Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le dauphin

Je n’avais pas fait attention au « rescrit » de François concernant le cardinal Tagle. Je viens d’y aller voir de plus près. Donc, le « Souverain Pontife » a décidé le 14 avril, avec effet au 1er mai, en dérogation de deux articles du code de droit canonique, de « coopter » le cardinal Tagle « dans l’ordre des évêques » et de l’« équiparer » aux cardinaux titulaires des évêchés suburbicaires, sans lui donner de titre puisqu’aucun évêché suburbicaire n’est disponible.

En bref il s’agit d’un hochet accordé par le pape à son favori (oui, le pape qui disait qu’il n’était pas un prince de la Renaissance…), qui pour être virtuel n’en est pas moins une nouvelle confirmation que Luis Antonio Tagle est le dauphin quasi officiel de François.

C’est lui, là, en janvier dernier, dans ses nouvelles fonctions de préfet de congrégation romaine (je n’ai aucun goût pour les costumes d’apparat, je n’ai même jamais eu de cravate, mais là, j’aimerais qu’on nous rende les princes de la Renaissance…) :

3491069439.jpg

Commentaires

  • Le pire n'est jamais sûr. Si la divine providence rappelait rapidement à elle notre bon pape François, je ne suis pas sûr que les cardinaux auraient envie d'élire un pape jeune qu'ils devraient supporter pendant 30 ans.

  • l'Antichrist est bien présent à Rome. Il a mille tours dans son sac.
    "Heureux le serviteur que le maitre, à son arrivée trouvera entrain de veiller...". Union de prières !

  • Martin Luther l'avait bien dit, que l'Antechrise est présent à Rome; danke schön, Gerda

  • L'Antichrist est bien présent à Rome. Il a mille tours dans son sac. "Heureux le serviteur que le maitre à son arrivée, trouvera entrain de veiller." Union de prières !

  • Qu'est-ce que c'est que cet animateur de karaoké extrême-oriental?

  • Mince alors,et moi qui croyais être le dernier dauphin de la planète, voilà donc un concurrent sérieux! J'ai déjà les lunettes et la croix, il va falloir que je me trouve un micro, un badge et une chemise pour être à la hauteur de ce nouveau défi!
    @Tibère, ce Tagle-pape, oui, mais un bon pape on peut le supporter 30 ans et plus sans problème.

  • Demeure une question cruciale: y aura-t-il un pape après super-Bergo ?
    Malachie, dans sa prophétie, prétend qu'il n'y en aura pas, et je n'en serais pas étonné.
    A propos, je viens d'apprendre que le baron Rotschild, permière fortune mondiale, serait propriétaire du Vatican, dont il convoite le puissant Corps Diplomatique et les 1 milliard 400 milions de moutons lobotomisés. Qu'est-ce que ça vous inspire ?

  • @ Georges
    La prophétie de st Malachie semble être un écrit du 16ème siècle mais plus que la coïncidence de certains papes avec leur "devise" c'est son exactitude quant à l'épuisement/la fin de la papauté que nous constatons sous nos yeux

  • Une chose est sûre : l'oligarchie sataniste a fait main basse sur le sommet de l'Eglise et ce n'est pas avec un prochain conclave encore plus trafiqué que le précédent que l'Eglise ressuscitera. Dieu seul peut la ressusciter.
    La devise de Benoît XVI De Gloria olivae pourrait signaler une résurrection vraiment divine, l'olivier étant un arbre qui peut repartir de sa souche. Il se pourrait bien que ce Pape ait également l'honneur de la dernière devise et soit aussi le Petrus Romanus du temps de la fin. Mais pour accomplir son destin, il faudrait qu'il fasse la lumière sur sa prétendue renonciation (effective le 28 février, jour de la saint Romain), quitte à mourir en martyr.
    A mon avis, Bergoglio l'imposteur ne saurait être Pierre le Romain et n'a pas de devise chez saint Malachie.

  • En tout état de cause, certains soutiennent qu'il ne peut y avoir deux papes.
    Et comme il est incontestable que Benoît XVI est toujours pape, quel est le titre de l'occupant actuel du trône de Saint Pierre ?

    "Comme il l’a expliqué le 27 février 2013, i[Benoît XVI] reste pape « pour toujours » et conserve en fait son nom et son titre pontifical."

    http://www.benoit-et-moi.fr/2020/2020/05/06/benoit-xvi-le-katechon/

  • Greg, toujours à la pointe de la désinformation, ne sait manifestement pas que pape n'est pas un ordre sacré, et est simplement un titre de l'évêque de Rome; or il a toujours été affirmé qu'il ne peut y avoir qu'un évêque par siège épiscopal, même si ce siège est détenteur de certains charismes
    ce n'est pas la première fois qu'un pape démissionne, comme tout autre évêque peut le faire, et cela n'a jamais été trés bon pour l'Eglise; nous n'en sommes tout de même pas à la situation de l'époque de la pornocratie, pendant laquelle des papes détronés attendaient dans un cachot que leur successeur en place les fasse assassiner
    a priori, l'ex-Grégoire XVI ne craint rien de ce genre

