19 juin 2013

La Marche pour tous porte plainte contre un directeur d’école

Parmi les écoles catholiques qui prétendent interdire aux élèves le port du sweat représentant les silhouettes d’un homme, d’une femme et deux enfants, il y a le groupe scolaire Saint-Vincent-Providence de Rennes (école, collège, lycée). Le directeur a même envoyé une lettre aux parents d’élèves pour le leur signifier. Des représentants de la Manif pour tous (LMPT) ont décidé de rencontrer le directeur pour qu’il revienne sur sa décision. Celui-ci a refusé. LMPT a donc décidé de porter plainte pour discrimination et concurrence déloyale. Car la désormais fameuse silhouette de la famille est le logo de la marque LMPT, et il n'est pas légitime d'interdire le port d'un sweat-shirt LMPT plus qu'un sweat-shirt d'une autre marque commerciale…

(Via Le Salon Beige)

Commentaires

Bien joué !

Écrit par : Bill | 20 juin 2013

Répondre à ce commentaire

Dans un bon établissement catholique, c'est précisément tout logo visible de marque qui est interdit (à l'exception des petits et discrets crocodiles ou chevaux avec joueur de polo...)

Pas sûr que l'action soit pertinente dans ce cas... mais je ne doute pas que cette règle élémentaire de bienséance vestimentaire ne soit nullement appliquée dans cet établissement peu catholique

Écrit par : polin | 20 juin 2013

Répondre à ce commentaire

C'est pas terrible comme nouvelle. Si le logo devient une marque déposée par une association ayant une action politique (LMPT), Manuel Vals va pouvoir augmenter la cadence. En outre ces écoles pourront interdire le port de ce symbole, au même titre qu'ils pourraient interdire par exemple le port d'un t-shirt de l'UNI...

Écrit par : Gudule | 21 juin 2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire