Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

FN

  • Le congrès du FN

    Le congrès des 15 et 16 janvier 2011 au cours duquel les adhérents du FN devront élire le successeur à Jean-Marie Le Pen aura lieu à Tours.

    C'est la ville "qui nous a semblé présenter le maximum d'avantages et le minimum d'inconvénients tant par rapport au coût" que par rapport "aux facilités d'accès", a expliqué Jean-Marie Le Pen à l'issue du conseil national qui s'est tenu à Nanterre.

  • Bruno Gollnisch saisit le Conseil d’Etat

    Lu sur NPI :

    Bruno Gollnisch a saisi hier le Conseil d'Etat pour contester les résultats des élections régionales en Rhône-Alpes après la découverte de plusieurs irrégularités.

    En effet, de très nombreux bulletins en faveur du Front National avaient été déclarés nuls  dans nombre de bureaux de vote où le mouvement frontiste n'avaient pas de scrutateurs. Après une opération de vérification des 70.000 bulletins classés « nuls »  menée par les élus FN dans tous les départements rhône-alpins, il a été découvert que le FN avait été lésé de plusieurs centaines de voix, alors qu'il ne lui en manquait que 42 sur toute la région, pour se voir attribuer un siège supplémentaire.  De plus, le maire de Vaux-en-Velin, un certain Bernard Genin, gauchiste bon teint, avait lancé entre les deux tours, en parfaite illégalité avec la Loi, un appel à voter pour les listes de gauche et à faire barrage au Front National, et ce sur le journal municipal tiré et distribué gratuitement à 20 000 exemplaires pour l'occasion.

  • Une première pour le Front national

    Pour la première fois, le Front national ne perd pas de voix entre le premier tour et le deuxième tour d'une élection (hors présidentielle), mais en gagne. Et cela face aux deux grandes coalitions qui rassemblent tout l'échiquier parlementaire. Il gagne 1 point dans quatre régions, de deux à quatre points dans cinq régions, et presque 7 points en Languedoc-Roussillon.

    Cela veut dire deux choses. Premièrement que les électeurs ont commencé à comprendre que dans une élection à la proportionnelle, même déguisée en scrutin majoritaire à deux tours, toute voix compte pour avoir des élus. Deuxièmement que le vote FN n'est définitivement plus un vote protestataire (ou en tout cas pas plus que ne l'est le vote de gauche).

    Jean-Marie Le Pen frôle les 23% en PACA, Marine Le Pen dépasse les 22% dans le Nord-Pas-de-Calais, Bruno Gollnisch monte à plus de 15% en Rhône-Alpes. En PACA, Nord-Pas-de-Calais, Languedoc-Roussillon et Lorraine, le FN dépasse son score de 2004.

    Le FN aura 118 conseillers régionaux dans 12 régions, contre 156 dans 17 régions en 2004. Mais après les défections, il ne lui restait en fait que 100 conseillers.

    La réforme des élections régionales avait pour but de supprimer le FN des conseils régionaux. Ce chef-d'œuvre de Jean-Pierre Raffarin eut pour résultat, en 2004, de porter la gauche au pouvoir dans presque toutes les régions. Ce qui a été réitéré en 2010. Nicolas Sarkozy avait annoncé qu'il allait tarir les voix FN. Là encore, il a perdu.

  • Une violation gravissime de la liberté d’expression

    Communiqué du Front national

    Le Front National, au vu du jugement censurant une affiche du Front National de la Jeunesse, apposée dans le cadre de la campagne électorale en cours et intitulée « Non à l'Islamisme », exprime son indignation devant cette violation gravissime de la liberté d'opinion et de la liberté d'expression, en période électorale.

    Il dénonce une décision prise sous la pression publique et menaçante du gouvernement algérien et du FLN, appuyés par Kouchner, ministre socialiste du gouvernement Sarkozy.

    Il avertit solennellement les électeurs qu'il devient impossible d'évoquer ou de critiquer la politique d'immigration massive ni les dérives communautaristes qu'elle entraine.

    Les patriotes sont bâillonnés sur ordre de l'étranger puisqu'il leur est interdit de dire non à l'Islamisme, à la burka, à la multiplication des mosquées cathédrales et au risque invasif mortel qui menace la France.

    Le Front national interjette appel de cette décision et demande aux Françaises et aux Français de manifester dimanche dans les urnes leur révolte à ces méthodes dignes de l'ancienne Union Soviétique.

