Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Nativité de Notre Seigneur Jésus Christ

    nativityb.jpg

    (icône copte, VIIe siècle)

  • Hodie scietis

    Hodie scietis quia veniet Dominus, et salvabit nos, et mane videbitis gloriam ejus.

    Aujourd’hui vous saurez que le Seigneur vient pour nous sauver, et demain matin vous verrez sa gloire.

  • Prier pour le Pakistan

    L’armée pakistanaise serait sur le point de pousser le gouvernement à quitter le pouvoir, sans fomenter un coup d’Etat au sens strict.

    Le prétexte serait ce que les journalistes appellent le « Memogate ». Un homme d’affaires pakistanais écrivait dans le Financial Times, le 10 octobre, qu’un diplomate de son pays avait demandé qu’une note de son gouvernement soit transmise au Pentagone. Dans cette note, le pouvoir pakistanais demandait aux Etats-Unis de lui venir en aide pour éviter un coup d’Etat militaire, dû à l’exaspération de l’armée suite à l’opération américaine contre Ben Laden, qui était une violation du territoire pakistanais. Le diplomate était en fait l’ambassadeur, qui a démenti, mais a démissionné. Et les Etats-Unis n'ont pas jugé le mémorandum crédible. Mais l’opposition exige une enquête judiciaire sur cette affaire. Et l’armée y pousse aussi. Or l’armée exige que les dirigeants politiques démissionnent lorsqu’ils sont l’objet d’une enquête…

    Jeudi, le Premier ministre Yousouf Raza Gilani a ouvertement dénoncé des « complots » visant à faire chuter son gouvernement, et a martelé que l’armée devait rester subordonnée au pouvoir civil élu.

    Il se trouve que Gilani est le Premier ministre qui est resté le plus longtemps en fonction dans l'histoire du pays (45 mois), et qu’aucun gouvernement civil n’a pu jusqu’ici aller jusqu’au terme de son mandat…

    Quant au président Zardari (le veuf de Benazir Bhutto), qui revient d’une opération à Dubaï, il est considéré comme l’auteur du Mémo, et pour ses détracteurs il est le symbole d’un pouvoir corrompu, etc.

    L’actuel gouvernement fédéral du Pakistan n’est pas brillant. Mais il est dans la ligne « laïque » voulue par les fondateurs de l’Etat. En témoigne le fait qu’un catholique est ministre (Akram Gill, successeur de Shahbaz Bhatti), et qu’un autre catholique, Paul Bhatti, le frère de Shahbaz, est conseiller spécial du Premier ministre pour les minorités. Ces postes sont largement symboliques, mais le symbole n’est pas rien (comme en témoigne l'assassinat de Shahbaz Bhatti...). Il va de soi que si le pouvoir politique est renversé, il sera remplacé par un pouvoir islamiste, plus précisément un pouvoir sous influence des talibans, qui contrôlent des secteurs entiers de l’armée, à commencer par les services secrets.

    Ce serait évidemment une catastrophe pour les chrétiens.

    Il faut prier pour le Pakistan. Et pour Asia Bibi, qui va passer en prison son deuxième Noël de condamnée à mort, et dont la santé mentale commence à inspirer de l'inquiétude.

  • Le deuxième ordinariat pour les anglicans : aux États-Unis

    Après l’Angleterre et le Pays de Galles, c’est aux États-Unis que sera érigé, le 1er janvier prochain, le deuxième ordinariat destiné aux anglicans (épiscopaliens) qui ont souhaité entrer dans la pleine communion de l’Église catholique tout en conservant certains traits de leur tradition anglicane selon la constitution apostolique Anglicanorum Cœtibus de Benoît XVI.

    Des précisions sur americatho.

