Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Avortueurs à l’attaque

Le groupe radical pro-avortement "Jane's Revenge" a déclaré dimanche dernier sur le site "Puget Sound Anarchists" : « La nuit dernière, nous avons vandalisé quatre églises anti-avortement à Olympia » (capitale de l’Etat de Washington) dans le cadre des protestations contre la possible annulation de l’arrêt légalisant l’avortement aux Etats-Unis. « Toutes ces églises ont des liens avec des 'centres de grossesse non désirée' anti-avortement, de fausses cliniques religieuses qui manipulent principalement des personnes pauvres pour qu'elles gardent des enfants dont elles ne veulent pas ou pour lesquels elles ne sont pas prêtes, et qu'elles épousent la personne qui les a fécondées, que cette relation soit ou non saine ou sûre ».

Le groupe accuse ces centres d'être des « exploiteurs » dont l’objectif est « le maintien de la famille patriarcale, premier site de violence contre les femmes, les homosexuels et les enfants ».

Jane's Revenge, qui tire son nom des fournisseurs d'avortements illégaux des années 1970 appelés "Jane's Collective", précise avoir apporté un « lifting » aux quatre églises attaquées : « Nous avons jeté de la peinture rouge sur les entrées et laissé des messages tels que 'Si les avortements ne sont pas sécurisés, alors vous non plus', 'Abandonnez l'Eglise' et 'Dieu aime l'avortement' ».

Quelques semaines auparavant, Jane's Revenge s'était attribué le mérite d'avoir vandalisé et incendié le bureau d'un groupe de défense de la vie dans le Wisconsin le jour de la fête des mères, déclarant qu'il allait « adopter des tactiques de plus en plus extrêmes pour maintenir la liberté sur nos propres corps ».

Dans son dernier message, le groupe a écrit : « Si un petit graffiti peut être un petit geste dans la guerre contre le contrôle religieux patriarcal, nous souhaitons souligner qu'il est facile et amusant d'attaquer. Nos ennemis sont vulnérables et faciles à trouver. »

Écrire un commentaire

Optionnel