Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Jean-Pierre Michel

Député socialiste de 1981 à 2002, année où il fonde l’Association pour une gauche républicaine après avoir été membre du CERES puis du Mouvement des citoyens, sénateur socialiste de 2004 à 2014, Jean-Pierre Michel est mort hier à l’âge de 82 ans.

Il s’est fait connaître comme un militant acharné de la reconnaissance des couples de même sexe : dès 1991 il rédigeait une proposition de loi en ce sens, puis il fut le grand artisan du PACS, puis au Sénat du soi-disant « mariage pour tous », car pour lui le mariage ce n’est rien d’autre qu’un « contrat d’assurance entre deux personnes ».

Tout autant militant de la PMA et de la GPA (il a même publié l’an dernier un livre intitulé « Plaidoyer pour la GPA »), il était aussi, bien sûr, un militant acharné de l’avortement. En 2000 il avait rédigé une proposition de loi portant le délai de 10 à 12 semaines, proposition reprise dans la loi de 2001.

Ses obsèques auront lieu jeudi en l’église d’Héricourt, dont il fut maire de 1983 à 2004. C’est son ami le diacre d’Héricourt qui a annoncé sa mort.

On espère que les obsèques pourront être présidées par son évêque Mgr Blanchet, quoique celui-ci vienne d’être nommé évêque de Créteil. (La plus grande peur de Mgr Blanchet est d’être « classé de réactionnaire »…)

 

Addendum

Le Salon Beige rappelle opportunément ce propos de Jean-Pierre Michel rapporteur de loi sur le soi-disant "mariage pour tous":

« Ce qui est juste, c’est ce que dit la loi. Voilà, c’est tout. Et la loi ne se réfère pas à un ordre naturel. Elle se réfère à un rapport de force à un moment donné. Et point final. C’est le point de vue marxiste de la loi. »

Commentaires

  • Malheureusement, il n'est pas mort du covid 19 ,
    ce qui ne lui permettra pas de franchir ,
    les portes du paradis;
    je le confirme .
    https://www.youtube.com/watch?v=G5Z8NJ8v3cQ

  • nous saurons maintenant que c'est Victor qui surveille les portes du paradis, et non saint Pierre, comme le croyait Marcel Aymé, et pas seulement lui

  • C'est saint Michel archange qui préside à la pesée des âmes dans l'iconographie médiévale.

  • il y a eu un miracle ; Satan avoue son inculture

  • Je dois être encore plus inculte que ça, car je ne vois pas... Mais Marcel Aymé n'est peut-être pas une référence théologique.

  • il a quand même entendu parler de Marcel Aymé !

  • Comment un militant homosexuel comme lui peut-il être concerné par l'avortement, sinon pour contribuer à déshumaniser la société et faire une marchandise de l'être humain?

  • Excellent ce Jean-Pierre Michel. Avec lui on passe du flou de l'enfumage à la clarté du glaive.
    Rarement vu un malfaisant aussi clair.

  • Les malfaisants pullulent et ils se croient intouchables. Pour cette raison, ils ne se gênent même plus. Ils peuvent énumérer tous les crimes commis ou en projet, ils sont encensés par les médias et leurs quelques opposants sont traînés dans la boue.
    Nous sommes dans un monde qui encense les salauds et les tueurs et qui accable les bons et les innocents. Cela ne peut pas durer bien longtemps.

  • A propos de "catholiques" pas très catholiques, l’archevêque de San Francisco a remis Pelosi à sa place après qu’elle eut dénigré les opposants pro-vie à Biden en disant qu’ils détruiraient la démocratie… Il a rappelé qu’elle ne peut pas s’exprimer au nom des catholiques, et qu’elle est en contradiction avec le message de l’Église.

    https://www.foxnews.com/politics/sf-archbishop-pelosi-does-not-speak-for-the-catholic-church

    Pelosi (qui avait déjà dit en 2009 que le contrôle des naissances était bon pour l’économie) se présente comme catholique pratiquante et disait prier pour le méchant Donald…

  • Apparemment, elle fait aussi assassiner les gens qui touchent à son ordinateur.

Écrire un commentaire

Optionnel