14 février 2014

L’été de l’euthanasie

Le Sénat a examiné hier une des rituelles propositions de loi sur l’euthanasie qui sont déposées chaque année. Le texte a été « renvoyé en commission ».

Mais Marisol Touraine, ministre de la « Santé », a déclaré aux sénateurs que le projet de loi « sur la fin de vie » promis par François Hollande sera déposé d’ici l’été.

Commentaires

Dans le combat contre la culture de mort, écoutez cette lettre ouverte du P Jean Régis Fropo, chanoine de St Augustin et exorciste au diocèse de Fréjus Toulon:
http://www.youtube.com/watch?v=8lLL5BEbT3M

C'est clair, c'est net, c'est VRAI

Écrit par : Dauphin | 14 février 2014

Répondre à ce commentaire

Je ne comprends pas pourquoi vous parlez de culture de mort,cela n'a aucun sens:parlez de barbarie ou de l'oriflamme de Satan et toute la presse catholique n'a de cesse d'utiliser cette expression culture de mort!
Ou alors,il faut ajouter la culture de la mort éternelle!

Écrit par : amédée | 14 février 2014

Relisez "Evangelium Vitae" pour comprendre ce que JP II entendait par cette expression. Et nous sommes ici dans la catégorie "culture de mort": mort physique d'abord par contraception abortive, avortement, euthanasie, manipulations génétiques, empoisonnements (médicaments, drogues, hormones, produits chimiques, ondes etc).
Satan voudrait bien que cela débouche sur la mort éternelle, mais il n'aura que ceux qui lui obéissent, pas les victimes de sa culture de mort.

Écrit par : Dauphin | 15 février 2014

Merci Dauphin

Écrit par : marie | 15 février 2014

Répondre à ce commentaire

La mort n'engendre aucune culture.

Écrit par : amédée | 15 février 2014

Répondre à ce commentaire

JPII a utilisé une expression culture de mort tout à fait inadéquate pour qualifier cette barbarie qui s'installe d'une façon pérenne et qui reçoit le soutien de larges couches de la population;il est regrettable que cette expression soit vulgarisée par la presse catholique.

Écrit par : amédée | 15 février 2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.