Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les effets de la rumeur

Ce qui n’existe pas peut changer de place, démontrent les socialistes.

Le livre pour enfants Tous à poil, qui se trouvait dans la rubrique “Outils pédagogiques” du l’ABCD de l’égalité, a été transféré dans une nouvelle rubrique : “Ressources complémentaires” (dans un document PDF qui est une pub de l’Académie de Grenoble pour tous les livres qui permettent de « bousculer les stéréotypes fille garçon »…).

Autrement dit, Jean-François Copé avait tort mais il avait raison. Ça va devenir difficile à suivre.

Lien permanent Catégories : Culture de mort, Ecole, Gouvernement 1 commentaire

Commentaires

  • Les livres prônant l'inceste et la sexualité et destinés aux enfants pullulent (voir "Chatouilles" de Christian Bruel) . Les mouvements gays et pédophiles sont à l'ouvrage partout et soutenus par les gouvernements occidentaux pour pourrir les enfants qui auront échappé à l'avortement. Comme ces gens là ne peuvent pas avoir d'enfants, ils pervertissent les enfants des autres, soit en voulant les "adopter" soit en propageant la littérature porno-gay dans les classes enfantines. Et pour qu'aucun enfant ne puisse échapper à leur perversité, ils interdisent l'école à la maison. Mais tout cela n'est que rumeur ou délire de persécution d'intégristes catholiques.

Écrire un commentaire

Optionnel