Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ecole catholique

Le 30 décembre, une bande d’hindous nationalistes de la branche jeunes du parti au pouvoir en Inde (BJP) est entrée au Post Graduate College (premier cycle universitaire) Sainte-Marie de Vidisha (Madhya Pradesh), demandant à voir le directeur, le P. Shaju Devassy. Ils lui ont expliqué qu’ils venaient célébrer dans l’établissement la fête de Bharat Mata Aarti, la déesse mère. Devant le refus du principal, ils sont devenus furieux et ont déclaré qu’ils reviendraient célébrer cette fête, par la force si nécessaire.

Réaction du principal : « Je suis ennuyé, parce que les militants hindous de droite disent qu’ils veulent faire un “pooja” dans notre institution catholique. Au collège nous ne célébrons pas de messe ni de prières, et nous ne permettrons pas qu’ils célèbrent une cérémonie sacrée hindoue. »

Euh… Ça sert à quoi que l’institution soit catholique s’il n’y a ni messes ni prières ? Et s’il n’y a rien de catholique dans l’établissement qu’est-ce qui empêche des cérémonies hindoues ?

Addendum

Plus de 900 étudiants hindous ont tenté de pénétrer aujourd'hui dans le "collège" pour pratiquer leur rite. Ils ont été dispersés par la police qui était là en nombre.

Écrire un commentaire

Optionnel