« 2013-01 | Page d'accueil | 2013-01 »

03 janvier 2013

… ou bien ils font exprès

Ou bien ils sont cons, ou bien ils le font exprès. La première solution ne peut être écartée, mais c’est sans doute la seconde qui est vraie. (Et il peut y avoir un peu des deux, le fait d’être con permettant de le faire exprès de façon plus naturelle).

Il s’agit de la fameuse taxation des très riches à 75%, que le Conseil constitutionnel a jugée non conforme à la Constitution.

Le projet était évidemment contraire à l’égalité, puisque l’impôt était prélevé sur les personnes physiques et non sur les foyers fiscaux. De ce fait, explique le Conseil, un couple dont les deux membres gagnent 900.000€ ne serait pas taxé, alors qu’une personne seule gagnant 1,2 million le serait.

Difficile quand même de croire qu’à Bercy personne n’avait vu l’os. Or il y a des os bien pratiques pour ne pas honorer même une promesse phare…

15:10 Publié dans Gouvernement, Hollande (François) | Lien permanent | Commentaires (2)

Un effet d’annonce… sans effet

A l’issue du premier conseil des ministres, Jean-Marc Ayrault a déclaré que la lutte contre le chômage était l’axe principal de sa politique cette année, et il a annoncé… 15 projets de loi pour le redressement de la France.

QUINZE. Sans dire un mot de ce qu’ils contiendront, en dehors du premier qui est le « contrat de génération ».

Quinze projets de loi. C’est spectaculaire !

Ou insignifiant, si tout ce qui est excessif est insignifiant.

Vu les réactions, ou l’absence de réaction, il semble que c’est cette seconde option qui soit retenue...

15:01 Publié dans Gouvernement | Lien permanent | Commentaires (1)

L’avortement en Israël

Les deux grands rabbins d’Israël, Shlomo Amar et Yon Metzger, soulignent dans une lettre aux rabbins que l’avortement est un meurtre, et appellent à soutenir l’organisation pro-vie Efrat, qui a permis de « sauver en un an 4 000 vies humaines ». Ce n’est pas la première fois que les grands rabbins alertent sur l’avortement, mais leur missive de cette année est plus dure que d’habitude. « Cette année, nous souhaitons faire prendre conscience à un plus large public du caractère extrêmement grave de la décision de tuer un fœtus », disent-ils.

C’est l’occasion (pour moi en tout cas) de découvrir la curieuse législation israélienne sur l’avortement.

L'avortement est légal pour les femmes de moins de 17 ans (qui est l'âge légal pour le mariage), pour les femmes de plus de 40 ans, ainsi que dans les cas de viols ou de relations incestueuses. Il peut également être autorisé par une commission médicale en cas de malformation du fœtus ou si la poursuite de la grossesse met la vie de la femme en danger physiquement ou mentalement (ce soi-disant danger mental permettant à peu près à n’importe quelle femme d’avorter, comme dans d’autres pays, et sans limite de grossesse).

14:55 Publié dans Culture de mort | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : israël

L’Irlande préside…

Depuis le 1er janvier, l’Irlande a pris la présidence tournante de l’UE.

Personne n’en parle. Pas un mot sur les sites spécialisés que sont EUobserver et Euractiv.

Ces six derniers mois, c’était Chypre. Personne n’en a parlé non plus.

D’ailleurs c’est pendant la présidence de Chypre que le Nobel de la paix a été décerné à l’UE. Alors que Chypre est le seul pays de l’UE en guerre.

Et le prix n’a pas été donné au chef du gouvernement chypriote, mais aux « trois présidents » (du Conseil, de la Commission, du Parlement) comme si la présidence chypriote n’existait pas.