  • « L’Eglise catholique de Bruxelles »

    Le « service de communication du vicariat de Bruxelles » présente ses vœux sur la page d’accueil du site « L’Eglise catholique de Bruxelles ». Mais le service de communication n’est évidemment plus catholique :

    voeux2012grd.jpg

    « On a retourné l'Evangile dans tous les sens : pas de nouveau-né, pas de Bethléem, pas de crèche, pas d'ange non plus! Jésus adulte émerge de la foule, sort des eaux, voit le Ciel s'ouvrir et entend une voix proclamer ce jour plein de joie. Que cette fête de la Nativité nous invite à ne pas trop entretenir nos certitudes mais bien à accueillir les visages de Celui qui vient au coeur de notre quotidien! »

    (via belgicatho)

     

  • Les vœux de Benoît XVI à la Curie

    C’est une grande catéchèse de l’essentiel. En préparation de l’Année de la foi. Par et pour la joie.

    « Rencontrer cette foi prête au sacrifice, et précisément en cela joyeuse, est un grand remède contre la fatigue du fait d’être chrétiens que nous expérimentons en Europe. »

    On notera que le pape évoque deux fois, très brièvement, la rencontre d’Assise (la deuxième fois comme pour s’excuser de n’en pas dire davantage), sans utiliser le mot “prière”.

  • O Emmanuel

    O Emmanuel, Rex et legifer noster, exspectatio gentium, et salvator earum, veni ad salvandum nos, Domine, Deus noster.

    Ô Emmanuel, notre Roi et législateur, attente des nations et leur sauveur, viens nous sauver, Seigneur notre Dieu.

  • La Cour de Justice de l’Union européenne insulte la Grèce

    Revenant sur les dispositions du règlement Dublin II, qui stipulait que les Etats trouvant des clandestins sur leur territoire devait les renvoyer dans l’Etat par lequel ils sont entrées dans l’UE, la Cour de Justice décide : « Il incombe aux États membres, juridictions nationales comprises, de ne pas transférer un demandeur d’asile vers l’État membre désigné comme responsable lorsqu’ils ne peuvent ignorer que les défaillances systémiques de la procédure d’asile et des conditions d’accueil des demandeurs d’asile constituent des motifs sérieux et avérés de croire que le demandeur courra un risque réel d’être soumis à des traitements inhumains et dégradants au sens de l’article 4 de la charte des droits fondamentaux de l’Union européenne. »

    Il n’y a qu’un seul pays qui soit visé par ce propos, c’est la Grèce, qui est le premier pays où les demandeurs d’asile mettent les pieds dans 90 % des cas.

  • Par magie démocratique

    Il paraît que « l’Assemblée nationale » a adopté « à une très large majorité », ou « massivement », selon les sources, la proposition de loi réprimant la négation du génocide arménien.

    Il y avait une cinquantaine de députés en séance. Le vote a eu lieu à main levée. On ne sait même pas combien de députés ont voté pour le texte. En tout cas pas plus d’une quarantaine. Sur 577.

  • Un nouvel ambassadeur peu banal

    Benoît XVI a reçu hier en audience le nouvel ambassadeur du Paraguay près le Saint-Siège.

    Il s’appelle Esteban Kriskovic. Il est professeur de… droit canonique.

    Il est docteur ès sciences juridiques de l’Université catholique d’Asunción, avec une thèse sur « l’objection de conscience comme droit fondamental en matière de bioéthique ».

    Et il est l’auteur du Code d’éthique juridique de la République du Paraguay. Heureux pays.

  • 28 décembre : Fête des Saints Innocents en France et en Egypte

    Monsieur le chanoine Trauchessec, de l’Institut du Christ Roi, célèbrera la Messe des saints Innocents le 28 décembre à 10H30 au sanctuaire St Joseph du St Sauveur, à Chantemerle les Blés, Drôme.

    La Messe sera suivie de la vénération des reliques des saints Innocents et d’une prière au Mémorial, contigu au sanctuaire : le Mémorial du Milliard (d’enfants tués « légalement » par avortement, jusqu’en 1997, selon les chiffres de l’O.N.U).

    Rappelons que ce mémorial a été inauguré et béni en 1997 par Monseigneur Wach.

    Cette Messe sera célébrée en union de prière avec celle qui sera célébrée dans la chapelle de l’orphelinat des saints Innocents, chez les chiffonniers du Caire, au 8e étage de l’orphelinat, sur le roof dominant le Caire.

    Une délégation de la Confédération Nationale (française) des Familles Chrétiennes assistera à  cette Messe du Caire.

