Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Ukraine

    Azovstal. Depuis hier, 694 nouveaux soldats ou miliciens ukrainiens sont sortis d’Azovstal. En tout, jusqu’ici, 959 se sont rendus aux forces russes, dont 80 blessés. Il semble que les chefs ne soient pas encore sortis. Il sera intéressant d’entendre le héros national Denys Prokopenko, qui disait après la reddition des soldats cachés dans l’usine voisine Illich que c’était des traitres et des lâches… Tandis que son alter ego Palamar disait que «s’il n’y a plus Marioupol (si nous ne tenons plus Marioupol), alors il n’y aura plus d’Ukraine »…

    *

    Time. En janvier 2021 (un an avant la guerre actuelle), le magazine Time, pour lequel aujourd’hui les soldats du régiment Azov sont des héros, publiait dans sa rubrique « monde, extrémisme », un long reportage intitulé « Comment une milice de suprématisme blanc utilise Facebook pour radicaliser et entraîner de nouveaux membres » (d’Ukraine et d’ailleurs). L’article était accompagné d’une très explicite vidéo. L’un d’eux dit notamment comment ils prêtent main forte à la police pour faire régner l’ordre ukrainien à Marioupol. (Je répète à l'intention des distraits : il s'agit de Time magazine, pas de la propagande russe.)

    *

    Renault. Le ministre russe des Transports Vitaly Saveliev annonce que la voiture électrique Moskvich sera produite dans l’usine Renault de Moscou que la France vient de donner généreusement à la Russie.

    *

    Zelensky. « C’est du cinéma que dépend notre avenir ». Tels sont les « mots forts » de Zelensky que le Festival de Cannes a retenus (en lui faisant une unanime standing ovation). En effet c’est du cinéma qu’a dépendu l’avenir (et la fortune) de Zelensky. Mais ce pourrait être compromis…

    Capture d’écran 2022-05-18 à 12.44.53.png

    *

    Capture d’écran 2022-05-18 à 12.04.26.png

  • Aux Etats-Unis

    Clarence_Thomas_official_SCOTUS_portrait-810x500-810x500.jpgCour suprême. Le juge Clarence Thomas était vendredi invité d’une conférence sur les inégalités raciales et la Cour suprême. Il a dit notamment : « Une des choses que je dirai aux médias, quand ils parlent de la façon dont je fais mon travail : je quitterai résolument la Cour quand je ferai mon travail aussi mal que vous faites le vôtre. » En février dernier, rappelle LifeSite News, le Washington Post a dû publier une « clarification » à la suite d’un article disant que les opinions de Clarence Thomas étaient analogues à celles d’un « conservateur blanc », et en 2020 une animatrice de MSNBC l’avait appelé « Uncle Clarence », en référence à Uncle Tom. A propos de la fuite concernant Roe contre Wade, due évidemment à des militants pro-avortement à l’intérieur de la Cour suprême, Clarence Thomas a dit : « Je pense vraiment que ce qui s’est passé est terriblement mauvais… Je me demande combien de temps nous allons garder ces institutions au rythme où nous les minons. »

    *

    Pete_Ricketts_by_Gage_Skidmore.jpgNebraska. Le gouverneur du Nebraska Pete Ricketts a déclaré : « Le Nebraska est un Etat pro-vie. Je crois que la vie commence à la conception. Si Roe contre Wade, qui est une horrible décision constitutionnelle, est annulé, ce que nous espérons, ici au Nébraska, nous franchirons de nouvelles étapes pour protéger les bébés à naître. » Concrètement, il convoquera immédiatement une session du parlement de l’Etat pour interdire l’avortement. Même en cas de viol ou d’inceste ? « Ce sont aussi des enfants, alors oui. »

