Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Parodie de messe

Lu chez Sandro Magister, ce propos (sur une vidéo) du P. Giovanni Nicolini, de Bologne :

On va faire ce synode des évêques en Amazonie. Depuis l’Amazonie, nous avons appris qu’un soir, depuis une mission paroissiale perdue en Amazonie, quelqu’un a passé un coup de fil, c’était un diacre âgé, la soixantaine, marié, qui disait à son évêque : « Je dois te dire que demain il n’y aura pas de messe parce qu’il n’y a pas un seul prêtre ». Et l’évêque lui a dit : « vas-y et dis la messe ». Un diacre marié, dont les enfants ont déjà une situation, sont appelés les « anciens », et les évêques locaux leur dont déjà donné l’autorisation de présider la liturgie. On l’a dit au Pape et le Pape a dit : « Pour l’instant nous ne pouvons rien mettre par écrit mais vous, allez de l’avant ! ».

Comme d’habitude, on ne saura pas si le propos est authentique, en l’occurrence s’il est vrai que le pape encourage des parodies de messes. Il est hélas vraisemblable.

Commentaires

  • Vu son accord avec l'interprétation d'Amoris Lætitia de l'épiscopat argentin et vu sa désinvolture envers l'Eucharistie, c'est malheureusement quasi-certain.

  • Il me semble qu'on annonce toutes sortes de choses avec ce synode, de sorte que s'il y en a seulement quelques unes qui se concrétisent, la réaction de plusieurs sera de dire qu'on l'a échappé belle et que le résultat aurait pu être bien plus radical. C'est tellement clair selon moi...

  • Oui! Bien vu.

  • Il faut attendre de voir... Ce qui m'éloignerait le plus de cette église, ce n'est pas ces histoires de faux célibats mais le paganisme.
    Si l'église fini par rassembler toutes les croyances, ce sera la fin de ce que nous avons connu et le catholicisme n'aurait plus aucun sens. Le Christ serait définitivement effacé, alors commencera l'abomination de la désolation.

  • Nous n'avions pas connu de démission du Pape depuis des siècles. Pourtant la démission de Benoït XVI n'était pas une nouveauté.
    De même, l'hérésie ou l'apostatise, même partielle, d'un Pape n'est pas une nouveauté.

    Dans tous les cas, l'Eglise est toujours là, la Foi est toujours transmise (et les hérésies ont été mises au rebus). Offrons nos souffrances pour le salut des âmes, notamment celles du Purgatoire.
    Et investissons-nous pour transmettre la Foi, celle reçu de Dieu au Baptême.

  • Le problème principal n'est pas tellement celui d'ordonner ou non des "viri probati".
    Ce qui dérange le plus, c'est la manière de faire passer l'idée. Le procédé est enrobé d'apostasie comme l'amande d'une dragée par du sucre.
    L'enrobage paraît plus important et scandaleux que le projet.

  • Où l'on voit que François ne se prend pas pour le Pape...

    40 s affligeantes

    https://www.youtube.com/watch?time_continue=40&v=2afNALvQq5E

  • Impressionnant...

  • Tous ces évêques et prêtres progressistes haïssent la messe. S'il y a tant pénurie, pourquoi donc se précipitent-ils pour concélébrer à plusieurs au lieu de dire chacun sa messe dans des églises différentes?
    Ce sont des flemmards?
    Les missionnaires en Chine étaient bien en nombre infime. Ont-ils demandé l'ordination de femmes?

Écrire un commentaire

Optionnel