Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Démocrassouille

C’est une première dans la République française, et sans doute bien au-delà…

Le 21 novembre, Olivier Dussopt, député socialiste, vote contre le budget préparé par le gouvernement d’Emmanuel Macron.

Le 24 novembre, Olivier Dussopt est nommé secrétaire d'État chargé de la Fonction publique.

Le 27 novembre, Olivier Dussopt défend le budget devant les sénateurs.

En moins d’une semaine, le député qui se battait contre un mauvais budget est devenu le ministre qui défend le même (bon) budget.

Olivier Dussopt est ce personnage qui ne comprend pas comment 4% des trisomiques peuvent encore échapper à l’extermination. Ce champion de la culture de mort est donc aussi le champion du monde de retournement de veste.

Dans le même genre on a Virginie Calmels, qui va devenir vice-présidente des Républicains quand Laurent Wauquiez aura réussi son coup. L’Express raconte par le menu comment Virginie Calmels a fait des pieds et des mains pour entrer dans le gouvernement de Macron…

Commentaires

  • Sur cette dernière, lire l'excellent article qui lui est consacré dans le dernier Reconquête.

  • Vous ne voulez pas parler d'Aurore Bergé ?

  • Oui, pardon! faut dire qu'avec tous ces champions du retournement, on a la tête qui tourne!

  • il n'est pas le premier à aller à a soupe et ne sera surement pas le dernier
    en revanche, j'aimerais connaitre la raison de vos préventions contre Laurent Wauquier; dans ce qui nous est présenté, il me semble le moins pire

  • Oui, mais pourquoi Démocrassouille ?
    Cela est de tout temps, depuis Adam.
    Les partisans de Fouquet furent de zélés serviteurs de Louis XIV, dont le programme était plus strict.
    Même La Fontaine, comme plus tard Paul Morand (dès 1958), était prêt à baiser le c… du Roi pour entrer à l'Académie...

  • a priori Fouquet garda jusqu'au bout des amis fidèles, à tel point que Louis XIV sanctionna ceux des "juges", pourtant choisis avec soin par Colbert dans sa famille ou parmi les ennemis de Fouquet, qui avaient refusé de voter la mort pour ne pas charger leur conscience
    on peut d'ailleurs se demander pourquoi Louis XIV, qui possédait le droit de justice retenue, ne voulut pas régler la question lui-même et se retrancha derrière une cour de justice ad hoc; ses prédécesseurs avaient toujours su prendre leurs responsabilités

Écrire un commentaire

Optionnel