    *

    20220515-kevinstitt-ap-773.jpgOklahoma. Le gouverneur de l’Oklahoma Kevin Stitt (qui est officiellement membre de la nation Cherokee) avertit les Indiens de ne pas chercher à installer des avortoirs sur leurs territoires. C’est une rumeur qu’il a entendue, dit-il, qu’on les persuaderait de le faire, suite à un arrêt de la Cour suprême de 2020 qui donne pratiquement la souveraineté judiciaire aux tribus indiennes sur la moitié de l’Etat : celui-ci ne peut pas poursuivre pour des crimes commis sur les territoires indiens sans approbation fédérale. « Vous savez, les tribus de l'Oklahoma sont super libérales. Elles vont à Washington. Elles parlent au président Biden à la Maison Blanche. Elles adoptent en quelque sorte ces stratégies. Donc, oui, nous pensons qu'il est possible que certaines tribus essaient d'instaurer l'avortement à la demande. Elles pensent que vous pouvez être membre de la tribu si vous avez un millième de sang indien et ne pas avoir alors à suivre la loi de l'État. Et donc, c'est quelque chose que nous surveillons. Les Oklahomans ne le prendront pas très bien, si les tribus essaient de mettre en place des cliniques d'avortement, des avortements sur demande dans l'est de l'Oklahoma parce que l'expansion des terres tribales inclut la ville de Tulsa. » La Cour suprême examine actuellement une affaire qui pourrait déboucher sur un arrêt modifiant celui de 2020 : il permettrait à l’Etat de poursuivre pour des crimes commis sur des territoires indiens par des non-Indiens (du Planning familial, par exemple…)…

  • Hélas

    le-13-mai-a-la-pagode-nationale-vietnamienne-lors-dune-rencontre-de-mgr-joseph-nguyen-nang-et-du-venerable-thich-tri-quang-en-jaune-a-loccasion-de-la-fete-de-vesak.jpg

    L’archevêque de Hô-Chi-Minh-Ville Mgr Joseph Nguyen Nang a rendu visite au vénérable Thich Tri Quang, de la Pagode nationale du Vietnam, à l’occasion de la fête de Vesak.

    Pitoyables masqués… Je me demande même si ce n’est pas un flacon de gel hydromachinique que tient l’un des prêtres, au cas où un bouddhiste inconscient voudrait serrer la paluche de l’évêque…

  • Saint Venant

    Saint Venant fut un martyr de la persécution de Dèce, en 250, dans sa ville de Camerino. Il avait 15 ans. Emilio Altieri, de vieille noblesse romaine, fut nommé évêque de Camerino en 1627, trois ans après avoir été ordonné prêtre (à la nonciature de Varsovie) et peu avant d’être nommé gouverneur de l’Ombrie. En 1670 (il a presque 80 ans) il devient pape sous le nom de Clément X. Il confie l’église médiévale romaine Saint-Jean du Marché (démolie en 1928) à la confrérie de Camerino, et inscrit saint Venant au calendrier romain, faisant composer pour sa fête des oraisons et des hymnes, dont celle des matines :

    Athléta Christi nóbilis
    Idóla damnat Géntium,
    Deíque amóre sáucius
    Vitæ perícla déspicit.

    Le noble athlète du Christ persiste à réprouver les idoles des Gentils, et, blessé de l’amour de Dieu, ne compte pour rien ce qui met sa vie en danger.

    Loris revínctus ásperis,
    E rupe præceps vólvitur :
    Spinéta vultum láncinant ;
    Per saxa corpus scínditur.

    Étroitement lié, Venant est précipité du haut d’une roche, et, dans sa chute les épines déchirent son visage, ses membres sont brisés par les pierres.

    Dum membra raptant Mártyris,
    Languent siti satéllites ;
    Signo crucis Venántius
    E rupe fontes élicit.

    Tandis qu’ils traînent le Martyr, les satellites souffrent de la soif ; Venant, par le signe de la croix, fait jaillir une fontaine du rocher.

    Bellátor o fortíssime,
    Qui pérfidis tortóribus
    E caute præbes póculum,
    Nos rore grátiæ írriga.

    O combattant très courageux, qui procurâtes à vos perfides bourreaux un breuvage sorti de la pierre, versez sur nous la rosée de la grâce.

