Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mgr Shao Zhumin libéré

L’évêque clandestin de Wenzhou (Zhejiang), en Chine, a été libéré hier.

Il avait été arrêté peu avant Pâques afin qu’il ne puisse pas célébrer le Triduum, puis libéré, puis de nouveau arrêté le 18 mai. Le 15 juin il avait été aperçu à l’aéroport de Wenzhou, sous escorte policière, et la nouvelle s’était répandue qu’il était libéré. Mais il n’était jamais arrivé chez lui. En fait il avait été emmené à Xining, à 2.500 km de Wenzhou, et c’est là qu’il a été libéré.

On n’en sait pas plus pour l’instant. Notamment si c’est lui qui a cédé aux pressions pour rejoindre l’Eglise officielle, ou si ce sont les autorités communistes qui ont cédé aux pressions internationales. On se souvient que le 20 juin l’ambassadeur d’Allemagne avait ouvertement demandé sa libération.

Commentaires

  • Merci à l'ambassadeur d'Allemagne, son intervention a sûrement été décisive, car ce pays, contrairement à la France y jouit d'un prestige politique indéniable.

    Sarkosy, entre autres, a rabaissé la France aux yeux des Chinois quand il a prétendu leur donner des leçons de démocratie, ce qui a déclenché de la part des Autorités une vague de manifestations téléguidées et de boycott des produits français...

    Il est impensable que l'ambassadeur de France puisse plaider en faveur d'un religieux car cela déclencherait une réaction pavlovienne des Francs-Macs qui enverraient les droitsdelhommistes et autres "mouvements pour la paix" descendre dans la rue pour protester contre cette inacceptable violation de le laïcité, valeur-phare des Imbéciles.

Écrire un commentaire

Optionnel