Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Une claque

f2405d9811a4e851be57a2ead5e78338_XL.jpg

Dans une lettre publiée hier, Mgr Vincent Guo Xijin informe les fidèles du diocèse de Mindong qu’il abandonne toutes ses fonctions et se retire dans une vie de prière.

L’évêché de Mindong était le diocèse modèle de l’accord entre François et les communistes : l’évêque acceptait de devenir auxiliaire de l’évêque officiel qui était subitement reconnu par Rome.

Mais Mgr Guo Xijin, refusant de s’affilier à l’Eglise officielle, n’était pas reconnu par les communistes. Et on lui coupa l’eau et l’électricité.

Aujourd’hui il jette l’éponge. Montrant à l’évidence que l’accord de François est un marché de dupes, qui ne sert qu’à renforcer la persécution des catholiques fidèles.

Dans sa lettre, il se décrit comme un « imbécile » et un « rustre » incapable de comprendre ce qui se passe dans « l’Eglise en Chine ».

Il est clair que lui est un martyr et que c’est un autre qui est un imbécile et un rustre.

Commentaires

  • L'autre est non seulement un imbécile et un rustre mais d'abord un lâche et un pleutre qui a peur de toute confrontation même soft.

  • qui est l'autre ?
    cette agitation m'amuse : le pape actuel a la même politique avec les communistes chinois que son prédécesseur Pie VII avec les jacobins français qui avaient quand même assassiné son prédécesseur
    j'ai surtout de l'admiration, dans ce domaine pour saint Jean XXIII qui, alors qu'il n'était que nonce, a réussi à sauver l'épiscopat français de la rage de Charles De Gaulle qui avait même été jusqu'à mettre Mgr Piguet, évêque de Clermont déporté à Dachau, sur sa liste des évêques collaborateurs à éliminer: c'est sans doute sa formation de diplomate qui a incité Pie XII à ne pas créer celui-ci cardinal, pour éviter un conflit idiot

  • Ordonné en 1984... Ça veut tout dire. Il réaffirme le primat de Dieu sur toute chair, et son immuabilité, et rappelle la nécessité de veiller au salut des âmes. Quel gaspillage...une perle d'évêque. Honte à la diplomatie vaticane. Mieux vaut promettre les catholiques de Chine à la persécution que les martyriser nous-mêmes.

Écrire un commentaire

Optionnel