Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Trois OQTF

Le Salon Beige a une chronique intitulée « L’OQTF du jour » : à savoir le délit ou le crime commis ce jour – puisque c’est quasiment c’est tous les jours – par un étranger clandestin soumis à une soi-disant « obligation de quitter le territoire français ».

Aujourd’hui, c’était un Jordanien qui a violé une femme aux urgences à l’hôpital Cochin. Le Salon Beige disait que le jeune homme faisait l’objet de deux OQTF. Mais non. Selon les dernières informations il fait l’objet de trois OQTF. Sous trois noms différents. On n'arrête pas le progrès.

Comme il est très défavorablement connu des services de police sous 13 identités différentes, il va pouvoir encore être l’objet de plusieurs OQTF. Avant qu’on arrête de l’embêter avec ces broutilles légales qui ne servent à rien.

Commentaires

  • Cher Yves Daoudal, il s'agit de l'OQTF (obligation de quitter le territoire français) et non pas l'OQFT !
    Dans une de mes anciennes fonctions, le chiffre de non-réalisation de cette fameuse OQTF était donné à 98% : un fiasco administratif et judiciaire inadmissible et, finalement, une incitation à l'immigration clandestine soutenue par "les associations".
    Amicalement.

Écrire un commentaire

Optionnel