Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

(Vigile de la Toussaint)

Comme les moines du Barroux, je continue de célébrer la vigile de la Toussaint, incroyablement supprimée par Pie XII - et à la place on a Halloween, dont le nom est une corruption de « vigile de la Toussaint » : all hallows’ eve…

L’introït de la messe :

Júdicant Sancti gentes et dominántur pópulis : et regnábit Dóminus, Deus illórum, in perpétuum.
Exsultáte, iusti, in Dómino : rectos decet collaudátio.

Les Saints jugent les nations et dominent les peuples ; et le Seigneur leur Dieu régnera éternellement.
Justes, exultez dans le Seigneur, c’est aux hommes droits que sied sa louange.

Commentaires

  • Yves Daoudal, avec qui je ne suis pas toujours d’accord, possède une grande qualité parmi d’autres, et qui mérite l’éloge public : la liberté de ton.

    Ici, on voit qu’il ose déplorer une modification liturgique attribuable à Pie XII.

    C.est rafraîchissant de lire quelqu’un qui ne pense pas que, systématiquement et en toutes choses les plus minimes, les pauvres catholiques sont passés de la Lumière la plus aveuglante aux Ténèbres les plus fuligineuses lors de l’élection de Jean XXIII.

  • En Bretagne on fête de la Samain. Difficile de s'y retrouver. Les jeunes disent que cette fête est bien antérieure au christianisme et que c'est cette fête-là qui est la bonne car beaucoup plus ancienne.
    Que leur dire ?
    Merci de nous rappeler cette vigile de la Toussaint.

  • Samain était peut-être une fête gauloise, mais il y a une vingtaine de siècles qu'elle a disparu si elle a jamais existé
    actuellement, il s'agit d'une innovation de celtomanes
    en Bretagne comme ailleurs, on fêtait la vigile de la Toussaint, et surement pas Halloween non plus, importation américaine qui ne semble pas avoir beaucoup de succés

  • Quelques éléments de réponse ici:

    http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2006/11/01/toussaint.html

  • Sur Samon, nom de mois gaulois, voir le calendrier de Coligny (trouvé dans l’est de la Gaule, sur le territoire des Ambarres), où ce nom de mois figure.

    Article de Paul-Marie Duval sur le calendrier de Coligny :
    https://www.persee.fr/doc/efr_0000-0000_1989_ant_116_1_3738
    .

  • quel rapport avec le fait que de jeunes bretons fêteraient Samain, qui semble être une forme gaëlique, donc non bretonne, de Samonios, celui-ci étant un mois et non une fête ?

Écrire un commentaire

Optionnel