Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Insupportable

Je crois que je n’ai jamais entendu les dirigeants français verser à ce point dans le culte de la République, dans la sacralisation des « symboles de la République ». Chirac allait parfois dans ce sens, mais pas à ce point-là. D’autant que ces jours-ci les propos présidentiels sont répercutés et répétés par nombre de ministres, de députés, et de commentateurs à la botte du pouvoir.

Il y a très longtemps, à Rome, le 1er janvier, il y avait la messe de l’octave de la Nativité, et il y avait une deuxième messe, ad prohibendum ab idolis, pour l’extirpation de l’idolâtrie. Il faudrait peut-être la rétablir. Car ils font de la République une idole. Devra-t-on bientôt brûler de l’encens devant les bustes de Marianne pour abjurer le crime de « gilet jaune » ?

Le destin des idoles est d’être renversées, et le destin de l’idolâtrie d’être extirpée.

C’est dans cette logique idolâtrique que le misérable petit Griveaux appelle les Gilets jaunes des « agitateurs qui veulent l’insurrection ». Et il n’a que la monnaie de sa pièce quand des Gilets jaunes défoncent le portail du ministère qu’il occupe. Ce n’est pas une épouvantable atteinte aux symboles de la République. C’est la réponse du berger à la bergère.

Le petit Macron dénonce « une extrême violence venue attaquer la République ». Une extrême violence… Celle du boxeur qui boxe un bouclier de gendarme ? Celle de quelques feux de rue ? On appelle quelques bagarres une « extrême violence », alors qu’on vient de commémorer la guerre qui fit 10 millions de morts ?

Et ils oublient tout à coup que leur République a été imposée par une insurrection, autrement plus violente que la violence des plus excités des Gilets jaunes. Une insurrection contre un ordre vrai, et contre des symboles authentiques.

L’ineffable Castaner a arrêté son ridicule décompte des manifestants à l’unité près, mais il continue de nier l’évidence. Il y aurait eu 50.000 manifestants samedi dernier, et cela ne représente qu’un peu plus d’un manifestant par commune, donc ça ne représente pas du tout le peuple français. D’abord un rapide décompte des manifestations dans quelques villes selon les chiffres de la police montre qu’on était bien au-delà des 50.000 manifestants sur toute la France (correction en catastrophe du chiffre de 25.000 d’abord annoncé), et surtout le ministre fait toujours semblant de ne pas voir que ces manifestants sont les représentants de millions de Français qui mettent bien en évidence le gilet jaune sous leur pare-brise. On peut lui répondre que les 577 députés, à savoir la trentaine d’entre eux qui siègent réellement, représentent encore beaucoup moins les Français.

Et enfin, il est tout simplement insupportable d’entendre un gouvernement européiste parler d’atteinte à la démocratie après le déni de démocratie du référendum de 2005, et d’atteinte à la République quand leur République n’est plus qu’une coquille vide dans le contexte de l’Union européenne.

Sans cesse, la Bible rappelle que les idoles ont des yeux mais ne voient pas, un nez mais ne sentent pas, des oreilles mais n’entendent pas, des mains mais ne touchent pas, des pieds mais ne marchent pas, qu’elles sont totalement impuissantes, et que ceux qui mettent leur confiance en elles leur sont semblables.

Collecte de la messe ad prohibendum ab idolis dans le sacramentaire gélasien :

Omnipotens sempiterne Deus, da nobis voluntatem tuam et fideli mente retenere et pia conversatione depromere, ut Ecclesia tua a profanis vanitatibus expiata non aliud profiteatur verbis aliud exerceat actione: per Dominum.

Dieu tout-puissant et éternel, donne nous de garder ta volonté par un esprit fidèle et de la communiquer par un comportement conforme à la piété, afin que ton Eglise purifiée des vanités profanes ne professe pas une chose par la parole et pratique une autre dans son action.

Le sens de « vanitas », surtout quand il désigne les idoles, est : non-réalité trompeuse. Ce n’est pas seulement l’Eglise qui doit en être débarrassée.

Commentaires

  • Ils adorent la République, s'en prévalent comme d'une institution sage, légitime et inviolable, mais ils ont la mémoire courte :

    D'où vient-elle, leur République ?
    DE L'INSURRECTION, de la révolution, de la Terreur, de l'assassinat de milliers de gens...

  • Le summum de la violence est l'assassinat des enfants à naître et des malades en fin de vie. Ce sont ces crimes que nous allons expier à cause des criminels qui gouvernent le monde.

  • Macron avait dit: "qu'ils viennent me chercher!" Les gilets jaunes le prennent au mot, même si on peut se demander si l'engin de chantier n'était pas mis là à dessein...

  • On peut se poser quelques questions en effet !
    Curieux un élévateur de palettes dans cette rue où l'on ne voit pas de commerce !
    Aussi curieux, la porte qui cède bien facilement...
    Les coups sont portés par des manifestants se cachant le visage alors qu'il n'y avait pas de gaz lacrymogènes en vue.
    S'agissait il de gilets jaunes ?