    Cette délégation assistera aussi à la Messe de la saint Sylvestre en l’église des Saints à Alexandrie, en mémoire des coptes assassinés, l’an dernier, dans cette église, par des musulmans.

    Enfin, cette délégation a rendez-vous, le 1er janvier, avec le Gouverneur-Ministre d’Alexandrie, pour lui demander où en est l’enquête et quelles sanctions ont été prises.

    Au simple titre des Droits de l’homme, il faut que le massacre des coptes s’arrête.

    Tel est le message de la délégation française.

    La délégation française va donc en Egypte pour soutenir les coptes.

    Mais il faut soutenir cette délégation par vos prières, chez vous, et si possible en assistant à la Messe de Monsieur le chanoine Trauchessec au sanctuaire pro-vie, le 28 décembre.

    Pour plus de renseignements, voir http://www.lunivers.info

  • L’Indonésie et son islam modéré

    Comme chacun sait, l’Indonésie est le plus grand pays musulman du monde, et l’on y pratique un islam modéré et tolérant.

    La Régence de Bogor, au sud de Djakarta, a pris, comme l’année dernière à la même date, c’est-à-dire juste avant Noël, une ordonance qui « interdit aux chrétiens toute activité religieuse publique ». Une banderole a été installée devant l’église Saint Jean Baptiste de Parung : « Nous, peuple musulman de Parung, soutenons et appliquerons le Décret du Régent n° 453.2/556 qui ordonne de mettre un terme aux activités de l’église catholique de Saint Jean Baptiste. »

  • Daoudal Hebdo N° 152

    152.jpg

    Daoudal Hebdo N° 152

    Dans ce numéro

    Page 2
    Un sommet des associations pro-vie à Rome

     Page 3
    Le procès d’Houria Bouteldja

     Page 4
    Portrait en pied du président Schulz

     Page 5
    Asia Bibi : sa santé mentale menacée

     Page 6
    Une incroyable découverte à Chartres

     Page 7
    Du nouveau sur le Saint Suaire

     Page 8
    « Eduquer les jeunes à la justice et à la paix »
    Dimanche prochain…

    Daoudal Hebdo, BP 16023, 56160 Guémené-sur-Scorff

    abonnement un an 180 € (papier), 100 € (par courriel)
    Abonnement 6 mois noir et blanc : 70 €

    Spécimen gratuit sur simple demande

  • O Rex gentium

    O Rex gentium, et desideratus earum, lapisque angularis, qui facis utraque unum, veni, et salva hominem, quem de limo formasti.

    Ô roi des nations, et qu'elles désirent, et pierre angulaire, qui des deux ne fait qu'un, viens sauver l'homme que tu as formé du limon.

  • Médias espagnols

    Une chaine iranienne et une chaine saoudienne vont commencer à émettre ses jours-ci en Espagne. Et en espagnol.

    L’une s’appelle Hispan TV, l’autre Cordoba Television (c’est-à-dire télévision de Cordoue, sous-entendu du califat), celle-ci ayant ses bureaux à San Sebastian de los Reyes (Saint Sébastien des Rois)…

  • Un chef-d’œuvre de novlangue

    Titre d’une dépêche de l’Associated Press :

    « François Hollande courtise les jeunes et les classes populaires à Mantes-la-Jolie »

    François Hollande était précisément au Val Fourré. Mais il faut connaître un peu les lieux (ses mosquées, son souk, ses tours ethniques) pour comprendre tout le sel de l’expression.

  • O Oriens

    O Oriens, splendor lucis æternæ, et sol justitiæ, veni, et illumina sedentes in tenebris et umbra mortis.

    Ô Soleil levant, splendeur de la lumière éternelle, et soleil de justice, viens illuminer ceux qui sont assis dans les ténèbres et à l'ombre de la mort.


    Fête de saint Thomas, apôtre.

    Antienne au Magnificat:

    Quia vidisti me Thoma, credidisti: beati qui non viderunt, et crediderunt, alleluia.

    Parce que tu m'as vu, Thomas, tu crois: bienheureux ceux qui n'auront pas vu, et qui croiront, alléluia.

