Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Soros s’énerve

La branche juridique de l’Open Society Foundation de George Soros porte plainte devant la Cour européenne des droits de l’homme contre le paquet de mesures législatives et constitutionnelles connues sous le nom de « Stop Soros » récemment adoptées par le Parlement hongrois.

Soros ne supporte pas d’avoir dû fermer sa représentation hongroise parce que la loi désormais taxe à 25% les ONG étrangères qui œuvrent en faveur de l’invasion migratoire.

On ne voit pas la Cour européenne des droits de l’homme condamner une loi nationale encadrant des organisations étrangères, votée par 80% des députés…

Commentaires

  • Enfin, un "machin" européen qui sert à quelque chose... Soros et ses filiales droits-de-l'hommistes vont pouvoir se poser en victimes (contre le choix démocratique d'une Nation).
    Perversité ! Quand tu nous tiens.
    Et dire qu'on paye des impôts pour faire fonctionner ces usines à vent.

  • Ça frise le gag ! Pour saisir la CEDH , il faut avoir avoir épuisé tous les recours de droit interne ; en outre , seulement 1,24 % des requêtes dont elle est saisie , sont déclarées recevables ; tout le reste , rejeté par un greffier , sans contrôle d'un juge , va directement à l'incinérateur ...

Écrire un commentaire

Optionnel