Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Martyrs…

« Mgr Pierre Claverie et ses 18 compagnons » seront béatifiés le 8 décembre. Ce sont nous dit-on des « martyrs d’Algérie ». Parmi eux les moines de Tibhirine.

A propos de ces derniers on lit sur le site du Vatican, je dis bien sur le site du Vatican : « aujourd’hui la cause de la mort des frères est encore floue ».

Donc on ne sait toujours pas pourquoi ils sont morts, mais on les béatifie comme si on le savait.

Il en est de même de Mgr Claverie, qu’on appelait « l'évêque des musulmans ». On suppose que l’attentat avait un rapport avec les moines de Tibhirine, qu’il fallait supprimer celui qui en savait trop. Mais donc on ne sait pas du tout s’il a été tué en haine de la foi (musulmane ?) ou pour une raison politique.

Il est vrai qu’on a déjà béatifié comme martyr de la foi Mgr Romero, qui a été assassiné par des catholiques pour des raisons clairement et uniquement politiques, et qu’on va béatifier l'évêque argentin Angelelli qui a été tué pour les mêmes raisons, sauf que là on n'est même pas sûr que l’accident de voiture dont il fut victime ait été un attentat…

Commentaires

  • Monsieur Daoudal,
    Deux sujets, deux questions.
    Hugues Kéraly a développé une thèse ) propos de la mort de Mgr Romero, à savoir qu'il avait accepté d'accueillir dans sa cathédrale des révolutionnaires qui avaient monté dans la crypte un centre de torture des opposants et qu'il en avait été informé et s'apprêtait à réagir. Selon Kéraly, ce seraient des tueurs de l'ETA qui auraient été envoyé par l'extrême gauche pour le tuer. Qu'en pensez-vous ?
    Concernant les moines de Tibhirine, il est avéré qu'ils ont été assassinés par des musulmans, islamistes du GIA ou soldats de l'ALN qui aurait récupéré les otages.
    Est-ce que béatifier des victimes directes de musulmans n'est pas un acte islamophobe ?
    Tout le monde aura saisi l'ironie de ma question.

  • Pourquoi cette braderie de symboles comme la sainteté ?

    Si la volonté de nuire à l'Eglise n'est pas le motif recherché, le résultat sera obtenu. Mais quel serait le motif ?

  • D'ici quelques années, si Dieu n'intervient pas, on béatifiera et on canonisera Gandhi, Martin Luther King, John Lennon, Nelson Mandela, Yitzhak Rabin, Neil Armstrong ou Bernard Kouchner. Ne riez pas : cela vient aussi sûrement que la GPA, les femmes prêtres ou le diaconat homosexuel. Nous sommes dans ces temps, dont le Christ a dit : "Et si le nombre de ces jours-là n'était pas abrégé, personne n'aurait la vie sauve ; mais à cause des élus, ces jours-là seront abrégés." Par ces paroles, il ne désignait pas une tribulation matérielle qui ferait des milliards de morts ; il parlait aussi de la vie éternelle, dont l'Eglise catholique, comme détentrice de la Vérité, possède seule les clés ; "Si le sel vient à s'affadir, avec quoi le salera-t-on ?"
    De toute façon, les actes de ce "pape" seront effacés de l'histoire de l'Eglise. On martèlera au burin le nom de ceux qui l'auront suivi. Et, sauf exception, ses saints seront des maudits.

  • Le chef-d’œuvre de Melville, Moby Dick, est assez prophétique : il y a la baleine, c'est-à-dire Léviathan, qui symbolise Dieu, le capitaine maudit, Achab, et l'équipage, qui choisit de le suivre, parce que l'autorité a plus d'attrait que la vérité.
    Melville était protestant à la manière de Jean-Sébastien Bach.

  • Cher Monsieur Daoudal,

    En rédigeant ma chronique de ce jour en l'honneur de la fête de Notre Dame de La Salette, ( voir http://cril17.eu/ ) j'ai découvert - par capillarité - sur le site officiel du sanctuaire de La Salette, cette page qui ne devrait pas vous laisser indifférent, sous le titre

    Pierre et Mohamed » – spéctacle !
    http://lasalette.cef.fr/Pierre-et-Mohamed-spectacle

Écrire un commentaire

Optionnel