Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Verrouillé

Si par hasard vous vous imaginiez que le pape laisserait poindre le Dieu des surprises au synode sur les jeunes, c’est raté. François a bien évidemment pris soin de verrouiller son nouveau synode, et très clairement, comme il l’a montré en publiant la liste des 39 participants qu’il a personnellement choisis.

Il y a bien sûr les cardinaux Cupich, Tobin et Marx…

Paolo Ruffini, le nouveau chef du dicastère de la communication, bien évidemment un inconditionnel de François (c’est lui aussi qui a montré comme les évêques américains se marrent avec le pape en évoquant les agressions sexuelles) est comme il se doit président de la commission pour l’information du synode. Il est assisté par le jésuite hyperprogressiste Antonio Spadaro, directeur de la Civiltà Cattolica, confident du pape et exégète enthousiaste de ses pires formules. Lequel Spadaro est indiqué une seconde fois comme participant nommé par le pape…

Le rapporteur général est un fidèle latino-américain : Mgr Sergio da Rocha, archevêque de Brasilia, président de la conférence épiscopale brésilienne, créé cardinal par en novembre 2016.

Il y aura deux « secrétaires spéciaux » : le salésien Rossano Sala, professeur de pastorale des jeunes, et le jésuite Giacomo Costa, spécialiste de sociologie politique et morale et directeur de la fondation Carlo Maria Martini à Milan.

Le premier est une caricature de jeunisme. Il présente ainsi le synode : « Qu'est-ce que cela signifie pour l'Eglise d'assumer ou de réassumer un dynamisme de jeunesse ? Je veux dire: un dynamisme d’enthousiasme, de courage, la capacité à risquer, à s’engager de manière renouvelée, à ne pas avoir peur du changement, à vouloir rencontrer les gens comme ils sont, à rajeunir par rapport à certains styles et manières d’être ? »

Le second est le gardien du temple de la théologie du cardinal Martini, parangon du progressisme.

Bien sûr il y a l’horrible Mgr Paglia, grand chancelier de l’Institut pontifical Jean-Paul II et président de l'Académie pontificale pour la vie (le diable pourrait en crever de rire s’il pouvait).

Et enfin, le secrétaire général est toujours le cardinal Lorenzo Baldisseri, celui-là même qui avait verrouillé avec succès les deux précédents synodes.

Commentaires

  • Nicolas et Petrus vont avoir une attaque d'apoplexie....

  • Il faut rétablir l'inquisition pour éradiquer les homoérétiques infiltrés dans l'Église, caste particulière dont s'entoure le Pape François.

  • l'Inquisition existe toujours, elle s'appelle Congrégation pour la doctrine de la Foi

  • Il a déjà écrit son exhortation post-synodale. Je vous la résume : "On est jeunes, on a des gros besoins sexuels et aucun préjugé, même si notre profond respect pour les vegans nous interdit des pratiques telles que l'enculage des brebis et des poulets (au fait, on est contre la corrida). En revanche, tant que ça fait du bien, ça ne peut pas faire de mal. Alors, qu'on nous laisse communier, bordel à queue de bordel de d..."
    Signé : pape François

  • @Stavrolus oO
    Et... En langue de buis, ça donnerait quoi ?

  • J'ai la prétention d'avoir fait un pastiche assez réaliste du langage privé de "pape François", langage que la CDF se chargera de transcrire en novlangue : respect et amour pour les LGBTQ et les animaux...

  • @Stavrolus
    J'aimerais bien que quelqu'un de la Maison Ste Marthe prenne une video de ce qu'il s'y passe une fois les visiteurs partis et les portes refermées...
    Ah ! Attention, je crains qu'Agnan alias Nicolas ne nous dénonce à Yves Daoudal : le pauvre, je n'aimerais pas être à sa place quand la vérité sur son idole va lui exploser à la figure...

  • Si James Martin (S.J.) n’en est pas, la fête ne sera pas complète.