Curieux effet du traité de Lisbonne…

14:29 Publié dans Europe | Lien permanent | Commentaires (0)

En Egypte

Alors que la sénatrice anglicane Nadia Henry a démissionné du Conseil de la Choura, le Sénat égyptien, les sénateurs catholiques restent à leur poste, confirme à l’agence Fides l’évêque copte catholique Mgr Kyrillos William. Les deux sénateurs catholiques nommés par le Président Morsi – le copte Jamil Habib et le melkite Majid Akkad – l’ont fait savoir lors de l’Assemblée de la hiérarchie catholique des 28 et 29 décembre au Caire, affirmant qu’ils œuvrent pour le bien de l’Egypte et de tous les Egyptiens, et qu’ils veulent donner un signe de leur volonté de collaborer avec tous, non sans ajouter qu’ils reverront leur choix « si les choses devaient prendre une orientation complètement contraire à la démocratie ».

La dépêche de l’agence Fides donne des chiffres qu’on trouve difficilement ailleurs : il y a 13 sénateurs chrétiens (sur un total de 270), dont 8 ont été nommés par le président Morsi. Sur un total de 90 sénateurs nommés directement par le président, au moins 41 sont membres des Frères musulmans ou d’autres formations islamistes.

14:20 Publié dans Dans le monde | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : egypte

Les quatre personnes de l’Incarnation

Extrait de la catéchèse de Benoît XVI, hier.

Si nous considérons attentivement l’expression « par l’Esprit-Saint, il est né de la Vierge Marie », nous voyons qu’elle inclut quatre sujets agissants. De manière explicite, sont mentionnés l’Esprit-Saint et Marie, mais « il » est sous-entendu, c’est-à-dire le Fils qui a pris chair dans le sein de la Vierge. Dans la profession de foi, le Credo, Jésus est défini à travers des dénominations diverses : « Seigneur… Christ, Fils unique de Dieu… Dieu né de Dieu, Lumière née de la lumière, vrai Dieu né du vrai Dieu… consubstantiel* au Père » (Credo de Nicée-Constantinople). Nous voyons alors que « il » renvoie à une autre personne, celle du Père. Le premier sujet de cette phrase est donc le Père qui, avec le Fils et l’Esprit-Saint, est le Dieu unique.

Cette affirmation du Credo ne concerne pas l’être éternel de Dieu, mais nous parle plutôt d’une action à laquelle prennent part les trois personnes divines et qui se réalise « ex Maria Virgine ». Sans elle, l’entrée de Dieu dans l’histoire de l’humanité n’aurait pas atteint son but et ce qui est central dans notre profession de foi n’aurait pas eu lieu : Dieu est un Dieu avec nous. Ainsi Marie appartient de manière indispensable à notre foi dans le Dieu qui agit, qui entre dans l’histoire. Elle met à disposition toute sa personne, elle « accepte » de devenir le lieu de l’habitation de Dieu.

(Contrairement à ce que l’on voit dans la traduction de Zenit, le pape n’a pas dit « de même nature », mais « della stessa sostanza del Padre ». La traduction liturgique italienne du Credo est plus orthodoxe que la traduction française.)

 

14:06 Publié dans Benoît XVI | Lien permanent | Commentaires (0)

Sainte Geneviève

Graduel et Alléluia du propre de France

O pia sponsa Dei, mæstis, auróra diéi, virgo Francígena, o virgo dulcédine plena, ad te clamántes audi, nec sperne rogántes. ℣. Dilexísti justítiam, et odísti iniquitátem : proptérea unxit te Deus, Deus tuus, óleo lætítíæ.

Allelúia, allelúia. Genovéfa virgo clemens, te precántes áspice, tolle pondus culpæ præméntes hostes et clades ábige, ægrum corpus et cor gemens salúbriter réfice. Allelúia.

O pieuse épouse de Dieu, aurore des affligés, vierge de France, ô vierge pleine de douceur, écoutez ceux qui crient vers vous, ne dédaignez pas ceux qui vous prient. Vous avez aimé la justice et haï l’iniquité : c’est pour cela que votre Dieu vous a ointe d’une onction de joie.

Alléluia, alléluia. Geneviève, vierge clémente, regardez ceux qui vous prient, enlevez le poids de nos fautes, écartez l’ennemi et les calamités qui nous menacent, donnez la santé aux corps malades et aux cœurs gémissants. Alléluia.

06:16 Publié dans Liturgie | Lien permanent | Commentaires (0)