Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Trump et Conte

 

trump-welcomes-italys-conte-to-white-house.jpg

1ae9d7d0-9420-11e8-85b1-2756beea5b35_TB4BX1ZX6232-kEVD-U111019937268074NF-1024x576@LaStampa.it.jpg

Les sites de propagande européiste font aujourd’hui leurs titres sur la rencontre entre Donald Trump et le Premier ministre italien Giuseppe Conte, et ils s’étranglent des propos du président américain.

Les voici intégralement dans la traduction que donne Fdesouche :

« C’est un grand honneur de recevoir Giuseppe Conte d’Italie. Il fait un boulot fantastique. Je voudrais vraiment vous remercier infiniment d’être ici, nous sommes devenus amis lors du sommet du G7, nous nous sommes appelés … Je suis tout-à-fait d’accord avec ce que vous faites sur la migration, l’immigration illégale et même l’immigration légale. L’Italie a pris une position très ferme sur les frontières, une position que peu de pays ont prise et, franchement, c’est une très bonne chose à mon avis. Beaucoup d’autres pays d’Europe devraient faire pareil. Certains ont pris cette position depuis longtemps et s’en sortent beaucoup mieux. Donc je voudrais juste vous remercier, je suis heureux que vous soyez avec nous, c’est un honneur. Nous avons beaucoup de choses à nous dire sur le commerce, sur notre armée, vous commandez de nombreux avions. Les Etats-Unis ont un très gros déficit commercial comme d’habitude avec l’Italie d’environ 31 milliards de dollars, et je suis sûr que nous redresserons cela très vite, mais nous prenons cela comme un grand honneur de vous avoir ici.»

Commentaires

  • "Il fait un boulot fantastique". Quand même, pas besoin d'être fanatiquement anti-Trump pour hausser les sourcils sur ces compliments à l,endroit de quelqu'un qui vient d'entrer en fonction. Imaginez n'importe quel président français de n'importe quelle couleur qui passerait son temps comme ça dans les hyperboles : on parlerait d'un énergumène. Celui-là, on est obligé de le ménager pour ne pas qu'il prouve au reste du monde qu'il a les plus grosses bombes.

  • Claude,
    Vous savez ce que veut dire énergumène à l'origine ?
    Possédé du démon.

  • " Les Etats-Unis ont un très gros déficit commercial comme d’habitude avec l’Italie d’environ 31 milliards de dollars,"
    L'homme d'affaires ressort. Ses compliments ne sont pas forcément désintéressés.
    Sachant que la planche à billets permet aux USA de vivre à crédit sur le dos du monde entier, leur déficit est le dernier de leurs soucis. c'est étonnant que Trump y fasse allusion. Voudrait-il réduire les milliers de milliards de dollars de déficit annuel des USA?

  • comme vous le faites remarquer, les Etats-Unis vivent en payant ce qu'ils achètent dans le monde en monnaie de singe
    on peut même se demander, dans leur cas, si on peut parler de déficit; il s'agit plutôt de vol organisé
    que Trump ait abordé le sujet en prononçant le mot déficit est certainement la plus grande nouvelle de la journée
    on peut comprendre qu'il ne soit pas aimé

Écrire un commentaire

Optionnel