Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un prêtre tué au Nigéria

Le père Paul Offu est le 13e prêtre tué dans le monde cette année, et le deuxième au Nigéria. Selon la page Facebook du diocèse d’Enugu, ce prêtre, qui était curé de la paroisse Saint-Jacques-le-Majeur, a été abattu par des bergers peuls après qu’il eut refusé de s’arrêter avec sa voiture.

Dédié à Mgr Kukah.

Commentaires

  • "après qu'il a" me semble-t-il, même si cela sonne mal à l'oreille, et sans vouloir jouer les rabats-joie orthographique.

  • Bien sûr que c'est l'usage qui fait la langue, comme ne cesse de le rappeler l'Académie aux gouvernements qui se succèdent, qui à l'éducation, qui à l'égalité...

    S'il ne s'agissait que d'esthétique, je préférerais également le subjonctif. Mais la grammaire ici ne fait que traduire un impératif logique : "après que" commande un indicatif (dans la subordonnée) puisque la principale lui est postérieure chronologiquement, or si cette dernière est à l'indicatif elle ne peut pas être précédée par un subjonctif. C'est mon vieux fond de philosophe-logicien qui ressort, et certainement pas une quelconque compétence grammaticale (je confesse ne toujours pas maîtriser l'accord des temps, merci la mésinstruction nationale).

  • J'ai seulement recopié la phrase de news.va et ça ne m'a pas frappé. Vous avez raison, mais je crois que l'usage va finir par imposer l'emploi du subjonctif... Pour tout le monde maintenant "a" sonne mal; "eut" sonne moins mal...

Écrire un commentaire

Optionnel