    Sit laus Patri, sit Fílio,
    Tibíque Sancte Spíritus :
    Da per preces Venántii
    Beáta nobis gáudia.
    Amen.

    Gloire soit au Père, au Fils, et à vous, Esprit-Saint : accordez-nous, par les prières de Venant, les joies de la béatitude suprême. Amen.

  • A Marioupol

    WhatsApp-Image-2022-05-17-at-10.23.54-—-копия.jpeg

    Hier, alors que les héros autoproclamés d'Azovstal décidaient enfin de se rendre, une nouvelle école (la troisième d'après mes informations parcellaires) rouvrait à Marioupol (République de Donetsk). Où les enfants vont pouvoir enfin étudier dans leur langue maternelle.

  • Chronique des cinglés

    Lu sur Gènéthique :

    Howard Breen est un « éco-activiste » de 68 ans, membre du groupe Extinction Rebellion. En 2017, son médecin lui diagnostique « une éco-anxiété clinique et une dépression liée à la biosphère ». Une inquiétude liée au changement climatique qui lui cause dépression et crises de panique.

    En février 2021, Howard Breen demande l’« aide médicale à mourir », avec « le soutien de son médecin généraliste et de sa famille ». Sa demande est refusée, l’« éco-anxiété » ne figurant pas parmi les maladies « admissibles » par le programme canadien.

    En 2016, l’« aide médicale à mourir » a été autorisée par le Canada pour les patients en phase terminale. Depuis, les conditions d’accès ont été modifiées et plusieurs Canadiens sans maladie terminale ont eu recours à l’« aide médicale à mourir ».

    Le pays envisage à présent de l’autoriser en cas de maladies mentales. Ce qui devrait être mis en œuvre à compter du mois de mars 2023, mais Howard Breen ne veut pas attendre. Il a déjà soumis une deuxième demande. « Si l’on y réfléchit, l’urgence climatique dépasse tout ce que l’humanité a connu auparavant », a-t-il déclaré.

    Cela dit, l’éco-anxiété n’est actuellement pas reconnue comme une maladie mentale par l’American Psychiatric Association, dont le Canada utilise le manuel de diagnostic.

  • La dictature romaine

    Dom Alcuin Reid est un bénédictin connu comme un authentique spécialiste de la liturgie. En 2005 il a publié sa thèse « Le développement organique de la liturgie », avec une préface du cardinal Ratzinger. Puis il a publié plusieurs livres traduits en plusieurs langues, et il a prononcé de nombreuses conférences. Son nom apparaît plus de 6000 fois sur le site « New Liturgical Movement ».

    En 2012 il a fondé un prieuré bénédictin dans le diocèse de Toulon, bénéficiant de la bienveillance de Mgr Rey pour la liturgie traditionnelle. Il en est le prieur, mais il est seulement diacre, et la communauté a besoin d’un prêtre. Ce que trois visiteurs monastiques successifs ont reconnu, le dernier en décembre 2021. Mais Mgr Rey a refusé, pour se conformer à la dictature bergoglienne qui interdit notamment aux évêques d’utiliser l’ancien pontifical.

    Comme aucune autre solution ne paraissait possible, dom Alcuin Reid s’est fait ordonner prêtre secrètement en avril par un évêque en communion avec Rome, à l’extérieur du diocèse de Toulon, et en a informé Mgr Rey. Lequel vient de suspendre le père Reid, ainsi que le moine qui a été ordonné diacre, de tout ministère.

    Qui a procédé aux ordinations ? Le secret paraît bien gardé. On peut rappeler que le 11 juillet 2021 un autre moine bénédictin, du Barroux, non loin de Brignoles, était ordonné prêtre par le cardinal Gerhard Müller…

  • Saint Pascal Baylon

    Martyrologe :

    A Vila-real, en Espagne, saint Pascal, de l'Ordre des Frères Mineurs, confesseur, homme d'une innocence et d'une pénitence admirables. Le pape Léon XIII l'a déclaré patron céleste des congrès eucharistiques et des confréries du Très Saint Sacrement.

