Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La persécution

Nouvelle étape de la persécution dans le diocèse de Chicago : le cardinal Cupich a donné ordre à l’Institut du Christ Roi de quitter le diocèse d’ici le 1er août.

• L’évêque de Savannah (moitié sud de l’Etat de Géorgie) annonce que la messe traditionnelle sera interdite dans le diocèse à partir du 20 mai 2023. Pourquoi ce délai ? Pour que les fidèles aient le temps de faire leur « transition vers la messe conforme aux décrets du Second Concile du Vatican ». Sic. Le petit dictateur ecclésiastique de Savannah ne sait donc pas, ou fait semblant de ne pas savoir, qu’il n’y a pas eu de décrets de Vatican II sur la liturgie, et que la nouvelle messe n’est pas du tout conforme à la constitution conciliaire sur la liturgie.

Commentaires

  • "la nouvelle messe n’est pas du tout conforme à la constitution conciliaire sur la liturgie" : pouvez-vous nous rappeler quelques éléments concrets à l'appui de cette affirmation ? Utile dans les discussions du moment sur ce sujet...
    Merci

  • Hier, par une heureuse coïncidence, le blog New Liturgical Movement rappelait ces réactions devant le nouveau missel:

    Joseph Cardinal Frings : "Nous, Pères du Concile, n'avons pas décidé cela, c'est contre les décisions du Concile. Je ne peux pas comprendre comment le Saint-Père a pu donner son consentement à quelque chose comme cela".

    Mgr Domenico Celada : "La destruction progressive de la liturgie est un triste fait universellement connu. En moins de cinq ans, la structure millénaire du culte divin a été démantelée..... A sa place, on a introduit une forme infantile, bruyante, grossière et très fatigante du rite. Et la réticence des fidèles a été hypocritement ignorée" - "Je regrette d'avoir voté pour la Constitution du Concile au nom de laquelle - mais de quelle manière - cette pseudo-réforme a été réalisée. Si c'était possible, je retirerais mon vote".

    Alfonso Maria Cardinal Stickler : "Vous pouvez comprendre mon étonnement quand, en prenant connaissance de l'édition finale du nouveau Missale Romanum, j'ai constaté que son contenu, à bien des égards, ne correspondait pas aux textes du Concile que je connaissais bien, beaucoup de choses étaient changées, élargies, voire directement contraires. "-"Jamais, dans le champ des rites catholiques, il n'y a eu de rupture, de création radicalement nouvelle, y compris dans le rite latin romain, à l'exception de l'actuelle liturgie post-conciliaire, malgré le fait que le Concile... ait exigé à plusieurs reprises la conservation absolue de la Tradition pour la réforme..."

    L'archevêque Robert J. Dwyer : "Qui aurait pu rêver, le jour où Sacrosanctum Concilium a été promulgué, que quelques années après, moins d'une décennie, la tradition latine de l'Église serait pratiquement éteinte et deviendrait un souvenir qui s'efface lentement ? Cette idée nous aurait horrifiés, mais elle nous paraissait tellement inconcevable que nous la considérions comme ridicule. Et nous en avons donc ri."

    On peut ajouter (par exemple) cette lettre du cardinal Ratzinger au professeur Wolfgang Waldstein en 1976:

    Le problème du nouveau missel réside dans la renonciation au processus historique qui avait été continu avant et après saint Pie V, et dans la création d’un livre complètement nouveau qui, même s’il constitue une compilation d’anciens matériaux, a été accompagné d’une prohibition de tout ce qui existait avant : un fait inouï dans l’histoire du droit et de la liturgie. Je peux dire avec certitude, sur la base de ma connaissance des débats conciliaires et de ma lecture répétée des interventions des Pères conciliaires, que cela [la réforme du missel] ne correspondait pas aux intentions du Second Concile du Vatican.

  • La messe "conforme aux décrets" ou les messes "conformes..." ?? Et laquelle, Mgr. ?

  • Exactement car la vraie Messe du Concile est celle mise en œuvre avec le Missel de 65!!!

  • Je trouve très bien que ces apostats jettent le masque et montrent leurs buts de destruction de l'Eglise de NSJC pour la remplacer par leur religion mondiale manipulable à loisir par Satan. Cupich fait cardinal par Bergoglio-el-demonio, comme tant d'autres, pour assurer un succession aussi infernale au prochain conclave. Mais Dieu va siffler la fin de la récréation...

  • il faut bien se rendre à l'évidence et se mettre dans la tête que tous ces évêques sont des ignares

  • il faut bien se rendre à l'évidence et se mettre dans la tête que tous ces évêques sont des ignares

Écrire un commentaire

Optionnel