  • Un colloque sur le « réchauffement climatique »

    Le samedi 30 janvier 2010, au Siège du Front National à Nanterre (78 rue des Suisses), se déroulera un colloque sur le thème : « Réchauffement climatique : mythe ou réalité ? »

    Le programme est ici.

  • Le FN lance un site sur l'identité nationale

    Communiqué du Front national

    A partir de 17h00, le site du VRAI débat sur l'identité nationale est consultable sur www.identitenationale.net

    Un Forum sera ouvert afin que les internautes puissent s'exprimer librement.

    Voir la vidéo de lancement du site.

    Lire la suite

  • La phrase du jour

    Raffarin : «Le FN a tenté un hold-up sur nos valeurs».

    (ici)

  • Le Pen et Gollnisch sur le Nobel de la Paix

    Le communiqué de Jean-Marie Le Pen

    Le Prix Nobel de Big Brother

    Le Prix Nobel de la Paix est désormais une illustration de l'inversion des valeurs qui caractérise le monde de Big Brother.
    Il est attribué cette année au dirigeant qui mène les guerres les plus importantes du moment et les plus onéreuses de l'histoire, et qu'aucune considération morale ou de droit international ne peut justifier.

    Le comité Nobel devrait maintenant créer un Prix Nobel de la Vérité pour l'attribuer au plus grand menteur, mais là il aura beaucoup de mal à départager les candidats.


    Le communiqué de Bruno Gollnisch

    Barack Obama : qu'a-t-il fait pour mériter ce prix ?

    La désignation de M. Barack Obama comme Prix Nobel de la Paix est au mieux prématurée et au pire incongrue.

    Il est le chef d'un Etat en guerre dans plusieurs parties du monde, et qui occupe encore un pays étranger, l'Irak, après dix années d'un blocus impitoyable suivies d'une agression militaire.

    M. Obama ne pourrait mériter cette distinction que s'il menait à bien le retrait des troupes américaines de cette zone, renonçait pour son pays à toute politique impérialiste, usait de son influence déterminante pour qu'Israël reconnaisse les droits du peuple palestinien, pratiquait une politique négociée de réduction des armements, etc.

    On est encore loin du compte.

  • Le Front National soutient le président Klaus

    Lu sur le site de Radio Prague:

    L'eurodéputé du parti d'extrême droite français Front National, Bruno Gollnisch, a soutenu le président tchèque mercredi au Parlement européen: "Il ne reste aujourd'hui que Vaclav Klaus, Président de la République Tchèque, pour tenter de résister à ce texte liberticide qu'est le Traité de Lisbonne. Tous les patriotes d'Europe, tous ceux qui refusent le super-Etat européen, tous ceux qui pensent que les peuples ont le droit de déterminer eux-mêmes leur avenir, doivent aujourd'hui lui manifester leur soutien et l'aider à tenir face aux pressions dont il fait l'objet et va faire encore plus l'objet dans un proche avenir", a déclaré mercredi Bruno Gollnisch.

  • Non à la suppression du juge d'instruction

    Communiqué de Wallerand de Saint Just, vice-président du Front national

    Supprimer le juge d'instruction, c'est de la folie : il ne faut pas toucher à cette institution construite patiemment pendant des années et qui a fait ses preuves comme le sait tout praticien un peu chevronné. L'instruction doit continuer à être confiée à des juges du siège, inamovibles, donc indépendants. La donner à des juges dépendant d'une hiérarchie et d'un pouvoir politique, c'est jouer les apprentis-sorciers, les conséquences seront gravissimes pour les libertés publiques entre autres.

    Le Front national adjure Madame Alliot-Marie de renoncer à ce funeste projet. Toutefois, ne nous leurrons pas : le but poursuivi par Nicolas Sarkozy est de mettre à sa botte le pouvoir judiciaire comme le pouvoir médiatique : il ne doit pas parvenir à ses fins.

  • Hénin-Beaumont : un résultat très prometteur

    Communiqué de Bruno Gollnisch

    Quelle que soit l'issue actuelle de la bataille qui se conclut provisoirement à Hénin-Beaumont, et même si elle ne se traduit pas par la victoire de la liste conduite par Steeve Briois et Marine Le Pen, elle a été et demeure, pour eux, pour toute leur liste et pour l'ensemble du Front National, un très grand succès, et un succès mérité.

