Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Nouvelles des barbares

Aux Etats-Unis, la proposition de loi sur l’interdiction de l’avortement après 20 semaines, adoptée par les députés le 3 octobre dernier, ne sera pas examinée par les sénateurs. Il fallait une majorité des trois cinquièmes (60 sur 100), il n’y a eu que 51 sénateurs à se prononcer pour l’examen du texte, contre 46. Les républicains espéraient que certains démocrates d’Etats à majorité pro-vie accepteraient le débat, ils n’ont été que trois…

« Encore un exemple d'hommes qui prennent les décisions sur la santé des femmes en fonction d'une idéologie politique, il est temps que le droit d'une femme à décider de sa santé et de son destin soit respecté », a dit la très influente et véritablement diabolique Dianne Feinstein, sénateur de Californie.

*

En Irlande, le Premier ministre Leo Varadkar a annoncé que le référendum sur l’avortement (pour l’avortement) en Irlande aura lieu fin mai. Il s’agira de supprimer le 8e amendement de la Constitution sur le droit à la vie. Car la Constitution n'est pas le lieu « pour établir des affirmations définitives sur des sujets médicaux, moraux et légaux ».

Écrire un commentaire

Optionnel