Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un scandale parmi les scandales

Alors qu’a éclaté le scandale du rapport de la justice de Pennsylvanie sur quelque 300 prêtres prédateurs sexuels (et tout ce qu’on peut imaginer autour, comme des prêtres élaborant des images pédopornographiques avec des images pieuses), ce qui implique de nombreux évêques – le cardinal Wuerl serait cité 200 fois dans le rapport, après le scandale McCarrick (le cardinal qui se faisait appeler “Tonton Ted” par ses amants et ses victimes) qui n’a certainement pas fini de faire des vagues en raison des nécessaires complicités au niveau épiscopal, on découvre que lors de la Rencontre mondiale des familles va se produire devant le pape et 75.000 fidèles un chanteur vedette irlandais qui s’était prononcé ouvertement pour le oui au « mariage » entre personnes de même sexe lors du référendum. Ce chanteur (de mélasse), Daniel O’Donnell, est réputé avoir vendu plus de 10 millions de disques. Il est évident que sa prise de position publique, répercutée par tous les médias, avait eu une influence sur les citoyens. Et il va se faire applaudir par le pape…

Mais on sait aussi que l’invité vedette de la Rencontre est James Martin, un prêtre jésuite dont la principale occupation est de promouvoir les droits LGBT dans l’Eglise (et François l’a fait consultant au service communication du Saint-Siège).

Tandis que nulle part dans les si nombreuses réunions de cette Rencontre des familles il n’est question de l’avortement…

Mais qui suis-je pour juger ?

Commentaires

  • Merci cher Yves de ces informations.

    Je suggère deux hypothèses.

    La plus optimiste et la,plus probable est que François a force d'ecarter tous les clercs fidèles au magistère antérieur, est devenu prisonnier de zozos ....

    On ne peut néanmoins exclure que le laxisme moral qualofié de miséricorde ne lui convienne pas un peu au fond ...

    Quel est votre avis ?

  • C'est hélas bien plus grave que ça. Le Vatican ayant été longtemps l'ennemi n°1 du mal, il a été investi de longue date par les loges, qui désormais semblent y règner.

  • Avez-vous lu l'article du Salon Beige avec le commentaire de Philippe Arino qui met en cause l'homosexualité dans les scandales à répétition de pédophilie ?
    Cela confirme que que j'avais constaté à plusieurs reprises, les responsables d'actes contre des jeunes garçons étaient très souvent homosexuels et pas exclusivement attirés par les jeunes garçons mais amateurs d'expériences avec des adolescents qui découvraient la sexualité avec des hommes murs et devenaient eux-même souvent homosexuels.

  • Bry-sur-Marne : lorsqu’une mère de famille est rentrée chez elle retrouver sa fille de 14 ans et son fils 16 de ans, elle ne s’attendait surement pas à apprendre les événements qui venaient de se produire.

    50€ pour coucher avec l’ado

    Les enfants ont expliqué à leur mère que leur père venait d’avoir une relation sexuelle avec un ami. L’adolescent s’est également plaint que l’ami de son père lui avait proposé 50 euros en échange de faveurs sexuelles .

    https://actu17.fr/val-de-marne-il-propose-50e-au-fils-de-son-ami-pour-coucher-avec/

  • On juge un arbre à ses fruits.

    Pour ceux qui n'ont pas encore compris que Rome n'a plus la foi, et que les mauvais pasteurs y règnent :
    https://yournewswire.com/vatican-bishop-catholic-george-soros/

  • Je commence à en avoir assez des liens sur des sites poubelles.

    Renseignez-vous. Pour commencer, Mgr Schneider ne réside pas au Vatican...

  • A ce sujet, un article du site Benoit et moi http://benoit-et-moi.fr/2018/actualite/la-toile-daraignee-de-mccarrick.html
    indique un site très intéressant où l'on peut signer une pétition des membres du clergé et des laïcs qui demandent au pape François de prendre des mesures décisives sur
    http://complicitclergy.com/petition/

    On trouve aussi sur ce site http://complicitclergy.com
    une cartographie les relations de l'ancien cardinal McCarrick
    dans l'Église des États-Unis.
    Grâce à une représentation graphique dynamique, il est possible de visualiser les liens entre McCarrick et d'autres représentants de l'Église et, éventuellement, d'envoyer des observations et des nouvelles afin de rendre le cadre encore plus complet.

    La carte ressemble à une toile d'araignée.
    Au centre, bien sûr, il y a McCarrick et tout autour apparaissent les photos et les noms des autres représentants de l'Église catholique qui lui sont liés,
    de Donald Wuerl
    à Mgr Edward Hughes (évêque à Metuchen),
    du Cardinal Blase Cupich (archevêque de Chicago)
    au Cardinal Joseph Tobin (archevêque de Newark),
    du Cardinal Kevin Farrell (actuel Préfet de la Congrégation pour les Laïcs, la Famille et la Vie après avoir été auxiliaire à Washington et consacré évêque par McCarrick lui-même)
    à l'archevêque John Myers (émérite de Newark).

