Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Eglise - Page 3

  • Paroles du cardinal Zen

    Voici une rapide traduction d’un texte du cardinal Zen, qui est certes très long mais donne une vue d’ensemble, historique et actuelle, du problème chinois, qui est aussi un problème du Vatican. Il a l’autorité pour en traiter, et il ne mâche pas ses mots…

     

    Pour l’amour de la vérité je ne garderai pas le silence

     

    J'ai lu le discours du cardinal Parolin, secrétaire d'État de Sa Sainteté, à Milan le 3 octobre. C'était écœurant ! Il n'est nullement stupide ou ignorant, il a raconté une série de mensonges en regardant dans les yeux.

    Le plus répugnant a été l'insulte faite au pape émérite Benoît XVI en disant que celui-ci approuvait l'accord signé par le Saint-Siège il y a deux ans, sachant que notre très doux et très gentil Benoît ne viendra certainement pas le nier. C'était aussi très ridicule et humiliant pour l'innocent cardinal Re d'être utilisé une fois de plus pour soutenir les mensonges du Très Eminent Secrétaire.

    Parolin sait qu'il ment. Il sait que je sais qu'il est un menteur. Il sait que je dirai à tout le monde qu'il est un menteur. Il n'est pas seulement sans vergogne, mais aussi téméraire. Que n'osera-t-il pas faire maintenant ? Je pense qu'il n'a même pas peur de sa conscience.

    Je crains qu'il n'ait même pas la foi. J'ai eu cette impression lorsque Parolin, le secrétaire d'État, dans un discours commémoratif en l'honneur du cardinal Casaroli, a salué son succès dans l'établissement de la hiérarchie ecclésiastique dans les pays communistes d'Europe, en disant que « quand on cherche des évêques, on ne cherche pas des “gladiateurs”, qui s'opposent systématiquement au gouvernement et qui aiment se montrer sur la scène politique ».

    Je lui ai écrit pour lui demander si son intention avait été de décrire le cardinal Wyszynski, le cardinal Mindszenty et le cardinal Beran. Il a répondu sans le nier. Il a seulement dit que si j'étais mécontent de son discours, il s'en excusait. Mais celui qui méprise les héros de la foi n'a pas la foi !

    Lire la suite

  • Persécution

    4-octobre.png

    Les fidèles de Saint-Germain en Laye, privés de messe traditionnelle, avaient trouvé l’ancienne chapelle de l’hôpital, inutilisée.

    Mais l’évêque de Versailles, qui refuse, nul ne sait pourquoi, qu’il y ait la messe traditionnelle à Saint-Germain en Laye, a fait fermer la chapelle à clef.

    La messe a été célébrée dimanche devant la chapelle.

    Comme dans un pays de persécution.

    Sauf qu’ici c’est l’évêque le persécuteur.

  • Une claque

    f2405d9811a4e851be57a2ead5e78338_XL.jpg

    Dans une lettre publiée hier, Mgr Vincent Guo Xijin informe les fidèles du diocèse de Mindong qu’il abandonne toutes ses fonctions et se retire dans une vie de prière.

    L’évêché de Mindong était le diocèse modèle de l’accord entre François et les communistes : l’évêque acceptait de devenir auxiliaire de l’évêque officiel qui était subitement reconnu par Rome.

    Mais Mgr Guo Xijin, refusant de s’affilier à l’Eglise officielle, n’était pas reconnu par les communistes. Et on lui coupa l’eau et l’électricité.

    Aujourd’hui il jette l’éponge. Montrant à l’évidence que l’accord de François est un marché de dupes, qui ne sert qu’à renforcer la persécution des catholiques fidèles.

    Dans sa lettre, il se décrit comme un « imbécile » et un « rustre » incapable de comprendre ce qui se passe dans « l’Eglise en Chine ».

    Il est clair que lui est un martyr et que c’est un autre qui est un imbécile et un rustre.

  • 700.000 euros

    Le Corriere della Sera révèle que dans le temps où il était substitut à la Secrétairerie d’Etat (jusqu’en juin 2018), le cardinal Becciu avait transféré 700.000 € à un compte australien.

    Selon Edward Pentin, du National Catholic Magister, ces fonds « extra-budgétaires » furent manifestement transférés à la nonciature australienne « pour un travail à réaliser ».

    Or c’était au moment où le cardinal Pell était persécuté par la justice australienne, le Vatican ne levant pas le petit doigt pour défendre le cardinal préfet du conseil pour l’économie, dont le premier ennemi était… le cardinal Becciu, qui refusait l’audit décidé par son confrère…

    Selon Mgr Alberto Perslasca, proche collaborateur du cardinal Becciu, ce dernier « utilisait des journalistes pour discréditer ses ennemis ». Ce que dément vivement l’intéressé. Sans dire à quoi ont pu servir les 700.000 €…

  • A la trappe…

    Francis_-Becciu2018-678x381.jpg

    La nouvelle victime de François est le cardinal Becciu. « Le Saint-Père a accepté la démission de sa charge de Préfet de la Congrégation pour la Cause des Saints et de ses droits liés au Cardinalat présentée par Son Éminence le Cardinal Giovanni Angelo Becciu. » On n’en saura pas plus, conformément à la pratique habituelle du Saint-Père. Il faudra attendre des informations d’ailleurs.