  • Hommage aux martyrs

    Mgr Louis Sako, archevêque chaldéen de Kirkouk, a béni dimanche un monument en hommage aux 36 martyrs chrétiens de la ville depuis l’invasion américaine.

  • O clavis David

    O clavis David, et sceptrum domus Israel, qui aperis, et nemo claudit ; claudis, et nemo aperit ; veni, et educ vinctum de domo carceris, sedentem in tenebris et umbra mortis.

    Ô clef de David, et sceptre de la maison d’Israël, toi qui ouvres, et personne ne peut fermer ; toi qui fermes, et personne ne peut ouvrir ; viens faire sortir de prison le captif assis dans les ténèbres et à l’ombre de la mort.

  • Doutes sur Fukushima

    « Les réacteurs nucléaires ont atteint un état d’arrêt à froid », a annoncé le Premier ministre japonais. La phase 2 du processus de normalisation est désormais achevée, la température est inférieure à 100° et les niveaux de radiation sont sous contrôle.

    Mais de nombreux experts mettent en doute la parole du gouvernement. Celui-ci veut rassurer la population, mais il utilise une terminologie vague et imprécise, souligne Kazuhiko Kudo, professeur de technologie nucléaire à l’université. Selon lui, la température des réacteurs est encore trop élevée et il demeure un risque de réaction. Pour un « arrêt à froid » il faut entrer dans le réacteur et examiner les barres de combustible, qui peuvent être toujours très instables. A l’intérieur, la structure continue de s’écrouler et des fuites de matières radioactives ont toujours lieu (la semaine dernière, 45 m3 d’eau contaminée se sont déversés dans la mer).

    La zone contaminée couvre 2.400 km2, soit l’équivalent du Luxembourg.

  • Le droit de vote des immigrés

    Les immigrés sont devenus majoritaires au sein de la représentation du parti travailliste à la municipalité d’Oslo : 11 conseillers sur 20. Certains chefs travaillistes commencent à trouver que trop, c’est trop... Et ils découvrent le vote ethnique…

    (article en anglais, extrait en français)

  • En Libye

    Selon un rapport de l’International Crisis Group (ICG), en Libye, des centaines de milices se disputent des lambeaux de territoire. « Leur nombre est un mystère. Selon certains, il serait de 100.000. Trois fois plus selon d’autres. On affirme que plus de 125.000 Libyens seraient armés ». L’ICG remarque que « ces groupes ne se considèrent pas au service d’une autorité centrale. Ils disposent de procédures distinctes pour enregistrer les membres et les armes. Ils arrêtent et détiennent des personnes suspectes. Ils s’affrontement continuellement entre eux ».

     

  • L’Institut d’Egypte incendié

    Les manifestations se poursuivent au Caire, elles ont fait dix morts ces derniers jours. Le gouvernement accuse les manifestants de ne pas être des révolutionnaires mais des contre-révolutionnaires. Car il faut savoir terminer une révolution, faute de quoi on devient des hooligans… Quels qu’ils soient, ils ont incendié vendredi l’Institut d’Egypte, qui avait été fondé par Napoléon et qui contenait un grand nombre de manuscrits anciens et de livres très rares. C’est une catastrophe pour la science, a dit le ministre de la Culture. Mais c’est une des sciences dont les islamistes n’ont rien à faire…

  • De mieux en mieux

    Le projet de traité sur la gouvernance économique de la zone euro a été communiqué aux gouvernements vendredi dernier.

    Il entrera en vigueur quand 9 pays l’auront ratifié. Sic. Comme ça les Irlandais peuvent voter ce qu’ils veulent, on s’en tape. Idem pour les Néerlandais s’ils ne sont pas foutus de trouver une majorité dans leur Parlement. Ceux qui n’auront pas ratifié seront des parias de la zone euro.

    D’autre part, les fiers juristes de l’UE ont fini par se rendre compte qu’il était absurde de demander à la Cour de Justice de surveiller l’application du traité, alors qu’il ne s’agit pas d’un traité de l’UE. Finalement, ce sera donc à chaque Etat de poursuivre devant la Cour un Etat qu’il jugera contrevenir aux règles. Dénoncez vos voisins… C’est tout aussi absurde, mais sur le plan politique, car c’est juridiquement correct.

