Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mauvaise nouvelle pour François

Son ami Evo Morales, président pachamamarxiste de Bolivie, a été contraint de démissionner. Juste après la fête amazonienne au Vatican, c’est un coup dur. Car c’est un triste jour pour Mère Terre et l’indigénisme communiste, dont Morales était un apôtre zélé. Rappelons qu’il avait créé l’Ordre du mérite Père Luis Espinal Camps (prêtre jésuite communiste), pour en décorer le pape, et il lui avait offert une copie de son superbe crucifix en faucille et marteau, tandis qu’il le décorait aussi du grand collier de l’Ordre du Condor des Andes.

Sur le pape et Morales, voir ici et .

On parle beaucoup des violences en Bolivie qui auraient contraint Morales à la démission (disons que c’est plutôt l’armée, qui ne comprend rien à Mère Terre), mais le rejet de son gouvernement par le peuple n’est pas nouveau : en 2016 je signalais que son ministre adjoint de l’Intérieur avait été battu à mort par des mineurs en grève.

Commentaires

  • Ce lien que vous faites vers votre article de 2016 est assez prodigieux parce qu'il montre la place du culte de la terre mère dans ce cercle Morales François et consorts déjà 3 ans avant qu'on ait eu le projet et surtout les images de ce synode sur l'Amazonie

  • La tradition est la transmission du feu et non le culte des cendres. (Selon Google trad.)

  • Désolé, mais celle-là j'ai pas pu m'en empêcher
    https://www.youtube.com/watch?v=nq2Yi3rsK_g

  • Excellent!!!

  • Les chrétiens refusaient de se soumettre au culte de la Pachamama, et Bergoglio les trahissait. Voici ce qu'était le gentil Morales :
    https://fidoscope.wordpress.com/2013/09/15/bolivie-morales-et-la-restriction-de-la-liberte-religieuse/

  • Et voilà que Bergoglio aurait nié la résurrection physique du Christ : https://www.cnsnews.com/blog/michael-w-chapman/scalfari-pope-denied-jesus-bodily-resurrection-says-it-was-semblance-spirit
    Un démenti du Vatican qui n'en est pas un...
    Sandro Magister a été interdit à la Salle de presse, mais un journaliste qui passerait son temps à mal rapporter les propos du pape, sur des sujets aussi fondamentaux, lui est toujours le bienvenu. Manipulation !

Écrire un commentaire

Optionnel