    Le roi Charles III fit édifier une nouvelle église en 1767. Il commanda sept retables dont plusieurs furent réalisés par Tiepolo… qui ont été transférés au musée du Prado…

    1024px-Basilica_s._pascual.JPG

    0_18603_1_bis.jpg

    La_visión_de_san_Pascual_Bailón.jpg

  • Propagande

    Voici un tout petit exemple, pris dans le flot ininterrompu de la propagande ukrainienne qui inonde les réseaux sociaux (au point de rendre la propagande russe quasi invisible). Je n’évoque pas le plus délirant, qui est pourtant le plus fréquent. Tenons-nous en aux déclarations officielles. Voici celle, ce matin, de Lyudmyla Denisova, médiatrice des droits de l’homme, citant le « maire » de Kherson : « La crise humanitaire s’aggrave dans la région occupée de Kherson. A Kherson même il n’y aura plus de médicaments dans deux semaines. Comme aide humanitaire, les Russes apportent des produits vieux de cinq ans et des médicaments périmés. »

    Pour appuyer ces informations on montre éventuellement des supermarchés où il n’y a rien et des pharmacies aux rayons vides. Les gens meurent de faim et de maladies, comme l’a souligné notre chère Femen Inna Shevchenko pleurant sur l’agonie de sa ville natale occupée.

    J’ai déjà évoqué la question, avec ces petites vidéos d’habitants qui montrent tous les jours le marché de Kherson (il y en a aussi de Melitopol) regorgeant de fruits et légumes, poissons et viandes.

    En ce qui concerne les supermarchés il était facile de les montrer vides puisque la chaîne ukrainienne ATB… les a fermés. Ce qui incitait évidemment les chaînes russes à ouvrir les leurs, et il y en a un qui a ouvert, ce jour, à Kherson. On y trouve de tout, notamment de l’huile qu’on ne trouve plus chez nous…

    FS44TagX0AE4qcO.jpg

    FS44W7NXsAEGlkR.jpg

    FS44W76XoAEO5AB.jpg

    Pour ce qui est des pharmacies, elles manquent en effet de médicaments pour le moment, parce que les sources d’approvisionnement ukrainiennes sont fermées. Mais on trouve en fait ce que l’on veut dans la rue. Les pharmaciens eux-mêmes conseillent de les acheter dans les coffres des voitures stationnées près du marché, et il a y a la queue. Car ces médicaments, qui viennent de Crimée, sont fiables. On peut commander exactement ce dont on a besoin. C'est un organe ukrainien qui le dit. Le seul handicap est qu’ils sont plus chers. Mais le problème sera résolu comme celui des supermarchés.

    Et comme la région est désormais sous drapeau russe, les pensions et les traitements des fonctionnaires sont payés selon les barèmes russes, qui sont bien plus intéressants que les barèmes ukrainiens…

  • Azovstal

    Le ministère russe de la Défense informe qu’à la suite de négociations avec des représentants des soldats bloqués à Azovstal un accord a été conclu sur l’évacuation des blessés. Un couloir humanitaire a donc été ouvert, et les blessés ont été transportés dans un établissement médical de Novoazovsk.

    Selon les observateurs ce sont 51 personnes qui auraient été évacuées, et parmi elles certaines ne paraissent pas blessées. Les autres devraient suivre.

    C’est le début des révélations sur Azovstal. Si du moins il doit y avoir des révélations.

    C’est en tout cas une défaite majeure pour le gouvernement ukrainien.

     

    Addendum.

    FS5iZ_0WIAIxQRH.jpg

    Addendum matin du 17 mai. C'est bel et bien une reddition totale. Selon le ministère russe de la Défense, 265 soldats d'Azovstal sont sortis jusqu'ici, dont 51 blessés.

    Addendum. Selon le correspondant de guerre russe Alexandre Sladkov, il y avait au moment de la reddition 2.500 soldats ukrainiens à Azovstal, dont 804 membres du régiment Azov. Il y avait 404 soldats blessés, dont 55 gravement. Et 200 cadavres congelés. Ainsi que trois soldats russes prisonniers dont un officier.