    Reste que l’on prétend toujours donner à la Cour de Justice le rôle de surveiller que l’équilibre budgétaire a été inscrit dans les Constitutions nationales. Et là je ne sais pas quelle combine ils ont trouvé pour donner à la Cour ce rôle qu’elle ne peut pas avoir, puisque ce traité ne la concerne pas.

  • O Radix Jesse

    O Radix Jesse, qui stas in signum populorum, super quem continebunt reges os suum, quem gentes deprecabuntur, veni ad liberandum nos, jam noli tardare.

    Ô rejeton de la souche de Jessé, qui te tiens en étendard des peuples, devant qui les rois fermeront la bouche, et que les nations invoqueront, viens nous libérer, ne tarde plus désormais.

  • 4e dimanche de l’Avent

    César, Hérode, Anne et Caïphe, Ponce Pilate, Jean-Baptiste : l’évangile énumère les personnages clefs du drame qui va se jouer à partir de la naissance de l’enfant qui va naître. Jean-Baptiste en est le héraut. Tout orienté vers l’annonce, il ne parle même pas de lui-même, il cite Isaïe. Et à travers lui, l’évangile cite Isaïe. Cette citation occupe plus du tiers du bref évangile de ce dimanche. « Voix de celui qui crie dans le désert : préparez le chemin du Seigneur… »

    Aux matines, le même Isaïe nous dit que ce chemin sera celui des hommes qui auront été libérés par le Christ, c’est « la voie sainte », où il n’y a ni lion ni autre mauvaise bête, par laquelle « les rachetés par le Seigneur retourneront, et viendront à Sion, avec des chants de louange, et une allégresse éternelle sera sur leur tête, ils obtiendront la joie et l’allégresse et la douleur fuira ainsi que le gémissement ».


     

    O Adonai, et Dux domus Israel, qui Moysi in igne flammæ rubi apparuisti, et ei in Sina legem dedisti, veni ad redimendum nos in bracchio extento.

     

    O Adonaï, et chef de la maison d'Israël, toi qui apparus à Moïse dans le feu du buisson embrasé, et qui lui donnas la Loi sur le Sinaï, viens nous racheter par la puissance de ton bras.

  • Les séries américaines et l’avortement

    Il me semblait que dans les séries télévisées américaines l’avortement était généralement banni ou mal vu. Ce qui est normal, puisque les pro-vie deviennent majoritaire, surtout chez les jeunes qui regardent ces séries. Mais ce n’était qu’une impression de téléspectateur peu attentif. Or cela est confirmé par une étude d’une « chroniqueuse télé », qui est profondément choquée que les séries américaines véhiculent en la matière des « messages aussi moralisateurs que culpabilisants ».

    Il est significatif que lorsqu’elle évoque les heureuses exceptions, c’est-à-dire les séries où l’on avorte sans problème, elle dit que là, « la question est abordée frontalement et honnêtement », et l’on voit la jeune fille se tourner vers la principale du lycée pour « l’aider à faire son choix »…

    Cela s’appelle : Séries télé américaines : l’IVG, c’est péché !

     

  • O Sapientia

    O Sapientia, quæ ex ore Altissimi prodiisti, attingens a fine usque ad finem, fortiter suaviterque disponens omnia, veni ad docendum nos viam prudentiæ.

    Ô Sagesse, qui es sortie de la bouche du Très-Haut, qui atteins d'une limite à l'autre, et disposes toutes choses avec force et douceur, viens nous apprendre la voie de la prudence.

    (Les antiennes O de l'Avent)

  • Germinaverunt campi eremi

    ℟. Germinaverunt campi eremi germen odoris Israël: quia ecce Deus noster cum virtute veniet, et splendor ejus cum eo.
    ℣. Ex Sion species decoris ejus: Deus noster manifeste veniet.
    ℟. Et splendor ejus cum eo.

    Des champs dévastés a germé le germe de bonne odeur d’Israël. Car voici que notre Dieu va venir avec puissance, et sa splendeur sur lui. De Sion sort la manifestation de sa beauté : notre Dieu va venir visiblement.