Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le patriarche maronite à Riyad

Les déclarations publiques, d’un côté comme de l’autre, sont purement diplomatiques et sans intérêt, comme en témoigne le communiqué officiel saoudien sur la rencontre entre le patriarche et le roi qui est, si l’on veut, assez amusant (comme exemple extrême de langue de bois) :

« Lors de la réception ont été évoquées les relations fraternelles entre le Royaume et le Liban, et soulignée l'importance du rôle des différentes religions et cultures dans la promotion de la tolérance et de la non-violence, contre l'extrémisme et le terrorisme, et pour instaurer la paix et la sécurité pour les peuples de la région et du monde. »

Le patriarche a rencontré le roi et le prince héritier. Les photos officielles montrent, sans surprise, le patriarche avec la croix pectorale non apparente. Mais il y a d’autres photos où la croix apparaît de façon spectaculaire, et sans aucun doute historique, au centre même de l’islam qui ne permet aucune manifestation religieuse autre que musulmane et a la croix en particulière horreur.

1.png

2.jpg

3.jpg

4.jpg

5.jpeg

Le patriarche a également rencontré comme prévu Saad Hariri, qui ne paraît pas affecté d’être « retenu » (?) dans ce pays dont il a la nationalité et où vivent habituellement sa femme et ses enfants…

6.jpg

Enregistrer

Commentaires

  • Je suis très heureux de m'être trompé en disant, dans un autre poste, que le Patriarche va s'aplatir devant le Mahométan en cachant sa croix pectorale.

    Gloire à lui et honte à moi.

  • Je suis très heureux de m'être trompé en disant, dans un autre post, que le Patriarche va s'aplatir devant le Mahométan en cachant sa croix pectorale.

    Gloire à lui et honte à moi.

  • Je suis très heureux de m'être trompé en disant, dans un autre post, que le Patriarche va s'aplatir devant le Mahométan en cachant sa croix pectorale.

    Gloire à lui et honte à moi.

  • Les bonnes nouvelles ne viennent jamais de là où on les attend !
    "Dieu est un humoriste" disait l'abbé Houghton.

  • En tout cas le premier ministre a visiblement oublié sa trousse de toilette, rasoir compris, avant de prendre l'avion pour l'Arabie Saoudite

  • vous n'avez pas compris. C'est le look cool, le négligé snob, la branchitude, le style déglingo-rastaquouère...
    J'apprécie cette mode dans la mesure où elle laisse apparaître ce que la "tenue" aurait pu cacher, Ainsi le personnage se montre sans masque, sans fards,
    révélant une belle gueule de bandit. Il me fait penser à Dupont-Moretti et à Weinstein...
    PS : le conseiller en communication du Pape Begoglio le presserait d'adopter cette mode... Wait and see.

Écrire un commentaire

Optionnel