    Ce qui est certain est que la décision a été prise brutalement. Car le cardinal Becciu devait présider la cérémonie de béatification de Carlo Acutis le 10 octobre prochain.

    Le cardinal Becciu était en effet le préfet de la Congrégation pour les causes des saints de par la grâce de François, qui l’avait fait cardinal par la même occasion. C’était en l’été 2018. L’année précédente, le pape avait cassé l’ordre de Malte, démis son grand maître coupable de garder la morale catholique, et envoyé Mgr Becciu veiller au « renouveau spirituel et moral » de l’ordre.

    On dit que l’éviction de Becciu est due à sa responsabilité dans l’énorme (et compliquée) magouille immobilière à laquelle il a été mêlé quand il était numéro 2 de la Secrétairerie d’Etat. Mais si j’y ai compris quelque chose sa responsabilité personnelle précise est loin d’être définie.

    On sait aussi que Becciu s’était opposé au cardinal Pell et avait fait annuler l’audit que Pell avait programmé. Pell avait autorité pour le faire et Becciu n’avait pas autorité pour s’y opposer mais il avait gagné… avec, forcément, le soutien de François.

    Enfin, Mgr Vigano avait dénoncé Becciu parmi ceux qui ont couvert le cardinal McCarrick.

    Quoi qu’il en soit c’est un épisode de ce que Mario Tosatti appelait l’an dernier la « guerre des gangs » au Vatican (Parolin, Becciu, Pena Parra, l'Apsa, l'IOR, l'AIF). Il disait alors que jusque-là la seule victime avait été le général Gianni, démissionné du commandement de la gendarmerie vaticane suite à une fuite de ses services sur la suspension de cinq fonctionnaires. Eh bien il y a aujourd’hui une nouvelle victime.

    Quant aux fidèles ils n’ont rien le droit de savoir…

  • Un authentique salaud

    2019-07-3_Stowe.jpg

    Screenshot_2020-09-20 Bishop John Stowe ( BpStowe) Twitter.png

    « Je me joins à la nation pour pleurer le décès de Ruth Bader Ginsburg à l’occasion de Rosh Hashanah. Poursuivons son engagement passionné pour les paroles du Deutéronome : “La justice, c’est la justice que vous poursuivrez”. »

    Le propos est de Mgr John Stowe, évêque de Lexington, Kentucky, président de Pax Christi USA.

    Mgr Stowe s’était distingué en étant l’une des premières personnalités à condamner le « racisme » du lycéen de Covington, Kentucky, Nicholas Sandmann lors de l’incident au Lincoln Memorial de Washington le 18 janvier 2019, sur la foi d’une vidéo d’une minute, vue des millions de fois. On y voyait le jeune homme, avec une casquette de la campagne de Trump, toisant apparemment un vieil Indien avec un sourire dominateur et narquois, tandis que ses camarades, derrière, semblaient se moquer du vieil Indien.

    La condamnation du jeune homme avait été unanime. D’autant qu’il s’agissait d’un blanc trumpiste d’une école catholique qui venait de participer à la Marche pour la Vie… Il avait tout pour être exécuté par les médias. Ce qui fut fait.

    Suite aux menaces de mort qui s’ensuivirent, l’école dut fermer plusieurs jours. Toutefois la direction de l’école et l’évêque du lieu, qui avaient évidemment condamné « l’agression raciste », demandèrent à un détective privé d’enquêter sur ce qui s’était passé. La conclusion, irréfutable au vu des vidéos complètes, est que c’est Nicholas Sandmann qui fut agressé par le « vieil Indien », un militant extrémiste notoire qui, à la tête de sa petite troupe, était réellement menaçant. En outre, ce groupe de lycéens venait tout juste de se faire insulter de façon très grossière et raciste par un groupe d’« Hébreux noirs », et leur attitude n’était pas narquoise, c’était l’attitude de jeunes qui, venus pour une visite patriotique au Lincoln Memorial, viennent de se faire agresser et se trouvent immédiatement confrontés à une nouvelle agression : le sourire est de celui qui se dit : mais non, ce n’est pas possible…

    Dans les jours qui ont suivi cette révélation, les personnalités qui avaient accusé Nicholas Sandmann se sont platement excusées, à commencer par l’évêque de Covington qui se désola d’avoir réagi trop vite. (D’autant que le jeune homme avait attaqué le Washington Post et CNN en demandant des centaines de millions de dollars de dommages et intérêts – ce qui se termina, comme généralement aux Etats-Unis, par un arrangement secret.)

    La seule personnalité qui garda le silence fut Mgr John Stowe, évêque de Lexington, capitale du Kentucky. Et c’est lui qui, auteur de cette terrible injustice envers un jeune garçon, vient nous vanter le combat pour la justice de la pire militante avorteuse des Etats-Unis…

    Naturellement Mgr John Stowe est également connu pour son soutien au « mois des fiertés », de façon quasi blasphématoire. Voici le recto d’une carte postale qu’il avait éditée l’an dernier. Au verso une longue « prière » ornée de l’arc-en-ciel avec cette inscription « Vous êtes tous aimés de Dieu ».