    Ne manquent pas non plus les noms d'institutions (universités, collèges, séminaires) impliquées dans les différentes affaires.

  • Les pétitions adressées au chef du gang ou au responsable final des scandales, m'ont toujours fait rigoler.
    Aldo Maria Valli signale que
    le cardinal O'Malley, archevêque de Boston et président de la commission pontificale pour la protection des mineurs - instituée par François en 2014 - ne se rendra pas à la Rencontre des Familles à Dublin (21-26 août).
    Je pense qu'il veut échapper au guêpier ou aux questions embarrassantes.
    On créé une commission pour enterrer les problèmes.

  • @ Dauphin

    Votre pensée reste inachevée.
    Quelles solutions proposez vous pour remédier au fléau ?

  • Il y a plusieurs problèmes : l'Eglise s'est laissé infiltrer par un lobby dégueulasse ; les merdias ont trouvé ça très drôle quand il s'agissait de salir Benoit XVI (c'est sûr qu'on n'allait pas en tartiner des pages du New York Times avec les rabbins pédophiles...) ; le clown du Vatican joue une partie plutôt curieuse : est-il ou a-t-il été compagnon lui-même ? Trouve-t-il que saint Ignace a eu tort de ne pas inscrire la pédérastie parmi ses Exercices spirituels ? Ou juge-t-il que la promotion des vices les plus honteux est un moyen somme toute efficace d'accélérer la destruction de l'Eglise pour laquelle il a été mandaté ? Je penche pour la troisième hypothèse.
    Il faudrait laver son linge sale en famille, mais avec le père que nous avons...

  • @Babar. A vues humaines, il n'y a pas de solution, la hiérarchie étant gangrénée jusqu'au sommet, le salut ne viendra pas d'elle. Donc inutile de pleurnicher auprès de cette hiérarchie, y compris suprême. Ces pétitions sont infantiles et présupposent que la hiérarchie est droite et bienveillante, mais ignore le problème.
    Le congrès des familles de Dublin s'annonce sous les pires auspices au point que des prêtres irlandais fidèles font un colloque parallèle pour affirmer la doctrine immuable de l'Eglise.
    Voilà une bonne initiative, si elle était suivie et soutenue un peu plus fermement par les catholiques.
    De même que les académies pontificales pour la famille et pour la vie étant corrompues par des prédateurs, il faut soutenir les académies parallèles qui se forment pour faire contre-feu. Bien sûr, si on hurle "au schisme" et " aux intégristes" et qu'on refuse de soutenir ces initiatives, les prédateurs ont la vie belle. Les catholiques sont d'indécrottables légalistes et les prédateurs jouent sur ce registre.
    Et laissons la justice (même partiale) faire son boulot, ce n'est pas à internet à mener l'enquête ou instruire un procès.

  • Le Cardinal Raymond Burke, une fois de plus, exprime une pensée droite et ferme : démission de l'état clérical conformément aux rites de dégradation des clercs qui ont gravement failli.

    Le cardinal Burke a la stature pour devenir le prochain Pape qui prêchera une véritable miséricorde selon la véritable justice.

    http://benoit-et-moi.fr/2018/actualite/abus-sexuels-le-cardinal-burke-parle.html

    « Ce qu'il faut, c'est une enquête honnête sur les situations présumées d'immoralité grave, suivie d'une action efficace pour sanctionner les responsables et être vigilant afin d'éviter que des situations similaires ne se reproduisent.
    (...)
    C'est le Souverain Pontife romain, le Saint-Père, qui a la responsabilité de discipliner ces situations, et c'est lui qui doit agir en suivant les procédures qui sont indiquées dans la discipline de l'Église. C'est ce qui permettra de régler efficacement la situation.
    (...)
    Il existait dans le Pontifical romain [le livre liturgique catholique en latin qui contient les rites accomplis par les évêques] pendant des siècles des rites pour la dégradation des clercs et aussi de la hiérarchie qui avaient gravement failli dans leur office. Je crois qu'il serait utile de relire ces rites pour comprendre profondément ce que l'Église a toujours compris, à savoir que les pasteurs peuvent s'égarer, et même de façon grave, et qu'ils doivent ensuite être dûment disciplinés et même démis de l'État clérical.»

  • En réponse à l'internaute pseudonymisé Babar : " @ Dauphin
    " Votre pensée reste inachevée.
    " Quelles solutions proposez vous pour remédier au fléau ? "
    Ceci , que le schtroumpf grognon veuille bien s'abstenir :
    https://www.dreuz.info/2013/07/12/la-loi-sur-le-mariage-homosexuel-est-juridiquement-condamnee-voici-pourquoi-et-comment/

  • "L’enfant doit bénéficier de la sécurité sociale, il doit pouvoir grandir et se développer d’une façon saine; à cette fin, une aide et une protection spéciales doivent lui être assurées ainsi qu’à sa mère, notamment des soins prénatals et postnatals adéquats."
    Notez que cet article de la Convention internationale des droits de l'enfant est en contradiction avec la loi Veil.