    En effet, aucune formation politique n'aurait obtenu seule autant de voix que le Front National. Son ascension n'est contrecarrée que par la coalition de tous les partis du Système, solidairement responsables de la situation de la ville et du pays, qui ont été ainsi contraints de révéler une fois de plus leur profonde connivence, habituellement masquée par des rivalités de façade, et de faire usage de menaces ou de procédés déloyaux.

    Tous contre le Front ! Tous unis sans vergogne, y compris avec les plus corrompus et discrédités. C'est bien la preuve que nous sommes la seule alternative véritable. Le jour, plus proche qu'on ne le croit, où les réflexes de crainte que l'on a suscités artificiellement contre nous se dissiperont, cette alternative l'emportera. Pour le salut de notre pays si durement frappé par la crise, le plus tôt serait le mieux.

  • Réformer les régions

    Jean-Marie Le Pen, Bruno Gollnisch et Marine Le Pen ont rencontré aujourd’hui Edouard Balladur et les membres de sa commission de réforme des collectivités publiques. Voici le texte de leur communication :

    MM. les Premiers Ministres,
    Mesdames, Messieurs,
    En vous remerciant de nous avoir invités, nous souhaitons tout d’abord vous communiquer quelques constats vérifiés par l’expérience déjà longue de nos élus dans les Conseils régionaux :

    Pour beaucoup de Français, la décentralisation est un tour de bonneteau, par lequel les responsables de la politique nationale cherchent à évacuer certaines de leurs responsabilités :

    Lire la suite

  • Affaire des fiches : les super-tartuffes protestent…

    La Ligue des droits de l’homme, la Licra et SOS Racisme se déclarent « scandalisés » par le communiqué du FN Rhône-Alpes qui selon eux « stigmatise une nouvelle fois la religion musulmane », et affirment qu’ils demanderont à la justice « de se prononcer quant au maintien de ce groupe politique au sein de l'assemblée régionale ».

    Le communiqué rappelait seulement quelques vérités, que les dhimmis patentés et les obligés de la Franc-maçonnerie ne veulent pas entendre.

  • Echec à l’islamisation à Tournon

    Communiqué du Groupe Front National à la Région Rhône-Alpes

    Ce lundi 29 septembre, Bruno Gollnisch, député européen, s’est rendu à Tournon-sur-Rhône (Ardèche) pour commenter le succès obtenu par le représentant local du Front National, M. Jean-Claude Durieux.

    M. Durieux, aidé par maître Bonnefoy-Claudet, a en effet obtenu l’annulation par le Tribunal administratif de Lyon, d’une délibération du conseil municipal de Tournon qui contournait les règles légales et le principe selon lequel « la République ne salarie ni ne subventionne aucun culte ».

    La municipalité de Tournon avait enfreint ces règles au profit de « l’association culturelle arabo-musulmane de Tournon ». En fait, comme le tribunal l’a relevé, il s’agissait d’une association cultuelle qui se proposait d’édifier une importante mosquée. Ne pouvant pas faire cadeau du terrain, la municipalité de Tournon, comme d’autres avant elle, l’avait loué à bail emphytéotique (= de longue durée) moyennant un loyer symbolique d’un euro par an.

    C’est cette pratique qui a été censurée par le tribunal. M. Gollnisch, entouré des conseillers régionaux Christian Grangis et Albert Rosset (Ardèche), Joël Cheval et Bernard Pinet (Drôme), a précisé qu’il n’avait pas l’intention de porter atteinte à la liberté de conscience et de culte des musulmans, à condition que se soit sur leurs deniers propres, et qu’il demandait le respect du principe de réciprocité internationale, c’est-à-dire la liberté de culte et de prosélytisme pour les autres religions, dont la religion chrétienne, dans les Etats dont ces musulmans sont originaires.

    Tous les élus présents se sont ensuite rendus à Montélimar (Drôme) pour assister au conseil municipal de ce soir, où sera mise aux voix une délibération semblable à celle qui a été annulée par le tribunal de Lyon. Bruno Gollnisch a annoncé que, si cette délibération était adoptée, les contribuables de Montélimar useraient des mêmes voies de droit.

  • Paris Match propagandiste des talibans

    Communiqué de Roger Holeindre

    Il est donc dit une fois pour toute que les médias français sont incapables de soutenir leur armée au combat.
    Nos troupes sont en Afghanistan sur ordre du gouvernement français, légalement et démocratiquement élu.

    Leur présence là-bas peut se discuter au plan politique, mais l’armée, elle, est censée ne pas en faire. Par contre, elle fait son devoir… elle fait la guerre… et à la guerre, malheureusement, il y a des pertes que l’on ne peut jamais prévoir.

