Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

C’est fait…

Il aurait fallu un miracle pour que le « martyre » des moines de Tibhirine ne soit pas reconnu par François. Le miracle n’a pas eu lieu. Les voilà béatifiés.

Hier, François a « autorisé la Congrégation pour les Causes des Saints à promulguer les décrets de béatification de Pierre Claverie, de l’ordre des frères prêcheurs, évêque d’Oran, et 18 compagnons, religieux et religieuses, tués en haine de la foi en Algérie entre 1994 et 1996 ».

Parmi les 18 il y a les sept moines de Tibhirine, dont leur prieur Christian de Chergé, qui faisait sa lectio divina dans le Coran et qui avait transformé une salle du monastère (une grande salle à l’intérieur du monastère trappiste) en mosquée, ce qui ne l’empêchait pas de prier avec ses amis musulmans à la chapelle.

En outre on ne sait toujours pas qui a tué les moines ni donc pourquoi. Vu les étroites relations des moines avec les soufis locaux, il n’est pas impossible qu’ils aient été tués non comme chrétiens mais comme mauvais musulmans syncrétistes…

Quant à Mgr Claverie il était surnommé « l’évêque des musulmans », ce qui se passe de commentaires.

Commentaires

  • Le fossé se creuse entre l'Église véritable et sa contrefaçon....
    Ça va être difficile de remonter la pente...

  • Impressionnant : Rome sait donc qui a tué les moines de Tibhirine et pour quoi !!! J'en étais resté au fait que le mystère demeurait entier : bavure, assassinat politique, religieux ?...

    Quant à Monseigneur Claverie, La Stampa a affirmé que sa mort était un prolongement de l'affaire des moines de Tibhirine, puisque celui-ci aurait été au courant de leur assassinat par un hélicoptère du gouvernement algérien. Selon le P. Armand Veilleux, ancien procureur général des Trappistes, il en savait trop, or la plupart des témoins avaient été tués (voir les sources sur Wikipédia). Quel rapport entre tout ça et la haine de la foi ???

  • Ces grands martyrs, bientôt canonisés, ne voulaient pas convertir les musulmans mais se mettre à leur écoute et vénérer le Coran pieusement baisé par Wojtyla. A l'instar de Lamartine ils confessaient : " Comme Mahomet, Jésus est un grand prophète."

  • pour la béatification de Mgr Romero, le père Gutierrez a donné les nouvelles normes de sainteté ; ça continue !

Écrire un commentaire

Optionnel