11 décembre 2012

Provocation chinoise

Après son coup d’éclat du 7 juillet, quand, tout juste ordonné évêque, il avait annoncé qu’il quittait l’Association patriotique, Mgr Ma Daqin avait été aussitôt assigné à résidence au grand séminaire de Sheshan, avec interdiction de porter ses ornements épiscopaux. Et les prêtres et religieuses avaient subi des cours de rééducation patriotique… Aujourd’hui, selon diverses sources concordantes, il a été révoqué de sa charge d’évêque auxiliaire de Shangaï par la Conférence (officielle) des évêques catholiques de Chine, et en outre suspendu de ministère presbytéral pour deux ans. C’est l’aboutissement de l’« enquête » qui avait été ouverte par les autorités de l’Eglise officielle dès le 11 juillet sur l’ordination épiscopale de Mgr Ma.

Cette ordination avait reçu l’aval à la fois de Rome et de l’Eglise officielle. Mais le fait que Mgr Ma quitte l’Association patriotique a été un casus belli, d’autant que sa décision avait été accueillie par de longs applaudissements des évêques et prêtres présents…

Sur le blog de Mgr Ma, le dernier texte est du 3 novembre.

12:45 Publié dans Eglise | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : chine

Commentaires

Quand je vous dis sans cesse depuis 35 ans que les échecs de l'EDUCATION dite "nationale" vont être contraints à être rééduquer dans des centres de déportations pénitentiaires ailleurs que dans leurs Pays d'origines mais en UE, dans le cadre du Traité judiciaire permettant ces déportations que personne n'a le droit d'arrêter !? Une de clauses du Traité de Lisbonne = Constitution européenne qui m'avaient conduit à refuser le Traité... Les trains de déportations sont légaux en UE. Les condamnés à la rééducation en France pourront être déportés en Silésie orientale au milieu des mille lacs, dans le froid, la faim, des conditions torturantes sans que personne n'ait le droit aux termes du traité de Lisbonne de les empêcher, de les arrêter ! Mais alors, n'est-ce pas nous serons quelques uns à résister et à les arrêter quand même et à libérer les détenus condamnés parce qu'encore LIBRES d'esprit !

Écrit par : MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS | 12 décembre 2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.