« 2013-01 | Page d'accueil | 2013-01 »

19 janvier 2013

On reparle de la « Fondation des œuvres de l’islam »

Le 27 septembre dernier, en inaugurant la grande mosquée de Strasbourg, le ministre de l’Intérieur de la République laïque, Manuel Valls, laissait percer son irritation : il est « temps que l'islam de France prenne pleinement ses responsabilités et s'organise pour traiter avec l'Etat les vrais problèmes », disait-il, déplorant que la Fondation des œuvres de l’islam n’ait « jamais porté ses fruits ».

On voit là le souci de Manuel Valls d’une islamisation républicaine de la France : « traiter avec l’Etat », réactiver la Fondation des œuvres de l’islam.

Ce n’était pas un propos en l’air, mais l’expression publique de l’ultimatum que le ministre lançait ensuite aux organisations islamiques, convoquées en décembre au ministère : si vous ne vous occupez pas de la Fondation, je la dissous.

Lire la suite

15:59 Publié dans Gouvernement, Islam | Lien permanent | Commentaires (1)

De la Sainte Vierge le samedi

L’esprit d’erreur fait dire aux hérétiques que Marie a conçu étant vierge mais qu’elle n’est pas demeurée vierge dans l’enfantement. Comment donc se peut-il faire qu’une vierge puisse concevoir, et qu’une vierge ne puisse pas enfanter, puisque l’enfantement est une suite de la conception ? Mais si on n’en veut pas croire les décisions des évêques, qu’on en croie au moins les oracles de Jésus-Christ et qu’on ajoute foi aux paroles des anges qui disent nettement Qu’il n’y a rien d’impossible à Dieu. Qu’on ajoute foi au Symbole des apôtres, que l’Eglise romaine suit et conserve toujours dans sa pureté. Marie écouta elle-même avec docilité la parole de l’ange, et elle qui avait dit : Comment cela se fera-t-il ? ne fait plus de question pour s’assurer de la manière dont elle enfantera, mais répond humblement : Voici la servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon votre parole.

Saint Ambroise, lettre au pape Sirice (lecture des matines, traduction d’un bréviaire monastique bilingue de 1725)

09:39 Publié dans Liturgie | Lien permanent | Commentaires (1)