Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L’agonie de la civilisation

Le président de la conférence des évêques de France s’est abaissé à répondre à la convocation du ministricule Darmanin. A la suite de quoi le dit ministricule s’est exprimé à l’Assemblée nationale, pour répéter le slogan du totalitarisme « républicain » : « Il n'y a aucune loi qui est supérieure aux lois de l'Assemblée nationale et du Sénat et il n'y a aucune loi au-dessus de celle de la République. »

Quant au Moulins-Beaufort, il a demandé pardon aux victimes d’abus sexuels pour le débat suscité par ses propos. Sic.

Commentaires

  • "Quant au Moulins-Beaufort", on comprend que vous soyez irrité. Ce n'est pas la peine de parler ainsi d'un évêque (même si vous vous croyez sans doute qualifié pour dire que catholique, il ne l'est plus vraiment).

  • Ambroise

    il ne me semble pas que votre saint patron se serait aplati comme cette carpette....
    appeler ce triste Sire ...évêque !
    abbé Gandan

  • Personne ne semble s'interroger sur ce rapport qui parle de quelque 300 000 victimes mais s'appuie sur les témoignages plus ou moins indirects d'environ 3000 personnes.
    Pourquoi faudrait-il gober ce truc pondu ou signé par un type qui va s'aplatir devant les Frères trois points ? C'est comme le Covid, la Lune et les six millions : heureux ceux qui croiront sans avoir vu. Il faut croire sans avoir vu, peut-être, à condition d'avoir des témoins qui, comme saint Thomas, ont demandé à voir, investigué et qui sont dignes de confiance.

  • Sur le principe - mais je n'ai pas regardé le détail - je comprends qu'il ont procédé par sondage statistique, comme pour les élections, mais au lieu de 1000 personnes, ils en ont sondé 28000, réduisant en principe fortement l'incertitude sur la valeur obtenue par comparaison aux sondages. Après, en stat, le diable est dans les détails et il faut regarder de près comment ils ont procédé pour s'assurer qu'il n'y a pas de biais... Mais le principe de la procédure n'a a priori rien de choquant...

  • La CIASE n'a en réalité enquêté que sur 1628 cas concrets (et pas fantasmés par des franc-macs) de 1950 à 2020, tout le reste, c'est du tripatouillage. Avec le même genre de raisonnement, je me fais fort de démontrer que la moyenne des cas d'abus sexuels sur mineurs parmi la classe des ministres de la culture en France est très supérieure à toutes les autres catégories politico-médiatiques et à fortiori à celle des prêtres catholiques. Les journalistes de "Libération" qui prônaient la dépénalisation de la pédophilie dans les années 1970 ne sont toujours pas en taule?

  • C'est surtout Stavrolus-Faurisson qui est pitoyable... Sa haine des juifs suinte si fort. Ca pue...

  • On retrouve, je pense, notre gnome "Curmudgeon and co" sous un nouveau pseudonyme apparemment bien mal choisi s'agissant du nom d'un Père et Docteur de l'Eglise qui n'appréciait guère l'hypocrisie de la synagogue et des chrétiens qui, déjà à l'époque, se laissaient envouter par ses charmes obscurs.

  • Je ne hais pas les juifs, pas plus que les Belges ou les Arméniens. Ce que je n'aime pas chez les juifs, c'est que les Belges ou les Arméniens acceptent d'être raillés ou même haïs en tant que Belges ou Arméniens et qu'ils ont bien raison.
    Moi qui suis français, je pourrais être ami avec un type qui déteste les Français. Pas difficile à trouver, surtout parmi les Français !

  • Benoît XVI a béatifié Franz Jägerstätter qui est mort pour avoir mis la loi de Dieu au-dessus des lois du régime nazi.

  • Le lion de Münster aussi et il y a même un saint Maximilien Kolbe qui est mort à Auschwitz : je suppose qu'on est prié de n'y honorer sa mémoire qu'avec la plus extrême discrétion, d'autant que, s'il y est mort, il n'a pas eu l'esprit d'y mourir gazé.
    Hitler a encore des admirateurs aujourd'hui. On les trouve parmi ceux qui persécutent les Palestiniens et parmi les partisans de l'euthanasie, de l'eugénisme et de la réduction drastique de la population mondiale. Ce ne sont pas les amis du Christ et Hitler était un salopard pour qui les chrétiens ne devraient avoir qu'une méprisante et très relative compassion, avec un peu de honte car il a été baptisé catholique. Et s'il a réussi quelque chose qui était dans ses projets, c'était de faire du mal à la chrétienté.

Écrire un commentaire

Optionnel