  • Le Président ne parle jamais d'"extrême violence" quand des agents de l'ordre sont attaqués dans les banlieues et que des centaines de voitures y flambent.
    Les banlieues sont intouchables. Elles ont tous les droits.

  • Les 577 députés épris de démocratie devraient pouvoir voter rapîdement la demande des gilets jaunes : le referendum d'initiative populaire.

    Pourquoi donc aucun d'entre eux ne le propose ? Que cela soit aussi bien à gauche qu'à droite, extrêmes compris, pas un à vouloir rendre plus de pouvoir au peuple.

    Bref, une preuve de plus que tous les partis représentés à l'Assemblée ne sont que des "trompes l'oeil." et qu'il y a de fortes chances que les dits gilets jaunes tombent à nouveau dans leur piège.

  • Lu sur le site "L'épée de saint-Michel" un article de circonstance signé Ian Baly :

    Qu'ils sont offusqués les occupants du pouvoir et les politiciens blablateurs de tous bords !

    A Angoulême, des gilets jaunes ont organisé un simulacre de procès de Macron qui s'est terminé par une décapitation fictive, suivie de la mise au bout d'une pique de la tête du mannequin à l'effigie du chef de l'Etat.

    "Une honte, une atteinte à nos institutions, une insulte à la république...", les commentaires n'en finissent pas de passer en boucle sur les chaînes à la botte.

    De qui se moquent-ils ? Voilà 150 ans que les manuels scolaires sont imprégnés de la mystique révolutionnaire. La république est née dans le massacre sanglant des dizaines de milliers de décapités de la Révolution de 1789.

    La violence est insupportable ? Qu'ils suppriment le 14 juillet comme fête nationale. Ce jour où, en 1789, une foule déchaînée a violé, tué, massacré, décapité et promené la tête de dizaines de victimes au bout d'une pique.

    Deux siècles que les Français ont été entraînés à la haine révolutionnaire par les bons républicains, de Mirabeau à Macron en passant par Clemenceau, de Marat à Castaner en passant par le petit père Combes !

    Assumez votre idéologie messieurs et réjouissez-vous que ce peuple honore la gestuelle de vos grands ancêtres !

    "Qu'un sang impur abreuve nos sillons", faites vous chanter aux petits Français depuis votre grande révolution. Eh bien récoltez maintenant ce que vous avez semé !

  • On voit bien que Daoudal ne sort pas souvent de Bretagne. J étais boulevard saint Germain samedi et oui c était obscène de violence inutile.

  • Ce Fred le troll semeur de zizanie me fait penser à Frederic Haziza. Il vient d'ailleurs sans avoir été invité, s'impose effrontément et oublie que nous sommes chez nous et que nous entendons le rester.

  • @Jean-Marcel : point de troll, simplement un lecteur qui aimerait bien que la défense de certaines idées se fasse sans renoncer à certains principes : il faut arrêter de perdre toute lucidité sur certains personnages sous prétexte qu'ils nous plaisent quant à leurs idées : Trump est vulgaire et grossier même si sa politique et son action peuvent être considérées comme allant dans le bon sens (pour les Américains). De même, on peut défendre la cause des gilets jaunes sans minimiser le caractère grossièrement anti-démocratique des manifestations. il faut arrêter de se référer totémiquement au référendum de 2005 : Macron était en terminale il n'est pas concerné.

    La violence est indéfendable point barre. Et ce n'est pas parce que ceux qui ne pensent pas comme nous font œuvre eux aussi de ce que nous appelons violence qu'il faut faire de même.

  • Imaginons que le Rassemblement National élabore un chant comprenant des paroles telles que "qu'un sang impure abreuve nos sillons". Quelle ne serait pas l'indignation et la haine d'un macron et autres Castaner face à ces paroles. Eh bien non! Ces mêmes donneurs de leçons qui fustigent tant qu'ils le peuvent les partis dits "populistes" (qui, comme on le voit, dans tant de pays) ne font de mal à personne), ne voient aucun inconvénient à chanter à tue tête les couplets d'un hymne à la gloire des coupeurs de têtes de tous ceux qui ne pensaient pas comme eux. Cherchez l'erreur. A lire à ce sujet le livre de Philippe de Villiers sur le massacre des vendéens. jpsnyers.blogspot.com

  • Sur le sang impur des ennemis coalisés destiné à abreuver nos sillons :

    https://www.persee.fr/doc/ahrf_0003-4436_1995_num_299_1_3415

    https://www.uneautremarseillaisepourlafrance.fr/blog/2018/11/la-marseillaise-inspiree-par-une-ode-de-claude-lefebvre-de-beauvray-1757/

    https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5467585m.texteImage

  • Don't worry : les GJ Cathos emmenés par Mgr Aillet arrivent !
    Solidarnosc en marche contre l'UERSS !

  • justement, Solidarnosc n'appelait pas à l'insurrection violente...

  • Solidarnosc a subi des violences extrêmes de la part de la police et milices et les ouvriers ont riposté. consultez les images d'archives et vous en aurez une idée.
    Les provocations policières contre le GJ sont incesssantes, et dans ces provocations il faut y inclure les casseurs au service de la police quand ce ne sont pas des policiers déguisés.
    Faut pas jouer les effarouchés et refuser d'analyser d'où vient la violence.