    Les leçons de tactique et de stratégie données par des gens qui n’ont jamais entendu siffler une balle, à part les balles de tennis, et qui, pour la plupart n’ont même pas fait leur service militaire, commencent à nous fatiguer.

    Mais maintenant, voici que certains médias deviennent tout simplement des propagandistes de nos ennemis du moment, les Talibans, et nous rapportent leurs désirs, leurs ordres et leurs menaces !

    En tant que Président du Cercle National des combattants, je tiens à nouveau à apporter le soutien de tous les membres de mon association, anciens de toutes les guerres, y compris de la résistance et de la Libération, à nos soldats, et dire qu’en voilà assez, de toutes ces gesticulations et de ce verbiage qui sont tout simplement à classer dans le registre « haute trahison ».

    Je signe ce communiqué avec d’autant plus de fermeté qu’il se trouve que je suis ancien du 8e Régiment Parachutiste d’Infanterie de Marine où j’ai été grièvement blessé dans un combat au corps à corps, et que j’ai été aussi pendant de longues années grand reporter à Paris-Match.

    Journaliste reconnu, respecté, et royalement payé, je n’ai jamais oublié qu’avant d’être grand reporter, couvrant tous les champs de bataille du monde, j’étais Français !

    Comme les viets avant hier, ou les fellaghas hier, les talibans doivent être heureux et rire dans leur barbe d’avoir trouvé de si bons auxiliaires pour faire leur propagande gratuitement, payée uniquement du sang de nos soldats.

    Roger HOLEINDRE
    Président du Cercle National des Combattants
    Ancien député FN – Conseiller régional d’Ile de France
    Médaillé militaire - cinq citations – 2 fois blessé
    Classé parmi les plus jeunes résistants de France

  • Nicolas Bay et le Front national

    Jacques Bompard organisait à Orange, ces derniers jours, l’université d’été de L’Esprit public. Parmi les orateurs, Nicolas Bay, « secrétaire général du MNR ». Il a tenu des propos qui ont paraît-il fortement déplu au maire d’Orange. Voici les extraits que cite Nations Presse Info :

    La défense de notre identité nationale et européenne, l’enracinement dans nos convictions et nos valeurs essentielles et le travail de terrain constituent sans doute une réponse adaptée à bien des difficultés que la famille nationale connaît actuellement. Mais cela ne suffit pas. Notre faiblesse actuelle est aussi née de notre division. Il est maintenant nécessaire de se rassembler en surmontant les réticences et en dépassant les anciens conflits. Le pragmatisme doit prévaloir. Dans ce domaine aussi, la réalité doit nous guider. Or la réalité aujourd’hui, c’est que le Front national est et demeure la seule véritable force qui, au sein de notre famille politique, a un poids électoral significatif. Je dis cela avec d’autant plus de liberté que je ne suis pas membre du FN. Mais, sauf à vouloir nier les réalités et à se complaire dans un monde politique imaginaire, on ne peut aujourd’hui envisager raisonnablement le rassemblement des nationaux sans le FN ou contre le FN. (…)

    La « satellisation » de la droite nationale est aujourd’hui la cause majeure de son affaiblissement même si cela permet, j’en conviens, de voir naître parfois certaines initiatives et innovations bénéfiques. (…)

    Mais, prenons garde à la dispersion… Depuis trente ans, la totalité des initiatives électorales en concurrence du Front national se sont soldées par de cuisants échecs. L’an passé encore, à l’occasion de la présidentielle, nombre de patriotes sincères se sont engagés aux côtés de Villiers, voyant en lui celui qui mènerait un combat résolu contre l’islamisation. Nous connaissons la suite : la croisade du vicomte s’est arrêtée dès que Sarkozy a sifflé la fin de la récréation…

  • Carl Lang sur le RSA et sur l’Afghanistan

    Lors d'une conférence de presse de soutien à Jean-Pierre Schmitt, candidat du Front national, qui s'est tenue à Chartes ce vendredi 29 août, Carl Lang, député français au Parlement européen et président du groupe FN au Conseil régional du Nord-Pas-de-Calais a déclaré que le projet de financement du Revenu de Solidarité Active (RSA), tel que présenté par le gouvernement est une mesure de répression fiscale contre les petits épargnants.

    Ce mode de financement est non seulement scandaleux mais, antisocial et anti-économique.

    Après l'arnaque électorale de l'élection présidentielle de 2007, nous assistons au fiasco économique et social de la présidence Sarkozy.

