Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Islam - Page 3

  • Pas d'amalgame

    Les trois auteurs de l’attentat du London Bridge sont

    - Khuram Butt, un “Britannique” né au Pakistan, bien connu pour son engagement islamiste ;

    - Rachid Redouane, un Maroco-Libyen qui vivait à Dublin depuis cinq ans et que sa femme irlandaise a quitté parce qu’elle ne voulait pas devenir musulmane ;

    - Youssef Zaghba, un Marocain né à Fez (d’une mère italienne retournée en Italie).

    D’où il ressort que les attentats :

    - n'ont rien à voir avec l’islam ;

    - ni avec l’immigration.

  • Concept spécifique

    Une radio polonaise a demandé au député européen Ryszard Czarnecki, membre du PiS au pouvoir dans son pays, si les dirigeants polonais avaient un bon conseil à donner pour éviter le terrorisme en Grande-Bretagne et ailleurs. Il a répondu :

    « La Pologne a un concept très spécifique : pas d’immigrants islamiques. »

    « En ce qui concerne la Grande-Bretagne, nous leur avons déjà dit à plusieurs occasions qu’ils devaient déporter, et non tolérer, les migrants radicaux. »

    « D’autres pays en sont arrivés à une situation où ceux qui sont entraînés sur le territoire de l’Etat islamique en Syrie, Irak, - des jeunes qui ont la nationalité française, belge, britannique, allemande – retournent en Europe… et les autorités sont en quelque sorte incapables de les surveiller… »

    « Nous, la Pologne, nous apprenons des erreurs des autres, et nous n’ouvrirons pas nos portes aux migrants musulmans. »

    « Fort heureusement, en ce qui concerne notre politique d’immigration, la Pologne ne commet pas cette erreur que d’autres pays ont faite, et nous n’avons donc pas cette prise de tête… »

    Il n’est pas inintéressant de savoir que Riszard Czarnecki est né à Londres Richard Henry…

    Mais aussi qu’il est membre de la commission des affaires étrangères du Parlement européen, et surtout… un des vice-présidents du Parlement européen.

    On attend avec intérêt les réactions de ses confrères…

  • Curieux

    L’Arabie saoudite, l’Egypte, Bahreïn, les Emirats arabes unis et le Yemen ont annoncé la rupture de leurs relations diplomatiques avec le Qatar, la fermeture de leurs frontières et la suspension des liaisons aériennes. Ces pays accusent le Qatar de soutenir le terrorisme, nommément Al Qaïda, l’Etat islamique et les Frères musulmans.

    Evidemment, on sait que ces pays sont à couteaux tirés contre l’Iran, alors que le Qatar veut garder des relations avec le grand pays chiite. On sait aussi que la famille pourrie al-Saoud a une peur bleue de se faire virer par de « vrais musulmans », et que cette décision spectaculaire survient après la visite de Donald Trump en Arabie saoudite, où il a célébré de façon quasi obscène l’amitié entre les Etats-Unis et le pays de Ben Laden, et voué l’Iran aux flammes de l’enfer.

    Cependant le secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson a vivement réagi en appelant les pays du Golfe à rester unis au sein du Conseil de coopération du Golfe, soulignant que tous ces pays, donc aussi le Qatar, étaient unis dans le combat contre le terrorisme.

    Le geste de l’Arabie saoudite ne paraît donc pas téléguidé de Washington. Ou s’il l’est c’est pour un motif très mystérieux.

    Si quelqu’un a des lumières, je suis preneur. (Je dis : des lumières, pas des fantasmes.)

    Addendum 7 juin

    Un élément : le Qatar aurait versé une rançon de 700 millions de dollars à une milice chiite irakienne contrôlée par l’Iran (et 200 ou 300 millions de dollars à deux groupes jihadistes syriens) pour obtenir la libération de cousins de l’émir. Ici.

  • La vérité

    Theresa May : l’extrémisme islamiste « est une idéologie qui est une perversion de l’islam et une perversion de la vérité ».

    La vérité ? On attend l’explication. Mais elle ne viendra pas. Theresa May dit immédiatement après que « vaincre cette idéologie est un des grands défis de notre temps ».

    Certes. Mais elle oublie de nous dire d’où vient cette idéologie. De Mars ? De Vénus ? Ou du Coran ? Ah non, ça c’est une vérité interdite.

    Donc la « perversion de la vérité », c’est dans le discours des dirigeants européens qu’elle se trouve.

  • Fake news

    Depuis bien avant la mode de la chasse aux « fake news », on sait que les mensonges sont d’abord le fait des grands médias. Et c’est précisément parce que ces grands médias s’affolent de voir la « toile » donner une information alternative qu’ils organisent la guerre contre les soi-disant « fake news ».

    Voici un exemple spectaculaire : la pure et simple fabrication, par CNN, d’une manifestation musulmane de dénonciation des attentats et de solidarité avec les victimes.

    Il semble que la « manifestation » n’ait pas été diffusée par CNN, mais des images ont bel et bien été reprises par diverses agences de presse...

  • Solidarité islamique

    Qui a dit que les pays musulmans n’accueillaient pas de réfugiés de leur religion ?

    L’Algérie va accueillir des réfugiés syriens.

    Mais si.

    Elle va en accueillir… 41.

    Mais oui.

    Enfin… ce sont 41 Syriens qui étaient bloqués dans le no man’s land désertique entre l’Algérie et le Maroc, et dont ni l’un ni l’autre ne voulait… Mais comme ils étaient passés par l’Algérie, le Maroc considérait qu’ils devaient y retourner. Et le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés avait instamment demandé à l’Algérie d’accueillir ces gens confrontés aux tempêtes de sable et aux attaques de serpents…

    Le ministère algérien des Affaires étrangères a déclaré que son pays faisait ainsi un « geste humanitaire exceptionnel ».

  • L’islam en Irlande

    Pour la première fois, le prénom Muhammad entre dans le top 100 des prénoms donnés aux bébés en Irlande, gagnant 36 places depuis 2015 pour arriver en 83e position.

    Parallèlement on constate le progrès de la déchristianisation avec, chez les filles, la plus forte progression du prénom païen "Willow" (saule).

  • Manuel Valls et les habitant.e.s

  • Le ramadan de l'école laïque

    La République ne reconnaît aucun culte, mais pas son école… (et ce n’est évidemment qu’un exemple parmi d’autres).

  • 35 martyrs

     Deux autocars transportant des familles coptes qui se rendaient en pèlerinage au monastère de saint Samuel le Confesseur ont été attaqués par des jihadistes. Au moins 35 morts, dont de nombreux enfants, et 25 blessés.

    Tweet de l’évêque Jérémie, président du Centre culturel copte au patriarcat du Caire :

    L'attentat a été revendiqué par l'Etat islamique.

    Les autorités en restent à 28 morts.

    Lundi

    Les jihadistes ont demandé à tous les passagers, un à un, de prononcer la chahada (donc d'abjurer). Tous ont refusé et ont été abattus l'un après l'autre. Ce sont donc tous de très évidents martyrs.