Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Enfant de la République"

J’ai vu sur BFM la désormais fameuse séquence où l’on voit Emmanuel Macron en compagnie de deux jeunes voyous dénudés à Saint-Martin. La fin de la séquence a été une photo où l’on voit le président de la République tout sourire entre les deux personnages, l’un d’eux avec le pantalon baissé et faisant un « doigt d’honneur ».

Les réactions n’ont pas manqué, mais on sait qu’avec Macron la démagogie la plus sordide n’a plus de limites. Cette photo n’est pas pire que celle (et la vidéo) de la fête de la musique à l’Elysée.

Ce qui me choque quant à moi est la réaction de Macron aux critiques :

« J’aime chaque enfant de la République, quelles que soient ses bêtises. »

Cela non plus, ce n’est pas nouveau. Je me souviens très bien de la déclaration de Jacques Chirac sur « les filles et les fils de la République ».

Je ne laisserai jamais passer cette imposture. La république est un régime politique. Elle n’a ni fils ni fille, sauf à en faire une idole. Ce qu’elle est de fait, comme on le voit. Et comme « Marianne » le souligne.

Quant à la dernière ignominie de la Schiappa, il est inutile de s’y appesantir. Sauf qu’elle s’appuie sur le même propos d’Emmanuel Macron dénonçant des « discours de haine » : «  Il faut arrêter de penser que notre jeunesse, parce qu'elle est d'une certaine couleur ou à un moment a fait des bêtises, il n'y a rien à en tirer. »

Commentaires

  • L'un des voyous fait bien un doigt "d'honneur", l'autre les cornes des satanistes. Trois satanistes ensemble.

  • Je l'ai déjà écrit sur ce blog : la République en France est une déesse, pas un régime politique, et ses Grands-Prêtres sont les Francs-Maçons du Grand-Orient, dont l'actuel Grand-Maître a, il y a quelques mois, enjoint les Catholiques de s'abstenir de parler de la "République", indignes qu'ils sont d'évoquer ses "valeurs"...

    Personnellement, je la lui laisse bien volontiers, mais je lui refuse le droit de nous dicter notre conduite ou nos commentaires...

  • en tout cas nous savons désormais que son "genre" ce sont les jeunes noirs musclés posant torse nu et faisant des gestes de doigts ( cf le dernier 14 juillet a l'Élysée )
    Mais là il n'y avait pas Maman

  • Même un humoriste de l'establishment comme Fabrice Eboué le comprend en ces termes. Une vidéo "édifiante " comme on dit dans les journaux TV tourne sur le Net.

  • Sur la photographie, Macron a l'air content. Peut-être attend-il que le voyou de gauche lui mette le doigt quelque part. Pour le signe du cornu, il fait cela lui-même, tant qu'il peut :
    http://www.fawkes-news.com/2018/04/limage-du-jour-double-signes-du-cornu.html

  • Je vais paraître horriblement naïve et terre-à-terre mais il ne faut pas voir le diable partout non plus........ à la fin c'est contre-productif ......ça n'a plus de sens !!!!
    Ces pauvres types font le V de la victoire comme ils l'ont vu faire dans les clips de rap.
    Ca m'excuse pas l'extrême vulgarité de la scène

  • pourquoi seulement le doigt ?

  • « J’aime chaque enfant de la République, quelles que soient ses bêtises. »
    Je doute que, si un patriote dérapait, il tiendrait le même discours. Certes, ceux-ci sont en général honnêtes, mais un Esteban Morillo, qui a tué accidentellement en étant agressé, quoique prolo et immigré, n'intéressera jamais un Macron.
    Ces gens sont des racistes honteux qui n'aiment que ce qui peut leur permettre d'expier leur honte d'être blanc et occidental de culture chrétienne.

  • Je n'aime pas beaucoup Michel Onfray, mais là, sur le sujet, il fait très fort :
    https://www.youtube.com/watch?v=GGj0zP42_KM

  • Habituellement, le Onfray n'est qu'un fumiste qui réussit à enfumer les benêts qui l'applaudissent avec conviction à la fin de ses conférences à la noix lesquelles ne résistent guère à une critique sérieuse.

    Je recommande le livre de Jean-Marie Salamito " Monsieur Onfray au pays des mythes" éditions Salvator qui dissèque et démolit le dernier livre d'icelui intitulé "Décadence" qui s'est apparemment très bien vendu, tant il est vrai que, si vous voulez gagner beaucoup d'argent, il vaut mieux écrire un livre CONTRE le Christianisme ou l'Église qu'en sa faveur.

    C'et pourquoi je doute que le livre de Mr. Salamito ait eu le dixième du quart du succès de celui d'Onfray car, soyez-en sûrs, les lecteurs de ce dernier ne doivent guère se soucier de lire une critique de son livre puisqu'il leur donne bonne conscience et les rassure sur le caractère mythologique du Christ et du christianisme.

  • Onfray est un "indigent graphomane", a dit Michel Houellebecq. Une philosophie athée est une contradiction dans les termes. Dans la lettre ouverte à laquelle renvoie mon lien, il insulte encore Heidegger, traité de VRP de Hitler, ce qui est faux. En 1934, Heidegger a annulé un cours sur l'Etat, parce que son amphithéâtre s'était rempli de notables nazis.
    Mais la raclée qu'Onfray met ici à Macron me le rend sympathique.

  • que des voyous soient des enfants de la République, cela ne me choque pas

Écrire un commentaire

Optionnel