Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Les tombes chrétiennes on s’en fout"

Message officiel du président de la République ex-française, le 19 février 2019.

(Il y a en permanence des profanations de tombes chrétiennes, plus de 9 profanations sur 10 visent des chrétiens, mais Macron va seulement déplorer des croix gammées sur des tombes juives.)

Et les écoles catholiques aussi on s’en fout :

1161913.jpg

"La seule église qui illumine est celle qui brûle." Inscrit la nuit dernière sur le portail de l’école Saint-Vincent de Sète.

Commentaires

  • évidemment : c'est un exercice de padamalgam
    il ne faut surtout pas incriminer les gentils djihadistes
    les affreux nazis sont tellement utiles, même et surtout s'ils n'existent pas
    rappelons nous la marche pénitentielle de Mitterand aprés l'affaire du cimetière de Carpentras

  • Dans le contexte, je n'incriminerais pas forcément les djihadistes, qui d'ailleurs, depuis 2001, paraissent vraiment très cons, même pour des Bédouins arriérés qui ne savent pas où laisser leurs passeports pour être sûrs qu'on les retrouve... C'est vrai que, sur la porte, on n'a pas pensé à écrire Allahu Akbar en arabe. Soit la DGSI et le MOSSAD deviennent un peu trop subtils, soit (plus vraisemblablement) on a confié ce petit boulot de colleurs d'affiches à des branquignols de la LDJ ou à des Antifas peu lettrés.

  • Deux poids, deux mesures: indignation quand ce sont des juifs ou des musulmans, indifférence quand ce sont des chrétiens...

  • Est ce qu'il va y avoid une enquire pour trouvé les coupables?
    Carpentras..... qui etait les coupables? J'etais jeune à l'époque mais je crois me souvenir que les coupables n'étaient pas ceux que certains voulaient être......

Écrire un commentaire

Optionnel