  • Le père jésuite américain James Martin s'est fait l'avocat de la cause LGBT, « parias » de l’Eglise, lors de la "Rencontre mondiale des familles" à Dublin le 23 août 2018. Invité à Dublin par le Vatican, le père James Martin prône un accueil chaleureux des homosexuels au sein de l’Eglise
    https://youtu.be/R0JUoozmjck

    Discours d'inversion diabolique du père James Martin :

    « En excluant les catholiques LGBT [de l'Église], vous brisez la famille de Dieu. Vous déchirez le corps du Christ. »

    Rien moins que cela.
    Il prône l'union de l'épouse de l'Agneau avec Sodome et Gomorrhe.

  • A remarquer que ces jésuites pape François, James Martin, Antonio Spadaro semblent avoir les mêmes avis que de nombreux hommes politiques formés eux aussi par les jésuites. En France, on a Bruno Le Maire, Luc Chatel, François Fillon (qui aime inaugurer les mosquées), Emmanuel Macron, Jean Marie Le Pen, le chef d’état major François Lecointre… Aux Etats-Unis, l’université jésuite de Georgetown compte parmi ses anciens élèves l’ex-président Bill Clinton.

    Ne pas confondre l'ancien ministre de l'Education Luc Chatel avec un autre élève des jésuites, Jean Châtel, qui le 27 décembre 1594, lors du retour d’un voyage en Picardie du Roi Henri IV, lui porta un coup de couteau au Louvre, le blessant ainsi aux lèvres.

    A des époques antérieures on avait Colbert, Charles de Gaulle, Fidel Castro, le général Jaruzelski… Luis Bunuel, Alfred Hitchcock, Michel Galabru… Corneille, Molière, Descartes, Diderot, Voltaire, Balzac, Saint-Exupéry, Georges Bernanos, Henry de Montherlant, Hervé Bazin, Philippe Sollers… Les maréchaux Foch, Lyautey, De Lattre de Tassigny, le général Massu… Bernard Stasi, Dominique Baudis, Jean- Marie Le Pen… Jean-Louis Servan-Schreiber, Robert Laffont, Yvon Chotard, François Ceyrac, Hervé Bourges, Claude Quin… Et Paul VI, Jean-Paul Ier, l’abbé Pierre… etc

  • A remarquer que ces jésuites pape François, James Martin, Antonio Spadaro semblent avoir les mêmes avis que de nombreux hommes politiques formés eux aussi par les jésuites. En France, on a Bruno Le Maire, Luc Chatel, François Fillon (qui aime inaugurer les mosquées), Emmanuel Macron, Jean Marie Le Pen, le chef d’état major François Lecointre… Aux Etats-Unis, l’université jésuite de Georgetown compte parmi ses anciens élèves l’ex-président Bill Clinton.

    Ne pas confondre l'ancien ministre de l'Education Luc Chatel avec un autre élève des jésuites, Jean Châtel, qui le 27 décembre 1594, lors du retour d’un voyage en Picardie du Roi Henri IV, lui porta un coup de couteau au Louvre, le blessant ainsi aux lèvres.

    A des époques antérieures on avait Colbert, Charles de Gaulle, Fidel Castro, le général Jaruzelski… Luis Bunuel, Alfred Hitchcock, Michel Galabru… Corneille, Molière, Descartes, Diderot, Voltaire, Balzac, Saint-Exupéry, Georges Bernanos, Henry de Montherlant, Hervé Bazin, Philippe Sollers… Les maréchaux Foch, Lyautey, De Lattre de Tassigny, le général Massu… Bernard Stasi, Dominique Baudis, Jean- Marie Le Pen… Jean-Louis Servan-Schreiber, Robert Laffont, Yvon Chotard, François Ceyrac, Hervé Bourges, Claude Quin… Et Paul VI, Jean-Paul Ier, l’abbé Pierre… etc

  • Ce n'est pas un Synode sur la jeunesse,
    Au vu des participants et organisateurs,
    il est plus exact de dire que c'est un "Synode" sur la Pédophilie.

  • comment savez-vous que c'est en évoquant les agressions sexuelles que le pape et les évêques américains se marrent ?

Écrire un commentaire

Optionnel