la culture de mort se lamentent de cette décision qui « frappe les patientes du Planning familial » et aura de terribles conséquences sur la santé des plus pauvres. Sic.

    Le Planning familial va porter plainte devant les tribunaux. La plainte est toute prête, puisque l’organisation l’avait déposée il y a un an alors que l’Etat n’avait pas encore pris de décision…

    Et le tueur de bébés en série a toutes les chances de gagner. Des tribunaux fédéraux ont déjà jugé, dans d’autres Etats, que le Planning familial ne pouvait pas être exclu légalement de Medicaid…

    D’autre part, toujours au Texas, un juge a suspendu jusqu’au 6 janvier la mesure, qui devait entrer en vigueur dans les prochains jours, faisant obligation aux femmes qui avortent d’organiser des funérailles pour le fœtus.

  • 109 martyrs

    48-mateo_casals_y_compaeros_mrtires_copia.jpg

    Parmi les décrets de la congrégation pour la cause des saints dont le pape a autorisé hier la publication, on note la béatification de 109 nouveaux martyrs du communisme en Espagne : Mateu Casals Mas, Teofilo Casajus Alduan, Ferran Saperas Aluja et leurs 106 compagnons, tous prêtres clarétains, tués en haine de la foi (104 en 1936, 2 en 1937).

  • Jeudi de la quatrième semaine de l’Avent

    Le Soleil sans déclin va se lever de virginales entrailles pour illuminer l'entière création. Dans la pureté de nos regards et la sainteté de nos actions partons à sa rencontre, préparons-nous maintenant à recevoir en esprit celui qui vient parmi les siens selon son bon plaisir par un enfantement merveilleux, afin de ramener au Paradis ceux qui étaient exilés du séjour de l'Eden, dans sa miséricorde, en naissant à Bethléem.

    Le Verbe de Dieu, porté sur les épaules des Chérubins et dans sa personne s'unissant à la chair, a demeuré dans le sein d'une Vierge, il s'est fait homme mortel et vient naître au pays de Juda. Sainte Grotte, prépare-toi comme un vaste palais pour le Roi de l'univers, et toi, Crèche, comme un trône flamboyant où le Christ comme un enfant sera couché par la Vierge Marie pour rappeler sa créature, ainsi qu'il l'a voulu.

    La Vierge va te déposer dans la crèche des bestiaux, toi le Verbe éternel de notre Dieu qui acceptes un début dans le temps, d'une façon qui dépasse notre esprit, pour me sauver de la démence contractée par jalousie du serpent; et tu te laisses langer pour déchirer les liens et les bandes de mes péchés dans ton amour des hommes et ton unique bonté, afin que je te chante et glorifie et me prosterne joyeux devant ta venue dans la chair par laquelle je suis délivré.

    Liturgie byzantine, lucernaire

    *

    Antienne O du Magnificat

    O Rex Géntium, et desiderátus eárum, lapísque anguláris, qui facis útraque unum : veni, et salva hóminem, quem de limo formásti.

    O Roi des Nations et objet de leurs désirs, Pierre angulaire, qui réunissez en vous les deux (peuples) : venez et sauvez l’homme, que vous avez formé du limon.

     

    *

    O Rex gentium, de Paweł Łukaszewski, par le Chœur du Trinity College, direction Stephen Layton (CD Hyperion).
    podcast