Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ces ruraux chrétiens contre la vie...

Le « Mouvement rural de jeunesse chrétienne » (MRJC) a publié vendredi un communiqué contre la Marche pour la Vie, dénonçant les « messages de culpabilisation, d’intolérance et de haine portés lors de cette marche », et défendant « le droit fondamental pour les femmes et les couples d’avoir recours à l’IVG ».

DT7bBijWkAAiKgv.jpeg

Le directeur de la communication de la conférence des évêques de France, Vincent Neymon, a réagi en soulignant que ces propos sont « contraires à ce que dit l’Eglise » et en demandant que soit retiré ce communiqué « résultat de l’erreur d’une personne et du dysfonctionnement d’une organisation qui n’a pas vérifié » (sic).

Le MRJC, tout en gardant son premier communiqué, en a publié un second, apportant « des précisions » « dans une volonté de dialogue ». Le couplet contre la Marche pour la Vie a été conservé tel quel. Le paragraphe sur l’avortement a été changé. Il dit que dans l’Eglise comme au MRJC « des personnes restent en questionnement face à l’IVG », et qu’on doit souhaiter « qu’un espace de dialogue se ré-ouvre au sein de l’Eglise sur l’IVG ».

DT_jkgGXkAA-UrZ.jpeg

Le directeur de la communication de la conférence des évêques de France, Vincent Neymon, a semble-t-il été satisfait, puisqu’il n’a pas réagi à ce nouveau communiqué…

En fait le MRJC (je ne savais même pas que ça existait encore) est devenu un groupuscule subversif parmi tant d’autres. Le dernier tweet avant ceux contre la Marche pour la vie était un appel à une manifestation à Notre Dame des Landes pour « enraciner l’avenir » sur la « ZAD », autrement dit pour que les squatters gauchistes continuent de squatter illégalement les terres où ils se sont installés. Les tweets précédents rendaient compte de son Stage de Recherche sur l’Egalité, dont l’invitée vedette était Rokhaya Diallo (sic) : « La semaine dernière, la @Maison2Courcell a vibré au son des questions, réactions, indignations et rêves de cents jeunes réunis.e.s contre les inégalités ! » (Non, pas 100 militants du MRJC, évidemment : il y avait aussi des jeunes socialistes, des jeunes communistes, des jeunes écologistes… Et ils pourraient apprendre l’écriture inclusive avant de faire les malins et de se planter : au féminin pluriel ça fait « les jeunes réunises »…)

On aurait pu penser que l’épiscopat ait pris ses distances avec un mouvement qui ne se dit même plus catholique (le compte Twitter dit seulement que c’est un « mouvement de jeunes ruraux, animé/géré par des jeunes »), et qui fait partie de cette mouvance gangrenée par le communisme depuis si longtemps, et devenue ultra-marginale. Mais non. Riposte catholique, qui avait attiré l’attention sur le communiqué contre la Marche pour la Vie, a fait savoir hier que le MRJC recevait 574.553 € de l’épiscopat. Plus d’un demi-million d’euros pour des activités et une propagande anticatholiques… Les comptes du MRJC font apparaître qu’il reçoit plus de 3 millions d’euros de subventions chaque année, dont plus d’un million de l’Etat, sans compter 355.000 € des collectivités territoriales, et près de 200.000 € de la Commission européenne…

dudnkkkx0aatf4e-1.jpeg

En outre, l’un des trois délégués de l’épiscopat au « pré-synode » sur les jeunes, à Rome en mars prochain, est un militant du MRJC...

Commentaires

  • #IVG. Le MRJC ne retire rien du fond de sa pensée, une position gravement contraire au respect de la vie. On peut dialoguer mais pas ainsi. https://t.co/akqEocTBqO— Bernard Ginoux (@mgrginoux) 20 janvier 2018

  • Qu'attendent les évêques pour dissoudre ce mouvement?
    Le fait de ne penser qu'en Conférence épiscopale rend les évêques incapables d'agir, comme s'ils étaient à la manoeuvre d'un énorme et lourd paquebot. Les Conférences épiscopales n'ont aucun fondement théologique (cf. J. Ratzinger) et chaque évêque a bien la possibilité de dissoudre un mouvement qui ne promeut aucune valeur chrétienne! Qui aura le courage de tirer le premier?

  • Si l'Épiscopat français fait un très mauvais usage du denier du culte versé par les fidèles, il devient légitime de choisir avec beaucoup, beaucoup de prudence et de discernement à qui ou à quel organisme catholique il convient de s'acquitter de sa contribution.

    Il ne faudrait quand même pas que les évêques apostats se paient la tête des derniers fidèles qu'il leur reste...Qu'ils aillent donc faire payer ces misérables qui prospèrent sur le dos des vrais Catholiques et sur les reniements d'une conférence épiscopale qui ne représente pas du tout le peuple fidèle.

  • C est AFFOLANT
    Le MRJC reçoit de l'argent de l'épiscopat français ...pour ne pas défendre la Foi catholique ...
    Et reçoit aussi UN MILLION de l Etat...laïcité à géométrie variable ...

  • MRJC, Mouvement rural de jeunesse communiste anciennement JAC). Comme la JOC, le CCFD, le Secours catholique, l'ACAT,et j'en oublie, il y a longtemps qu'ils roulent pour la subversion. Et comme aucun évêque n'aura le courage de dissoudre ces nids de vipères, cela veut dire que les évêques (la majorité, puisque la CEF marche à la majorité) sont complices de la subversion

  • "plus d’un million de l’Etat, sans compter 355.000 € des collectivités territoriales, et près de 200.000 € de la Commission européenne"

    Combien de Français acceptent cette politique anti-chrétienne de l'U.E. ? Ils sont nombreux. Il suffit de compter ceux qui seraient pour un frexit ......

  • Visiblement, l'Église qui est en France a encore bien des ressources, puisqu'elle se permet de gaspiller les dons qu'elle reçoit, en les mettant au service d'œuvres qui n'ont plus rien de catholique.
    Mon "denier" est maintenant ventilé bien plus sur des œuvres authentiquement catholiques (Communauté Saint-Martin, Aide à l'Église en détresse, Scouts d'Europe, voire Chantiers du Cardinal ...) et seule une très petite partie est versée à un diocèse (pas mon diocèse parisien, mais celui qui a en charge une petite église rurale où je me rends occasionnellement).

  • A noter la lettre ferme de Mgr Ginous, évêque de Montauban au signataire de la déclaration pro-mort du MRJC.
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2018/01/-mgr-ginoux-livg-est-un-acte-grave-qui-tue-un-enfant-et-blesse-%C3%A0-jamais-une-femme.html#comments

  • Lire "Mgr Ginoux"

Écrire un commentaire

Optionnel