Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rèniou Iourop

Les nouvelles ne sont pas bonnes pour le groupe libéral du Parlement européen que Macron a voulu renommer Rèniou Iourop. Et c’est de sa faute. Il a fait vertement savoir aux libéraux espagnols (Ciudadanos) que leur collaboration serait remise en cause s’ils acceptaient chez eux l’alliance avec « l’extrême droite » de Vox, qui vient de permettre à la droite de retrouver la municipalité de Madrid.

En fait Ciudadanos ne s’allie pas avec Vox, mais avec le PP auquel Vox apporte son soutien… Ce qui de fait revient au même.

La réaction de Vox ne s’est pas fait attendre. Son président Santiago Abascal a lancé le premier tweet incendiaire :

« Monsieur Emmanuel Macron doit apprendre à ne pas mettre son nez dans la politique espagnole. Il devrait s'occuper qu'on n'incendie pas plus d'églises, de garantir la paix les samedis en France, et de redonner à ses compatriotes leur identité nationale noyée dans une France islamisée. »

Deux autres ont suivi immédiatement :

Et si vous avez un tel intérêt pour les affaires européennes, vous feriez mieux de demander et obéir au parti qui a remporté les dernières élections au Parlement européen et qui a montré que la France tournait le dos à un président mondialiste et ennemi de la souveraineté des nations.

En dépit de toutes ces interventions, VOX participera à toutes les municipalités où son vote est décisif pour arracher les mairies à la gauche. Nos électeurs auront voix dans toutes ces institutions. C’est seulement les Espagnols qui votent pour qui nous donnent des ordres.

Et encore :

L’ingérence de M. Macron est aussi honteuse que le silence du gouvernement espagnol et du reste des partis.

L'Espagne doit prendre des mesures contre cette ingérence intolérable dans notre souveraineté. Il est inouï qu'un président français s'immisce dans les affaires intérieures de l'Espagne. Et c’est triste que Ciudadanos, qui prétend défendre l'Espagne, admette les ordres de l’étranger.

L’engagement de Macron de traiter l’Espagne comme une province française n’est possible que grâce à la soumission de certains dirigeants espagnols. Je regrette que seul VOX soit engagé à défendre la dignité nationale face à une intrusion qui humilie, avant tout, ceux qui se taisent.

Et les députés :

Le groupe parlementaire de VOX exhorte l'exécutif à mettre fin à l'ingérence de Macron afin qu'aucun parti ne puisse agir en Espagne sous les ordres de puissances étrangères.

Commentaires

  • Il faudrait savoir combien de mandats présidentiels sont prévus dans le contrat que Macron a signé de son sang.

  • le contrat ne mentionnait pas son sang, mais son âme

  • le contrat ne mentionnait pas son sang, mais son âme

  • c'est dans quelle langue ?

  • Heu... Rèniou lourop ? Je ne comprends pas, je suis trop bête : quelqu'un peut-il m'expliquer ?

  • Renouveler l'Europe en langue globale, en phonétique dans le texte, soit Renew Europe.

  • @Dame Ginette
    vous ne m'avez toujours pas dit dans quelle langue Espagne s'écrit Espagna

  • http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2019/06/13/au-parlement-europeen-6158133.html

  • @ Théofrède : je ne sais pas écrire sur mon clavier Espagne en Espagnol, j'ai un peu triché je l'avoue. Cela vous convient-il comme réponse ?

  • alors il aurait mieux valu ne pas mettre le G

  • Saperlipopette !!! En effet, j'aurais dû comprendre !!!
    Merci à Dame Ginette et à Yves Daoudal qui ont eu la gentillesse de prendre sur leur temps pour me rafraîchir la mémoire !
    YP, confuse...

Écrire un commentaire

Optionnel