Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

En Chine

Dernières nouvelles de l’application de l’accord entre François et les autorités communistes chinoises.

Quatre prêtres du diocèse de Zhangjiakou (Hebei) – en fait deux prêtres du diocèse catholique de Xiwanzi et deux prêtres du diocèse catholique de Xuanhua, regroupés dans le diocèse officiel de Zhangjiakou - ont été enlevés de leurs églises et consignés dans un hôtel où l’on tente de les convaincre de rejoindre l’Association patriotique (l’Eglise officielle, dont les statuts sont « irréconciliables » avec la doctrine catholique, comme le rappelait autrefois Benoît XVI).

Depuis l’accord, les autorités ont lancé une campagne soulignant que l’Eglise de Chine est indépendante et que tous les prêtres doivent rejoindre ses institutions.

Le 1er novembre, la croix du clocher de l’église de Shangcai (Henan) a été détruite, et la porte a été scellée.

Asianews, qui rapporte ces faits, et qui est, rappelons-le, l’organe officiel de l’Institut pontifical romain pour les missions étrangères, conclut :

« Beaucoup de catholiques clandestins, constatant le silence des médias sur leurs souffrances, se sentent abandonnés, oubliés, et même trahis. »

Commentaires

  • Le Pape François est responsable de ces injustices et de ces souffrances. Il n'acceptera jamais de le voir.Il est de plus en plus éloigné du réel et se permet d'ignorer ou de fustiger furieusement ceux qui tentent de lui ouvrir les yeux (, Cardinal Zen, Mgr Vigano). Il est dramatique que l'Eglise soit conduite par un aveugle non dénué d'orgueil.

  • Le pape suit le chemin de "saint" Paul VI dont la politique de soumission aux communistes avait provoqué une terrible répression des catholiques dans les pays communistes.
    Sans parler des prêtres clandestins envoyés par Pie XII et dénoncés par les copains de Montini ou les "taupes" infiltrées au Vatican et qui furent fusillés.
    en 1939, 900 églises ouvertes au culte Catholique en URSS desservies- par 900 prêtres catholiques. En 1960, il ne restait que 4 églises et 5 prêtres catholiques.

  • Sur quels critères a été élu ce pape ?
    Il met la division partout dans l'Eglise du Christ,
    il n'affirme pas la Doctrine,
    il n'exerce pas l'autorité nécessaire à sa fonction,
    il ne vient pas en aide aux chrétiens martyrisés (ex. Asia Bibi),

    il ne peut être un "homme de Dieu" !
    Mais alors au nom de QUI reste t-il sur la Chaire de Pierre ?

  • Le cardinal Bergoglio a été élu grâce à l'activisme déjà ancien de la "mafia" de Saint-Gall. Ce genre d'entente avait été interdit
    par Jean-Paul II sous peine d'excommunication ! De plus, on a voulu élire un anti-Ratzinger. Voilà le résultat ! Comment prétendre que le Saint-Esprit y soit pour quelque chose ? Les cardinaux ne suivent pas toujours l'inspiration du Saint-Esprit ! Le Cardinal Ratzinger l'avait dit en son temps.

  • les Cristeros ne furent guère non plus soutenus par Rome.
    La Realpolitik des papes est bien difficile à comprendre, Et l'on peut espérer que c'est pour éviter le pire que certaines décisions sont prises.

  • la diplomatie bien comprise ne se passe pas sur la place publique, c'est ce que tous nos crétins démocrates sont incapables de comprendre

Écrire un commentaire

Optionnel