    Lors de cette même conférence de presse, Carl Lang a dénoncé l'engagement militaire français en Afghanistan en indiquant que la politique occidentale d'engagement est une machine à fabriquer des jihadistes. En prenant parti militairement dans la guerre civile afghane, le président Sarkozy met non seulement en danger les soldats français, mais à terme le peuple français tout entier.

    Carl Lang a rappelé, par ailleurs, que l'on ne peut pas tout à la fois pratiquer la gesticulation militaire et dans le même temps, le démembrement des unités de l'armée française ainsi que la réduction drastique de ses effectifs.

  • Et une taxe de plus

    Communiqué de Wallerand de Saint Just

    La capacité de Nicolas Sarkozy à se renier est immense : pour financer cette usine à gaz qu’est le RSA, N. Sarkozy a décidé de taxer les revenus du capital. Il suffit de consulter le « tableau de bord de suivi des engagements » (sic) sur le site internet de l’UMP pour se rappeler que la promesse du candidat Sarkozy de baisser les prélèvements obligatoires de 4 points du PIB sur 10 ans a été renouvelée à Mme Lagarde dans la lettre de mission que le Président lui a adressé le 11 juillet 2007. Cette taxation supplémentaire intervient alors qu’en 2007, le montant des prélèvements obligatoires est en France de 43,5% du PIB, en Europe de 39,9%, aux USA et au Japon de 27%...

    [Un expert fiscaliste déclare à l’AFP : « Ce pays n'arrive pas à maîtriser ses dépenses publiques et les grands impôts sont déjà à un niveau tel qu'on ne peut pas les augmenter sans créer des problèmes pour les entreprises ou pour le pouvoir d'achat des ménages", renchérit un expert fiscaliste. Alors, à chaque fois que vous avez besoin de quelques centaines de millions d'euros, vous inventez une petite “taxette”. Il y en a partout et plus personne n'est capable de faire le bilan complet de tout ça. » Selon certains, il y aurait une nouvelle taxe par mois.]

  • Afghanistan : honneur à notre armée

    Communiqué du Cercle National des Combattants

    La France vient de perdre en Afghanistan un grand nombre de soldats parmi les meilleurs qui, nous en sommes surs, ont fait leur devoir jusqu’au bout. Le Cercle National des Combattants qui est derrière son armée, qu’il admire et qu’il soutient tient néanmoins à poser clairement la question suivante. Si un soldat peut donner sa vie pour sa patrie, il faut que cela soit justifié par l’intérêt supérieur de cette même patrie.

    Quels sont donc les intérêts de la France en Afghanistan ?

    Pour la première fois depuis longtemps, lors d’un engagement extérieur, une de nos unités d’élite est confrontée à une vraie guerre. Il serait bon que le pouvoir politique tire la leçon de cet événement et cesse de diminuer drastiquement le nombre de nos soldats…

    La vraie guerre tue… C’est une leçon qu’il ne faut jamais oublier.

    Honneur à notre armée.

    Pour le Cercle National des Combattants,
    Roger Holeindre

  • FN69 : le pirate condamné

    Au mois d’Octobre 2007, le site Internet de la Fédération du Rhône du Front National a été piraté par un inconnu. De nombreuses insultes abjectes et inadmissibles ont été placées sur le site pour nuire à notre formation politique et à la France.

    Fort heureusement et grâce à l’efficacité des services de la Gendarmerie nationale, le pirate a pu être identifié : il s’agit de Hugo Benoît, 20 ans, étudiant, demeurant à Saint-Chamond (42).

    Le mardi 27 Mai 2008 se tenait son procès devant la 6e chambre du Tribunal de Grande Instance de Lyon. Le Front National, qui s’était porté partie civile, était représenté par Maître Wallerand de Saint-Just. Le délinquant, Hugo Benoît, qui était déjà sous le coup d’une première condamnation pour des faits similaires l’année dernière, a été cette fois-ci condamné par le tribunal à 4 mois de prison avec sursis et 500 € d’amende. Il devra en outre verser 800 € de dédommagement au Front National.

    Christophe Boudot, Secrétaire départemental de la Fédération du Rhône, exprime toute sa satisfaction suite à la condamnation de ce pirate informatique. La Fédération du Rhône ne tolérera aucun piratage de ses sites Internet et poursuivra fermement toute action frauduleuse ou diffamatoire commise à son égard.

    [Pour plus de précisions, voir le site.]