  • Votre article, comme d’autres, est scandaleux et condamnable. L'horreur de la pédophilie est telle que vous dépassez le problème et le réduisez finalement à une question d’orientation sexuelle.

    Votre amalgame est clairement infondé sur le plan clinique. la pédophilie n'est pas liée à l'homosexualité. Ce sont deux problématiques complètement différentes, et cela, même quand la pédophilie s'exerce sur des garçons et que ce sont des adolescents.

  • Vous n'êtes pas sur un blog de cliniciens, mais sur un blog catholique. Le mot scandale est d'ailleurs employé dans son vrai sens par Notre Seigneur lui-même dans l'Evangile, qui ne fait certes pas directement allusion à une abomination telle que la pédophilie, mais à toute entreprise de corruption des innocents. Nous constatons que la promotion publique de l'homosexualité, de la pornographie et des perversions les plus honteuses et les plus diverses induit la corruption des enfants, corruption voulue et encouragée par les gouvernements du monde occidental, et en France par l'Education nationale. Sans remonter jusqu'à Freud, cette entreprise doit beaucoup au docteur Kinsey, qui était lui-même homosexuel et pédophile.
    Quoi qu'il en soit des pratiques de personnages publics, tels que Gide ou Montherlant, qui témoignent bel et bien d'un lien entre homosexualité et pédophilie (tandis que le cas Nabokov semble surtout littéraire), les effets de la publicité incessante pour le lobby homosexuel sont les mêmes que ceux de la pédophilie : banalisation du péché impur contre l'ordre de la nature qui crie vengeance contre la face de Dieu et scandale inouï pour la jeunesse.

  • je pense que vos explications feront le bonheur des féministes quand elles auront le temps de réfléchir
    vous vous intéressez à la pédophilie quand ses victimes sont de petits garçons
    vous pensez donc que quand les victimes sont des petites filles cela est sans importance ?
    quel machisme !

  • Vous me faites un procès d'intention. Au fond, j'ignore quelles étaient les mœurs de Nabokov, mais je pense que son Lolita n'est pas autobiographique. Disons que notre tradition occidentale, catholique mais aussi romaine, admet qu'un homme puisse convoler avec une adolescente. Vous n'ignorez pas que Cicéron, ce modèle classique du penser juste, divorça à soixante ans de Terentia pour épouser sa pupille de treize ans, Publilia, ce qui ne lui profita guère plus qu'à Molière son mariage avec sa propre fille Armande Béjart. Le problème, quand on s'éprend d'une adolescente, c'est surtout qu'on n'a pas les mêmes goûts. Et c'est encore pire, de nos jours : imaginez-vous, obligé de vous taper Gully, le Tom et Jerry Show et les dernières niaiseries des avatars de Disney à longueur d'années. Il faudra aussi acheter du Kiri, du Babybel et de la pâte à tartiner, des jeans troués, des téléphones portables à la pelle, et tous les disques de Justin Bieber. Même si tout cela peut sans doute s'accompagner de mœurs fort naturelles et fort douces, c'est un apostolat satanique que je réprouve presque aussi radicalement que l'enculage des garçonnets.

  • Pédérastie: "Le mot pédérastie tend aujourd'hui à désigner l'attirance sexuelle d'un homme pour les garçons adolescents ou préadolescents, au contraire de la pédophilie qui concerne un homme ou une femme et un enfant pré pubère, fille ou garçon.

  • @Dauphin
    pourquoi aujourd'hui ?
    le problème est qu'aujourd'hui, surtout sous l'influence de journalistes ignares, plus personne ne sait parler français, et on a fait, par exemple, de pédéraste et pédophile deux synonymes, avec un avantage à pédophile
    il est possible qu'il y ait par ailleurs une manipulation du vocabulaire : le mot pédophile, tout neuf, sert un peu à n'importe quoi, par exemple à des voisins excédés qui appellent la police pour un enfant qui pleure en disant qu'ils ont des pédophiles à coté de chez eux
    j'ai aussi relevé le cas de gens qui ont largement dépassé l'âge de puberté et disent être les victimes d'un pédophile
    je pense que l'Eglise fait une grande erreur en "indemnisant" les victimes ou soi-disant telles d'actes qui par définition ne peuvent pas être prouvés; cela peut susciter des vocations non de pédophile mais de victime de pédophile; si ces "indemnisations" cessaient, il est vraisemblable qu'il y aurait beaucoup moins de victimes

Écrire un commentaire

Optionnel