  • quant au referendum d'initiative populaire, le vrai beau piège à cons : on a l'air malin si l'avortement (comme en Irlande) est adopté par referendum, et donc demain on aurait l'air malin si PMA et GPA l'étaient ainsi car il faut arrêter de se raconter des histoires : le bon peuple que vous pensez savoir comprendre y est favorable... Oups...

    Si c'est juste un referendum pour lutter contre l'immigration, vous risquez d'être déçus...

  • Etienne Chouard a raison de dénoncer le fait que notre république n'a plus rien d'une démocratie, et il a surtout raison de dire qu'elle est entre les mains des banques, des multinationales et des groupes de pression. On peut aussi le suivre quand il demande que les principaux médias soient soustraits de la tutelle des neuf ou dix oligarques qui les possèdent. Je pense que ce message a été entendu par une bonne partie des Gilets jaunes, ce qui explique pourquoi le mouvement dure. Les gens en ont assez de se faire voler par des menteurs et duper par des voleurs.
    En revanche, le RIC est une dangereuse utopie. Le peuple n'est porteur d'aucune vérité, la foule hiérosolymite rassemblée devant le Prétoire l'a montré en son temps. C'est le contraire qui est vrai : la vérité est une, elle appartient à Dieu et elle ne s'est jamais mieux incarnée politiquement que dans le roi de France, lieutenant du Christ par la grâce du baptême de Clovis et de la triple donation de Jeanne d'Arc.

  • L'Union Européenne est antichrétienne. Le RIC a au moins le mérite de pouvoir changer quelque chose. C'est fou le nombre de personnes ici qui semblent être contre une démocratie plus directe. Il est vrai qu'ils ont certainement voté pour un parti pro-directives bruxelloises, se lavant ainsi les mains à l'instar de Pilate.

    Ils accepteront aussi l'arabe transsexuel Bilal Hassani pour représenter la France à l'Eurovision le 18 mai à Tel Aviv.
    https://www.youtube.com/watch?v=Z4X4ygjcUd4

  • "Il est vrai qu'ils ont certainement voté pour un parti pro-directives bruxelloises, se lavant ainsi les mains à l'instar de Pilate."
    Je ne sais pas si c'est mon allusion au Prétoire qui vous inspire cette remarque, mais jusqu'à présent j'ai toujours voté pour le parti qui, sur le papier, était le moins antichrétien et le plus anti-bruxellois. Sur le papier...

    "Ils accepteront aussi l'arabe transsexuel Bilal Hassani pour représenter la France à l'Eurovision le 18 mai à Tel Aviv."
    Vous vous égarez, chère Madame, si vous pensez qu'on nous demande notre avis... Il est vrai qu'en Espagne, en Italie, au Royaume-Uni ou dans les pays scandinaves, les candidats sont choisis lors de télé-crochets ou de grandes finales nationales. Mais pas en France : chez nous, le candidat est "élu" par le PDG de France Télévision, le directeur des programmes de France 2 et un comité dont personne ne connaît les membres. Mais je m'en fous comme de l'an 40 : moi j'écoute Bach et Duke Ellington.

  • Florence...

    On a déjà eu Dana, la transsexuelle israélienne en 1998 puis 2011 :
    https://www.youtube.com/watch?v=uZgOA9f3SEY

    sans oublier Conchita Wurst (Thomas Neuwirth) qui représenta l’Autriche en 2014 !
    http://www.esculent.co.uk/blogs/images/wurst.png

    L'Union Européenne est satanique ! Et ses dirigeants, d'ailleurs la plupart sans enfant, sont des détraqués :
    https://www.youtube.com/watch?v=cL9NRJzm40g

  • Florence...

    On a déjà eu Dana, la transsexuelle israélienne en 1998 puis 2011 :
    https://www.youtube.com/watch?v=uZgOA9f3SEY

    sans oublier Conchita Wurst (Thomas Neuwirth) qui représenta l’Autriche en 2014 !
    http://www.esculent.co.uk/blogs/images/wurst.png

    L'Union Européenne est satanique ! Et ses dirigeants, d'ailleurs la plupart sans enfant, sont des détraqués :
    https://www.youtube.com/watch?v=cL9NRJzm40g

  • @ Stavrolus : vous croyez vraiment que de tout temps les rois de France ont été à la hauteur ? Franchement, c'est ridicule.
    Défendre la monarchie oui mais comme un des moins mauvais systèmes. Il n'y a pas de bon système politique...
    Etienne Chouard est un clown : une fois qu'on dit qu'on nous ment, qu'on nous manipule et qu'on reste dans sa petite bulle sans utiliser les armes dont nous disposons qui passent qu'on le veuille ou non par les partis politiques, on n'avance pas.

    @ Florence : démocratie directe = légalisation de la culture de mort (pour ce qui reste à légaliser); cf. Irlande. La démocratie directe ne se décrète pas, c'est une culture politique qu'il n'est pas donner à tout peuple d'adopter du jour au lendemain car évidemment, les Suisses ont un peu plus de pratique que nous...

Écrire un commentaire

Optionnel