    D-J0x1zXUAEan6e.jpg

  • Vandales antichrétiens

    tabernacle_thieves_810_500_75_s_c1.jpg

    La police de Niagara (Ontario) appelle la population à l’aider à identifier les deux individus à sweat à capuche qui ont volé, le 8 septembre à 4h30, le tabernacle de la cathédrale Sainte-Catherine de Saint Catharines (sic) et les hosties consacrées qui se trouvaient dans le ciboire.

    Le tabernacle était non seulement vissé à l’autel mais recouvert d’un revêtement d’acier formant comme un tabernacle autour du tabernacle, avec des portes en laiton. Il a été retrouvé dans un canal. En très mauvais état comme on s’en doute. Il manquait évidemment le ciboire. Et les hosties, dont on espère qu’elles se sont dissoutes dans l’eau.

    Catholic-Diocese-of-El-Paso-4-1-770x515.jpg

    Screenshot_2020-09-18 Vandal topples life-sized Jesus statue in Texas cathedral, knocks off head .png

    paso.jpg

    Beaucoup plus au sud, à El Paso aux Etats-Unis, le 16 septembre, en plein jour, un individu a renversé et mutilé une grande statue du Sacré-Cœur. Le coupable s’appelle Isaiah Cantrell et il a déclaré qu’il avait fait cela parce que « la couleur de peau de la statue était de la mauvaise couleur ». Parce que « Jésus était juif et que par conséquent il doit avoir une couleur de peau plus foncée »…

  • En Chine

    Quelques heures après la parution de l’article d’Asianews faisant état du kidnapping le 1er septembre du P. Liu Maochun par les agents du Bureau des Affaires religieuses, le prêtre a été libéré. Pour le moment on ne sait rien de plus. On le voit sur une brève vidéo:

    Et l’on apprend que l’évêque de Zhengding (Hebei), Mgr Julius Jia Zhiguo, vient également de revenir chez lui. Il avait été enlevé le 15 août (sic), pour rééducation dans la ligne de l’Association patriotique des catholiques chinois (nom de l’Eglise officielle). Il avait osé enlever sa paroisse à un prêtre qui venait de rejoindre l’Eglise officielle. Mgr Jia est connu dans toute la Chine pour son engagement auprès des enfants abandonnés. Il a créé un orphelinat que les autorités communistes menacent régulièrement de fermer.

    CINA-_Giulio_Jia-Zhiguo.jpeg

  • Virtuoses au Panthéon

    Ne m’étant jamais particulièrement intéressé aux institutions romaines (je sais, c’est très mal), j’en découvre une intitulée « Insigne Académie pontificale des Beaux-Arts et des Lettres des Virtuoses au Panthéon », ou selon son ancien titre « Congrégation des Virtuoses au Panthéon ». Elle a été fondée en 1542, est devenue pontificale en 1861 et académie en 1928.

    Elle est censée regrouper les artistes les plus éminents (tous « virtuoses » dans leur spécialité), 50 « virtuoses », divisés en 5 classes.

    Je la découvre parce que le pape vient d’y nommer un Français, l’architecte Jean-Marie Duthilleul.

    L’homme est connu pour pondre des gares de chemin de fer partout dans le monde. La plupart des nouvelles gares françaises semblent être de lui. Certaines ne sont pas laides (notamment celle de… Wuhan), mais quand il entreprend de construire une église c’est une horreur. Voyez l’église Saint-François de Molitor, sorte de cageot de luxe (puisqu’en marbre), « nef » totalement désorientée puisqu’en rond autour de l’autel, au point même que le célébrant tourne carrément le dos à la croix… (D’où la promotion ?)

  • En Chine

    Le P. Liu Maochun, 46 ans, prêtre du diocèse de Mindong (Fujian), a été arrêté le 1er septembre par des agents du Bureau des Affaires religieuses alors qu’il quittait l’hôpital où il avait visité des malades. Personne ne sait où il est, les autorités se contentent de confirmer qu’il est entre les mains du Bureau des Affaires religieuses.

    Le P. Liu Maochun fait partie de l’Eglise clandestine et son arrestation (qui n’est pas la première) vise à l’obliger de devenir membre de l’Eglise officielle. Il y a dans ce diocèse une vingtaine de prêtres qui refusent toujours de rejoindre l’Eglise officielle.

    Ce diocèse de Mindong est considéré comme le diocèse test de l’accord secret entre François et les communistes chinois. C’est là que l’évêque légitime, Mgr Vincent Guo Xijin, a été rétrogradé au rang d’évêque auxiliaire de l’évêque officiel que Rome a relevé de son excommunication. Mgr Guo a accepté l’ordre du pape mais refuse toujours de signer son appartenance à l’Eglise officielle. L’eau et l’électricité lui sont coupées depuis le 15 janvier.