Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Saint Jean-Baptiste de la Salle

Extrait des "Règles communes des Frères des écoles chrétiennes"

Screenshot_2019-05-14 Règles et constitutions de l'institut des frères des écoles chrétiennes.png

Screenshot_2019-05-14 Règles et constitutions de l'institut des frères des écoles chrétiennes(1).png

Screenshot_2019-05-14 Règles et constitutions de l'institut des frères des écoles chrétiennes(2).png

Screenshot_2019-05-14 Règles et constitutions de l'institut des frères des écoles chrétiennes(3).png

Commentaires

  • J'ai fait mes études primaires et secondaires de la 12ème à la 4ème chez les Frères des Écoles Chrétiennes de St. J-B de La Salle, et je les ai terminées chez les Pères Maristes.

    On s'adressait à eux en les appelant "cher frère", et à l'occasion d'articles publiés dans le périodique de l'école on les désignait solennellement comme "Très Cher Frère", ainsi on avait le Très Cher Frère Inspecteur, le Très Cher Frère Directeur, le Très Cher Frère Économe, etc.

    Je raconte cela juste pour ceux, ici, qui n'en ont que peu entendu parler.

  • arrêtez, malheureux !
    en rappelant qu'on appelle "cher frère" les frères des écoles chrétiennes, vous allez les faire soupçonner de pédophilie
    c'est d'autant plus redoutable qu'aprés les protestants et juifs américains et les francs-maçons, les "catho tradi" se sont mis de la partie et ont réussi un coup de maître en faisant partir l'évêque de Dax avec des accusations au moins douteuses

  • Il est dommage que cet article ne soit pas illustré par une image du saint.

    Je me souviens encore d'un chant en son honneur qu'on chantait à la Messe à certaines occasions disant ceci :

    Saint Jean-Baptiste de La Salle
    Ton nom toujours heureux
    Retentit en tous lieux
    Et la voix de la Terre
    Unie au chant des Cieux
    Vers toi, vers toi,
    S'élève triomphale.

  • Oui, quelle sagesse. C'est pour cela que la "République" ( en réalité les anticléricaux de tout poil et toutes tendances) fédérés dans les loges) les persécuta et expulsa avec les autres congrégations dès 1903. (note pour Curmudgeon: ce n'est pas un complot)
    A noter une congrégation semblable, plus récente, Frères de l'instruction chrétienne de Ploërmel, traitée de la même façon et dont l'expulsion provoqua des oppositions de la population que la "République" traita en envoyant l'armée. 5 officiers refusèrent d'obéir aux ordres et furent rayés des cadres. M Daoudal a peut-être fait une note là-dessus?

  • l'histoire de la séparation des églises et de l'Etat reste un tabou
    les inventaires ont fait quatre morts, deux dans le diocèse du Puy et deux dans le Nord; personne n'en parle, et surtout pas l'Eglise
    mon propre arrière grand-père, magistrat, fut révoqué avec perte de ses droits à pension à soixante et un ans pour avoir refusé d'instrumenter contre une congrégation, et il n'est certainement pas le seul; il reçut une décoration du Vatican, celle qu'on donne aux gardes suisses en fin de contrat, mais sa fille, qui voulait être religieuse, eut un mal fou à trouver un couvent qui l'accepte sans dot

  • A comparer https://fr.zenit.org/articles/lasalle300-aller-a-la-recherche-de-ceux-qui-se-trouvent-dans-les-tombeaux-modernes-traduction-complete/?utm_medium=email&utm_campaign=16%20mai%202019%20-%20Jubil%20de%20S%20Jean-Baptiste
    Les "Encouragements du pape"

Écrire un commentaire

Optionnel