  • faute d'inattention : je voulais dire Benoit XVI

  • LE PAPE FRANÇOIS, DÉRAPAGE DURANT L’APPEL TÉLÉPHONIQUE AU GARÇON AUTISTE :
    « NOUS NOUS REVERRONS EN ENFER ».

    https://www.ilmattino.it/primopiano/vaticano/papa_francesco_telefonata_ragazzo_autistico_inferno_news-5210152.html

    PS Ite missa est

  • Non mais franchement il n'en rate pas une.
    Ca fait trembler.......
    Le bon docteur Freud aurait-il raison dans sa doctrine du lapsus révélateur ?

  • Bonjour Greg,
    vous avez touché juste ! Benoît XVI a fait une vraie-fausse démission (il n' pas remis son "munus" donc reste le seul pape / relire le texte de sa "démission" en latin ) de manière à piéger les francs-maçons qui ont pris le pouvoir à Rome et qu'il ne pouvait plus retenir. Bergoglio a été élu illégalement, et Benoît, le Katechon, resté au Vatican, toujours habillé en blanc, l'empêche avec les dernières forces qui lui restent d'aller au bout de son entreprise démoniaque tout en l'obligeant à se dévoiler, serviteur de l'Antéchrist. De plus en plus de chrétiens dans le monde comprennent la grandeur du sacrifice de Benoît. Mais bien peu, en France notamment, osent prendre parti pour Benoît, seul successeur de Pierre. Cependant, j'ai confiance, la Vérité va se révéler totalement et les chrétiens, notamment les prêtres, verront où tout cela les mène. Prions tous pour Benoît XVI !!!

  • Benoît XVI est le seul et unique pape, Vicaire du Christ et successeur de Saint Pierre.
    Celui qui se fait appeler François (Premier ?), qui a relégué aux oubliettes le titre de Vicaire du Christ qu'il avait usurpé, est en réalité le chef d'une église hérétique et schismatique chargée de promouvoir l'agenda onusien. Cette église d'occupation, imposture suprême, est au service de l'ONU dont les maîtres servent Lucifer (signe distinctif de cette allégeance : promotion des idéologies LGBT, de l'avortement, etc.)
    Le signe eschatologique qui a été donné au septième anniversaire de ce "pontificat" d'usurpation : églises de Rome, dont François (Premier) est l'évêque, fermées et culte public interdit dans toute l'Italie.

  • TB tout ça. Mais on fait quoi maintenant ? L' Eglise n'a-t-elle pas ou plus les moyens, canoniques notamment, de régler cela? On attend quoi? L'introduction de l'effigie de Baphomet sous le baldaquin de St Pierre ?

  • Pour rassurer ceux que Tagle inquiète, je rappelle que le Dauphin succède rarement au pape régnant. Aucun depuis Pacelli :
    ni Montini à Pie XII, ni Benelli à Paul VI, ni Scola à Benoît XVI...

  • Surtout celui-là avec sa dégaine de gentil organisateur pour vacanciers en string. Dans l'agenda mondialiste, je suppose que le prochain "pape" devrait être Parolin. Il est même possible que le charlot propulsé par Bergog ne soit là que pour renforcer la solidité de cette hypothèse.

  • Montini dauphin de Pie XII ? Euh non.
    Selon les époques, Léger, Spellman ou Siri, Mais pas Montini.

  • j'ignore quel âge a Texas, mais je me souviens trés bien que Montini passait pour le successeur désigné de Pie XII qui ne l'aurait nommé à Milan que pour lui donner une allure plus pastorale
    en fait, celui qui est entré pape au conclave n'était pas lui, c'était le cardinal Agagianian, et le dicton traditionel a bien fonctionné ; celui qui était entré pape au conclave en est bien sorti cardinal

  • Il est vrai que Mgr Montini a sans doute connu une légère disgrâce à la fin du pontificat de Pie XII (qui le nomme archevêque de Milan en 1954 alors que lui voudrait rester à Rome et ne le crée pas cardinal), mais aucun autre dauphin n'apparaît. (En 1958 Roncalli devient Jean XXIII et nomme Montini cardinal).
    J'ai, moi, un souvenir précis de l'élection de 1963. J'étais au réfectoire dans un collège de jésuites quand le plus excité d'entre eux est entré en coup de vent en criant : "C'est MONTINI". Manifestement, les progressistes avaient eu une peur bleue que Montini ne passe pas. C'est peut-être à ce conclave que Siri a obtenu ses meilleurs scores.

  • Le second avènement du Christ appartient au credo de l'église
    et quel silence chez les autruches vaticanes.
    Et pourtant il advient.

Écrire un commentaire

Optionnel