Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Notre Dame de Lourdes

Pro-Life_Protest_Ireland_(1)_810_500_75_s_c1.jpg

Le premier meurtre légal d’un enfant dans le ventre de sa mère en Irlande a été commis semble-t-il lundi dernier à l’hôpital Notre Dame de Lourdes de Drogheda.

C’est en tout cas ce que Pro-Life Ireland avait annoncé la veille, ajoutant que les prêtres de Drogheda demandaient de prier pour que la mère change d’avis et reconnaisse que l’enfant est un don de Dieu.

Le soir, l’archevêque de Dublin, à la radio nationale, se désolidarisait à l’avance d’éventuelles manifestations.

Lundi quelques militants manifestaient néanmoins devant l’hôpital.

Le ministre de la « Santé » Simon Harris a déclaré qu’il était « extrêmement peu édifiant » d’identifier les hôpitaux où des avortements doivent avoir lieu. Le Dr Peter Boylan, conseiller des « services de santé » en matière d’avortement, a ajouté que c’était un « sérieux problème » que des gens divulguent de telles informations confidentielles, et qu’il soutient la demande de zones d’exclusion de manifestations autour des hôpitaux.

A ceux qui critiquent la trop lente mise en place du « service d’avortement », Simon Harris a déclaré que c’était à cause du manque de machines à ultrason (?) et de personnels qualifiés, mais qu’il avait toujours dit qu’il faudrait du temps « pour que ce service soit en place et devienne partie intégrante du service de santé irlandais ». Il a précisé qu'il y a aujourd’hui 200 médecins enregistrés comme avorteurs.

Quant aux évêques, ils ne voient manifestement aucun problème à ce que Notre Dame de Lourdes soit le symbole de l’avortement en Irlande…

Commentaires

  • Gianna Jessen, rescapée de l'avortement (14' 58" d'humour) :
    https://www.youtube.com/watch?time_continue=898&v=xOsA_TjKsTM

  • "Le soir, l’archevêque de Dublin, à la radio nationale, se désolidarisait à l’avance d’éventuelles manifestations."

    =============

    Pleutre !

  • "machines à ultrason " L'échographie utilise les ultrasons.
    Etant donné que l'avortement chimique demande "moins" de main d'oeuvre, 200 avorteurs tueurs suffiront largement pour les avortements "vivisection". Hypothèse basse: un avortueur en fait un 15 aine par semaine de 5 jours et 600 en 40 semaines. Les 200 auront une capacité de 120 000 avortements par an, alors que l'Irlande ne compte que 65 000 naissances annuelles. Les 200 avortueurs pourraient avorter en théorie TOUTES les femmes enceintes d'Irlande, sans être surchargés. Ce sont les avortoirs anglais qui vont perdre leurs clientes irlandaises et les anglaises iront aussi en Irlande.
    L'avortement "partie intégrante du service de santé", même vocabulaire luciférien que partout ailleurs.

  • Ces évêques complices me donnent la nausée.
    Ils me donnent même carrément envie de gerber pour être précis.
    A qui sont-ils vendus ?

  • Il existe un très beau film de Yasujiro Ozu, sur l'avortement : Crépuscule à Tokyo. La loi date de 1948 chez eux. Le film, de 1957, est d'un chrétien qui s'ignore.

  • Cet hôpital devrait commencer par changer de nom ! C'est une insulte à la Vierge Marie que de pratiquer cet assassinat dans cet hôpital ,!

Écrire un commentaire

Optionnel