Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Encore...

Le jour de la fête des saints Pierre et Paul, le pape a publié un nouveau document de combat contre la liturgie traditionnelle.

Le message de la journée : l'avortement c'est très bien, la liturgie immémoriale de l'Eglise c'est très mal.

Commentaires

  • La bergole participe à une sorte d'otan spirituel dont le but est d'imposer satan au monde entier.

  • C'est exactement cela et cela marche d'enfer!

  • Comme ça, pour voir, je lis un bout :
    « J’ai désiré d’un grand désir manger cette Pâque avec vous avant de souffrir ! » (Lc 22,15) Ces paroles de Jésus par lesquelles s’ouvre le récit de la Dernière Cène sont la fissure par laquelle nous est donnée la surprenante possibilité de percevoir la profondeur de l’amour des Personnes de la Sainte Trinité pour nous.
    Ma Bible donne : 'J'ai ardemment désiré manger..." Cela me paraît moins con, comme traduction. Par exemple, si Isabelle débarque chez moi en l'absence de ma femme, je me sentirai moins con de lui dire : "Je te désire ardemment" que : "Je désire d'un grand désir te désirer".
    Il y a aussi cette "fissure" qui me dérange. Et puis la "possibilité de percevoir la profondeur de l'amour des Personnes de la Sainte Trinité pour nous" est-elle si surprenante ? Et s'agit-il d'une "possibilité" ? Et faudrait-il que nous percevions cet amour pour qu'il existe réellement ? Et devons-nous associer le Père et l'Esprit Saint aux souffrances matérielles, physiques, corporelles de l'Homme Dieu sur la Croix ? Enfin, l'amour de Dieu est-il "profond" ? Sans doute, mais je vois aussi ça comme un feu que Bergoglio gagnera à ne pas trop approfondir.

  • La "Dernière Cène" ? Pourquoi la dernière ? Pourquoi pas la "Cène" ? D'abord on n'a pas tellement d'exemples de "Cènes" dans l'Evangile. Et puis au Paradis ce sera la Cène. Dieu a voulu que le Paradis soit l'éternel renouvellement de la Cène. On n'y comprend rien, les anges non plus, mais c'est comme ça !

  • Une seule destination pour cette pseudo lettre apostolique : ad poubellam !

Écrire un commentaire

Optionnel